AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 53
Date d'inscription : 08/09/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 19 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Ven 7 Fév - 16:10


© Yamashita sur épicode

Come Back
« Premièrement, tranquillement, j'arrive et j'vous affranchies. ♫ »


feat. solo?


Un jour banal pour certains, spécial pour d'autres, le temps était là, il pleuvait sans cesse et une brume de plus en plus épaisse faisait son apparition. Un lac bien étrange qui se présentait devant cet homme tout aussi mystérieux. Il possédait une chevelure bleu ciel, un regard pensif qui montrait sa détermination, ceci dit, donc, très faible. Oui, il semblait montrer une infime détermination, mais pourtant, tout au fond de lui, on pouvait ressentir à quel point elle était grande cette volonté de vaincre et de réussir. Un bout de mâchoire d'os qui ressemblait à celle d'un animal traqué, qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire à la bouche de cet individu ? Non ! Cette apparence... serait-ce celui que l'on décrit comme la Panthère ? Oui, c'était bien lui et il semblait désirer quelque chose dans la posture qu'il montrait. Ses mains étaient enfilées dans les poches de son kimono blanc au contour noir.

La chevelure de l'orphelin ne faisait que s'écraser devant la puissance des milliers de gouttes de pluies qui tombaient depuis le ciel. Leito Kamiya, voilà qu'était son nom, déserteur du village caché de la brume, anciennement brume sanglante, il se trouvait devant le lac mystérieux dans les alentours de Kirigakure no Sato. Que cherchait donc-t-il à faire ici ? Personne ne pouvait le savoir et sans aucune expression, sans aucun son qui sortait de sa bouche, le dernier survivant de la famille Kamiya s'élançait sur ses pas, déposant sa première jambe sur la grande étendue d'eau. Il avançait lentement, mais sûrement, usant de son chakra afin de tenir en équilibre, car il suffisait de relâcher un peu cette dose qu'il utilisait pour tenir debout et s'en était finit de lui... il tombait dans ce lac à l'allure sombre et effrayante. Le légendaire sabre qui faisait de lui un ancien samouraï était rangé dans son fourreau dont le fourreau lui était lié à sa ceinture qui elle-même était soigneusement attaché à son bassin.

À tout instant, lorsqu'il le voulait, il lui suffisait d'un simple mouvement de son bras afin de dégainer son arme et trancher ce qu'il désire. C'était dans les compétences de notre cher panthère bleu, l'escrime. Il était celui qu'on appelait le Chasseur Blanc, The White Hunter, à son jeune âge, mais à présent, la plus part le pensait certainement mort, mais dès ce jour, il comptait bien faire un retour honorable. Pour montrer au village caché de la brume qu'il était toujours en vie... que la famille Kamiya n'avait pas encore été complètement décimé... qu'il était là si jamais quelqu'un le cherchait. Mais maintenant, il restait quelque chose à voir. Il fallait deviner si Leito, notre déserteur, était réellement ici dans l'intention de montrer qu'il était toujours vivant. Le jeune homme, parcourant le lac depuis une bonne quinzaine de minutes, commençait à perdre patience et cela semblait se voir sur son visage qui passait du regard pensif à un regard colérique... même qu'il l'exprimait.

« Putain... j'étais dans ce village et j'me souviens même plus où il se trouve. C'est quoi ses conneries, j'ai pas pu tout oublier. Et puis c'est quoi ce lac de merde ? Il est trop grand putain. Village de malheur... heureusement que je n'le cherches pas pour rien. »

L'expression de colère s'accentuait. Le Nukenin ne savait plus trop quoi faire en voyant qu'à l'horizon, il n'y avait plus la terre ferme. Tout autour de lui n'était qu'eau mélangé à du sel. Si jamais il parvenait à couler là-dedans, il serait préférable pour lui de fermer les yeux, mais bon, il le savait certainement déjà. Les poings se fermement de plus en plus à l'intérieur de ses poches, un soudain bruit attirait brusquement son attention, jetant un coup d'oeil derrière-lui, mais malheureusement... rien. Il n'y avait rien d'anormal mise à part qu'il avait l'impression d'halluciner. Continuant sur ses pas, Leito restait sur ses gardes. La brume semblait se dissipait, il commençait à y en avoir de moins en moins, mais les parages semblaient être de plus en plus dangereux. L'eau s'agitait... c'était vraiment étrange. Gardant son sang-froid, il montrait aucune expression de peur, simplement une détermination et une haine effroyable à s'être perdu. Disons que celui qui se pointait sur son chemin... allait prendre cher.

C'était alors qu'une légère vague se soulevait du lac... suivant d'une autre... et ainsi de suite. Il semblait vraiment y avoir quelque chose au final. Et cette dite "chose" se montrait... définitivement. Une grosse créature faisant deux fois la taille d'un humain normal au premier regard et vu la façon dont se comportait Leito, il semblait réjoui de voir que quelqu'un s'était lui-même invité dans ses lieux alors qu'il était fâché. L'orphelin le fixait dans les yeux, un gros poisson qui se présentait là, lui balançait plusieurs mots dans la gueule. « On peut pas dire que t'es venu au bon moment. Je suis très en colère bouffon et croit moi... tu vas regretter d'être sorti de ce lac. » Il tenait fermement la poignée de son arme blanche à l'aide de sa main droite pour venir aussitôt dégainer celle-ci, tentant un tranchant diagonal sur la poiscaille. Ce coup porté n'avait eu aucun effet. La carapace de cette créature des mers venait de le protéger de l'offensive de Leito Kamiya, ancien déserteur du village caché de la brume.

La Panthère reculait de plusieurs pas afin de prendre du recule lorsque la queue de la bestiole venait le frapper violemment dans son flanc droit. Celui-ci se faisait éjecter à plusieurs mètres, rebondissant sur l'eau comme une balle de football. Le Nukenin ne semblait pas aimer les agissements du poisson et se relevant lentement du coup qu'il s'était prit, sa tête était complètement trempé par l'eau qu'il avait ramassé dans ses quelques bondissements. Un petit souffle venait à sortir de sa bouche, déplaçant la petite mèche qui lui cachait son oeil droit, s'exclamant d'une voix grave et froide. « T'es mort... enfoiré. » Pointant sa main dans la direction de la créature, il formait cette partie sous la forme d'un pistolet, comme si il comptait attaquer, mais c'était le cas... il désirait réellement charger. Concentrant alors assez de chakra sur l'extrémité de ses doigts, Leito envoyait un laser de chakra pur en continue, transperçant tout sur son passage.

L'attaque pénétrait la bête avant de ressortir de l'autre côté de son corps. Du sang en coulait depuis le trou qu'il venait de créer à la poitrine de l'animal. Un liquide rouge qui se répandait sur toute la zone... faisant du lac bleu... une vaste étendue d'eau rouge. Cette bonne odeur allait certainement ramener d'autres animaux de la mer et il le savait très bien. C'était pourquoi, après cette attaque, que le dernier survivant des Kamiya se retirait à toute vitesse, prolongeant son chemin jusqu'à finalement voir la terre ferme. Un air surpris. Il l'avait finalement passé ce lac. Mais ce n'était que la première étape qu'il venait d'affranchir. Le village caché de la brume, Kirigakure no Sato, sous le régime de la jeune et resplendissante Meï Terumi, était encore loin, caché. Mais bon, c'était normal après tout. On ne donnait pas comme surnom "le village caché" si celui-ci ne l'était pas.

