AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 16
Date d'inscription : 18/09/2013



MessageSujet: Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]   Ven 24 Jan - 10:06




Enfin, ça y est. Nous avions fini notre longue mission de recherche. Désormais, nous savions ou se cachait le Jinchuuriki de Yonbi. Il s'agissait d'un vieillard nommé Roshi, ermite, et ancien shinobi du village de Iwa. Ce dernier avait l'habitude de vivre dans des montagnes situées à proximité du village de Iwa. Nous n'allions pas faire trop de grabuge, afin de ne pas avoir à combattre d'autres adversaires venant d'Iwa. Avec moi, deux jeunes femmes avec qui je ne m'entendais pas spécialement bien. La première, Karin Uzumaki, que je connaissais depuis plus longtemps que l'autre. Il s'agissait d'une jeune femme aux longs cheveux roux, qui semblait être amoureuse de Sasuke. Elle ne m'appréciait pas du tout, et c'était réciproque. La seconde, Akumu Uzumaki. Une jeune femme assez mystérieuse, qui ne parlait pas beaucoup. Elle était blonde et avait une apparence plutôt intriguante. Selon moi, elle devait être assez coriace. En même temps, la plupart des membres d'Akatsuki l'étaient. Nous formions donc une équipe de trois. Chose qui était assez inédite, puisque j'ai entendu dire que pour les missions de capture de Bijuu, on n'envoyait que des duos. Peut-être que Karin ne comptait pas. C'était qu'une faiblarde dont les talents résidaient dans la perception du chakra. Elle n'allait pas s'avérer vraiment utile lors du combat. C'était le genre de ninja qui allait plutôt devoir rester en retrait, à nous regarder combattre. Un vrai fardeau, je vous jure ! Mais tout de même, je ne vais pas non plus dire qu'elle était inutile. Elle avait des talents qui étaient assez rares pour un shinobi. M'enfin, jamais je ne la complimenterai sur ça. D'ailleurs, jamais je ne la complimenterai tout court !

-Le voilà...Karin, tu restes en retrait. On n'y va pas mollo avec lui, c'est un Jinchuuriki. Akumu...Je te laisse préparer une attaque, je vais le divertir.

Le combat allait bientôt commencer, enfin. Nous nous trouvions sur une colline. A une bonne dizaine de mètres, un homme plutôt âgé portant une longue barbe rouge, et des vêtements de couleur violâtre. Il ne nous avait pas encore remarqué, mais c'était inutile de l'attaquer comme ça, d'un seul coup. Il allait sûrement s'en apercevoir avant, et allait pouvoir éviter. En tout cas, on ne devait pas rater notre coup. Je m'approcha lentement de lui, tout en dissimulant mon chakra. Après avoir atteint une certaine distance de quelques mètres, je décida de commencer à attaquer. Après avoir fait une série de signes, je commença lentement à "changer de forme". Le petit gaillard que j'étais devint alors une immense bête aquatique d'une imposante taille. Là, sûr que le Jinchuuriki de Yonbi m'avait repéré, tant le chakra que je dégageais était fort.

-Yo, le Jinchuuriki de Yonbi...Dis, ça te plairait pas de te laisser gentiment capturer ? J'sais pas, ça peut être cool...

Je me mis en garde, me préparant à attaquer.


Récap
Spoiler:
 
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Yonbi & Ermite d'Iwa (Rang A)


Messages : 45
Date d'inscription : 10/06/2013
Age : 22

Carte Shinobi
Ryos: 18200
Age: Vieux
Expérience:
149/1750  (149/1750)


MessageSujet: Re: Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]   Jeu 30 Jan - 23:00


