AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Une relation qui tournait en rond [pv pnj Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Chuunin d'Iwa. (Rang B)


Messages : 39
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 26

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Une relation qui tournait en rond [pv pnj Len]   Sam 15 Fév - 21:30


Le temps sèche les larmes, érode les la pierre et assagit les esprits. Ô cruel ennemi qui ne m'aide en rien. Encore hier j'ai versé des larmes. Je n'en compte plus ces lits que je trempe. Mais avec elles j'en ris au lever. La farce d'un enfant qui aurait fait au lit, m'amusant à mon tour, je me plais encore à rire aux éclats. Décidément il n'est rien de mieux que de rire avec les gens qu'on aime. S'il était là, feu Père sourirait j'en était bien persuadée. Mais il était un autre qui aurait put s'esclaffer. Si seulement il revenait squater. Le charmant envahisseur du nom de Len, me manquait. J'avais besoin de mon ami plus que jamais. Lui au moins pouvait être un peu ennuyer, Mère et Aneue étant fort occupées à l'hôpital.

En me réveillant je posait les yeux sur une bien adorable boîte, enveloppée dans du papier cadeau et ornée d'un joli ruban. Quelle folie m'avait prise de confectionner quelques douceurs et de les mettre en scène ainsi ? Surtout à ce jour pour le moins inapproprié. Moi, Azriel Alucard, bien qu'avancée en âge, n'avais encore trouvé l'âme sœur. Je savais que Nanna se refusait à le trouver avant moi et que donc nous semblions paries pour finir à la fois vieilles et seules. Je séchais les perles de rosée à mes paupières puis je m'étirais. Je n'étais seule, on m'épiait. Je souris à cette vénérable femme et lui fondit au corps. Provoquant alors l'embrassade, Mère entama une bien piquante tirade. Saint Valentin, robe, chocolats, garçon ...


Mère me poussa à essayer cet beau tissu, en l'honneur de ce jour où je n'avais rien à perdre. Foule de compliments, bien embarrassant, plurent sur ma personne drapée en princesse. La coquète robe mettait en valeur ma beauté, disait-elle. Je l'avait remarqué bien vite et c'est bien ce qui me rendit pivoine. Je ne pouvais pas sortir ainsi. Que dirait les gens. Et lui ? A force de me charrier je finis par me résigner. Elle m'envoya quérir mon ami. Je savais quel jour nous étions, et j'en redoutais  bien sûr les retombées. Certes j'étais la digne fille de ma mère, mais de là à me parer de sa robe d'antan et à aller offrir des chocolats à un garçon, il y avait de quoi trouver l'affaire louche. Un odieux complot pensais-je. Mais à ce péril je ne pouvais me dérober. Car s'il m'attendait, je ne voudrais qu'il souffre de ma non venue.

Quittant l'avatar de sagesse, je filais en ses ruelles éclatantes. La cité en travaux semblait véridiquement festive. Populace radieuse, tourteaux en effervescence, ainsi était le temps des rires et des chants. Mêmes les rares shinobis en service avaient le sourire aux lèvres. Monseigneur craignait-il qu'au travers de ce relâchement des esprits, nous soyons victimes d'une nouvelle invasion ? Cela semblait impensable. Leur bonheur faisait le mien, m'aidant à avancer parmi eux que je saluais. Fort heureusement personne ne m'interpella pour mander l'explication de cet accoutrement et paquet. Je redoutais cela puisque me voir ainsi était inédit. Pour la toute première fois, j'osais être femme et cela me faisais peur car je n'assumais fichtre rien. Voilà qu'au sein de ma pensée, j'arrivais à destination, la petite maisonnette de l'hurluberlu. Là je toquais à la porte mais une ombre se tint dans mon dos ...


« . . . »


_________________
« Le seul vrai monstre n'est que celui que l'homme veut bien voir. » (Azriel)
Ezechiel syndrome http://www.youtube.com/watch?v=iy44kgBpDeY

~ version rajeunie (ici) ~ forme véritable (là) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: Re: Une relation qui tournait en rond [pv pnj Len]   Dim 23 Fév - 14:15


Aujourd’hui, c’était la Saint Valentin. Je ne le savais que trop bien. Hélas, contrairement à toutes les autres familles possédant des enfants, je n’avais personne pour me rabâcher qu’il fallait que je me trouve quelqu’un avec qui je pourrai finir ma vie… Je ne possédais personne pour m’éduquer sur ce plan là… Oui, depuis tout petit je vis seul, je dois me débrouiller avec pour seule compagnie la Sainte Mère Solitude. Heureusement, j’avais quand même des amis, dont deux qui comptaient énormément pour moi : Azriel et Asuna. Je ne sais pas ce que je serais devenu sans elle… M’enfin, il ne fallait pas se plaindre, la vie était faite ainsi et personne ne pouvait échapper à son destin, hélas…

