AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Lun 1 Juil - 11:16



Le Sang Coule ...

Avec Itachi Uchiha ♣
Les étoiles disparaissait, une à une, en commençant par l’horizon lumineux. Petit à petit, des couleurs rosés, orangés s’étendaient sur les nuages blancs de la voûte. La sphère jaunâtre et lumineuse qui s’élevait à l’horizon rendait le paysage montagneux plus sublime encore. Une à une, les grandes montagnes du pays se dessinaient dans de sombre peinture rendant la lumière encore plus féerique. Observant le phénomène, la jeune fille à la chevelure de feu sourit.
L’horizon lui semblait spectaculaire et, revenant de mission, elle pouvait bien prendre cinq minutes pour observer cela.

Donc, assise sur une roche, la jeune chuunin -car dans le passé dont je parle, il s’agit de quelques jours à peine avant sa nomination en temps que Juunin. Sachez, en plus, que c’est avant tout grâce à la prochaine expérience qu’elle le sera. Mais aussi, grâce à cette expérience qu’elle saura autre chose de son anatomie qu’elle n’a pas forcement envie de savoir.- Donc, la jeune Chuunin observait le ciel dont le panel de couleur l’émerveillait. Une dose de repos bien mérité après son périple dans le froid, puis le chaud, puis à nouveau le froid. Akaiko Akane avait traversait presque tout le pays pour apporter un papier (sans grande importance de plus) à un village frontalier. La chuunin avait été missionné pour cette sainte quête et était donc partis, seule, sous un jour ensoleillé.
Il lui avait fallu une bonne semaine pour rejoindre, à travers les montagnes, les plateaux, les falaises, les recoins, les grottes. Bref, un labyrinthe de tunnel, pas forcement connu de tous mais qui, malgré tout, facilité grandement la tache du voyageur. Pour le retour, la belle avait emprunté le même chemin puisque c’était celui qu’on lui avait designer. Pour une mission aussi insignifiante, cela n’avait aucune importance, mais elle se doutait, en temps que Chuunin qui avait déjà fait de grosse mission avec des Juunin, que le chemin de retours devait toujours être différent de l’allait. Anxieuse, elle avait donc empreinte le même chemin, mais à présent, le village était en vu, point important à l’horizon, elle avait repéré la montagne qui abritait son grand village. Nation prospère dont le vieux Kage, bien qu’un peu vieux jeu, aient mené tout de même à la gloire.

La jeune femme poussa un long soupire satisfait, face contre le soleil tendre du matin, elle savait qu’elle avait encore deux jours de marche pour rentrer, sauf si elle y allait en courant. Mais se n’était pas vraiment dans son idée. Elle avait le droit à un certain temps et, pour un chuunin, sortir du village en solitaire n’était pas courant! Elle devait donc profiter de cette douce quiétude.

Son regard vermeil plongeait sur l’horizon, elle dévorait la vue sans réellement se rendre compte du danger.
Danger pourtant si charmant mais si proche…


H.S.: A toi la suite, Itachi, pardon c’est cour et sans grande réflexion x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Mer 3 Juil - 18:07

Ces jours-ci, l’Akatsuki ne montrait pas grand signe d’activité, proposant uniquement des petites missions futiles, où l’on devait battre tel ou tel gradé, avoir des informations auprès d’un quelconque réseau, s’occuper d’un petit bandit de pacotille qui gênait les plans du boss… Bref, la routine. Néanmoins, n’ayant pas spécialement envie de gaspiller du chakra pour rien, je décidai de prendre une petite mission de rang B, question me demandant de battre un Chuunin lambda. Fort heureusement pour moi, la mission ne m’obligeait pas à mettre à mort ma cible. De ce fait, je m’en allai en direction de l’homme qui s’occupait de gérer les missions, et il me la confia, me regardant en plein dans les yeux. Son regard semblait me dire qu’il savait que je ne le décevrai pas sur cette mission. Vous me direz, connaissant le surnom que l’on me donne, c’est tout à fait normal, mais bon, il pouvait m’arriver également de faire des erreurs de calcul, surtout que cela faisait un moment que je n’avais pas réellement combattu. Il faut dire que je m’économisais pour mon futur – mais proche – combat contre mon petit frère, Sasuke.