HRP:
 



_________________
On passe de l'ombre à la lumière et vise-versa !.
[01:25:11] @ Kaya Miura : Je t'aime Leito. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Sanbi & Juunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 129
Date d'inscription : 28/11/2013
Age : 20

Carte Shinobi
Ryos: 400
Age: 15
Expérience:
918/1500  (918/1500)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Ven 7 Fév - 20:41

La panthère blanche
Lyra vs Leito

Lyra marchait de manière lente, suivant tranquillement le chemin fixée par sa carte. La jeune fille cherchait une espèce de bestiole qui traînait dans le lac depuis un petit moment. À ce qu'elle avait entendu dire, elle ressemblait à une version miniature, à une queue et bien moins puissante que le Sanbi. Ça l'intéressait quelque peu : Après tout, elle savait qu'elle allait devoir affronter Sanbi un jour et une partie d'elle se disait qu'affronter une créature similaire mais bien moins puissante pourrait aider Lyra à s'entraîner pour ce fameux duel. Surtout qu'il n'y avait rien de dangereux : Quelques poissons plus gros que d'autres sans doute. Rien qui pourrait la mettre en danger. Elle avait également entendue parler de nukekins qui passeraient dans le coin mais ce n'étaient guère que des frustrés qui cherchaient à se mettre des kirijins sous la dent afin de se venger. Pas un danger pour quelqu'un qui sait se battre, quoi.

Toutefois, l'hypothèse d'un bandit qui traînerait dans le coin avait poussée Lyra à faire cette mission toute seule. Elle avait ses chances d'être séparées de ses élèves et eux, ils ne savaient pas se battre seul. De son côté, elle avait déjà ses ANBU pour la couvrir contre un éventuel ennemi puissant. Mais comme dit plus haut, il était peu possible que des nukekins plus forts que des chûnins passent dans le coin.

Ce fut à ce moment là que Lyra put voir un grand lac. C'était l'ancien lieu de résidence de Sanbi et il était définitivement énorme. Assez grand pour héberger un Bijû (le plus large d'entre eux) pendant plusieurs années sans qu'il ne soit gêné dans ses mouvements. La présence du Sanbi avait d'ailleurs poussé les autorités à crée des espèces de barrières autour du lac, afin que l'éventuel imbécile n'essaye pas de voir à quoi ressemble un Bijû à l'oeil nu. Toutefois, le démon à trois queues avait ses crises et il sortait de temps en temps du lac pour aller se frotter à l'armée de Kiri. Il fut donc scellé dans un coffre fort pour un moment, les supérieurs de Kiri ne pouvant guère se passe d'un Bijû et craignant que leur armée soit trop affaiblie par le démon. Surtout que sa carapace avait pue repousser des jutsus de rang S.

Maintenant, il était scellé en elle et le démon n'était pas à la hauteur de ses attentes. Dire que le démon était "stupide" serait une insulte au mot "stupide". Okay, son pouvait très fantastique et il était craint pour une bonne raison, mais l'intelligence n'était définitivement pas quelque chose qui le différenciait des autres Bijûs. En réalité, Nasaki pensait que même les autres bijûs devaient le trouver stupide. Quelque part, elle avait de la pitié pour lui, selon ses paroles, Yagura avait effectivement été la première et seule personne à le considérer comme un être vivant et non une arme. Il parlait d'ailleurs avec une certaine... "rage" quand il parlait de Yagura, surtout quand il abordait la fin de ce dernier. Ses paroles devenaient frantiques et intelligentes et le démon se déplaçait de manière rapide dans sa cage en hurlant son histoire.

À force de penser à ça. La jeune fille avait finie par ne pas remarquer l'homme qui se trouvait sur le lac. Elle ne pouvait pas distinguer son apparence mais il semblait avoir des cheveux bleus en pique. Elle ne se souvenait pas d'un shinobi avec des cheveux bleus en pique, excepté son frère le matin.

Et son frère n'avait certainement pas cette aura meurtrière autour de lui. Cet homme était dangereux, c'était sûr. Une personne sensée aurait fuie et ramenée des renforts. Mais quelque chose dans cet homme donnait la nausée à Lyra. Une haine extrême entourait également cet individu et elle sentait que le laisser hors de son champ de vision pendant quelques secondes serait désastreux.

C'était dangereux d'aller le défier mais elle devait savoir si c'était vraiment un nukekin ou si c'était un shinobi de Kiri qu'elle n'avait jamais vue. Et s'il était dangereux... hé bien, elle était Lyra Nasaki, Jinchûriki du Sanbi. Le danger avait peur d'elle.

La jeune fille bondit sur le lac afin d'attirer l'attention de l'homme et pointa son doigt vers lui. Un air ennuyé sur le visage. Les ANBU se rapprochèrent un peu, méfiants.

Yo. Décline ton identité et la raison pour laquelle t'es dans le coin, mec. Mesure de précaution. ► LYRA NASAKI - Le monde à un sens : Mon poing, ton visage. - 24/12/13.

« Faisons le ensemble ! » ► Lyra
Code by AMIANTE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 53
Date d'inscription : 08/09/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 19 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Dim 9 Fév - 12:25


© Yamashita sur épicode

Come Back
« Premièrement, tranquillement, j'arrive et j'vous affranchies. ♫ »


feat. solo?


Un temps pluvieux, c'était vraiment dommage, pour Leito. Il avait toujours détesté ce genre de météo, mais pourtant, au file des années, celui-ci s'y était habitué. Il connaissait parfaitement l'avantage et le désavantage dans ce genre de temps pluvieux, mais sa préférence restait toujours le soleil. C'est-à-dire, le beau temps. Il marchait tranquillement pour rejoindre les terres du village caché de la brume. Le jeune descendant de la famille Kamiya se demandait bien si c'était une bonne idée de faire ça, finalement, car Kirigakure no Sato n'était pas un village auquel il fallait plaisanter. Bien au contraire, ils étaient toujours présents pour tout éventuel action et ou situation. Est-ce qu'il l'avait déjà repéré d'ailleurs ? Non, c'était impossible. Et puis, l'homme à la chevelure bleu ciel n'était pas si stupide que ça. Il était vrai qu'à première vue, il en avait bien l'air, mais non, c'était tout le contraire.