Histoire de me changer les idées, je décidai de sortir et de voir comment se passait la reconstruction du village après l’attaque des Nukenin sur nous. J’vous jure, si j’avais été là... je n’en aurais fait qu’une seule bouchée ! Mais bon, Ônoki-sama était intervenu à temps et avec sa prestigieuse puissance il les avait désintégrés, littéralement ! Cet homme… J’aimerais tellement devenir comme lui… Mais je n’suis pas assez puissant, je n’ai pas la bonne mentalité… Je n’ai rien d’un Homme qu’en lui en réalité…

Soudain, au loin, je vis une belle créature au loin, pas loin de ma maison. Elle semblait vouloir aller chez moi… Bizarre. Etait-ce Asuna ou Azriel ? Bonne question. Le soleil m’éblouissant, je ne pouvais savoir de qui il s’agissait précisément. C’est pourquoi je courrai en sa direction, et alors qu’elle toqua à ma porte, je lui tapotai l’épaule, la faisant se retourner avec surprise. Des mots ? Aucun ne sortit de sa fine bouche. Azriel était vachement belle quand même, c’était dingue ça.

« Yo, Az-chan ! Qu’est-ce tu viens faire ici ? Et habillée comme ça ? En tout cas, ça t’va super bien ! »


Un grand sourire se fit voir sur mon menu visage, tandis que je fermais les yeux et que ma tête basculait doucement sur le côté, une main caressant mes cheveux à l’arrière du crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin d'Iwa. (Rang B)


Messages : 39
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 26

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: Une relation qui tournait en rond [pv pnj Len]   Lun 24 Fév - 16:58


Alors que je me perdais en les méandres de mes pensées, l'on jeta une grande ombre sur moi. Celle-ci s'élevant en tour noire devant mes yeux affolés. Soudain une voix me tira de cette torpeur et je fit lentement, mais surement, volte face. Ce gredin, cette canaille, ce freluquet; m'avais là bien effrayé. J'avais tremblé comme une feuille et claquais des genoux. Mes yeux perdus sur sa cravate, puisque le géant dominait ma petitesse, je demeurais silencieuse.

Il pouvait tout voir, une vision charnelle et embarrassante. Pourquoi Mère m'avait poussée à enfiler ces haillons ? Certes ils étaient fabuleux mais ma poitrine était mise en valeur et cela me gênait terriblement. Surtout que connaissant mon ami, ce petit coquin, il n'allait pas se priver pour jeter son regard d'émeraude dans mon décolleté. Là il ratait mon petit paquet, légèrement en-dessous de sa vision, puisqu'il avait omit cela en son discours.

« Eh bien je ... »

Cafouillais-je en baissant les yeux. Ma petite minime tenant mon paquet se resserra sur ma poitrine emballée. Devant le fait accomplis je n'avais la moindre once de courage. J'étais terrifiée, bien bête et bloquée. Ce gros béta redoublait mon mal en énonçant mon paraitre. De quoi avais-je l'air ? D'une bimbo ? D'une potiche bien déguisée pour l'occasion ? J'avais mal rien que de me l'entendre dire.

La douleur s’accentuait, j'avais le souffle court et commençait à tituber. Faisais-je là un malaise, il fallait croire. Fort heureusement, dans mon dos se trouvait la modeste porte de son logis. Je m'y adossais et semblait légèrement malade, fiévreuse. Ma propre pensée me meurtrissant. Je n'arrivais pas à le regarder. J'avais si honte de moi. Je n'assumerais jamais ce corps.

« Que ? ... Qu'as-tu dis ? ... Ne te joue pas de moi, s'il te plait ... »

Lui susurrai-je entre deux halètement. Ma figure était écrevisse. J'avais enfin saisit la terminaison de son discours. Si je ne m'abusais, et fabulait était bien dans ma nature, il me trouvait bien ainsi vêtue. Quant-à savoir si c'était la robe ou plutôt le joli corps qui lui plaisait, mystère.

« Non ... Je ne suis pas jolie ... Nana-nee, Ôka-sama et Asu-nee sont jolies ... Moi je suis petite et ... mal faite ... »

Tentais-je d'articuler alors que ma respiration se bloquait à nouveau. Je manquais d'air, et tournais de l’œil. J'allais m'évanouir sous ce petit cagnard. Allais-je lui tomber dans les bras ? Verrait-il mes chocolats ?

_________________
« Le seul vrai monstre n'est que celui que l'homme veut bien voir. » (Azriel)
Ezechiel syndrome http://www.youtube.com/watch?v=iy44kgBpDeY

~ version rajeunie (ici) ~ forme véritable (là) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une relation qui tournait en rond [pv pnj Len]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une relation qui tournait en rond [pv pnj Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai toujours trouvé qu'Ulysse ne tournait pas rond....
» Aindreas O'Brady ▽ Toute la nuit, j'ai cru entendre le chromosome en plus qui tournait en rond dans ma case en moins.
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» Relation Homme-Femme: l'amour serait-elle chimique???
» Rebondissement: Mère de Tristan Banon aurait eu une relation consentie avec DSK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Sato :: Grande Place
-