Cela faisait maintenant bien des années que notre vieux Roshi n’était pas revenu au pays de la Terre. En effet, ce dernier quitta Iwa il y a de cela quarante années afin de tisser un lien avec son Macaque, le Yonbi ; Bijuu aux quatre queues. Pari réussi, à l’heure actuelle Son Goku était le meilleur ami du vieil ermite. Il avait été là quand le vieillard était au plus mal ou au contraire au meilleur de sa forme. Seul avec son Bijuu contre le reste du monde, ils en avaient traversé des choses tous les deux. Et c’est pas aujourd’hui que ceci allait s’arrêter…
Sur le chemin du retour vers son pays natal, Roshi avait lentement dans les montagnes escarpées du pays pour rejoindre son village.. Plus le temps avançait, plus son Bijuu était menacé. Ces derniers temps Roshi entendit des rumeurs de Jinchuurikis « kidnappés » par un mystérieux groupe nommé l’Akatsuki. Reconnaissable par leur veste noire ornée de nuages rouges… Lui et son Bijuu n’étaient plus en sécurité à vagabonder dans le monde Shinobi. Il était à présent le temps de rentrer à la maison !
Il ne lui restait plus qu’une chaine de montagnes à traverser et il sera arrivé à destination qu’il s’accorda une pause. En effet, à son âge déjà avancé, Roshi n’avait plus sa forme d’autrefois bien que le fait de posséder un Bijuu lui accordait une certaine vitalité qu’il n’aurait pas aujourd’hui. Serait-il un vieux débris insignifiant sans ? Personne ne le sait, et le vieux ne voulait pas le savoir. Il savait juste qu’il donnerait sa vie afin de protéger le Roi des Singes Sages. Il ne laissera personne briser le lien qui le lie au Yonbi. Pas même  ce groupuscule.
C’est alors que, profitant d’un petit moment de répit sur cette colline que Roshi vit d’un coup, un monstre aquatique géant non loin de lui. Il avait l’air de vouloir défier le vieillard. Aucun doute, il faisait partie de l’Akatsuki. Sa veste atypique l’avait trahi… Il semblait bien jeune à vue d’œil. L’Akatsuki faisait du baby-sitting maintenant ? Le jeune qui ressemblait à un poisscaille prit directement la parole :
« -Yo, le Jinchuuriki de Yonbi...Dis, ça te plairait pas de te laisser gentiment capturer ? J'sais pas, ça peut être cool... »

Roshi, qui depuis le début avait fait mine de ne pas le voir arrivé tourna doucement la tête vers l’antagoniste avec cet air nonchalant et supérieur. De un, l’adolescent avait osé défier un vieillard. Et de deux, il n’avait pas honoré le respect que l’on doit éprouver aux vieux que l’on défie ; il avait fait la mauviette à entamer le combat. Honneur aux vieux dis donc !
Le Jinchuuriki savait que ce shinobi était seulement là pour faire diversion… L’Akatsuki fonctionnait en binôme et il n’y avait personne en vue. Voilà la seule chose qu’il savait sur cette organisation. Rien de plus, rien de moins. Doucement, mais dans un geste sûr de lui, Roshi se leva pour faire face à l’imposante créature et lui répondre :
« - Vous êtes perdus mon enfant ?! » S’exclama le vieux d’un air moqueur, le sourire aux lèvres ; avant de reprendre :
« Pour te répondre, sache que jusque je ne puisse bouger que mon petit doigt » Il marqua une petite pause « Je me battrai jusqu’au bout ! Je vais te faire goûter à ma puissance et te faire regretter d’être venu !
Dans un geste les plus rapides, Roshi posa ses deux mains au sol avant de s’écrier  « MAINTENANT ». Ainsi, en posant ses mains, il déversa dans la terre une quantité colossable de chakra à en faire pâlir les ninjas senseurs, et ce, grâce au Bijuu. A cet instant précis, la terre où se trouvait son adversaire s’affaissa très rapidement à une trentaine de mètres au-dessous du niveau de la mer. Cette parcelle était rectangulaire et avait pour but de créer le tombeau de la bête aqueuse. Tout cela se passa si vite que le jeune shinobi n’eut pas le temps de répliquer. « Macaque, je ne détecte aucun autre Shinobi aux environs alors qu’il est impossible qu’il soit seul. Si jamais quelqu’un utilise une technique, il usera de chakra et donc sera repéré. Voilà ta mission ! Nous allons vivre mon ami. ».
Roshi allait donnait tout ce qu’il avait dans ce match pour sa survie et celle du singe. Plongeant la tête la première dans le gouffre où se trouvait le monstre d’eau qui n’avait subi aucun dégât, le vieux se vit très rapidement couvert du chakra de son Démon orné de deux jolies queues ; son chakra était d’un rouge très foncé. Tel un missile lancé à toute vitesse, l’Iwajin avançait dangereusement de façon exponentielle vers celui avec une tête de poisson. Allez l’ami, hurle comme tu ne l’as jamais fait, comme tu sais si bien le faire…!