Afin de savoir par où est-ce que j’allais commencer mes recherches d’adversaire d’un grade correspondant à celui demandé par l’ordre de mission, je lançai plusieurs fléchettes sur une carte accrochée sur un mur non loin de là, les yeux fermés. Une fois que j’ouvris à nouveau ceux-ci – non sans peine – une main toujours en dehors de ma cape habituelle, de par l’ouverture principale, je pus apercevoir que deux de mes trois projectiles s’étaient plantés au centre du pays de la roche, plus précisément non loin d’Iwagakure no Satô. Mon cerveau cogitant vingt-quatre heures sur vingt-quatre m’obligea à prendre un petit sac à bandoulière, à l’intérieur duquel se trouvaient des vivres ainsi qu’un portefeuille, comportant de quoi subsister si jamais d’inopportuns évènements devaient me laisser en ces terres hostiles, uniquement faites de roche ou autre structures rudimentaires peu agréables à la vue.

Après quelques jours de marche, mon esprit et mon corps furent arrivés aux frontières du pays de la Terre, dans un endroit prénommé les Montagnes Lointaines. Ce nom me paraissait tout aussi bizarre que fondé, étant donné que ces montagnes se trouvaient assez loin du village caché de ce pays. Je continuais mes recherches lorsque j’aperçus, au loin, une jeune femme à forte poitrine qui regardait le paysage au loin. Il me fallait être convainquant. De ce fait, je marchais avec la même discrétion qu’une belette en sa direction, masquant la moitié inférieure de mon visage à l’aide de ma longue cape noire ornée de nuages rouges.

« Qui êtes-vous ? Et que faites-vous ici, mademoiselle ? N’avez-vous donc point peur qu’un criminel de la plus haute importance ne vous attaque ? » Lui demandai-je assez fort, de manière à ce qu’elle m’entende, le tout en sortant un Kunai d’une de mes pochettes ninja, située à l’intérieur de mon long vêtement noir, indiquant mon allégeance à la Lune Rouge.

Attendant une quelconque réponse de sa part, voire même une attaque, je devais réfléchir à un moyen de connaître son rang avec exactitude, afin de parfaire la mission qui m’a été confiée il y a quelques jours déca. Néanmoins, ne la connaissant pas, elle pourrait toujours me surprendre, cette femme. J’activai alors mes deux précieux Sharingan, prêt à contrer – dans le cas d’un hypothétique assaut – tout ce qu’elle tenterait envers moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Mer 3 Juil - 21:51

Une vie suspendue, un cadre idyllique. Un bel homme, presque inconnue, observait la jeune femme à la longue et sanguinolente chevelure. Ils étaient calmes, tout deux s’observaient sans bouger, chacun, une main posé sur leurs armes respective.

Uchiha. Itachi Uchiha. Sa longue chevelure était splendide, semblant douce et soyeuse. Sa peau d’albâtre laissait se dessiner de fine lèvre surmonté d’un nez tout aussi menu. De grands yeux au très long cil ornaient son glacial visage. Des yeux qui rapidement prirent une teinte sang. Une teinte si belle si chaude, une teinte si sensible et si étrangement pleine d’émotion contradictoire. La rouquine savait pour lui, elle avait deviné qui il était mais étrangement, elle ne parvenait nullement à détacher son regard des yeux de braise de l’homme. Pourtant, elle lisait le danger dans ces prunelles capricieusement sanguines. Elle sentait le danger, dans toute son âme, dans tout son corps.
Elle devait fuir. Elle devait prendre ses jambes à son coup et partir aussi vite et aussi loin que possible, prévenir le village et surtout rentrer intact. Elle devait…

Oh, et puis merde!

