AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Rokubi contre le bijuu sans queue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Rokubi contre le bijuu sans queue    Dim 12 Jan - 16:34


Rokubi contre le bijuu sans queue
« Qui de nous deux est le monstre ? »



Ainsi donc, tout se déroulait comme prévu, et très bientôt, Rokubi serait entre les mains de la lune rouge. Alors que la guerre faisait rage à Kiri, toutes les forces du village se concentraient contre leurs agresseurs, ignorant que dans l'ombre, un mal bien plus grand était en œuvre. Car oui, Akatsuki était entre ces murs. Kisame Hoshigaki s'occuperai de l'hôte, tandis que Pain et Konan déverseraient leur colère sur ce lieu.
Samehada était pleine d'excitation suite à chaque pas que faisait Kisame pour se rapprocher peu à peu de sa cible. Le sabre voulait gouter au chakra unique de Rokubi, et le sabre ne serait guère déçu. Désormais, Utakata n'était plus très loin, Kisame resta pensif, en effet, Pain lui avait donné l'autorisation de se déchainer, mais il était probable que part ces assauts assez remarqués, des renforts tentent d'aider l'hôte... Mais bon cela ne serait guère un problème, tout du moins pour le moment. Mais il fallait aussi penser que la Mizukage, en apprenant que Kisame était ici, tenterai de s'occuper de lui personnellement, heureusement que en cas de problème, l'homme requin pouvait compter sur le soutient de ces frères de la lune rouge.


Sautant de toit en toit, il se stoppa soudainement... Car en effet, à une vingtaine de mètre, se tenait devant lui, l'homme qu'il avait recherché pendant tant de mois. Utakata... Celui ci n'avait pas changé depuis leur dernière rencontre il y a de nombreuses années, il possédait toujours des cheveux aussi sombres que la nuit, qui contrastait assez bien avec son visage assez pâle, on aurait même pu penser qu'il était malade à le voir ainsi, peut être que son séjour en prison l'avait épuisé ? Il portait aussi une longue tunique bleu, avec un grand col ouvert au niveau du torse.
Kisame observa l'homme droit dans les yeux, peut être le reconnaitrait il ? Après tout Kisame avait un physique assez unique. Et même si Kiri vouait un culte au secret, sa légende en temps que spadadin, avait du être raconté ici ou là, de temps à autre. Même si la légende de Kisame n'était pas un exemple à suivre, surtout si on suivait le style nouveau de politique installé à Kiri par la Godaime Mizukage. De sa haute et puissante stature, Kisame adressa ces premiers mots à l'hôte de Rokubi.


"Te voila enfin... Cela fait longtemps que je te cherche mon petit Rokubi. Et tes fluctuations de ckakra m'indique que tu as déjà prit part à quelques combats. Quel ironie... Désires tu donc défendre ce village que tu as tenté de fuir pendant tant d'année ? Après tout, personne n'apprécie les hôtes ici. Ta disparition serait même leur salut. Et me voici en temps que ton bourreau !"

Kisame poussa un rire d'amusement, il espérait que Utakata pourrait le divertir correctement, car après tant de recherche, il aurait été dommage d'être déçu par l'hôte à six queux. Kisame cherchait déjà à savoir dans son esprit, qu'elle partie du corps il allait lui arracher en premier ? Les jambes ? Pour qu'il ne puisse plus fuir ? Ou peut être les bras ? Pour qu'il ne puisse plus faire de mundras ? Les choix étaient nombreux et variés !
Samehada, remplit d'excitation, exprimait son envie d'en découdre par quelques cris. Kisame prit le manche de son sabre et le dégaina, le pointant en direction de sa cible. Depuis son toit, il observa les rues autour de lui, des civils étaient toujours en paniques, et quelques ninjas de faibles niveaux tentaient tant bien que mal d'extraire les blessés.


"Utakata, peut être préfères tu m'accompagner bien docilement ? Après tout, rien ne te retient dans ce village pathétique et géré par une Mizukage tout aussi pitoyable !"




© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Dim 12 Jan - 17:57








✘ sparking no bakemono ✘
Voilà que la première des shinobi venait de poser un genou au sol. Lâchant un bref soupire j'ai regardé Kuragari avec mon seul œil visible puisse t-il lui faire comprendre de ne pas perdre de temps. Lui transmettant une petite partie de mon pouvoir pour l'aider, il devait aller épauler les autres forces de Kiri pendant que moi, je me rendrai vers Meï afin de l'aider dans la protection du village. Hochant de la tête pour lui indiquer une dispersion, me pliant alors à mon propre ordre je finis par disparaitre dans les rues. Dépassant le cadavre de l'ancienne adversaire de l'Anbu, les bras en arrière, mes pas se firent plus rapide de façon vite rejoindre la position de Meï. Mon manteau de chakra s'estompa alors pour ne pas que je sucre du chakra inutilement. Je n'avais pas encore utilisé de jutsu puissent-ils trop m'affaiblir. Le vent balaya ma mèche ébène qui dévoila mon second œil, ainsi j'avais un champ de vision plus large et c'est ce qui me permis de voir l'homme que je cherchais. Tsurugi, le capitaine Oïnin qui fermait les yeux d'un de ses compagnons. M'arrêtant à son niveau, ce dernier se retourna et fut confronté à mon regard agité. Il m'avait prit dans ses bras, comme heureux de me savoir sain et sauf. Refermant l'étreinte autour de cette figure paternelle, nous avions finis par se décoller l'un de l'autre. Il me confia de faire attention, avertissement que je lui ai retourné. J'ai senti sa main passer dans mon dos, il y avait glissé quelque chose, puisse t-il m'être utile en cette bataille pour Kiri. Je ne souhaitais pas qu'un vétéran de confiance comme lui finisse par mourir.. Lui adressant un sourire furtif, me voilà partis vers la tour de la Mizukage, et pour l'atteindre je devais passer par le quartier Médical qui avait été évacué afin de soigner les soldats blessés dans un lieu plus sûr. C'était désert, complètement... Je n'arrivais pas à me rassurer dans un tel endroit, et mon soupçon se confirma quand une présence s'imposa à moi. A une vingtaine de mètres de ma personne.

Son physique était reconnaissable de loin. En même temps, aux jours d'aujourd'hui je ne connaissais qu'une seule personne capable de posséder un tel physique. Même de loin je voyais sa fidèle qui avait du le mener jusqu'à moi. Cela faisait longtemps... Même sa voix qui avait atteint mes oreilles n'avait pas changé. Et encore une fois il m'appelait toujours par le pseudonyme attribué à Saiken, acte que je ne saurai tolérer. Qui était-il pour nommer un humain par le nom du démon qu'il enferme en lui ? Cet être n'avait rien d'humain, il était ni plus ni moins un monstre qui n'a jamais été gâté par la nature. Je reprenais ma respiration lentement alors que mon regard pourfendait ses yeux de merlan fris, je n'y voyais que la fougue meurtrière qui a toujours imprégnée cet homme.. Rien de plus. Serrant le poing quand il me posa la dite question, j'ai détourné le regard en me souvenant pourquoi j'ai fuit le village de Kirigakure.. J'ai déjà eu cette réflexion il y a moins d'une heure, mais il avait suffit que ce bourreau me pose la question pour que je revienne personnellement sur le débat. Un sourcil s'abaissa, démontrant la gêne causée. Mes doigts se refermaient encore plus dans la paume, à tel point qu'un craquement émana de ma chaire. Le quartier amenait l'agitation du village un peu plus loin, et c'est là que mon visage se redressa vers le squale. Le regard avait changé, et je ne dévoilais plus aucune faiblesse. Rien ne pouvait transparaitre à travers ce stoïcisme. Mais même ainsi, je savais qu'il pouvait remarquer mes dents serrées, synonyme de colère quant à ses propos. Je me souvenais du jour de ma réintégration, le discours que j'avais fait. Mes propres mots restaient gravés en moi encore.. Je m'entendais encore les prononcer.

