AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Test Rp Fûka.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Administratrice ✿ Godaime Mizukage. (Rang S)


Messages : 934
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 24
Localisation : Au coeur de Kirigakure.

Carte Shinobi
Ryos: 760
Age: 30
Expérience:
3496/2000  (3496/2000)


MessageSujet: Test Rp Fûka.   Mar 4 Juin - 18:51

Au choix.

Sujet 1 : La torture semble te procurer de bons sentiments. Comment cela est né ? Ce sujet consistera à raconter le premier homme dont tu as ôté la vie.

Sujet 2 : Tu pars en mission. Un combat s'engage entre toi et un groupe de trois hommes qui résistent à ton charme. Malheureusement, tes baisers sont mortels. Tu mettras l'accent sur la sensualité du personnage.

Sujet 3 : Un sujet anthropologue sur l'enfance de Fûka, en présence de garçons.

_________________

Oscars:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Test Rp Fûka.   Mar 4 Juin - 18:56

Je choisis le sujet 2.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Test Rp Fûka.   Mar 4 Juin - 19:06


Le féminin et le masculin.





T
out être humain suit ce voyage tout le long de sa vie. Chaque voyage a un début, chaque voyage à une fin. Alors, commençons par le début s'il en est ainsi. Fûuka. Petite fille née de parents inconnus, qui l'abandonna dès son enfance, sûrement. Ce jour-là, la nuit était calme, les étoiles brillaient dans le ciel. Pourtant, ce n'était pas la même chose sur terre, et plus précisément dans le petit village de Kusa, qui se transforma en une fournaise géante. Les maisons brûlaient, les gens criaient, fuyaient. C'était des montres, pourtant être humains, comme tous les autres. Ces chasseurs étaient venus pour enlever les enfants. Les adultes étant inutiles à cette chasse, ils les tuèrent. Le sang coulaient, pour former au final une véritable rivière. Les corps s'empilaient, sans rien que personne ne puisse faire quelque chose. Les enfants, eux, couraient pour leur survie, leur vie. Notre belle rouquine, Fûka, était parmi ceux qui détruisaient le village. Le néant, le coup de vent balayait cette chevelure auburn. Cette dernière, toujours aussi calme avec ses compagnons, souriait de force face au massacre du territoire. Caché sous nos chapeaux pendulant des petits filets de tissus, le ton était monté et les rires ne cessaient de résonnaient sur les plaines. Le champ ? En feu. Fûuka, la première femme à avoir rejoint le groupe, c'était replier quelques instants en ayant eu l'ordre, de son confrère, de partir chercher Narutô Uzumaki. Ce jeune homme remplit d'ambition ne passer pas inaperçu. Son nom était connu comme un nom légendaire qu'on a apprivoisé.

Il neigeait, avait-elle prise la bonne route ? Ici, les feuillages étaient enveloppés de neige et il faisait un froid glacial mais au moins, elle était protégée du vent. Elle passa la plus grande partie de la journée à marcher. Fûka avait l'impression de se remettre d'une brève mais terrible maladie, une impression renforcée par sa sollicitude. Dans l'après-midi, de nouveaux flocons tombèrent sur elle, et même une clairière abritée fut bientôt recouverte d'une poudre de neige fraîche. Après avoir passé deux nuits sans beaucoup de sommeil, les sens de cette femme semblaient plus en alerte qu'à l'ordinaire. Durant les nuits, Fûka installa son vieux manteau au sol d'un arbre et s'assit. Elle avait enfilé tous ses précautions les uns sur les autres mais continuait malgré tout de frisonner. À mesure que les heures passaient, l'obscurité s'épaississait jusqu'à devenir impénétrable. Le plus infime mouvement paraissait amplifié dans l'immense forêt. Fûka savait qu'elle devait être remplie de créatures et de ninjas mais elle aurait souhaité qu'ils se tiennent tranquilles pour pouvoir distinguer leurs trépignements et leurs déambulations inoffensives des bruits qui annonceraient peut-être d'autres présences plus menaçantes. À plusieurs reprises, elle sursauta, le cou douloureux, car elle était tombée endormi, son corps s'affaissant dans une position inconfortable contre un côté de l'arbre. La nuit noire, satinée, était devenue si épaisse qu'elle avait l'impression d'être suspendue dans les limbes, entre le départ et l'arrivée du voyage. Elle avait levée une main devant ses yeux pour voir s'elle parvenait à distinguer ses doigts lorsque, elle attendit des hommes arriver dans sa direction. Fûka était comme "invisible". Son visage pouvait se confondre à la masse de neige qu'il y avait au sol. Bien sûr, son chakra ne passait pas inaperçu. Mais, l'uns des ninjas voyait une lumière brillante et argentée qui apparut un peu plus loin, se déplaçant parmi les arbres. Il ignorait d'où elle venait, mais elle avançait sans bruit et semblait dériver vers eux. Il pointa cette grosse luciole au loin, la voix coincée au fond de sa gorge. Il plissa les yeux lorsque la lumière devint aveuglante, la silhouette noire des arbres se découpant devant elle. La chose continuait d'approchait... Il vit alors surgir de derrière un chêne la source de cette lumière.