L’excitation se lisait dans le regard carmin de la Reine des Fées. Elle déglutie, se mordit la lèvre connaissant d’avance l’achèvement de se combat. Et pourtant … Pourtant elle avait envie. Elle avait envie d’aiguisé son Kunai, son esprit, sur l’épée et l’âme de cet homme. Elle en avait tellement envie que …
Naturellement son corps bougea, attaquant sans autre forme de procès le Nukenin mondialement rechercher. Elle tenta une attaque frontal, mais, son corps le savait, son âme le savait. Elle ne le vaincrait pas.

Mais qu’importe. Qu’importe du moment qu’il lui donnait un peu de temps, qu’importe, du moment qu’il daigne échanger quelques passes avec l’Enfant. Et elle s’en foutait, son corps, son cœur était sien. Qu’importe, c’était le sien, qu’importe si elle mourait, qu’importe puisque personne ne l’attendait et puisqu’elle en avait tellement envie. Vivre, toujours, vivre toujours pleinement. Elle voulait se dire qu’elle avait fait tout se dont elle avait envie.

Ecrasant donc ont arme dans une longue trainé oblige la jeune femme murmura dans un souffle:

- « Akaiko Akane. Chuunin d’Iwa. »

Réchauffer par sa présence, enfonçant profondément ses yeux dans ceux de Itachi, caressant le rouge de son regard par le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Lun 8 Juil - 13:32

Le décor de ce théâtre était hautement plus magnifique que tous mes précédents combats. Les rochers faisaient offices d’estrades, tandis que le ciel nous illuminait avec un rayonnement sans pareil, ce qui allait sûrement m’aider à rendre mon visage un peu moins blafard. Néanmoins, je n’étais pas venu pour ça. Mes pas et mon esprit me guidèrent en direction de Tsuchi no Kuni, dans le but de stopper l’ennui qui commençait à me ronger de l’intérieur. Et oui, l’Akatsuki n’était pas tout le temps en mouvement, et lorsque les Zonbi Konbi n’étaient pas là, l’ambiance se faisait quelque peu terne, même si, de temps en temps, les deux Artistes et leurs engueulades pouvaient nous redonner le moral… Surtout le caractère de Deidara. Il fallait aussi que je m’entraîne, afin de me surpasser, malgré mon niveau plus qu’honorable, car oui, Sasuke ne tarderait point à venir me retrouver et il devait sûrement avoir énormément progressé depuis notre dernière rencontre, lorsqu’il était encore à Konoha, accompagné de Naruto. Il voulut me montrer une de ses techniques Raiton, mais elle fut déviée en deux temps trois mouvements, rendant sa haine encore plus forte, ce qui n’était pas plus mal. A présent, je savais qu’il avait vraiment évolué dans cette voie et qu’il avait, peut-être, créé un style de combat propre à lui et son affinité avec la foudre.

Lorsque l’on regardait le merveilleux temps qui planait au-dessus de nos têtes, d’un point de vus extérieures par rapport à nous, rien n’aurait pu faire croire qu’un combat se déroulait et allait bientôt ravager les terres du vieux Tsuchikage si mon adversaire osait se montrer plus tenace que prévu. Dès lors que j’étais arrivé, maintes hypothèses se formulèrent dans mon esprit, bien que je n’en retins que deux. Les deux plus probables pour mon esprit hors du commun. Soit l’Iwajin aux longs cheveux roux prenait les jambes à son cou et fuyait rapidement hors de ma vue, soit elle prenait son courage à deux mains et venait m’attaquer de front, tel un enfant insouciant qui aurait traversé la rue afin de récupérer son ballon, sans faire attention aux charrettes qui auraient pu traverser celle-ci. Le vent soufflait légèrement, les deux lames se rapprochaient vivement. Regard sanglant contre regard carmin, intelligence face à un corps éperdu de je ne sais quoi. EN effet, la jeune femme que je combattais se jetait dans la bataille, se lançait vers moi comme une femme l’aurait fait avec son amant. Je trouvai ce comportement quelque peu étrange mais mes yeux me firent rapidement l’oublier, voyant une lame briller au soleil, prolongeant sa main et son bras. Grâce à mes yeux, je pus prédire où elle voulait taper et mon propre kunai contra avec une aisance incroyable le coup de la kunoichi, tandis qu’elle forçait, restant en l’air. D’un souffle, elle répondit à ma première question, m’indiquant son nom et son grade. Alors comme ça elle était Chuunin…