Citation :
« Quand j’ai rencontré mon maître, ce dernier m’a dit que j’étais comme le fils du village. Je pense que nous sommes tous comme ça... Des enfants de Kiri no Satõ. Vous et moi, frères, nous nous sommes faits du tort. Mais je pense que... qu’il faut cicatriser dés maintenant et débuter nos relations sur des bases solides. Loin de là et l’idée de m’attirer vos foudres, au contraire, je souhaite récupérer l’estime que vous aviez pour moi auparavant. Tendons nous la main, nos sommes de la même famille, nous sommes liés, nous sommes alliés par cela... Partageons le même but. Faisons perdurer le village caché de la brume car telle est notre priorité, nous nous laisserons personne s’attaquer village ! »

Il avait continué de parler tandis que je pus le voir dégainer son fameux sabre qualifié de légendaire. Peau de Requin, cette épée ne m'a jamais manqué. Et comme tout élite de Kiri, elle ne m'était pas inconnue... Loin de là. Je savais à quoi m'attendre si j'utilisais le pouvoir de Saiken, ce pourquoi j'allais devoir l'utiliser à bon escient et de façon stratégique. Je ne devais pas laisser ce monstre dévorer mon chakra car elle pourrait être l'arme qui signera mon arrêt de mort. Je savais pourquoi Kisame était là après tout, j'ai affronté son collègue Uchiha il y a quelques années. Cela me surprenait d'ailleurs de ne pas le voir avec lui, avait-il succombé à ses blessures contre moi ? Ou une autre personne s'en était chargée. En tout cas Kisame devait garder en tête que j'avais battu cet Itachi, et que je n'hésiterai pas cette fois à m'assurer de la mort de mon adversaire. Avançant d'un pas en écoutant ses paroles, je me suis permis de les rejeter... Je n'allais pas les boire aussi facilement. Il ne fallait pas croire que la naïveté avait perduré en moi depuis mon enfance, il y a bien longtemps que j'ai arrêté de croire dans les utopies. Il y a bien longtemps que j'ai adopté la vision d'un shinobi mature et réaliste. Et c'est bien le fait que je sois réaliste qui fait que je ne laisserai pas un renégat tel qu'Hoshigaki blasphémer sur le Kiri d'antan, avant que Yagura-shishõ n'ait été contrôlé. Un autre pas s'effectua dans la direction de Kisame, comme si l'assurance avait une raison d'être dans le moindre de mes faits et gestes. Il allait comprendre et connaitre l'homme que je suis devenus au fil des années. J'ai changé... Et je saurai lui montrer. Ce combat allait être le symbole même de ma réintégration en tant qu'arrière petit fils du Shodaime Mizukage. Je ne ferai preuve d'aucune clémence ni de pitié à son égard.

« La Mizukage que tu dis pitoyable a eu le pouvoir de transpercer le crépuscule de Kiri. Et maintenant, Kisame, je vais te tuer... »

Jamais je n'aurai osé m'opposer à un tel monstre autrefois. Mais aujourd'hui il fallait avouer que j'avais changé. Le sourcil froncé, ce n'est plus une moue stoïque que j'ai adopté.. Mais bel et bien un sourire ancré de défi. Et voilà que les pas s'accélérèrent, je me suis mis à courir dans sa direction. Les mains vides, confiant.. J'étais préparé à ce qu'il finisse par attaquer. Le combat allait s'engager.

Récapitulatif:
 
Copyright © Wada

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 


Dernière édition par Utakata le Mar 14 Jan - 17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Dim 12 Jan - 20:32


Rokubi contre le bijuu sans queue
« Que la bataille commence ! »



Les paroles de Kisame avaient touché l'hôte, cela ne faisait aucun doute, car même si celui ci ne répondit rien, qu'en aux provocations de l'homme requin, les gestes de son corps le trahissaient, et ces même gestes montraient que la colère montait en lui. Cela était parfait, car le but de Kisame était que la fureur s'empare de l'hôte, pour qu'il puisse montrer son plein potentiel, et qu'il puisse se déchainer sur son propre village.
Mais alors que l'homme en face de lui semblait plongé dans ces pensées, sa fureur se dissipa, et la confiance s'empara de lui. Un sourire narquois, et avançant d'un pas décidé, il défia l'homme requin... Pauvre fou, Kisame changea de regard, et semblait bien décidé à faire souffrir la limace.

Prit dans son élan de courage, Utakata chargea l'homme requin, sans hésitation, voila qui était étrange, pourquoi se risquer à affronter Kisame au corps à corps ? Le gamin devait avoir une idée en tête, mais Kisame n'était pas là pour jouer, et si on considérait les bijuus comme des monstres, alors Kisame était le diable en personne ! L'homme requin lança son sabre dans les airs, et de quelques gestes rapides, il accomplit son jutsu. De sa bouche, il cracha une quantité d'eau phénoménale, si bien que d'immenses vagues frappèrent la zone et par la même occasion le pauvre Utakata, qui subirait la puissances du courant.