C'était une femme, d'un teint livide, d'une clarté lunaire, éblouissante. Elle s'avança prudemment, toujours silencieuse, sans laisser de traces sur la fine couche de neige poudreuse. Elle se dirigeait vers eux, dressant haut sa belle tête à la chevelure rouge vif. Les hommes observa la femme, émerveillé non pas son étrangeté mais par son inexplicable familiarité. Ils avaient le sentiment d'avoir attendu sa venue mais de l'avoir oubliée jusqu'à cet instant où ils pouvaient enfin se rencontrer. La première et forte impulsion qui les avaient tout d'abord incité à lui faire un signe de "vient" tout en badant. Pendant un long moment, ils s'observèrent puis la femme fit volte-face et s'éloigna mais un ninja prit parole : "Non ! Reviens !". Mais la femelle poursuivit délibérément son chemin parmi les arbres, et bientôt, son éclat fu zébré par leurs épais troncs noirs. Pendant une seconde de flottement, ils hésitèrent. La prudence murmurait : ce pourrait être une ruse, un leurre, un piège. Mais son intact, un instinct irrésistible lui assurait qu'il ne s'agissait pas d'une ruse, et ils s'élancèrent derrière elle comme des chiens en chaleurs. La neige crissait sous les pieds des jeunes shinobis, mais la femme, elle, ne produisait aucun bruit en se faufilant parmi les arbres. Elle les entraîna de plus en plus profondément dans al forêt et ils accéléraient les pas, certain que lorsqu'elle s'arrêtait, elle les laisserait approcher. Bien que l'obscurité l'ait engloutie tout entière, son image scintillante restait imprimée sur leurs rétines. Elle masquait leurs visions, et sa clarté s'intensifia lorsqu'ils baissèrent les paupières, leurs faisant perdre leurs repères. La peur les gagnait, maintenant. L'image de la femme s'effaçait de plus en plus à chaque battement de paupières, tandis qu'ils demeuraient immobiles à écouter les bruits de la forêt, le craquement lointain des brandilles, le léger chuintement de la neige. Allait-ils êtres attaqués ? La femme l'avait-elle attiré dans un piège ? Était-ce seulement leurs imaginations qui leurs suggéraient que quelqu'un se tenait à l'affût, les observant par-delà le rayon de lumière ? Un craquement retentit dans le silence, semblable à la détonation d'une balle de fusil. La surface de la mare se brisa et des morceaux de glace sombre se balancèrent sur l'eau clapotante. Autant que les hommes pouvaient en juger, la mare n'était pas très profonde. Ce fut comme si les pores de leurs peaux s'étaient mis à protester à grands cris. L'air même que contenaient leurs poumons paraissaient avoir gelé lorsque l'eau glacée leurs arriva aux épaules. L'eau avait soudainement explosée la mare, ce fut un piège !