« Par… S’éleva ma voix dans un premier temps, tandis que ma jambe droite prenait la direction des cieux. Fait ! » Terminai-je l’ascension d’une voix virile sortant de mon être, tandis que mon pied vint se loger avec une force plutôt impressionnante dans l’estomac de mon adversaire, espérant qu’elle serait propulsée assez loin pour que je puisse prendre mes distances et me fatiguer le moins possible. Après, je ne pouvais déterminer quelle résistance la jeunette aux bons arguments allait se débattre. Mon regard se posa alors droit devant, essayant de percer à travers les rayons du soleil qui l’obstruait quelque peu, lorsque j’aperçus  une silhouette se dessiner.

« Je vous trouve bien impulsive, Akane-chan. Cependant, ne devrais-tu point faire attention à ne pas foncer dans le tas lorsque tu combats un expert Genjutsu ? Lui demandai-je avec une certaine ironie. Néanmoins, contrairement à ce que pouvaient lui faire croire mes paroles, je ne l’avais pas plongée dans une de mes parfaites illusions, je voulais juste la perturber, la faire paniquer, la faire perdre ses moyens. Mais elle allait devoir faire très attention à elle, grâce à mes Sharingan actifs, je pouvais prévoir quatre-vingt-dix-neuf pourcent de ses futurs mouvements ainsi que presque toutes ses techniques… Néanmoins, je vous comprends. L’excitation de combattre un homme hors du commun est toujours si intense… » Finis-je simplement, la fixant gravement dans les yeux.



Dernière édition par Itachi Uchiha le Lun 8 Juil - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Lun 8 Juil - 15:45



La Princesse Rouge serra les dents, s’étendant à recevoir un coup alors qu’elle n’avait aucun moyen d’esquiver; suspendu dans les air. Lorsqu’elle reçu le coup dans l’estomac, elle ne put parer et s’écrasa quelques mètres plus loin dans la poussière. Rapidement, plaçant instinctivement sa main armé devant son estomac, elle observa, toujours accroupie l’homme au Sharingan et l’écouta.
Ses propos la lassèrent pourtant de glace.
Absolument aucun soubresaut ne vint éteindre quelques fraction de seconde son cœur. Rien, pas une seul peur, pas une seul amertume. Peut être seulement l’idée d’être dans un genjutsu la toucha. Et encore
- « Qu’importe. Si je fuis, vous me tuez, si je me bas, vous me tuez. Alors, quitte à mourir, autant le faire de la manière que je veux; en vous regardant dans les yeux.
Penchant sa tête sur le seul, la jeune femme observa sa main gauche porté sur la terre poussiéreuse, caressant du bout des phalanges la mère de iwa, la roche montagneuse.
Elle était calme, étrangement calme. Ca en était même choquant de la voir ainsi sans peur, a regardait un homme soupçonner d’avoir tuer des centaines de personne de sa propre famille! Mais que venait il faire ici? A iwa?
La question se posa dans l’esprit de la jeune femme, soulevant plusieurs hypothèse. Dans ce monde infâme, on ne rencontrait pas un monstre pareil sans raison. Il devait être ici en mission, mais pourquoi? La Lune rouge n’était pas particulièrement connu - du moins, pas encore. - et bien que leurs bites était facilement indentifiable : le chao, il était tout de même étrange de les voir seul. Mais..

Était il vraiment seul?

