AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Pay more attention ! [PV : Yukio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: Pay more attention ! [PV : Yukio]   Sam 15 Juin - 22:39


Pay more attention !
avec Yukio
 


Quelle vieille journée. Vraiment, une des journées les plus pourries de mon existence. Lorsqu'on se réveille un matin avec quelqu'un qui fait voler votre propre porte de chambre en plein dans votre figure alors que vous êtes encore couché dans votre lit, c'est toujours énervant. Prise de court, emportée dans mon élan, j'avais chopé l'objet inutile par l'embout et claqué un bon revers dans la figure de mon agresseur avec - qui s'avérait être, en réalité, un messager des hauts gradés. Tentant de reprendre mon calme après cette intrusion et suite aux multiples promesses de l'homme de remettre l'entrée en place - et croyez bien que j'aurai exigé au moins de l'argent en contrepartie, j'avais accepté de me calmer. Mon regard s'était posé sur mon réveil qui affichait d'or et déjà une heure tardive : midi passé, pas étonnant qu'on soit venu m'alerter, je m'étais couchée trop tard et avais loupé le réveil. Je jurais à voix basse, déçue de ma propre attitude et tentais de me remémorer la soirée d'hier. Lorsque les souvenirs me revinrent, un pincement au coeur survint : rien d'étonnant à ce que j'ai passé la matinée au lit, après quelque chose comme ça... je secouais la tête vivement et marmonnais brièvement à l'homme que j'allais me préparer au plus vite, lui ordonnant presque de monter la garde devant ma maison désormais libre d'accès pour que je puisse me doucher.

En une dizaine de minutes à peine, j'étais fin prête pour à partir, une tartine beurrée rapidement dans la bouche, habillée en vitesse, un paquet de biscuits dans une main. Je sortis en trombe, chassant le ninja qui avait eut le bon sens de rester surveiller sans la moindre reconnaissance et avalant le reste de mon repas en un éclair. Maintenant que j'y pense, j'aurai mieux fait de lui demander de veiller au grain toute la journée pour combler à ce vide qu'il avait fait dans ma maison - et c'est le cas de le dire. Bien qu'il n'y ait rien de valeur chez moi, je tenais quand même à mes maigres possessions. Légèrement fatiguée, de mauvaise humeur et susceptible à cause d'une veille riche en émotions et d'un échec personnel qui me touchait beaucoup, je partis en direction du bureau de la blonde - du Raikage, voulais-je dire. Sur place, je m'excusais d'une tenue que je ne manquais pas de qualifier de déplorable et, mieux vaut tard que jamais, m'acquittais de la mission qui m'avait été attribuée - fort heureusement, en dessous de mes capacités, puisque j'aurai été bien incapable d'en faire davantage. J'étais lasse, fatiguée, irritable, et surtout, peu concentrée. Sans un instant de réflexion, j'écoutais les consignes qu'on m'avait donné régulièrement pour le bon déroulement de la mission - et sachez-le, j'aurai sans doute tué une personne si l'on me l'avait demandé... bon peut-être pas, mais ça n'en était pas loin. J'avais juste envie de rentrer et de m'affaler sur mon lit, toutefois, aujourd'hui serait une journée vraiment remplie. Lorsque j'étais dans le bureau du Raikage, Yukio m'avait demandé de le rejoindre à la sortie du village, certainement pour un entraînement personnalisé ou juste pour discuter un peu. Malgré mon état, je serai obligé de le supporter toute l'après-midi.

Je refoulais une exclamation indignée à cette seule pensée et tentais de voir le côté positif des choses : même si j'étais d'une humeur terrible, il n'en restait pas moins très sympathique. Après la dissolution de mon équipe, je n'avais eu personne vers qui me tourner et Yukio m'avait prise en charge - si bien que, officieusement, il pouvait être considéré comme mon sensei. Il n'avait sûrement que peu de temps, étant le bras droit de la Raikage, mais lorsque l'occasion se présentait, il ne manquait pas de me proposer un entraînement. Quelles sympathiques intentions, mais je devais sûrement le battre à plat de couture maintenant... bon, loin de là, bien que, ayant dès à présent grandi et atteint un certain niveau, j'avais du mal avec certaines de ses consignes. Depuis le temps, notre relation avait un peu évolué : nous étions plus proches, ce qui était tout à fait normal car nous avions le même âge. Mission terminée, je passais rapidement chez moi et troquais ma tenue de combat pour des habits classiques : veste verte et short, comme j'en avais l'habitude. Je me sentais plus à l'aise et puis, comme ça, j'étais quand même capable de me battre. Détendue, j'arrivais près de la sortie du village où je le vis, cet abruti, l'air aussi concentré qu'une larve molle. Comment ça, j'étais frustrée à cause d'un réveil forcé ? Pas du tout. Je m'avançais en sa direction, mains enfoncées au fond des poches de ma veste et lançais d'une voix peu convaincue :

« Salut, Yuki-chan. Je suis venue vite. »

Pure provocation. J'avais bien prit tout mon temps pour venir ici. -chan ? Ça l'apprendra à frimer avec sa taille.

Spoiler:
 

codage par langweilen sur apple-spring

Revenir en haut Aller en bas
 

Pay more attention ! [PV : Yukio]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Attention, araignées qui tuent ..
» Micro-ondes et WIFI: Attention
» Missive a l'attention de l’Archevêque Bénédictus
» Fais attention à ta vie... {Etoile Bleue - Nuage Froid - Nuage du Zénith}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Foudre :: Alentours de Kumo
-