[action caché]

Surement emporté par la puissance de l'eau, Kisame avait perdu de vue l'homme en question, mais cela était sans importance, car même sans le voir, Kisame connaissait exactement sa position grâce aux pouvoirs de son sabre qu'il récupéra celui ci tombant des airs, et qui continuait à se plaindre de ne pas encore pouvoir goûter au chakra de Rokubi. Kisame se tenait désormais sur l'eau, les toits du quartier médicale étant engloutit par les abysses, peut être même que de par l'immense rayon d'action de son jutsu, il avait réussit à toucher quelques civils qui se croyaient en sécurité même loin du lieu du combat ? Kisame adressa quelques mots à Utakata, pensant que où qu'il soit, il pourrait l'entendre.


"Tu parles de Meï avec beaucoup de respect, mais n'ai crainte, une fois ton cas achevé, j'irai lui rendre visite. Mais pour le moment, ta Mizukage n'est pas ici, après tout tu n'es qu'un Hôte, et même à ces yeux, ta vie n'a pas de valeur. Je suis sûre qu'elle sera contente que l'Akatsuki lui débarrasse du fardeau que tu es pour ce village."

Kisame fit quelques pas sur l'eau, restant concentré, s'attendant à subir un assaut de Utakata, espérant même le voir utiliser ces pouvoirs de démons, car sans cela, Kisame considérait l'ancien Nukenin comme étant sans intêret. Continuant sur sa stratégie de rendre furieux le jeune homme, Kisame continua son discours.

"Tu es vraiment un ninja pitoyable, pourtant toi et moi sommes les vestiges d'un passé où Kiri était au sommet de sa grandeur, mais toi tu as fuis cela, pour te ranger du coté des faibles et de ta précieuse Mizukage. La seul chose qui te rend si spéciale est le démon en toi. Montre moi donc, si Rokubi est aussi terrifiant qu'on le dis !"

Quel allait être la réponse du ninja de Kiri ? Kisame espérait que l'homme limace lui montrerai son potentiel, prêt à subir un assaut, l'homme requin se préparait à toutes les éventualités.

Spoiler:
 





© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Lun 13 Jan - 19:24








✘ sparking no bakemono ✘
Je continuais ma course vers l'homme requin qui pour moi désormais, ne représentait qu'une seule chose: ma cible. Je ne lui laisserai pas la vie sauve et si je devais crever, je lui ferai réaliser à quel point il n'est pas facile d'agir ainsi. J'ai pu survivre à des escouades d'Oînin pendant plusieurs années. Ce n'est pas ce type qui allait m'empêcher d'agir, encore moins avec facilité ! Ma course se stoppa en même temps que le renégat à tête élança de sa force herculéenne, Samehada dans les airs. Suivant furtivement le sabre du regard, mon œil descendit vers Kisame qui finalisa sa composition de signes incantatoires. Serrant les dents en fronçant les sourcils, voilà qu'il cracha une quantité presque astronomique d'eau. La technique de l'explosion des vagues aqueuses. Le quartier médical allait pour retenir la force des eaux, mais à cette distance il m'était impossible de résister au courant. J'ai tout de même tenté d'effectuer des sauts en arrières, tentant les acrobaties les plus souples pour ne pas esquiver l'éclatement des vagues sur le sol, mais l'une d'elles remonta légèrement. Et dans la course de l'élément aqueux, j'ai été emporté brutalement en arrière. Dans l'eau je sais que je ne devais pas me débattre sinon cela réduirait ma force physique de beaucoup, surtout dans cet environnement où tout être humain voit sa vitesse miner. Nonobstant, je contractais mes muscles au moment même du choc qui me mena contre un bâtiment. L'affolement des vagues devait empêcher Kisame de me voir, mais du coup je l'avais aussi perdu de vu.. Traversant le mur de bois, mon corps se heurta à l'autre façade qui elle était faite de pierre.  Me redressant contre celui-ci en mettant du chakra dans la plante des pieds. [Action Cachée]