Observant alors derrière l’homme, voir si aucun ennemi potentiel ne se cacher dans l’ombre, la jeune chuunin eut un frisson. Pas de peur, du moins, pas pour elle-même, mais l’appréhension que son village était en danger la fit frémir. Itachi semblait seul pourtant … elle parla encore, gagnant du temps pour sonder les environs:
- Du genjtsu. Je ne suis pas très doué la dedans. Mais je suis sur que si vous vouliez me tuer, vous l’auriez déjà fait… Alors … Que voulez vous? »
Elle n’attendit pas la réponse de l’homme, d’un mouvement ample elle envoya son kunai sur son adversaire, le projectile rectiligne n’était pourtant pas anodin, un simple projectile, la jeune femme savait qu’il ne pourrait pas facilement éventrer le criminel de renon.
De son autre main, la jeune femme envoya dans le sol une décharge électrique contrôlé qui pourfendit la terre pour se diriger sur l’homme au yeux sang
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Lun 8 Juil - 19:38

La peur… Justifiait-elle vraiment les moyens ? Non, je ne pense pas. SI vraiment celle-ci justifiait cela, l’Akatsuki serait l’Organisation criminelle la plus craintive de toute l’histoire de l’humanité, car lorsqu’on voit quels moyens elle n’hésite pas à prendre… C’est vraiment pitoyable comme comportement. Pourquoi devoir capturer les Bijûs, et donc faire du mal à énormément de gens, puis ensuite se préparer à une guerre certaine contre les cinq grandes nations qui régissaient majoritairement ce pays ? Si même un esprit aussi évolué que le mien ne pouvait répondre à cette question, alors peu étaient les chances de trouver quelqu’un encore capable d’y songer, malheureusement… Mais lorsque je pensais à la peur, je pensais également à la jeune femme que je combattais. Elle n’avait pas ne serait-ce qu’une once de peur dans le regard, et son corps n’en manifestait pas les symptômes. Ou elle était vraiment prétentieuse, ou elle savait que cela ne servait à rien d’avoir peur et le mieux était d’accepter son destin. Ayant encore des doutes sur laquelle des deux hypothèses, mais ses futures paroles allaient m’orienter sur mon choix. En effet, elle répondit à mes paroles quant à la possibilité d’un éventuel Genjutsu, m’informant que ça lui importait peu. Peu importe ses choix, selon elle, je ferai tout pour la tuer… Hélas, ma pauvre fille, tu te trompais. J’étais uniquement en mission, et mon objectif n’était pas de te tuer, mais juste de te battre dans un simple combat. D’ailleurs, encore merci d’avoir décliné ton identité, ainsi, je n’ai pas eu à chercher très longtemps une cible correspondant à mes critères. Elle ajouta également qu’elle préférait mourir, c’était en me regardant dans les yeux. Mignonne. Que ce soit physiquement ou mentalement, cette Kunoichi était mignonne, et respectueuse qui plus est. C’était bien dommage que je fus obligé de garder ma couverture et que je dus faire une mission pour la Lune Rouge… Cela ne m’aurait guère déplu de discuter avec cette charmante demoiselle. M’enfin, il n’y avait que peu de chance pour que nos routes ne se recroisent pas, n’est-ce pas ?

« Pour tout vous dire, dans aucun cas je ne vous tuerai. A vrai dire, si je continue ce combat, c’est uniquement pour mener à bien une mission que l’Akatsuki m’a donnée… Oui, il m’arrive de devoir tuer le temps… » Lui expliqua la sonorité provenant de ma bouche, tandis que je la fixais encore dans les yeux. Nos quatre iris rougeoyants se combattaient discrètement, lorsque je vis l’une de ses mains caresser légèrement la terre située sous celle-ci, puis elle regarda derrière moi. Sûrement craignait-elle que je sois venu avec quelqu’un comme mon fidèle coéquipier, Hoshigaki Kisame. Mais bon, elle se trompait encore une fois. Ce n’est pas pour me vanter, loin de là, mais je n’ai franchement pas besoin d’avoir quelqu’un m’épaulant pour battre un ou une Chuunin. Bref. Elle me regardait toujours, et je mon regard était plongé dans le sien, tel un aigle guettant de sa vue perçante le sol avant de fuser sur sa proie. Soudain, elle se mit à me parler encore une fois, m’indiquant qu’elle ne connaissait pas vraiment le Genjutsu, mais que si j’avais voulu la tuer, je l’aurais déjà fait. Ne me laissant pas répondre, me regardant toujours dans les yeux, elle balança un autre projectile tranchant, d’un geste ample. Au moment même où son arme glissa de ses doigts fins, je la plongeai dans un de mes fameux Genjutsu, l’immobilisant pour une durée certaine, et je contrai à nouveau cette arme en la déviant avec la mienne, et je m’apprêtais à la rendre KO, quand je me dis qu’il valait tout de même mieux lui répondre.