Peut-être que son arrogance faisait qu'il était complètement débile, mais chez les Nukenin de son Rang, il était très rare de trouver un personnage aux capacités d'analyses meilleur que lui. Celui-ci restait concentré alors que son air colérique restait dessiné sur son visage à l'idée de ne toujours pas trouver le village caché de la brume, anciennement brume sanglante lorsqu'il était sous le régime du Yondaime Mizukage, Yagura. Ce mystérieux personnage avait crée une sorte de dictature des plus sévères. C'était tout simplement incroyable... fou... du grand n'importe quoi. Des ninjas s’entre tuaient pour pouvoir passer au prochain grade, il obligeait même de pauvres Genin's à le faire. Leito avait entendu parler de ses rumeurs. Il était content d'apprendre cette nouvelle, mais il voulait également revenir en arrière pour faire en sorte d'être né dans cette époque, justement.

Le combat, il n'y avait que ça qui intéressait le jeune gaillard et c'était pourquoi il cherchait haut. Toujours plus haut. Il désirait affronter des adversaires qu'il ne penserait jamais battre. Pour la simple et bonne raison de tester ses capacités, voir à quel point il peut être fort. Les pas s'accentuant sur le lac mystérieux que présentait le village caché de la brume, il commençait à ressentir une certaine dose de chakra. Elle représentait plusieurs personnes, mais leurs nombres, il n'arrivait pas à le trouver. Une chose était certaine, il ne fallait pas rester les bras croisés, mais bien agir. [AC] La puissance de tous ses personnages lui était dérangeante, car elle n'était pas mauvaise. Bien au contraire, il semblait être plusieurs ninjas d'un niveau équivalent à un shinobi de rang B, voir bien plus. Cette sensation... il la ressentait. C'était l'excitation total à l'idée de se dire que des ninjas approchaient.

L'avaient-ils donc retrouvé... le jeune Leito ? Dur à croire pour être franc, car il n'avait pas fait en sorte de se montrer. Bien évidemment, tout était possible et voilà que les individus en question se montraient au grand jour. L'épais brouillard qui était présent jusqu'à maintenant, semblait diminuer, à croire que c'était le groupuscule de ninjas qui s'était présenté devant notre Nukenin, qui l'avait crée. Sourire aux lèvres, un sourire démoniaque, qui montrait que ce n'était pas un gentil gamin du coin, son aura meurtrière se manifestant légèrement... il attendait une quelconque question comme à son habitude des arrivants. Ils étaient tous pareils, à vouloir dire "qui es-tu ?" sans même se dire que l'autre ne répondrait pas et attaquerait sur le champ. La planque des sandales ninjas se trouvait sur le lac pour Leito, également pour le nombre d'individu qui était venu à sa rencontre.

Un terrain parfait pour combattre, de l'eau. C'était dans son élément, mais là, on était au village caché de la brume, Kirigakure, c'était donc peut-être un désavantage, aussi. Ricanant à la demande de la petite gamine entourée des 5 ANBUS qui étaient présents, la Panthère s'exclamait. « Si j'en ai pas envie, tu vas m'y forcer ? Tu m'as l'air d'être une fille précieuse pour le village en étant entouré de cinq ninjas des forces spéciaux. » Il s'arrêtait un petit moment, fermant les yeux, les ouvrant à nouveau, continuant. « Je vais te capturer, gamine. » Leito était sérieux. Ce n'était pas tous les jours qu'il voyait un simple ninja entouré d'autant d''ANBU. Quelque chose qui n'était pas banale ou bien que la gamine valait grosse fortune et c'était ce qui attirait grandement le jeune homme à la chevelure bleu ciel.

Celui-ci, toujours les mains dans les poches de son kimono, à regarder de haut tous ses futurs adversaires, disait ses derniers mots avant de lancer le combat qui allait certainement suivre. « J'étais venu ici pour une affaire, mais finalement, j'suis là pour te capturer, voilà. Tiens toi prêt, gamine ! Venez vous battre ! » L'atmophsère commençait déjà à se faire plus lourde que précédemment. Le chakra ou plutôt l'aura qu'émanait le Nukenin se faisait de plus en plus intense. Oui, cette sensation machiavélique devait certainement donner quelques frayeurs aux arrivants. Pour débuter, il restait calme, observant seulement les agissements de ses ennemis, voir ce qu'ils allaient faire... même si il avait déjà un plan soigneusement préparé en tête. Après tout, Leito ne se montrait jamais dans les camps ennemis sans s'être préparé, il n'était pas fou à ce point.

Et puis, ses personnes qui étaient venus dans ces lieux. Ils devaient certainement croire que des petits déserteurs de rang D et C ou bien B au grand maximum, étaient présents. Et bien... on pouvait dire qu'ils étaient tombés sur la mauvaise personne, car la Panthère n'était pas le genre d'homme à faire des cadeaux... ils allaient tous périr. De la gamine aux ANBU's... tous.

Récap':
 



_________________
On passe de l'ombre à la lumière et vise-versa !.
[01:25:11] @ Kaya Miura : Je t'aime Leito. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Sanbi & Juunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 129
Date d'inscription : 28/11/2013
Age : 20

Carte Shinobi
Ryos: 400
Age: 15
Expérience:
918/1500  (918/1500)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Dim 9 Fév - 16:59

La tortue de Kiri contre la panthère blanche
Lyra vs Leito.

L'homme dégageait une aura meurtrière autour de lui. Vraiment un nukekin, une partie d'elle se sentait quelque peu intimidée par l'idée de devoir affronter un homme d'un calibre pareil mais une autre était en réalité plutôt... excitée. Oui, elle se sentait quelque peu heureuse à l'idée d'affronter un adversaire comme ça. Elle allait pouvoir clairement démontrer aux autorités de Kiri qu'elle était capable d'affronter et de vaincre un individu comme ce ninja inconnu qui avait l'air si redoutable en dépit du ricanement de petite fille qu'il était en train de pousser. Il se mit à s'adresser à Lyra avec un ton très arrogant et sûr de lui. Un peu trop au goût de Lyra d'ailleurs qui se mit en position de combat, une main posée sur la manche d'un de ses sabres.

« Si j'en ai pas envie, tu vas m'y forcer ? Tu m'as l'air d'être une fille précieuse pour le village en étant entouré de cinq ninjas des forces spéciaux. Je vais te capturer, gamine.»
Pff, comme si t'en étais capable.

Il la regardait de haut le con ! Sans parler de son histoire de la capturer. Il faisait partie de l'Akatsuki ? Impossible, il n'avait pas le manteau rouge et noir typique des membres de cette sinistre organisations et (en plus de ça), il n'avait pas de partenaire ! Soit c'était un agent qui venait là afin de collecter des infos pour les vrais membres de l'Aka (et dans ce cas, le capturer serait précieux car il pourrait donner des informations de son côté après quelques heures d'interrogatoire) ou il cherchait à faire ses preuves (et on pouvait toujours le capturer), dans les deux cas, Lyra sentait qu'elle allait le tabasser beaucoup, puis l'apporter à Kiri après l'avoir tabassé en chemin. Une fois ceci fait, elle le tabassera à nouveau pour qu'il avoue et elle le tabassera une quatrième fois pour se marrer un peu. Il ne lui avait pas donné son nom, donc elle allait se contenter de le nommer "José le déserteur". C'était tout ce qu'il méritait pour ne pas s'être montré poli, c'te taré avec sa coupe de cheveux.

