AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Mar 3 Déc - 21:32


La belle et la bête [PV Akumu Uzumaki]
« citation, texte. »



[HRP]Pas très doué pour commencer, désolé mais il ne restait plus que le pays du bois comme zone non exploré, et autant dire que à part des arbres, je savais pas quoi dire sur ce pays xD[/HRP]

Quel galère... La pluie venait de se joindre au voyage, et malgré ces origines, et son affinité avec l'élément Suiton, l'homme requin, n'aimait guère la sensation des vêtements trempés au contact de sa peau, et depuis qu'il avait quitté le repaire de la lune rouge, le temps n'avait pas arrêté d'alterner entre pluie et quelques éclaircies.
Or donc, la réunion avec la lune rouge s'était soldé par quelques instructions du leader de la lune rouge, Pain... Kisame avait eu pour mission de se rendre à Kiri dans le but d'obtenir des informations sur le Sanbi, le démon à trois queux, et pour cela on lui avait collé dans les pattes, un partenaire des plus loufoque, l'étrange Tobi. Depuis le début du voyage, celui ci n'avait pas arrêter de se plaindre d'avoir mal au pied, tout en questionnant le déserteur de Kiri sur son passé et d'autres histoires sans importances, et donc, le possesseur de Samehada n'avait eut d'autre choix que de trouver un prétexte pour se séparer du dernier membre recruté de l'organisation. Lors d'une halte imposé par les gémissements sans fin de Tobi, Kisame avait prit un peu d'avance sur son compagnon de route, lui demandant de le rejoindre une fois celui ci prêt à repartir, mais au bout de quelques minutes, qui se transformèrent en heures, l'homme masqué ne s'était jamais présenté... Cet idiot de Tobi avait sûrement perdu son chemin... L'homme requin ne s'était pourtant pas inquiété plus que cela pour lui, n'ayant plus l'âge de faire du baby sitting, et préférant laisser Tobi se débrouiller, après tout, les deux hommes se retrouveraient aux portes de Kiri et ceux quelques soient les chemins différents qu'ils enprunteraient.

Lors de son voyage, Kisame avait appris un triste nouvelle, un message de Pain lui était parvenu, l'homme aux rinnegans ayant la capacités de parler par télépathie aux membres de l'Akatsuki, la nouvelle de la mort de Itachi Uchiha, son binôme lui était ainsi parvenu. Quel tristesse... Bien que l'homme requin n'avait aucune attache particulière avec le Uchiha bourreau de son clan, les nombreux voyages qu'ils avaient accomplit ensemble, avait tout de même rapproché les deux hommes, si bien que l'homme requin avait prit l'habitude des longs silences glaciales de son compagnon.
Or donc, Itachi étant décédé, cela voulait dire que Kisame devrait agir en solo, tout du moins le croyait il, car en effet, le leader de la lune rouge, lui avait demandé de faire un détour par le pays du bois avant de se diriger vers Kiri, pour y trouver la personne qui deviendrait prochainement son nouveau compagnon de route... Et bien, qui allait on lui coller dans les pattes ? Un idiot dans le style de Tobi ? Un fanatique comme Hidan ? Ou peut être un sang chaud comme Deidara ? Tout cela ne lui disait rien qui vaille...
Quoiqu'il en soit, le pays du bois était un pays d'un ennui mortel, car à part de l'herbe et des arbres, il n'y avait rien, un silence de mort brisé seulement par la pluie qui tombe. Désormais, le point de rendez vous qu'on lui avait donné, n'était plus très loin, et pourtant rien ne signalait qu'un autre membre de l'Akatsuki se trouvait dans les parages, du moins le croyait il jusqu'au moment où Samehada poussa un petit cri d'excitation, signalant qu'un puissant chakra se trouvait dans les parages, et là avançant pas à pas, Kisame pu discerner une silhouette, de petite taille, de trop petite taille pour un géant comme l'ancien spadadin de Kiri. Et enfin, malgré la pluie, il pu voir à qui il faisait face.


"Je pensais avoir toucher le fond avec cette chasse au Sanbi avec cet idiot de Tobi, mais voila que finalement il semble que je vais devoir faire équipe avec une gamine..."

Et oui, face à lui se trouvait un membre de la lune rouge encore peut connu du groupe, ou tout du moins assez peu connu par Kisame, une fillette nommé Akumu Uzumaki, possédant des pouvoirs particuliers selon les rumeurs, et ayant quelques liens fondés ou non avec Orochimaru, traitre de la lune rouge. Un requin face à un serpent... Qu'allait donner cette rencontre ?



© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang A)


Messages : 187
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 27

Carte Shinobi
Ryos: 9940
Age: 16
Expérience:
1338/1750  (1338/1750)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Jeu 5 Déc - 10:55


Une nouvelle aventure s'offrait aux pas naïfs de l'enfant, sacrée trotte depuis le Pays du Feu. La Princesse des Serpents filait dans l'air, les cimes et les sentiers, passant tantôt pour invisible, tantôt coquet esprit vagabondant dans la lande. Dans son sillage naitrait des rumeurs faisant grossir la légende du spectre de Tanzaku. Akumu avait rendu feu Shuzen Kobato, immortelle. Pourquoi diable ? Elle ne le savait, s'en moquant bien. Elle avait accomplit la première phase de son plan, donner une clé empoisonnée à son jumeau de lumière. La sœur de l'ombre, la factice et abominable Uzumaki, pensait la suite de sa manœuvre tout en se dirigeant vers une lointaine contrée. Tromper le monde était devenu sa prérogative, pour le manipuler et l'étriper. La Moire qu'elle était, avait déjà tissé le destin du jinchuriki qu'elle convoitait. Il ne pourrait lui échapper. Il était fait. Quittant sa pensée pour ce pouacre imbécile, la petiote à la robe funèbre déportait ses pas en le Pays du Bois. Là elle devrait rencontrer un autre membre de la Lune Sanglante, quant à savoir s'il s'agirait d'un simple informateur ou d'un enrôlement en une affaire de dernière minute, cela seul l'avenir le lui dirait. La Bête avait reprit des forces, l'étoile à présent loin d'elle, son chakra avait retrouvé toute sa puissance et ses moyens. La beauté des blés aux prunelles de saphir et de rubis, s'avançait depuis la pénombre, le regard impénétrable et froid, comme celui de son créateur, Orochimaru. Un fragment d'outre tombe s'imposait à son esprit, le souvenir d'u précédent passage ... [flash back avant naruto shipudden]

Terre oubliée des hommes, ravagée par la maladie, les guerres et la folie du plus hideux animal, il ne manquait qu'un nouveau coup de hache pour faire céder la corde de vie de ces lieux. Là des forêts immenses pullulaient, des bandits et des paysans s'évitaient, se tuaient et se crachaient toujours plus de haine. Une bombe menaçait d'exploser. C'est bien pour l'empêcher, que le pouvoir de l'ombre envoyait un esprit vengeur. Son nom, Uzumaki Akumu, jeune jônin d'Otogakure encore naissant. La belle dont on ne devait voir le visage, était drapée d'un manteau de voyage, à capuche, beige. Sa mission avait été dictée, une autre nation désira crever dans l'œuf cette possible rébellion du peuple, et au passage, éradiquer le cancer que représentait les renégats des bois. La splendide enfant se confondait dans les pins, sans bruit elle s'approchait de son objectif. Telle une plume, elle dansait dans l'air et massacrait les imprudents se terrant dans les fourrés. Tuer était son mot d'ordre, elle ne se fit prier pour récolter quelques têtes de plus. Ainsi fauchait-elle quelques âmes éparpillés tout autour de la cité ciblée. Au moment même où elle y posa le pied, elle senti l'entourloupe. Ce ne fut que qu'au détour de quelques bonds en des toitures fumantes, qu'elle découvrit la chute de l'histoire. Se tenait là une mer de sang sur la place publique, des cadavres par dizaines, démembrés férocement. Accroupie, la belle balayait le paysage du regard, cherchant l'auteur de ce vol, car on l'avait engagée pour cela. C'est là qu'elle le vit au loin, un colosse armé d'une grande épée. Elle s'élança pour le gagner à pas sans crainte, et l'interpeler d'un ton tout aussi impassible que son regard azur.

« Long time no see, Hoshigaki Kisame. »

Avait soufflé Boucle d'Or en se figeant à quelques encablures de la montagne. D'entre tous ces grands pontes des ténèbres, il était bien le plus immense devant elle. Aussi manqua-t-il de lui faire la plus grande ombre à ce jour. Sa tour noire rampait à terre, grignotant parmi l'ombre des cimes, la distance les séparant. Son petit soulier ne s'osa à fouler cette marée noire. Kobato restait assez en retrait pour ne la piétiner. Etait-il nostalgique, doublement ? Car la belle ne savait encore pour la disparition du Prince des Ténèbres, Uchiha Itachi. Elle avait été en Tanzaku, pour faire rencontre piquante à son tour, ironiquement comme le veillaque malade, elle avait également rencontré son frère. Hélas, à son contraire, elle ne porta nullement la bataille envers Uzumaki Naruto. Elle était plus maligne et perfide que cela. Elle désira l'affronter et le terrasser à la loyale, seul à seul, en la vallée de la fin. L'heure du clash des orbes approchait à grand pas. Seulement, ses devoirs envers Akatsuki ferait que ce jour serait possiblement retardé. En effet elle devrait, si le message était aussi limpide que sa verve écartée du mensonge, suivre et assister le Bijuu sans Queue. Elle était tolérable et tolérait tout, sauf le plus petit toucher affreusement indésirable. Ils devraient œuvrer sans casse, il fallait l'espérer. Comme l'Uchiha, son ancien partenaire, Kobato était des plus impassible et taciturne. Ce qui ne devrait pas le dépayser, sauf pour la vue microscopique. Kobato portait un petit sac, son doudou y était.