« Oui, vous avez raison. Néanmoins, comme dit précédemment, mon but n’est pas de vous tuer et… Rassurez-vous, je suis bel et bien seul. Je n’ai besoin de personne pour battre une Chuunin, sans vantardise ou critique à votre égard. » Lui répondis-je de manière impassible, tandis que ma main sortait encore par l’ouverture principale de ma veste, comme à mon habitude. Par contre, je n’avais vraiment pas prévu de tousser à ce moment-là… Ma toux se faisait de plus en plus fréquente et je n’aimais pas ça… Une gerbe de sang vola au sol, éclaboussant la terre sèche de ce petit champs de bataille.


Dernière édition par Itachi Uchiha le Lun 15 Juil - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Lun 15 Juil - 12:17



Il saignait. Il crachait. Amusant, "comme mon père" pensa t elle alors. Elle plissa les yeux, observant l'homme dont la quinte de toux aurait l’inquiéter dans une autre situation. Mais pour le moment, elle était une shinobi, elle était en plein combat contre un criminel de haut rang. Et ... Et ... Il était ... Malade ?
Cracher du sang était rarement bon signe, es ce que cela faisait longtemps?
Son père, ninja de bas rang qui n'avait jamais fait de grande prouesse, un peu comme elle même, était mort chez lui, gravement malade, ne se déplaçant plus et ne faisant que cracher du sang, encore et encore, sans qu'aucun médecin ne sache d'où sa viennent alors que son corps se nécroser de l’intérieur. Avait-il mal? A l'époque, elle était trop jeune pour se soucier de cela -bien trop jeune même pour se souvenir de son visage- mais maintenant, parfois, la question lui revenait.  Sa jeunesse, loin d’être doré c’était passé dans un orphelinat, sa mère étant morte en couche, sans famille. Mais elle n’avait pas pour autant été malheureuse. Loin de là, elle avait même eut beaucoup d’amis, beaucoup de ‘famille’ qui avait cependant disparut avec le temps.

Quoi qu’il en soit, observant le criminel qui n’avait soudain, à ses yeux, plus l’air aussi méchant que cela, elle demanda:
- « Avez-vous mal? La question se glissa dans l’air comme un souffle d’une légère brise.  Aucune inquiétude dans sa voix pourtant, juste une question. Simple clair, avec le ton et l’intonation d’une incertitude d’enfant.
La jeune femme resta cependant accroupie au sol, cherchant un moyen de lutter contre cet homme. Devait-elle le tuer si elle en avait la possibilité ? Le ramener au village serait sans doute plus judicieux, ex ninja de Konoha, il avait sans doute bien des informations à donner aux … Aux spécialiste de la torture de Iwa ? L’idée la dégouta. Rien que le fait d’y amener quelqu’un la répugna. Elle n’en avait jamais eut besoin, petite chuunin, elle n’avait jamais fait de grande mission. Et elle-même aurait préféré être tuée que de subir divers torture.
On lui avait souvent dit que torturé une femme était plus « palpitant » que de torturé un homme. Paraitrait que la fierté d’une femme et bien plus facile a briser… Akaiko se doutait du comment, mais elle savait aussi que, malgré tout, dans son cœur, elle garderait sa propre personnalité. Sa propre voix.