« J'étais venu ici pour une affaire, mais finalement, j'suis là pour te capturer, voilà. Tiens toi prêt, gamine ! Venez vous battre ! »
J'trouve que pour un mec qui en chie un max contre un putain de poisson, t'es quand même vachement arrogant ! JE VAIS TELLEMENT TE TABASSER QUE TA MÈRE TE RECONNAÎTRA PLUS !

La jeune fille bondit très rapidement pour se trouver à côté d'un déserteur et bondit sur son côté gauche. Elle voulait faire une stratégie mais elle était trop occupée à essayer de trouver des bons moyens pour blesser son estime personnelle pour réfléchir à un quelconque plan. Elle ne put toutefois pas l'atteindre car un ANBU arriva en un instant et la saisit par le col avant de l'envoyer vers les autres avec une force élevée, projetant au passage une bombe fumigène pour aveugler l'individu. Un ANBU musclé prit la jeune fille dans sa main et la déposa doucement sur l'eau alors qu'un autre plus mince fila aider l'autre qui se tenait devant la fumée, à une distance assez respectable pour voir une éventuelle attaque du shinobi ennemi. 6 mètres en tout, afin d'anticiper un Shunshin. L'une des filles se mit à parler doucement à Lyra pour que l'autre n'entende pas.

Tâchez d'éviter de foncer comme ça. Il est trop fort pour vous mais heureusement, nous avons un plan qui vous protégera...
Très rapidement, elle dicta ses ordres à la jônin qui (AC).

Une fois finie, Lyra et les ANBU se permirent de regarder la fumée qui se dissipait lentement. L'ANBU ayant jeté la Jinchûriki au loin prit son manteau noir et le jeta au vent, révélant qu'il avait un longue lame dissimulée sous le manteau. Il prit avec calme la lame et se mit en position de combat, l'autre fit de son côté des mudras et se mit à observer l'eau au cas où l'homme aurait plongé.

Bon. Ça va être coton. Il à l'air costaud mais tant qu'on reste attaché au plan, il ne pourra pas arracher une mèche à Lyra. Juste, évite les assauts sur le cou, le coeur ou autres. Si on le capture, il pourra nous donner des infos.
Un accident arrive toujours, mon cher.► LYRA NASAKI - Le monde à un sens : Mon poing, ton visage. -  24/12/13.

« Faisons le ensemble ! »  ► Lyra
Code by AMIANTE

Spoilers:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 53
Date d'inscription : 08/09/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 19 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Dim 9 Fév - 20:57


© Yamashita sur épicode

Come Back
« Premièrement, tranquillement, j'arrive et j'vous affranchies. ♫ »


feat. Lyra Nasaki


Une partie de plaisir qui s'annonçait pour le jeune Leito, l'homme à la chevelure bleu ciel en bataille. Il ne prenait jamais le temps de se coiffer. Dès qu'il prenait une bonne douche bien chaude ou bien qu'il se levait au matin, celui-ci mettait simplement un petit coup de ses mains afin de les lever en l'air puis s'en foutait complètement. Bizarrement, la chevelure restait toujours comme il le souhaitait et c'était l'un de ses avantages. Après, pour la couleur, ça pouvait plaire à certaines personnes et à d'autres, non. Il se tenait debout et restait sur ses gardes, car l'approche de plusieurs forces sentaient arriver. Il ne savait pas tellement qui ça pouvait bien être. En faite, il espérait ne pas perdre son temps avec des faibles ninjas comme les Nukenin qu'on peut trouver habituellement dans les parages. C'était quelque chose d'assez fréquent. Les ninjas déserteurs se faisaient en grand nombre au village caché de la brume.

Lui même s'en souvenait lorsqu'il avait dû affronter son premier véritable adversaire. Ce jour-là, il y avait également son grand frère, maintenant mort, mais qui avait pu assister à la première victoire de notre jeune garçon. C'était d'un tranchant verticale pour découper le bras de son ennemi qu'il profitait de cette opportunité afin de lui porter un coup en plein coeur. L'homme, n'ayant plus ceci, ne pouvait plus vivre et c'était dans ses derniers instants qu'il prédisait la mort de son grand frère, Taiga Kamiya, très vite dans les jours qui suivaient. Hélas les prédictions furent véritable. Leito cherchait d'ailleurs à tuer cet homme une deuxième fois. Oui, il était mort, mais il voulait que celui-ci revienne justement du monde des morts pour l'éliminer de nouveau. Il possédait une telle haine envers cet homme, quelque chose d'hallucinant. Mais bon, il fallait le comprendre. Et puis, il était encore qu'un simple gamin à ce moment.

Dire qu'il avait quitté ses origines et voilà qu'il décide de revenir. Une histoire ironique, mais qui allait certainement changer le cours de sa vie dans un futur proche. Il se trouvait d'ailleurs devant une gamine sans même y prêter réellement attention, car il savait très bien qu'au fond de lui, il n'était pas seul. Avant que la petite gamine ne débarque, il avait senti d'autres chakras, des présences qui lui étaient légèrement familières. Les concernés s'étaient finalement montrer, eux aussi. Ils étaient aux nombres de cinq avec la petite fille. Sûrement qu'elle valait le coup donc, mais c'était après avoir répondu d'une telle arrogance à la kunoichi du village caché de la brume que celle-ci s'était mise en colère, répondant alors de mauvaise foie à notre bonhomme qu'était Leito. Celui-ci n'appréciait guerre les paroles de la petite fille.

D'ailleurs, l'expression de son visage changeait lorsqu'elle prononçait à haute voix qu'elle allait tellement le tabasser que sa mère ne la reconnaîtrait plus. À vrai dire, c'était une référence à ne pas prendre, car lorsqu'il était encore très jeune, sa maman était morte. Tout son clan avait été décimé et il avait été abandonné juste avant le massacre dans le pays où vive tous les samouraïs. Son air se faisait beaucoup plus sérieux que précédemment. Il avait cessé d'avoir ce petit sourire aux lèvres et ses yeux qui montraient une arrogance sans faille. Cette fois, c'était un air des plus ennuyés qu'il prenait, une envie de la tuer... voilà ce qu'il ressentait. Le plus étonnant dans tout ça, c'était lorsqu'il avait parlé de capturer, les membres des forces spéciaux de Kiri s'étaient directement montré, sans perdre de temps. * J'avais bien fais de préparer mon coup... * C'était là, les pensées de Leito.

À peine les ninjas d'élites s'étaient montrés... qu'il était en faite déjà trop tard. Le jeune survivant de la famille Kamiya ne s'en faisait pas trop. Il montrait d'ailleurs un air des plus relaxés avec ses mains qui étaient soigneusement rangées dans ses poches. Par contre, l'expression qu'il dégageait, c'était pas vraiment "cool". Mais plutôt sérieux. Aussitôt, la petite gamine se mettait en mouvement que les requins l'étaient aussi. Le jeune homme à la chevelure bleu ciel bondissait rapidement en arrière tandis qu'elle s'approchait de lui, mais une seule personne agissait pour lui venir en aide et c'était ce qui retardait en quelque sorte... sa mort. D'un seul coup, des requins sortaient et chacun avalait l'un des membres pour les déchiqueter à l'aide de leurs crocs. Ils étaient aux nombres de cinq... les requins était du même nombre. Le dernier ANBU, au moment où il attrapait la petite gamine afin de la stopper, se faisait manger également.