« Quelle est la volonté de Pain qui nous a ici rassemblé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Jeu 5 Déc - 22:43


La belle et la bête [PV Akumu Uzumaki]
« citation, texte. »



La jeune fille était resté de marbre en le voyant, le nommant par son nom, elle semblait donc bien se souvenir de lui, car oui, les deux êtres s'étaient déjà rencontrés il y avait quelques années de cela. Quoiqu'il en soit, il l'observa, son regard transperçant son âme, que pensait il de cette femme ? Était elle assez méritante pour porter le vêtement rouge de l'Akatsuki ? Il ne serait en juger à l'heure actuel, à ces yeux, cette fille n'était qu'une gamine, mais depuis leur première rencontre, avait t'elle changé ?


*Flashback*

C'était il y a quelques années, bien avant son entrée dans l'Akatsuki, de ce temps là, Kisame venait de déserter le village de Kiri, ayant échoué lors du coup d'état à l'encontre du Yondaime Mizukage, et ayant tué et dépouillé son ancien maître, de son sabre... Samehada... Désormais l'homme requin possédait une arme terrifiante, une arme le rendant encore plus dangereux et encore plus craint de tous.
La vie de déserteur était compliqué, toujours être en fuite, cherchant à survivre et répondant aux contrats des plus offrants pour toucher une récompense permettant de survivre un jour de plus. Cette nuit là, ce fut une terre oublié des hommes qui fut plongé dans l'horreur de la guerre, une rébellion menaçait le pays, une rébellion qui devait être maté par une nation possédant les moyens militaires pour une attaque d'envergure, Kisame servait ces hommes, on lui avait donné pour but de massacrer tous ceux qui serait sur son passage, cela impliquait aussi les femmes et les enfants... Cela ne posait guère de problème de conscience à l'homme requin, car celui ci avait déjà tué ces plus proches alliés, et telle un requin dévorant ces frères au sein même du ventre de sa mère, il massacrait ces semblables, sa lame brisant le corps de ces victimes dans un bruit atroce d'os brisés comme du bois.
Sur la grande place, de nombreux corps baignaient dans leur sang, des habitations brulaient un peu partout, et Kisame se trouvait au milieu de ce champs de bataille, la scène aurait pu faire penser au diable se trouvant au milieu de l'enfer, mais une voix traversa les cris d'agonie des victimes du spadadin. Kisame se retourna et devant lui se trouvait une jeune fille... Une gamine même... Celle ci portait le bandeau du village de Oto, un village récemment crée par selon les dires, ce serpent de Orochimaru, déserteur de Konoha. Que voulait cette enfant ? Peut être était ce une chasseuse de prime, voulant se faire un nom en tuant le grand Kisame Hoshigaki. Quoiqu'il en soit, l'homme requin remarqua que la jeune fille l'observait d'un regard sans crainte, du courage ou simple folie ? Les minutes qui allaient suivre allaient le dire.


"C'est ma tête que tu es venu prendre ? Sale petite gamine..."


*Fin flashback*

Kisame s'était perdu dans ce souvenir enfoui au fond de sa mémoire, il ne savait même pas pourquoi il venait de se remémorer cela, quoiqu'il en soit, Akumu lui demanda la raison de leur rencontre en ce lieu... Ignorait elle donc tout de la mort de Itachi ? Après tout, d'après les rumeurs, la jeune femme était plus occupé dans des affaires personnels plutôt que servir les dessins de la lune rouge. Mais que pouvait il bien lui dire ? Après tout, lui même ignorait la raisons réel de leur rencontre, Pain n'avait rien précisé, sinon qu'il devait se rencontrer... Peut être était ce pour que les deux protagonismes apprennent à mieux se connaitre, histoire de voir si un binôme Akumu-Kisame était possible ou non.

"J'ignore si il t'arrive de t'intéresser à l'organisation, mais sache que Itachi Uchiha, nous a quitté, il est tombé sous les coups de son frère cadet. Et en réponse à cela il semble que Pain est décidé que dans les jours à venir, une fois Sanbi capturé, toi et moi devrons faire équipe de façon... Permanente..."

Kisame avait dit cela avec exaspération, à l'heure actuel et malgré leur rencontre passé, Kisame ne respectait que peu la jeune fille, la considérant, pour le moment comme un bouche trou de l'organisation, disons que ce qui le génait le plus c'était le jeune âge de cette fille. Quand on voyait le caractère de Tobi, on pouvait imaginer le pire... Même si Tobi était un cas bien particulier il fallait le dire.

"Quoiqu'il en soit, que cela nous plaise ou non, nous ferons équipe si tel est la volonté de Pain. Autant que notre "collaboration" se passe le mieux possible, et pour cela il n'y a qu'une règle, je commande et tout se passe pour le mieux. Tu y vois une objection particulière ?"