Il est dit que le simple rugissement d'une bête à queues peut créer, à partir de leur réserve de chakra massive une véritable hécatombe, dû à la puissante force de pression et de destruction que produit celui-ci. Il s'agit plutôt d’une immense vague de chakra pouvant tout dévaster sur son sillage. Comme on le sait si bien, Yonbi aime crier à tout bout de champs. Autant dire qu’ici, il ne fit preuve d’aucune retenue, transcendant l'âme par la colère qu'il déversa dans son hurlement.
De la bouche du vieillard sortie l’effroyable crie du Singe cendré qui dévasta tout en contre-bas. Très vite la poussière prit possession du champ de vision du vieux, des débris tombant petit à petit au fond. Le vieux venait de boucher le « puit » par les grosses pierres qui s’étaient détachées de la paroi pour venir s’encastrer dans le gouffre. La détonation avait été des plus brutales pour n’importe quel ninja lambda… Afin de ne pas descendre trop bas, deux mains de chakra sortirent de part et d’autre du corps du vieux pour s’enfoncer dans la paroi du haut du tombeau dans le but de le stabiliser dans les airs.
Un seul inconvénient : si son adversaire avait survécu, il était coincé par son adversaire au-dessous de lui et son potentiel adversaire situé encore sur la terre ferme… Roshi attendit la moindre réaction d’une quelconque personne.



Recap' :

Spoiler:
 


Techniques Utilisées :

Spoiler:
 
[/center]

_________________



Dernière édition par Roshi le Sam 8 Fév - 0:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang C)


Messages : 13
Date d'inscription : 24/12/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
1/0  (1/0)


MessageSujet: Re: Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]   Sam 8 Fév - 19:25






Le reflet d'une nouvelle lune

La confrontation

Feat.Suigetsu&Akumu


La partie investigation s’était clôturée par l’acquisition des informations pour lesquelles nous nous sommes déplacés. Malgré, les efforts précédents, la requête ne s’achevait pas à cet acte ridicule, la route nous menait maintenant à notre ultime ennemi. Le paysage semblait se fixait dans un cadre unique, seul la forme des éminences rocheuses semblaient se modifier au fil temps… Cet endroit était marqué par la lassitude absolue. Aucune âme ne vivait en ces lieux reculés, heureusement, les nombreux canyons que notre petite escouade a parcourus relevé d’un aspect pittoresque ! Je l’admettais, mes acolytes étaient tous les deux des personnes étranges et la froideur du  visage du membre de l’Akatsuki n’annonçait rien de bon à mes yeux… Pourtant, elle n’était pas notre ennemie, mais la crainte restait malgré tout ma plus fidèle complice. Bien que ma place au sein de cette équipe soit contestable, j’avais un rôle primordial. Mes bras ne pouvaient rivaliser avec un vétéran, mes jambes, malgré mes aptitudes de ninja, ne supporteraient pas l’intensité du travail d’un des membres de ce groupuscule mais… Ma capacité, mon don, le domaine dans lequel aucun de ses êtres chthoniens ne pouvaient rivaliser était mon troisième œil. Voilà en quoi ma place dans ce groupe était assurée, s’ils voulaient mener à bien cette traque le plus rapidement possible, ma présence était indispensable. Mes pas guidaient ceux de Suigetsu et ceux de Kobato vers la conquête tandis que mon talent décoré l’insigne de Taka d’un symbole de puissance.