Et ceci sans aucune peine. Leito se redessinait un petit sourire arrogant sur son visage. Il observait attentivement la scène pis fixait droit dans les yeux, la kunoichi qui devait avoir eu une certaine frayeur en voyant l'animal sortir de l'eau et avaler son partenaire. D'ailleurs, quelle allait être ses réactions ? Une telle scène dans son champ de vision... elle allait sûrement être en colère, mais quant au Nukenin, lui, en avait rien à foutre. Il prenait d'ailleurs même le temps de s'exprimer: « Ton compagnon savait que tu mourrais en m'attaquant. Il t'a sauvé et s'est fait tuer... quelle triste histoire, n'est-ce pas ? » Une telle arrogance qu'il montrait là. C'était ainsi qu'était notre jeune membre de la famille Kamiya, après tout. Il révélait tout simplement son caractère, mais est-ce qu'il allait toujours garder cette expression ? Peut-être bien que c'était un piège... qui sait. Toujours sur ses gardes, il attendait une quelconque réponse.

Récap':
 

Tech':
 



_________________
On passe de l'ombre à la lumière et vise-versa !.
[01:25:11] @ Kaya Miura : Je t'aime Leito. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Sanbi & Juunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 129
Date d'inscription : 28/11/2013
Age : 20

Carte Shinobi
Ryos: 400
Age: 15
Expérience:
918/1500  (918/1500)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Lun 10 Fév - 14:21

La haine
Lyra vs Leito.

Alors que Lyra volait dans les airs, prêt à atterrir vers l'ANBU musclé qui lui sauverait la vie. Elle constata qu'une ombre s'était approchée de l'ANBU. Plusieurs ombres en fait. Nasaki voulut les prévenir mais elle ne put laisser échapper ne serait-ce qu'un soupir quand plusieurs requins aqueux bondirent sur les ANBU qui furent tous dévorés. L'un d'entre eux, le musclé, réussit à se débarrasser toutefois du requin qui l'attaquait et réussit à poser Lyra sur l'eau. Cette dernière ne détachait pas son regard du sang des autres ninjas. Le ninja d'élite lui fit signe de partir mais les autres requins victorieux se jetèrent sur lui et le dévorèrent. Laissant Lyra seule contre cet individu et ces requins. Le mec n'avait pas l'air affecté du tout, adoptant une attitude nonchalante qui n'allait pas du tout avec le massacre effroyable qu'il venait d'infliger à ses pauvres gens. Avaient t-ils conscience de ce qu'il venait de faire ? Est-ce que son coeur était assez gelé pour qu'il réagisse à la mort de plusieurs individus avec un calme froid ? Nasaki sentait la peur monter en elle, une peur telle qu'elle tomba sur ses fesse sur l'eau, les requins se rapprochant autour d'elle en tournant lentement, très lentement...

Puis, la peur se mit tout doucement à descendre pour faire face à un sentiment bien plus terrible : La colère. La jeune jônin se permit de regarder l'homme et un instant, sa vision se troubla pour qu'elle puisse voir cet homme mort, déchiqueté en plusieurs morceaux avec une expression de supplice sur son visage. La Jônin se permit de sursauter encore plus, avait t-elle vraiment pensée à la mort de quelqu'un, là ? Impossible.

Mais... toutes ces personnes, elles avaient des vies, des enfants peut-êtres ! C'était sa faute ! tout était entièrement de sa faute ! Si elle avait choisie de reculer, ils n'auraient pas été déchiquetés comme ça ! Elle s'était laissée dominer par son arrogance, sa volonté de prouver sa valeur au mode ! 5 morts en un instant par sa faute ! Elle ne méritait pas d'être jônin, elle ne méritait même pas d'être sauvée ! Ils auraient dû la laisser mourir comme l'ordure qu'elle est ! Voilà tout !

L'eau se teinta alors de rouge. Lyra se permit de relever la tête et lâcha un cri en voyant que l'individu n'était plus devant lui, sur un lac. Non, Sanbi et sa cage avaient pris la place de l'individu. Elle ne voyait cependant que la main du bijû posée sur un barreau et son seul oeil rouge. Il se mit à parler avec une voix d'outre-tombe, une voix grave mais tentatrice en même temps. Des effluves de Chakra rouge sortaient de sa prison et se dirigeaient doucement vers Lyra avant de l'entourer doucement pour la soulever dans les airs. La jeune jônin observait avec surprise et peur l'oeil de son bijû qui se mit à parler.

Lyra, Lyra, Lyra... Tu est beaucoup trop paniquée... Ce n'est pas ta faute voyons, c'est la sienne ! À lui ! C'est lui qui a invoqué ces requins pour qu'ils partent tuer tes compagnons, pourquoi devrais tu te prendre le blâme alors que c'est SA faute ? Je suis ton ami Lyra, fais moi confiance, j'ai un moyen pour résoudre tout tes problèmes. Un moyen qui s'appelle "Pouvoir", veux-tu en entendre parler ?

Lyra, les larmes aux yeux à cause de la peur et la tristesse, hocha la tête. Sanbi se mit à parler de plus en plus alors que sa main se mit à se serrer. La voix était vraiment différente de son ton normale. Il y avait de l'intelligence dans sa voix, oui... Mais une intelligence mauvaise, celle d'un homme qui voulait détruire le monde. Lyra se mit à bouger pour se dégager mais une étrange sensation de bien être la saisit et elle oublia en un coup sa peur et sa culpabilité. Sanbi disparut lentement pour faire place au nukekin qui se tenait toujours droit sur le lac. Les yeux de Lyra avaient pris l'apparence des yeux de Sanbi mais au vu de la distance, il ne le verrait probablement pas.

Ha...

Lyra se leva, ses mèches cachant ses yeux. Un large sourire apparut alors sur son visage alors qu'elle leva la tête vers le ciel. Ses dents avaient pris la forme de crocs et son teint était devenu gris. Un chakra vert se mit à l'entourer alors qu'elle se mit à éclater de rire.

Ha... Ha ha... HA HA HA HA HA HA HA HA HA !

Un requin essaya de l'attaquer mais un simple mouvement du bras de Lyra suffit pour s'occuper du squale. Les autres reculèrent, de la peur présente dans leurs yeux morts. Nasaki releva lentement la tête et sortit ses épées avant de se mettre à sautiller un peu.

HAAAAA ! Merci ! Merci beaucoup, je ne l'aurais pas fait sans toi ! C'est vraiment fantastique ! Tu as vu ce que j'ai fait à ton squale ? C'est ce que je vais te faire ! Mais en bien pire ! Me suis trompée quand je parlais de ta mère en fait. Le mec qui te reconnaîtra plus quand j'en aurais fini avec toi, ce sera le mec de la morgue !