La fin de son discours était bien évidement fausse, au sein d'un bînome de l'Akatsuki, Kisame n'avait jamais eu l'envie de commander, car avec Itachi, chacun des deux hommes étaient sur un pied d'égalité, le discours qu'il venait de sortir était précisément le même que lors de sa première rencontre avec Itachi, et ce "test" avait permis de voir le niveau de Itachi, car celui ci ne s'était guère laisser faire face aux paroles de l'homme requin. Quel serait la réaction de Akumu ?



© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang A)


Messages : 187
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 27

Carte Shinobi
Ryos: 9940
Age: 16
Expérience:
1338/1750  (1338/1750)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Sam 7 Déc - 14:16


La petiote était restée muette et figée tout du long du discours. Elle avait bu chaque syllabes pour tenter d'en comprendre toute la subtilité. Hélas la menace ne faisait sens chez elle. Ni la peine ou la compassion, Uchiha Itachi était tombé, et alors ? Pour elle il n'était rien, bien sûr elle ne pouvait savoir pour sa maladie et sa si lente agonie depuis un bon moment, mais elle ne pouvait tout simplement pas comprendre ce qui touchait au jugement et aux émotions. Cette démone en était tout bonnement dépourvue, on ne l'en avait même pas dépouillée à la naissance, elle était venu au monde en abomination voilà tout. Et pourtant, elle essayait de comprendre parfois, ces absurdités dont un shinobi, en temps que simple lame, n'avait nullement besoin.

Du trépas de l'Uchiha, elle ne retint que la victoire de Sasuke. Elle se souvint qu'elle désira le retrouver. Il avait des comptes à rendre celui-la, car il avait assassiné le sieur Orochimaru ce qui fit qu'Akumu n'avait plus de mentor pour se parfaire. Pour ce qui était du Rokubi ciblé par Kisame, la petiote avait été mise sur la touche mais viendrait en renfort au cas où. Ce jour là elle montrerait à l'Akatsuki ce dont elle était vraiment capable et l'immense puissance que lui accordait sa maitrise de la marque maudite du ciel. En prouvant son extraordinaire puissance, la belle pourrait sans doute être de mise pour la chasse au Kyûbi. Elle devrait se confronter à son jumeau Uzumaki, c'était écrit. Et qui sait, peut-être serait-elle celle qui le capturera.

Le colosse insista beaucoup sur leur duo. Était-il affecté par le décès de son ancien compagnon ? Certes sa perte avait été regrettable pour l'organisation, mais l'enfant n'allait remplacer le génie aux sharingan. Elle versait tout autan dans la pêche aux informations en devenant invisible, que l'étalage de destruction pure et simple. Elle possédait Manda et quelques jutsus assez utiles, et surtout la marque maudite. Alors il faudrait être fou pour cracher sur cette arme docile pour Akatsuki. Elle y avait mérité sa place, Pain lui-même s'en était assuré. La titanomachie de la forteresse près d'Amegakure avait démontré une partie de ses talents, comme l'extermination de créatures gargantuesques. Pauvre invocation d'ailleurs, elle avait été sauvagement éradiquée.

Remettait-il en cause tout cela ? Qu'importe, pouvait le lui prouver dans l'instant. Elle saisit le prétexte de contrariété face à sa demande, pour lancer la première pique. La Chimère n'était du genre à s'imposer, seulement ici elle cru comprendre qu'il ne la pensait pas comme son égal. Voilà le soucis, Akumu était membre d'Akatsuki et était toute aussi capable qu'un autre pour tout ce qu'il entreprenait, chasse au Bijuu comme razia et quête d'informations. Voilà qu'elle se livrait à un discours qui relançait la nostalgie d'un passé violent, le leur ...

Elle ne stoppa sa marche même à ses palabres menaçantes, la Bête était sans peurs, pourfendant quiconque. S'il le fallait, elle invoquerait le sceau maudit céleste. Elle n'avait qu'une vague idée de qui se tenait là, pour elle un géant monstrueux n'avait rien de dissuasif. Aussi fondait-elle au pas de course, chargeant en laissant couler de sa manche gauche, sa lame courte mais noire au manche blanc. Avant cela elle avait proféré un murmure glacial, tout comme son regard diaboliquement impassible. Sa vitesse fut vertigineuse, boostée au Shunshin no Jutsu, elle devait bien égaler un anbu ou oinin. Son seul but fut d'abattre sa lame contre la sienne. Désirait-elle en effet sa tête ou simplement défouler sa frustration de s'être faite doublée sur cette affaire ? Impossible à le découvrir d'après son tempérament sans états d'âme. Sa verve n'avait fait que jeter le doute la-dessus. Ainsi, la beauté des blés perdait son capuchon dans le clash des puissances. Une grande beauté semblant innocente, même ses yeux purs étaient d'un trompeur inégalable, sauf pour son créateur. Son kodaichi (petit sabre de ninja) extrêmement résistant, de la famille des lames de Kusanagi sans être l'épée légendaire du Roi Serpent, devrait tenir le choc face à la légendaire Samehada. Aussi la frapperait-elle de toutes ses forces, jeunes mais douées. Cependant le renégat des brumes était connu pour sa force surhumaine qui allait certainement la mettre en échec puis péril ...