Parcouru de tremblement si violents qu'ils projetaient des vaguelettes par-dessus le bord de la mare. Les ninjas, haletèrent, frémissants, tentèrent de s'échapper. Le froid se transforma en douleur, les attaqua comme un feu. Leurs cerveaux eux-même semblaient avoir gelés tandis qu'ils rencontraient cette eau glacial. Quelque chose alors enserra étroitement le cou d'un ninja. Il pensa à des herbes aquatiques, bien qu'il n'eut rien senti contre sa peau lorsqu'il rencontra le contact de l'eau. Mais ce n'était pas de l'herbe, c'était cette femme. La terre avait formé des espèces de lianes mettant en danger la vie de l'homme car elle força la terre contre le cou de ce pauvre ninja. Les deux autres, quant à eux, foncèrent vers cette mystérieuse femelle qui était en train de torturer leur camarade. "Pathétique" ce fut le mot sortit de la bouche de Fûka. Le détour était joué, la rouquine avait calculé leurs pas. Dansante, flottante sur le sol, elle rigola à merveille sous le regard de ses adversaires. Jouant de son charme, elle les emprisonna facilement en formant quelques signes pour exécuter une prison d'eau tout autour d'eux. Elle transplana dans l'une des bulles, face à un rival, rapprochant de son corps. Il était étouffant, secoué de haut-le-cœur, trempé et glacé comme jamais il ne l'avait été dans sa vie. Elle se rapprocha, rapprocha... Tendant ses douces lèvres contre les siennes, penchant sa tête sur le côté dont une mèche rebelle rencontrait son œil droit. Mais non ! Le ninja la repoussa contre cette sphère d'eau qui l'emprisonnait. Malheur, il aurait jamais du. Fronçant les sourcils, Fûka ordonna à la sphère, d'un geste de main, d'étrangler ce ninja. Il résista au charme de Fûka, comment était-ce possible. Le ninja était donc confronté face à un délice, une torture indépendante et sauvage. Elle tendit à nouveau ses lèvres et là, il sentit son chakra s'évaporait. Comme si le monde des ninjas ne lui appartenait plus. Sa vie s'envolait sous un regard ombreux. Venait au tour de l'autre homme, mais par dégoût et par peur d'être humiliée, elle marcha vers la sortie voulant rejoindre ses alliées qui étaient actuellement en train de détruire un village. La dernière phrase qu'elle exclama : "Ayez peur de moi la prochaine fois, mon baiser exécutera votre mort comme pour celle de votre ami".



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Test Rp Fûka.   Mar 4 Juin - 21:06

Fini;
Revenir en haut Aller en bas
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 1407
Date d'inscription : 09/04/2013

Carte Shinobi
Ryos: 290
Age: 15
Expérience:
81/1750  (81/1750)


MessageSujet: Re: Test Rp Fûka.   Mer 5 Juin - 3:37

Hello miss et bienvenue,
Beau test RP, j'aime bien le style d'écriture, et tu incarnes parfaitement le personne "Fûka", personnage que l'on voit trés rarement sur les forums RP d'ailleurs.
Je donne ma voix pour Nukenin de rang A, merci d'attendre un second avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutotoujirpg.forumactif.org
avatar
Administratrice ✿ Godaime Mizukage. (Rang S)


Messages : 934
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 24
Localisation : Au coeur de Kirigakure.

Carte Shinobi
Ryos: 760
Age: 30
Expérience:
3496/2000  (3496/2000)


MessageSujet: Re: Test Rp Fûka.   Mer 5 Juin - 11:58

Avec une esthétique convenable, peu de fautes et une manière d'écriture fluide et entraînante, ton test Rp est satisfaisant et respecte la consigne donnée. Ta présentation (descriptions) est également convenable donc je valide en tant que Nukenin de rang A.

_________________

Oscars:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Test Rp Fûka.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Test Rp Fûka.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
avant le rp
 :: Tests et Demandes de RP :: Tests Rp
-