Lyra fit un saut et posa alors ses deux pieds sur le sol. Un mur d'eau se leva alors, balayant les squales et masquant Lyra à la vue de l'autre. Toutefois, cette dernière n'avait aucune intention de servir du mur d'eau comme distraction. Utilisant une vitesse en effet très élevée, la jeune fille sortit du mur d'eau et fonça vers son ennemi en couvrant la distance en quelques instants. Une fois l'ennemi atteint, elle continua sa course en lui mettant un grand coup de ses lames dans le flanc droit de l'humain, là où ça devait être plus fragile vu qu'il semblait avoir reçu des dommages dans cette zone là, dommages qui pouvaient être accentués, d'ailleurs.

[i]Était t-il véritablement touché quand même ? Lyra ne le savait pas, il avait très bien pu esquiver ou parer. C'est pour cette raison qu'elle se retourna en mettant ses deux épées dans les fourreaux et composa des mudras.


Fûton : DAITOPPA !

Une rafale de vent boostée par le pouvoir de Sanbi sortit de la bouche de Lyra et balaya la zone où se trouvait le nukekin avant. La jeune fille possédée par le démon sourit et sortit ses sabres avant de regarder dans toutes les directions, en dessous et au dessus. Il n'était pas mort, il était trop dur pour ça.

Mais sera t-il assez dur pour supporter le reste ? ► LYRA NASAKI - Le monde à un sens : Mon poing, ton visage. - 24/12/13.

« Faisons le ensemble ! » ► Lyra
Code by AMIANTE

Spoilers:
 

Techniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 53
Date d'inscription : 08/09/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 19 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Lun 10 Fév - 16:27


© Yamashita sur épicode

Come Back
« Premièrement, tranquillement, j'arrive et j'vous affranchies. ♫ »


feat. Lyra Nasaki


Un combat titanesque qui allait avoir lieu, mais certainement peut-être l'un des plus courts d'après ce que pouvait refléter les pupilles du jeune homme à la chevelure bleu ciel. Il avait fait exprès, à l'aide de sa technique Suiton qui lui permet de générer cinq requins élémentaires pouvant très facilement tuer un ennemi, de tuer les cinq membres des forces spéciaux qui accompagnaient la petite fille aux cheveux noirs. Est-ce que c'était la bonne solution ? Difficile à dire, mais d'après le niveau ou plutôt les compétences de toutes ses personnes, elle était la plus faible de son groupe vu comment elle venait de réagir en tentant d'attaquer Leito. Celle-ci s'était jeté inutilement sur le Nukenin afin de lui venir à bout. Quant à lui, de simples petits bonds, il prenait du recule afin de voir si elle allait réellement poursuivre sa course jusqu'au bout, mais ça n'était malheureusement pas le cas au final.

Elle s'était fait arrêter par cette personne portant un masque blanc, montrant donc aucune expression, comme si il ne ressentait absolument rien... que c'était triste de finir ainsi. C'était les sentiments qu'éprouvaient le jeune homme d'une vingtaine d'années. Il pouvait être méchant, montrant un arrogance exécrable, celui-ci possédait tout de même un coeur et bien des sentiments. Si il avait quitté le village caché de la brume, dans l'ancien temps, ce n'était pas qu'il avait commis des actes envers l'état ou quelque chose du même genre, mais tout simplement pour rejoindre son grand frère. L'aîné l'avait incité à fuir la nation de l'eau afin de le rejoindre dans son organisation. Mais maintenant, où se trouvait son organisation ? Nul part. Dans les décombres. Elle se trouvait dans l'haut-de-là, disparaissant sans laisser aucune trace derrière. Tous les membres avaient finis en tant que déchet on pouvait dire.

Sauf un, et celui qui n'avait pas finit ainsi, se trouvait justement là, devant la jeune fille qui venait d'assister à un assassinat purement simple et efficace par les mains d'un criminel des plus redoutés. Il était peut-être classé d'un rang A, mais sa puissance ne voulait rien dire... il était bien capable de vaincre même les plus forts. À vrai dire, tout ça n'était qu'un classement... personne ne pouvait réellement savoir jusqu'à quel point le bonhomme aux cheveux bleutés était puissant. Tuant les forces spéciaux en un instant, la fille semblait être complètement bouleversé et le jeune Kamiya la provoquait encore plus. Est-ce que c'était une bonne idée de faire ça ? Oui, non ? Seul la suite pouvait le dire et on ne pouvait pas dire qu'elle était bonne... cette suite. C'était dans un mouvement rapide de son corps qu'elle reprenait appui sur ses jambes. Leito avait remarqué... elle semblait avoir changé.

D'un simple mouvement de son bras se dégageait une puissance assez suffisante pour détruire l'un des cinq requins qu'il avait invoqué, en un instant. Ce pouvoir, d'où lui venait-elle ? Voilà une question intelligente qui passait par la tête du Nukenin, mais il ne pouvait le savoir... sans l'avoir vu de plus près. C'était ensuite de plusieurs mots disant que sans lui, il n'avait jamais pu réussir, que Leito se posait déjà quelques questions. Possédait-elle une double personnalité ? Trop de réflexions, il préférait laisser tomber pour le moment et se concentrer dans son combat lorsque d'un cri des plus titanesques, une onde de choc se dégageait de la gamine qui dégainait aussitôt ses sabres. Elle était prête pour abattre l'ex-samouraï, mais est-ce qu'elle en avait la capacité de le faire ? Une vague géante, s'imposant dans ses eaux, se manifestait, laissant apparaître une petite créature qui fonçait en ligne droite.

Un parcours qu'elle exécutait en un rien de temps. Sa vitesse semblait avoir brusquement augmenté comparé au dernier assaut qu'elle avait fait. En ce moment même, elle était de vitesse égale à Leito, c'est-à-dire, un ninja classé de rang A. C'était hallucinant, mais c'était bien vrai, ce n'était pas un mensonge. Elle arrivait sur le flanc droit du Nukenin qui restait là à la regarder faire, le mouvement déjà anticipé vu la distance qui les séparait précédemment. Il ne faisait donc qu'un mouvement infime d'un léger pas en arrière pour esquiver de justesse la parade, bondissant encore de quelques pas en arrière pour prendre de la distance. Elle était devenu, certes, plus vite, mais la distance qui les avait séparé, lui avait permis d'anticiper l'attaque. Voilà maintenant qu'il se trouvait de nouveau à un certain écart, approximative de sept mètres. L'assaut qu'elle portait ne semblait pas s'arrêter, loin de là, en faite.