Karin – Il n’est pas loin, je peux sentir sa présence vers l’Est, il semble se rapprocher des abords d’Iwa. Nous devons agir rapidement avant qu’il ne nous échappe.


Une puissance divine s’échappait non loin des côtes escarpées. Nos mouvement s’amplifièrent pour se rendre à l’endroit précis où ce chakra se dirigeait. Prudence est mère de toutes vertus et chacun de nos déplacements étaient finement calculés. Les pics rocheux offraient à nos silhouettes de précieuses cachettes, nos ombres ne pouvaient être perçues puisque le soleil ne permettait nullement cette faveur à notre ennemi. Une immense colline de roc pure se dessinait sous nos yeux éblouis, cet ensoleillement accompagné nos front de gouttelettes de sueur, fruit de notre dur labeur. Je murmurai aux oreilles attentives de mes compagnons la position exacte du Yonbi, la colline, voilà le refuge de notre prochain adversaire. Les minutes furent courtes pour traverser ce long chemin ardu. La distance entre notre groupe et le jinchuriki devenait minime. Sous les ordres de Suigetsu, je préférai me mettre en retrait et porter secours à l’un deux en cas de soucis particuliers. Mon chakra était dissimulé grâce à ma sensibilité ninja. Par instinct, mon corps s’adossa comme par automatisme contre les parois lisses d’un des piliers de roc orangés. Mes yeux étaient aveugles mais transpercer le voile de l’invisible pour m’offrir une vision globale du champ de bataille.


J’étais à quelques mètres en arrière de Suigetsu. Une masse de chakra importante semblait le recouvrir tandis qu’en face de lui une présence brûlante se tenait sans crainte. La puissance qui s’émanait de ses pores brûlait le bout de ma langue et me laissait aigrie. Kobato s’était éloignée de la scène… Ils préparaient sans aucun doute une embuscade pour attraper ce bijû dans les plus brefs délais. Les forces que peuvent déployer un démon à queues sont colossales et même si nous étions accompagnés d’un membre de la Lune Rouge, nos chances de réussite étaient égales à notre taux d’échec. Au moins on débutait sur un pied d’équité ! La terre avait reçu le premier coup… Une fente s’était ouverte sur le sol aride. Je pus sentir la masse d’eau y trébucher jusqu’à  ce qu’un chakra démoniaque se dévoila… Le jinchuriki faisait appel à son démon, il sentait la menace approchée à grand pas et voulait en finir aussi vite qu’elle avait exhibé sa lame tranchante. Que devrais-je faire ? Attendre restait la meilleure des solutions. La femme aux longs cheveux blonds allait sans aucun doute régler ce problème du moins je l’espère.



@ Gumi


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang A)


Messages : 187
Date d'inscription : 22/04/2013
Age : 26

Carte Shinobi
Ryos: 9940
Age: 16
Expérience:
1338/1750  (1338/1750)


MessageSujet: Re: Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]   Dim 9 Fév - 14:03

Note : Kobato est ainsi http://img15.hostingpics.net/pics/879767DragonLord.jpg

Ainsi donc la cible portait l'ironique patronyme de Roshi, signifiant le veillaque, le sage et le précepteur. Nul besoin de connaitre sa physionomie, la jeune Karin serait l'identifier au premier coup d'œil. Du reste, la destination de cette chasse semblait peu propice à la vie en ermitage. Un seul homme pourrait être déceler dans ces montagnes reculées du monde. Voilà que les deux étrangers à l'organisation, s'évadaient de la place. Le benêt suivait la donzelle en âge, comme un familier suit son maitre. Cette évasion était à mettre sur le compte d'une fatigue de la belle, la pauvre enfant semblait aussi frèle de corps que d'esprit. Qu'importe, on ne lui demandait pas d'avoir le sang froid d'un psychopathe ou d'être plus utile qu'elle ne l'était. Elle était bien ainsi, ce qui suffisait à Kobato pour la garder en vie. Elle se retrouvait seule avec le frais torturé. Cette larve avait fait son temps, et se glissant dans son dos elle lui craquait la nuque. L'étalant raide mort.