« Si c'était aussi simple ... »

Avait-elle soufflé, comme d'antan, le chargeant aussi. Cette action tombait dans la reproduction du souvenir de leur première rencontre et confrontation, à la différence, que chacun était plus puissant aujourd'hui. Akumu avait quitté son apparence d'enfant, annulant d'un coup son Henge no jutsu. Pour fondre au pas de course sur le grand squale, et se calquer parfaitement, à ses yeux à lui, sur cet assaut d'antan. Voilà qui lui permettrait de la jauger. Lame de Kusanagi contre Samehada, deux légendes, deux monstres. Peut-être était-ce ainsi qu'ils se comprendraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Sam 14 Déc - 22:40


La belle et la bête [PV Akumu Uzumaki]
« citation, texte. »



Voila qui devenait des plus amusant, de part ces paroles moqueuses envers la jeune fille, il semblait l'avoir irrité, et la réaction de sa futur binôme était précisément ce que attendait l'homme requin de sa part. Elle lui lança un assaut frontal, un assaut d'une rapidité fulgurante, dans son attaque on pouvait ressentir une détermination sans faille, elle frappait pour tuer et cela ne faisait aucun doute. Mais Kisame n'était guère un amateur dans l'art du sabre, bien au contraire, il n'avait pas été un des 7 épéistes légendaires de la brume pour rien, ainsi donc, il dégaina sa lame avec dextérité et l'interposa entre son corps et la lame de Akumu. Les armes des deux monstres se rencontrèrent dans un claquement qui résonna quelques instants à travers la dense forêt des lieux. Les yeux dans les yeux, Kisame ne bougea pas, ne prononçant aucun mot. Puis d'un sourire moqueur, il adressa quelques paroles à la demoiselle qui désormais ne ressemblait plus à une jeune fille de quelques années mais plus à une belle et pulpeuse jeune femme dans la fleur de l'âge.

"Décidément tu es toujours la même... Lors de notre première rencontre, ta lame avait frappé la mienne, et tu ne m'avais pas fait reculer d'un pas... Es tu toujours aussi décevante ma petite Akumu ?"

*Flasback*

La jeune fille qui était venu à sa rencontre n'avait pas répondu à ces interrogations, il lui était donc impossible de savoir si oui ou non elle cherchait à obtenir le contrat qui était sur sa tête depuis sa désertion de Kiri, quoiqu'il en soit la gamine semblait des plus impatiente d'en découdre car elle lança la charge armé d'un Kodaichi, sa vitesse était des plus impressionnante, et Kisame dégaina sa lame de justesse avant de bloquer le déluge de coup que lui porta la charmante jeune femme aux cheveux gracieux, car oui pendant son assaut, le capuchon qui cachait son visage se retira et laissa à découvert un jolie minois orné d'une chevelure aussi blonde que l'or. Mais pour Kisame, une jeune fille d'une aussi grande beauté ne changerai rien à sa folie meurtrière, il briserai les os de cette femme comme ceux des enfants qu'il venait de tuer dans le village où il cherchait à accomplir la mission qu'on lui avait confié pour de l'argent.
Dans tout les cas, les assauts de la jeune fille ne furent sans grand effet, ne faisant même pas reculer Kisame d'un seul petit pas, il semblait comme encré dans le sol, telle un puissant chêne impossible à déraciner, la lame de la jeune femme s'opposa à Samahada, mais ces coups ne ressemblait cas la puissance des vagues se brisant contre un énorme et puissant rocher. La vitesse de la blondinette était élevé, mais sa force physique faisait pâle figure face à celle du grand requin déserteur.
Soudain, Kisame d'un pas en arrière, cassa la distance entre lui et la jeune fille et avec son poing, il frappa le sol de toute ces forces, ce qui eut pour effet de secouer la terre et de la briser sous les pieds de la jeune fille. Kisame avait fait cela pour destabiliser la jeune fille et stopper son assaut frénétique, mais aussi pour lui montrer l'écart de force entre elle et lui, histoire de jouer sur son moral car la jeune fille semblait déterminer.


"J'ignore qui t'envoi mais le bandeau sur ta tête me dit que tu n'es pas une des cibles de la mission qui m'a amené en ce lieu, aussi serait peut être t'il bon pour toi que tu quittes les lieux avant que je ne m'occupe de toi... Crois moi, il est simple pour moi de te briser comme j'ai brisé le sol sous tes pieds. Continue de m'ennuyer... Et toi... Cet endroit... Je me déchainerai sur tout."

Ces paroles étaient menaçantes, et si la jeune femme ne connaissait pas qui était Kisame Hoshigaki, il pourrait lui montrer, et si la colère s'emparait de lui, il détruirait tout sur son passage, possédant la puissance et le talent pour le faire.