Rangeant les armes blanches dans leurs fourreaux respectifs, elle composait plusieurs mudras à une vitesse telle une ninja confirmé. Cela se voyait. Cette fille n'était pas une débutante et Leito l'avait probablement remarqué. Quant à lui, il ne bougeait toujours pas et c'est lorsqu'il l'entendait crier "Fuuton", que celui-ci bougeait encore moins. Son sourire diabolique qui s'était quelque peu effacé durant l'offensive de la petite, faisait lentement surface à nouveau, s'écriant à son tour. « Katon, Kaen Senpũ ! » Une spirale de feu se mettait à prendre position devant l'utilisateur, Leito Kamiya, soudainement, lorsque celle-ci devenait de plus en plus grosse pour finalement attaquer la petite fille qui était possédé par un démon. Le Nukenin avait pu examiner ses yeux un petit instant quant elle l'avait attaqué au corps-à-corps et il avait pu voir qu'elle n'était pas dans son état naturel, il fallait donc la réveiller de ce sommeil.

La spirale de flammes s'attaquait aussitôt à la rafale de vent qui, malheureusement, ne faisait pas long feu et d'ailleurs alimentait l'attaque de Leito. L'offensive Katon devenait donc encore plus intense et c'est là qu'il prenait avec lui la gamine, la faisant tournoyer dans la tornade pour la jeter dans les airs. L'attaque se dissipait et celle-ci était encore en l'air. Profitant de cette occasion, il se murmurait alors à lui même: « J'ai pu voir ton pouvoir. » Avant de sauter sur elle, d'un mouvement rapide pour venir lui porter un violent coup de paume de sa main droite, l'expulsant brusquement contre le lac dont Leito profitait afin de se déposer tranquillement, remettant sa main dans la poche de son kimono. [AC] Il attendait de voir si elle comptait sortir ou pas. Mais d'ailleurs, est-ce qu'elle avait remarqué ce détail depuis le début du combat ? Leito en riait quant à lui, intérieurement.

La demoiselle ne l'avait certainement pas vu, mais si ce n'est que pour lui donner ce coup de paume violent, il n'avait pas bougé ses mains. Elles étaient toujours dans les poches de son kimono blanc et quant à son sabre, il se trouvait toujours au chaud, soigneusement rangé dans son fourreau, prêt à découper tout ce qu'il pouvait toucher. Mais est-ce que cet assaut allait marcher ? Il ne savait pas si il l'avait touché ou non, mais s'était simplement contenté de redescendre au sol.

Récap':
 

Tech':
 


_________________
On passe de l'ombre à la lumière et vise-versa !.
[01:25:11] @ Kaya Miura : Je t'aime Leito. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Sanbi & Juunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 129
Date d'inscription : 28/11/2013
Age : 20

Carte Shinobi
Ryos: 400
Age: 15
Expérience:
918/1500  (918/1500)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Mar 11 Fév - 16:30

My rage !
Lyra Nasaki vs Leito Kamiya

La rafale fonçait de manière dangereuse vers le nukekin qui ne bougeait toujours pas. Soit il comptait utiliser un jutsu de force similaire pour gagner, soit il était simplement en train de réfléchir à un plan. Ce fut à ce moment précis qu'il composa des mudras puissant et lança un grand sort Katon. Lyra leva un sourcil amusé en voyant ça. Un mec avec les affinités Suiton et Katon ? Rare, il était soit l'homme le plus malchanceux au monde, soit le meilleur. Quoi qu'il en soit, Lyra n'en avait que faire : Une immense spirale de feu augmentée par la puissance du vent s'approchait d'elle et esquiver était impossible. Même un utilisateur du Jiton aurait du mal à repousser cette terrifiante rafale de feu capable de tout brûler sur son passage. Tout sauf un bon utilisateur du Suiton et en tant que Kirijin, Lyra avait bien un paquet de Suiton sous la main.

Toutefois, elle fut quand même touchée par la technique de feu. Une immense sensation de douleur saisit Lyra alors qu'elle fut soulevée par la tornade de flamme et élevée dans les airs comme une sacrifiée. La douleur continua un long moment jusque à ce qu'elle disparaisse d'un coup et reprenne de manière éclatante !

Nasaki avait été frappée par le nukekin au dos avec une force surhumaine et avait été propulsée dans l'eau par la force du nukekin. L'eau l'aidait à se rétablir quelque peu mais la douleur était toujours présente et elle sentait que sa tête était sur le point d'exploser. Ce fut à ce moment précis qu'elle se trouva à nouveau devant Sanbi, ce dernier avait un visage courroucé et il se mit à parler avec un ton lent mais enragé bien différent du ton froid et posé d'avant. Lyra fut terrifiée en constatant qu'elle ne semblait ne plus avoir de cage et flottait devant le visage de Sanbi qui se mit à prendre la bulle dans laquelle elle se trouvait pour la compresser.[/i]

Ha, je t'ai fait trop confiance. Lyra. Yagura se serait déjà occupé de cette vermine depuis longtemps ! Mais... je suis toutefois un bon seigneur, je vais te donner une plus grosse partie de mon pouvoir comme dernière chance. Sache-le, encore un échec de ta part et je prends le contrôle. Il utilise le Katon et le Suiton, si tu parviens à trouver un assez bon timing, tu pourras le rendre confus et gagner l'avantage.

Lyra sentit la bulle de chakra grossir ainsi qu'un sentiment de retour dans la vraie réalité. La jeune fille leva avec calme ses bras brûlés et se mit à applaudir calmement avant de se relever. La sensation de douleur qu'elle ressentait avant semblait dissipée. La jeune fille se mit à parler avec un ton calme alors qu'un manteau de chakra composé de bulle rouge la recouvrit soudainement.

Haha... je vois. Katon et Suiton. Nous sommes donc dans une impasse. Si tu utilises le Suiton, je peux utiliser le Fûton pour en augmenter la puissance et toi, tu peux utiliser ton Katon. Je pense que j'aurais déjà perdue sans mon démon à queue... enfin, reprenons. Round 2.

Lyra sautilla un peu puis bondit à nouveau en zigzagant pour le rendre confus. La vitesse qu'elle avait était encore plus rapide que tout à l'heure. La jeune fille arriva alors droit devant le nukekin, poing préparé puis "disparut" en un instant pour arriver derrière lui, préparant à frapper sa nuque avec son poing. Une main de chakra se forma en même temps sur son coude afin de choper le renégat s'il venait à éviter ou parer. Il allait voir la puissance écrasante d'un démon !
► LYRA NASAKI - Le monde à un sens : Mon poing, ton visage. -  24/12/13.

« Faisons le ensemble ! »  ► Lyra
Code by AMIANTE

Spoilers:
 

Résumé:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 53
Date d'inscription : 08/09/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 19 ans
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   Mar 11 Fév - 19:02


© Yamashita sur épicode

Come Back
« Premièrement, tranquillement, j'arrive et j'vous affranchies. ♫ »


feat. Lyra Nasaki



Le ninja déserteur du village caché de la brume était très doué, il n'y avait pas à dire. Le jeune homme à la chevelure bleu ciel avait vécu que dans les combats et c'était pourquoi il était aussi fort et ne laissait aucun moment de détente à la petite gamine qui se présentait devant lui. Elle était venue avec cinq membres des forces spéciaux de Kirigakure. Cinq membres qui étaient réputés pour être justement des chasseurs de déserteurs et Leito les connaissait parfaitement ses personnes. Il ne désirait pas tellement se frotter à eux et d'ailleurs à personne dans ce vaste monde, mais l'avenir faisait de telle sorte qu'il en était obligé pour s'en sortir. Comme par exemple à ce moment où ils avaient débarqué tous les six. Ils étaient venus rapidement pour le traquer et donc obligatoirement il devait se protéger. Usant d'une technique Suiton efficace, le groupuscule avait été réduit en cendre.