L'odeur du sang avait envahit les lieux, la dernière souillure de ce taudis. L'angélique ne l'était elle, ou bien son âme entière, si elle en possédait une. Après un fugace instant, où elle dénigrait la dépouille qu'elle aurait put faire disparaitre si naguère on lui avait enseigné une fameuse technique pour détruire les cadavres; l'abomination rejoignait le groupe. Puis les voilà partis, pour de nouveaux horizons. Bien que le voyage fut longuet, chose imperceptible pour l'être à la longévité jalousable, la fatigue ne montra le moindre signe à son égard. Pas une perle de sueur sur sa figure pâle, pas un relâchement ou faiblissement dans son avancée machinale. La chimère possédait une endurance comme nulle autre et avait bien été forgée. Parvenus au lieudit, ce fut l'éternel grand fou qui débuta les hostilités.

Hélas sa métamorphose fut rapidement humilié, il essuyait un échec cuisant en s'enfonçant dans la terre. Kobato qui s'était insurgée au plus près en toute discrétion, passant pour invisible après que la cible ait fondu au précipice, se tint au bord de celui-ci. L'étrangeté monacale se donnait des airs sans le savoir. Comme de juste, la bretteuse sembla sortir tout droit d'un conte avec sa posture d'entrée en scène. Les haillons battus par la légère brise lui donnait du style, une certaine prestance et pourquoi pas magnificence. Hélas Kobato ne s'était évadé d'un roman de cape et d'épée, car sinon il aurait été bien simple de la chasser de cette réalité. De sa petitesse, bien risible face à ces colosses de la fosse, la démone patientait. Elle n'était là qu'en observateur, encore. Il lui fallait agir cependant, car tel était son devoir envers l'organisation.

Là où la belle citrouille, du nom de Tobi, aurait dansé au bord du gouffre, la petiote se contenta de rester figée. Une gargouille attendant le moment propice et veilleur du dernier voyage. L'immense bête aquatique venait de se faire enterrer sous d'énormes gravas. Était-elle si invisible pour que l'acrobate ne la remarque pas. Sans doute se tenait-elle dans la mire de l'astre diurne. Si cherchait à la regarder, il s'aveuglerait. La perfide enfant se confondait donc dans le feu du ciel, sa présence encore masquée. Seule la rousse pouvait l'admirer dans sa patience toujours plus inquiétante. Avait-elle l'air d'une simple fillette ? Drapée de ses fantasques haillons, dont elle portait tout de même le nuage pourpre brodé sur la cape, Kobato ne devait pas avoir l'air si innocente. Pourquoi attendre le retour d'une misérable flaque magistralement écartée du conflit ? Elle pouvait entrer en piste et en finir en un instant puisque bénéficiant de l'effet de surprise.

Soudain, la splendeur figée sembla revenir à la vie avec lenteur. Une délicate mimine se porta à sa taille, farfouillant dans sa petite bourse, une fine lame. De son ventre de cuir s'évadait une relique de l'ancien monde, un étrange kunai à trois branches. Chose qu'elle lançait avec nonchalance sur l'être suspendu dans le vide. Ce geste de salutation était accompagné d'une figurante série de signes. En un éclair l'outil devint outil de magie. D'un il devint multitude. Et cette flopée d'armes fondit  toute vitesse sur sa cible. L'averse assassine allait ravager également la couche de pierre en contrebas, pouvant tout aussi bien délivrer son prisonnier que le meurtrir. La démente n'en avait que faire, mais ce faible jutsu avait-il pour vocation de simplement tester la solidité du manteau du grand singe ? Ou désirait-elle aider son compagnon d'infortune ? Qui sait. Là sa présence était révélée, sa cape ballottant sous un nuage masquant le soleil, l'appartenance infernale de l'enfant était également percée à jour.

Jutsu utilisé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Takatsuki vs Yonbi.[PV:Karin,Akumu,Roshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Désolé, c'est pas le jour [Pv Akumu]
» Fiche technique de Roshi Kensai. [validée]
» Mission #1, Les mines est de Karin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Terre :: Montagnes lointaines
-