Un jour, un homme lui avait dit : « Vous n’aurez rien de moi que vous ne m’aurez arraché. » Elle avait mit énormément de temps à comprendre cette phrase. Mais, maintenant, elle pensait la comprendre. Cet homme n’aurait rien dit de son propre grés, et même la force aurait était dure. Et Itachi? Donnerait-il des informations en échange d’un morceau intact de son anatomie ? Es ce qu’il cracherait sur son village après en avoir tué une large famille? Personne n’avait jamais réussit à le cerner. Personne n’avait jamais réussit à le trouver.
Et voila qu’elle, petite chuunin d’Iwa, se retrouver face à ce criminel étrange qui crachait du sang.

Elle se mordit la lèvre, effleurant l’idée d’arrêter ce combat, puisqu’il ne voulait pas la tuer, et qu’elle n’avait aucun moyen de le tuer en retours.
Pourtant, elle ne pouvait pas non plus s’empêcher de rester au aguets, la, accroupi au sol, fixant de ses yeux rouge l’hémoglobine tourbillonnante des sharingan de Itachi.
- Votre toux, dit elle alors, est ce qu’elle vous fait mal? »


HS: désolé du temps, en plus c'est plutôt nul, le temps que je me remets dans le bain Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   Mer 17 Juil - 12:21





MALADIE




La femme m’avait vu cracher du sang, bien qu’étant prise dans un Genjutsu. Au moins, j’étais sûr qu’elle ne profiterait pas de ce moment de faiblesse pour m’abattre. Reprenant mes esprits, elle me regardait toujours, telle une enfant qui essayait de comprendre quelque chose qui n’était pas à sa portée, ou alors qu’elle tentait depuis toujours de comprendre. Elle semblait s’inquiéter, ce qui me surprit. M’enfin, je n’étais pas au bout de mes surprises apparemment puisqu’elle me demanda si j’étais malade.

« Oui, malheureusement. » Lui répondis-je de ma voix impassible, comme à mon habitude. En fin de compte, elle me semblait plutôt sympathique. Dommage que nous étions dans deux camps opposés, j’aurais bien aimé faire plus ample connaissance avec elle, m’enfin. Elle ne bougeait pas, et je pus voir qu’elle n’essayait pas de résister à mon illusion. Bien. Elle savait donc qu’elle était prise au piège, sa main toujours au sol. Devais-je la mettre KO ? Ou continuer de discuter avec elle ? Je n’en savais vraiment rien, cela m’interloquait. Puis elle se mordit la lèvre inférieure, réitérant sa question. Pourquoi donc ? Comptait-elle aussi arrêter ce combat ? Sûrement, elle devait savoir que c’était perdu d‘avance pour elle, et qu’elle ne pourrait jamais me combattre.

« Ma toux ? Sur le coup, oui, elle me fait mal. Pourquoi donc toutes ces questions ? Auriez-vous donc pitié de voir un criminel aussi recherché que moi car il est atrocement malade ? » Lui demandai-je à mon tour, ne comprenant pas exactement ce qu’il se passait dans son esprit. C’était bien la première fois qu’un membre des cinq Grandes Nations prenait la peine de s’inquiéter sur mon état de santé. Néanmoins, je méfiais toujours, je n’étais pas à l’abri d’un quelconque coup dans le dos…

La délivrant alors du Genjutsu, je me préparai à contrer une quelconque riposte, n’étant pas sûr de ce qu’elle voulait réellement entreprendre. Prêt à faire mes mudras, je la regardai intensément, nos iris pourpres se chatouillant discrètement, comme si nous faisions un duel du regard. C’était plutôt bizarre, d’ailleurs, mais bon, il n’y avait pas non plus de risque. Après tout, qui pourrait bien contrer mon précieux Sharingan ? Sûrement pas elle.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Sang Coulera toujours. [PV-FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La haine appelle la haine et le sang coulera de plus belle.
» (F et M) FAMILLE BELL ✾ Les liens du sang sont toujours les plus importants 1/6
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Terre :: Montagnes lointaines
-