Malheureusement, ça ne se terminait pas là. Par erreur, le Nukenin venait d'éveiller une sorte de bête sauvage à l'intérieur de cette mignonne petite fille qu'il appelait par le surnom de "gamine". Cet étrange force lui avait traversé l'esprit et ce pouvoir il le reconnaissait. D'ailleurs, qui faisant intégralement parti du village caché de la brume, ne reconnaissait pas ce pouvoir lorsqu’il était en voie de libération ? Le Yondaime Mizukage la possédait également, cette puissance. Trop dangereux pour libérer cet animal en cage, le ninja d'une vingtaine d'années au grand maximum, devait très vite trouver une solution pour empêcher cela d'arriver. Il savait que sinon sa fin allait très vite venir en cas de déclenchement de ce pouvoir titanesque. Le regard déterminé, les mains soigneusement rangées dans les poches de son kimono blanc, il exécutait une attaque Katon qui avait pour principe d'être alimenté par la rafale de vent.

Leito n'était pas con... loin de là. C'était un homme très intelligent dont sa capacité de réflexion était très développé. Très facilement, il savait comment se sortir des plus grandes impasses et ceci d'une déduction très rapide. C'est ce qui en suivait justement... une attaque d'élément feu, Katon, pour se sortir de la rafale de vent classé C, augmenté brusquement par la puissance du démon qu'elle possédait. Dans le premier échange de coup où le jeune garçon avait esquivé son attaque à l'épée, celui-ci avait très bien pu voir ses yeux de démons qui étaient d'une noirceur effroyable. Un regard de haine et sans aucune pitié envers qui que se soit. La spirale de feu qu'élaborait l'ancien Shinobi de la brume prenait place et avalait sans précédent la technique Fuuton de son adversaire. Elle se prenait l'attaque, à telle vitesse qu'elle ne pouvait rien faire avant d'être projeté dans les airs pour être frappé d'un coup de paume violent.

Un coup qui, en faite, allait décider de l'avenir de ce combat. Cette attaque soigneusement préparée par Leito était parfaitement exécuté comme il s'y attendait... comme il le désirait. Retombant au sol les pieds sur l'étendue d'eau grâce au chakra qu'il y concentrait afin de maintenir sur le lac, son sourire diablotin n'avait pas disparu, mais très rapidement, cette grimace se transformait en une expression de visage désolée. Le combat l'excitait au tout début, mais sachant qu'elle n'était pas maître de ses mouvements le désolait. Il était légèrement ennuyé, on va dire, mais surtout, il avait de la peine pour cette petite gamine contrôlée. Heureusement, il n'avait pas agit en vain dans cette action, mais c'était pour une très bonne raison. Celle-ci se redressant lentement à cause des brûlures de l'attaque qu'elle venait d'encaisser, elle se mettait à applaudir. Un manteau de chakra qui la recouvrait soudainement.

« Haha... je vois. Katon et Suiton. Nous sommes donc dans une impasse. Si tu utilises le Suiton, je peux utiliser le Fûton pour en augmenter la puissance et toi, tu peux utiliser ton Katon. Je pense que j'aurais déjà perdue sans mon démon à queue... enfin, reprenons. Round 2. »

L'air de Leito ne changeait pas. Il la regardait entrain de sautiller avant de s'exclamer à son tour d'une voix froide et calme dont de léger sentiment qu'on pouvait ressentir là. Un sentiment déçu qu'elle soit contrôlée par cette créature ignoble qui profitait seulement de sa faiblesse, disant: « Je vais te libérer de ce sinistre cauchemar... gamine. » Avec la puissance qu'elle dégageait autour d'elle, il ne savait même pas si elle avait réussit à l'entendre, mais c'est au moment où il terminait sa phrase que le sceau Gokyou Fuuin s'activait aussitôt, ne laissant pas une nouvelle offensive à la petite fille. Tout ça devait certainement être un choc pour elle. D'un seul coup, le manteau de chakra et la puissance qu'elle dégageait... disparaissait ! Quand lui avait-il collé ce sceau ? C'était sûrement ce que le démon à l'intérieur de la kunoichi devait se demander. Les actes étaient là et ce moment où il déposait ce sceau...

N'était nulle autre que lorsqu'il lançait son offensif aérien, lors du coup de paume de sa main droite. Il avançait alors de plusieurs pas en avant, les mains dans les poches, s'approchant lentement de la demoiselle. Il ne montrait plus un visage arrogant ou bien un sourire diabolique comme précédemment. Cette fois-ci, c'était de la compassion qu'il montrait là. D'un écart d'un peu près de cinq mètres, toujours sur ses gardes, à la gauche de la ninja du village caché de la brume, il s'exprimait: « Tu dois essayer de contrôler tes sentiments. La scène que je t'ai fais voir... va sûrement t'endurcir pour l'avenir. Je sais, c'est dur à encaisser, mais crois-moi... tu me remercieras un jour. » Il reprenait à nouveau sa démarche de quelques pas en avant, toujours à gauche de la gamine, mais un peu plus dans son dos cette fois-ci, disant: « Je m'appelle Leito. Ce combat m'a beaucoup amusé... j'espère qu'on se reverra. »

Voilà les derniers mots qu'il laissait derrière lui et ceci, il le pensait réellement. L'orphelin montrait à cette jeune fille qu'il avait tout de même un coeur... quelque chose qu'elle ne devait pas penser à ce début de rencontre. Il n'était pas bien méchant après tout. Si il avait déserté, c'était pour rejoindre son grand frère, rien de plus... rien de bien vulgaire. Reprenant ses pas, toujours sur ses gardes en cas d'empêchement de "fuite", Leito avançait en direction du village caché de la brume... se demandant d'ailleurs si elle allait le suivre pour peut-être lui indiquer le chemin, qui sait ? Ou bien peut-être qu'elle allait lui demander où est-ce qu'il se rendait ? Il y avait plusieurs hypothèses, mais c'était le moment où jamais de s'exprimer avant qu'il ne parte.

Récap':
 

Tech':
 



_________________
On passe de l'ombre à la lumière et vise-versa !.
[01:25:11] @ Kaya Miura : Je t'aime Leito. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]   

Revenir en haut Aller en bas
 

FB > Retrouver son village, quelle plaie. [LYRA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Trou du cul du monde, qui t'as demandé de me suivre, d'abord ?
» Ta-Dah || Quelle surprise de te voir ici !
» Quelle est la base du développement ?
» Quelle est votre bande de prédilection?
» Quelle bande de nazes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato :: Alentours de Kiri :: Lac mystérieux
-