*fin flasback*

Kisame était plongé dans les yeux de Akumu, puis après les quelques mots qu'il avait lancé à la jeune fille, l'homme requin passa à l'action, d'un geste de sa lame, il fit reculer Akumu d'un bond mètre, la dégageant comme si elle n'était que peu de chose à ces yeux, puis il lança l'assaut, frappant avec vitesse, dextérité et puissance, sa lame fendant l'air et brisant tout sur son passage. Dans ces actions, il hurla sur la jeune fille, et poussa un rire d'amusement et des plus terrifiant comme pour stimuler la jeune femme.

"Par le passé, j'ai retenu mes coups et je t'ai laissé la vie, mais cette fois gamine, si tu ne me montre pas un peu plus ce que tu sais vraiment faire, je vais te briser les os et déchirer ton jolie petite visage !"



© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang A)


Messages : 187
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 27

Carte Shinobi
Ryos: 9940
Age: 16
Expérience:
1338/1750  (1338/1750)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Jeu 26 Déc - 15:42


Le clash des titans la mit de nouveau en échec, cuisant. Il repoussait sa nouvelle force, sa nouvelle lame, avec une aisance fétide. Kisame était le dominant, encore aujourd'hui. Le corps de la belle dérapa dans la terre meuble, labourant des sillons nains pour démontrer la formidable puissance du géant. Et après avoir clamé sa suprématie écrasante, il se livrait à un enchainement barbare. Bien que balourde, sa lame étrange n'avait aucun mal à frapper avec grande vélocité. Le colosse se révélait être un épéesiste de génie, ainsi son renom lui faisait honneur. Car elle pouvait constater de nouveau qu'il n'avait rien perdu de sa grandeur d'antan. Devant quoi, la jeune bretteuse faisait bien pale figure. Contrainte à reculer à chaque coup qu'elle pouvait endiguer sur le fil d'une corde bien raide.

C'est in extrémis que son épée maudite bloquait la massue du grand squale. Ses pieds s'enfonçaient dans le sol bien ébranlé, elle préféra reculer qu'être broyée sur place. Un coup sur deux était esquivé mais l'autre lui faisait perdre du terrain. Et lorsqu'elle ne pourrait plus se dérober à leur proximité de fauves enragés, il demeurerait bien un arbre pour la bloquer; et la faire prisonnière du joug du dément. Ceci dit, il remarquerait peut-être, s'il analysait son comportement, quoique bien imprévisible, il verrait que le serpent ne jouait qu'en défense. Il ne lui laissait aucun répit certes, mais ce n'était guère une excuse pour ne tenter la moindre percée. Il ne serait pas déçu bien longtemps.

Car le perfide reptile manigançait déjà quelque chose, un guet-àpens échafaudé depuis sa charge féroce. Restait à savoir s'il tomberait dans le piège. Elle recula donc, feignant quelques manœuvres qui durent lui paraitre pitoyables. Soudain, elle se bloquait le dos contre un tronc, comme prévu. S'emporterait-il en un arrogant discours, encore ? A son coup fendeur de terre, elle s'esquiva avec vivacité et élégance, le contournant pour lui assener un coup de pied dans le dos et le projeter contre l'arbre où ce qui devrait en rester.

« Qu'importe qu'il soit meurtrie, le serpent sait muer contrairement au requin qui ne peut que renouveler ses dents. »

Durant l'estocade, la jeunette perdit le cache voilant son doux minois trompeur. Au capuchon envolé, nul être ne pouvait rester de marbre devant la grâce d'un ange. Pourtant son regard légèrement pale demeurait profondément impassible, ne ternissant en rien sa splendeur. Sa célérité échoua sur une muraille inébranlable, cette forteresse de chair endigua sa frappe et la repoussa comme si elle n'avait été qu'un vulgaire fétu de paille. D'un seul coup de poing, l'être était bien fabuleux. Déjà étrange de par son apparence mais là il fit preuve d'une force physique prodigieuse. Un véritable titan doté de marteaux en guise de poings.. Elle ne devrait s'en prendre un directement. Car autrement il la briserait telle une poterie tout juste sortie du four.

Il évoqua son bandeau frontal mais ne dû saisir qu'elle était sous les ordre du sieur Orochimaru. Cet homme, bien que traitre à  l'Akatsuki, savait être discret et s'effacer aux yeux du mondes. Comme lui, ce créateur noir, Akumu restait muette, gardant de grands secrets. Pourtant, en bondissant quelque mètres en arrières, elle invoqua de sa manche libre une nuée de serpents. La Poigne du Serpent Spectral, qu'il pouvait connaitre, fondit sur lui et tenta de l'attraper. Les crochets de ses faibles reptiles n'étaient porteur de venin mais leur pouvoir d'immobilisation couplé à leur morsure n'était dérisoire pour autant. Là elle tentait de le désarmer pour réduire sa puissance. Elle serait vulnérable un instant de par l'immobilité que nécessitait son jutsu. Et puis ses serpents étaient facile à trancher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Dim 5 Jan - 13:27


La belle et la bête [PV Akumu Uzumaki]
« citation, texte. »



Les coups pleuvaient sur la jeune femme aux cheveux d'ors, l'homme requin frappait avec force et dextérité, de telle sorte que rapidement celle ci se retrouva rapidement submergée. la jeune femme recula toujours plus face à la lame du grand spadadin qu'il était.
Mais étrangement Kisame observa, que son adversaire était toujours sur la défensive, à croire que celle ci avait quelque chose derrière la tête... Mais ça, l'homme requin le remarqua bien trop tard, trop emporté par son excès de confiance, face à un adversaire qu'il sous estimait largement.
Alors que la femme blonde, allait se retrouver bloquée dans sa retraite contre un arbre, elle réussit à s'échapper avec la vélocité d'un serpent des coups de Kisame, elle passa dans son dos, et le frappa d'un coup de pied bien placé, qui déstabilisa le traitre de Kiri, mais par un réflexe prodigieux, il frappa de sa lame l'arbre qu'il risquait de percuter désormais, celui ci se brisa telle une brindille et tomba au sol. Kisame resta de marbre, debout, dos à Akumu, sans un mot, un silence de mort s'installa...

Cette maudite gamine avait osez le frapper... Cela lui rappela son infiltration au sein de Konoha avec Itachi, Kisame avait croisé là bas la route d'une bête, nommé Gaï Maïto, un imbécile qui avait pu le frapper au visage, depuis ce jour, Kisame avait juré de se venger contre cet homme.
Dès lors, ce coup porté par Akumu, venait de réveiller en Kisame, une fureur terrible. L'homme requin fit face à sa "sœur" de l'Akatsuki, son regard avait changé, celui ci était remplit de colère et d'envie de meurtre, et sans un mot, il lança son sabre en l'air pour avoir les mains libres et ainsi composer quelques mundras, puis il posa les deux mains au sol, cela eut pour effet de projeter un torrent d'eau venu du ciel sur Akumu, la quantité et la puissance de cet eau devrait avoir raison de la femme serpent. Une fois cela fait, Kisame leva son bras en l'air et récupéra le sabre qu'il avait lancé un peu plus tôt.
Ce combat qui n'était qu'un jeu à la base, venait de monter en puissance, et les deux monstres qui se faisaient face, n'allaient sûrement pas en finir là dessus.


*Début Flashback*

La jeune femme ne semblait pas vouloir déposer les armes, cela serait regrettable et causerai sa perte. La ninja d'Oto, fit sortir de l'une de ces manches, une horde de serpents répugnants, voila qui était peu banale comme capacité, car un seul homme maîtrisait ce genre de technique, un dénommé Orochimaru aussi surnommé le serpent blanc. Bien que Kisame ne l'avait jamais rencontré en personne, il avait entendu de nombreuses rumeurs à son sujet.
Dès lors, la ninja d'Oto devait forcément avoir un lien avec ce vil personnage qu'était Orochimaru.

Quoiqu'il en soit, Kisame fit face à ce nouvelle assaut, et retirant les premiers bandages de son sabre Samehada, on put désormais discerner les écailles tranchantes du sabre, et d'un geste vif, Kisame déchira la chair des serpents qui tombèrent au sol remuant nerveusement avant de mourir.


"Cette technique... Serais tu un sous fifre de ce serpent de Orochimaru ?"

Mais Kisame ne lui laissa pas le temps de répondre, il invoqua trois clone aqueux, qui foncèrent droit sur leur cible, l'homme requin espérait ainsi voir un peu plus en détail le style de combat de cette femme.

*Fin flashback*

Spoiler:
 


© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang A)


Messages : 187
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 27

Carte Shinobi
Ryos: 9940
Age: 16
Expérience:
1338/1750  (1338/1750)


MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   Mar 14 Jan - 8:25


Et comme de juste, à trop se titiller, les choses dégénéraient. Il en allait ainsi dans la Nature, lorsque deux grandes bêtes se rencontraient sur le même territoire, au sein d'un même groupuscule. Il n'était de rivalité pour elle, elle ne l'égalait aujourd'hui pas plus qu'hier. Ceci dit, le Serpent avait au Squale ce que l'homme a contre ses frères, une mécanique inconsciente le poussant à la lutte, violente et infondée. Leur barbarie alliée à leur soif de sang ne pouvait les donner comme humains, des monstres engendrés par l'humanité pour la détruire. Voilà leur seul vocation, vivre dans les bains de sang et la terreur qu'ils inspiraient.

Akumu, comme son patronyme le signifiait, n'était rien de plus qu'un cauchemar. Son existence se révélant au travers de la terreur qu'elle ancrait sur son passage. Ainsi le mangeur d'homme essuyait un premier échec, à demi, car l'interrassable Hercule ne permis que l'on l'abatte. Il était encore trop tenace pour elle il fallait croire. Elle aurait dû le ligoter avec ses serpents avant de l'envoyer sur le tronc. Là il n'aurait pu s'y esquiver et aurait prit un véritable coup. Elle n'avait hésité mais n'allait plus tant se brider dorénavant.

De sa rage, se couchait le tronc qui devait l'embrasser avec fracas. Sa lourde lame si mystérieuse pouvait intriguer la belle et lui donner l'envie de la collectionner comme tant d'autres trésors de guerre. Sa patte à elle, resserra la poigne exercée sur Kusanagi. Il resta debout, dos à elle. Son aura meurtrière en aurait fait trembler plus d'un mais pas celel qui ne connaissait la peur, même primaire. Cherchait-il à se maitriser ? Ressentait-il de l'amertume face à cette sournoise réplique ? Elle attendit, ce n'était pas un vrai combat. Elle s'attendait à un éclatement, nul homme ne pouvait avoir le dessus sur sa colère.

Là il fit volte-face, la lueur de ces yeux elle la connaissait bien. C'était celle de ces hommes qui rebutaient les abominations dans son genre. Quoiqu'il pouvait s'agir plutôt, de rage pure, comme décelable chez un cerbère enragée. Il envoya dans les cieux, son arme terrible. C'est donc qu'il convoitait un châtiment plus infâme encore.  L'orage survint, et avec panache. L'arrivée du torrent fut pourtant bien imprévisible et elle l'essuya de plein fouet. Se devant alors de l'encaisser, l'animal à sang froid se brisa le genoux à terre et se cramponna à son épée plantée dans le sol. Elle ne bougea pas, sans son.

Son assaut fulgurant avorta, le colosse à la géante lame avait déchiqueté sa portée. Mère serpent ne sembla éprouver de tristesse pour ces innocents enfants exterminés. Elle fit face au souverain de la colline sanglante et attendit de voir la suite. S'il était trop puissant et réactif, la beauté des blés n'aurait d'autre choix que de jouer en parades et sournoiseries. Du moins pour un temps, celui d'affaiblir cette proie démentielle. Le monstre découvrait sa partenaire aux nombreux bandages. Le reptile découvrait là une chose étrange, une arme écaillée. Était-elle douée de la vie ? Pas un grognement ni frétillement, elle ne devait pas l'être. Son adversaire était-il une sorte d'hybride comme elle ?

Voilà qui pouvait la turlupiner tandis qu'il égosillait en un vain discours. Sa demande n'avait lieu d'être, il ne pouvait qu'avoir raison. Il ne lui laissa le temps d'un souffle, juste d'un sifflement sinistre. Car trois bourreaux se jetaient sur elle, leur force aurait suffit à la réduire en charpie tout comme sa progéniture plus tôt. Ceci dit, la chimère avait plus d'un tour dans sa manche. Et après de brefs signes incantatoires, s'évada une nué de gros serpents de ses manches pour stopper in extrémis ces trois gredins. Totalement immobiles, les reptiles n'eurent qu'à planter leurs crochets dans leur chair factices pour les voir se liquéfier et retourner au néant. Suite à quoi ces bêtes lui restèrent, lui offrant un écran protecteur sifflant.

« Seriez-vous également une chimère engendrée par l'homme pour éradiquer ce dernier ? »


Lorsque la force de la cascade lui permise de se dégager, elle le fit, non d'un bond mais tout juste en se redressant. Démontrant qu'elle ne le craignait, ni lui, ni ses tours assassins. Hélas, ses haillons étaient trempés, son corps un poil lourd et le terrain était devenu marécage boueux. Il serait ardu de se mouvoir sans s'enliser ou glisser. Le bon point de cet assaut fut qu'il était propice à l'utilisation de techniques suiton puisque de l'eau était présente. Là, composant de brefs mudras à une vitesse vertigineuse et d'une seule main, la beauté des blés tournoya sur elle-même. Mouvement tout aussi gracieux qu'équivoque en cet instant.

Ses joues légèrement rosées, enflèrent. Sa bouche se remplit de quelque chose, serpents ou liquide ? Soudain elle se mise à cracher un jet d'eau à forte pression sur bien cent quatre-vingt degrés. Le but étant de le déstabiliser à son tour avant de le charger avec maladresse, grâce soit rendue à cette boue à double tranchant. Là elle se permis de bondir pour donner plus de puissance à sa frappe aérienne, verticale. Elle tentait de faire reculer le géant. Le geste qui en découlerait peut-être, lui montrerait sa nouvelle force, celle digne d'Akatsuki. Lors de sa lancée elle proféra une énigme, comme toujours. Akumu était ainsi faite.

« The Real Nightmare is just beginning. Stend at my side. »

Jutsu utilisé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Belle et la bête [PV Akumu Uzumaki][FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» [UploadHero] La Belle et la Bête [DVDRiP]
» Hell Moon, une si belle jument ...[VALIDEE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Autres Lieux :: Pays du Bois
-