Grimpant alors au plafond, le corps totalement trempé, je sentis quelques douleurs dans mes muscles suite à l'impact. Je devais passer outre cela, je misais ma vie dans ce combat et je n'avais pas le droit à l'erreur.. Celle-ci pouvant m'être fatale. Je me suis mis à monter dans le bâtiment médical sans perdre de temps. Rejoignant la sortie de secours qui me mena sur le toit du bâtiment. Reprenant silencieusement mon souffle, c'est là que je regardais autour de moi en constatant que le quartier avait retenu le raz de marrée. Il n'irait pas plus loin, tant mieux... Soufflant de satisfaction, je pus me concentrer sur la zone où les premières vagues se sont manifestées. Me mettant accroupis, l'avant bras se reposa sur mon genou. L'autre main valide plaquée que le rebord, je le voyais et je l'entendais parler. Pestant doucement, il avait le don de m'énerver, c'était clair et net. Le fait qu'il se prononce sur mon  ninja de statut pitoyable.. c'était ironique dans la mesure où nous avions suivi tous les deux la même voie. La désertion. Et je n'avais précédemment pas cautionné ses dires sur Meï, femme sachant se servir d'un pouvoir de contrôle à bon escient pour le bon développement de la nation. Secouant négativement la tête, il encourageait ma conscience à me déchainer. Cela pouvait lui être fatal comme risqué pour moi. Resserrant la bordure à la fin de sa phrase, voilà que j'ai injecté du chakra dans la plante de mes pieds pour enfin me voir entouré d'une aura pourpre. Celle de Saiken, j'allais attaquer de façon à prendre mes distances avec son épée vorace..  Effectuant un saut avec une certaine furtivité, me voilà projeté vers Kisame, lui projetant dans la foulée un kunaï ponctué d'une note explosive. Une fois le geste effectué, c'est en effectuant une très courte série de mudra que j'ai porté l'index et le majeur à mes lèvres.

« Suiton ! Mizurappa !»

Le but était plus que de le déstabiliser.. Le kunaï explosif exploserait à côté de lui ou sur Samehada.. Cette dernière m'avait logiquement localisé et Kisame s'en servirait sûrement pour encaisser. L'explosion aura de quoi déstabiliser ne serait-ce qu'un peu... La technique de la vague du chaos permettrait de l'enfoncer dans les abysses qu'il avait créer il y a moins de dix minutes. Laissant mon corps lourdement retomber sur l'eau, un second saut fut effectué aussitôt pour regagner un toit. Le canon à eau ainsi que le kunaï explosif eux, étaient à moins de trois mètres du squale... Je ne le lâchais pas du regard, mon aura toujours présente autour de moi pour appuyer mon ninjutsu et mes compétences physiques.


Technique Utilisée:
 
Copyright © Wada

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Lun 13 Jan - 21:29


Rokubi contre le bijuu sans queue
« Que la bataille commence ! »



Et bien, il semblait que l'assaut de Kisame avait eut quelques effets néfastes sur le corps de l'hôte Rokubi, mais il en faudrait plus pour en venir à bout, désormais la zone était entièrement constitué d'eau, et la zone devenait dès lors le territoire de chasse de Kisame, lui qui ressemblait plus à une créature aquatique qu'à un humain. Comment allait réagir la limace ? Le garçon resta hors de vue pendant une bonne minute, et Kisame sentit une fluctuation de chakra du ninja de Kiri, signe qu'il avait préparé quelque chose dans l'ombre... Un piège peut être ? Il verrait bien. S'étant réfugié sur le toit d'un bâtiment, pas encore totalement submergé par l'eau de par sa hauteur. Le garçon restait pensif, Kisame était sûre que ces paroles commençaient à l'énerver au plus haut point.
Soudain, Samehada s'excita, et cela s'expliqua par l'augmentation exponentiel du chakra du gamin Utakata, alors ainsi donc, les choses allaient commencés à peut être devenir amusantes. Rokubi allait se montrer petit à petit, Kisame en était persuadé, l'homme requin aimait jouer avec ces proies, et cela il allait le faire comprendre à son adversaire. Samehada commençait à s'impatienter, cela se voyait, et s'entendait surtout.


"Allons, allons Samehada, un peu de patience, tu dévoreras très bientôt son chakra."

Mais là dessus, d'un bond rapide et précis, Utakata fonça en direction de l'ancien spadadin de la brume. L'aura qui entourait Utakata semblait avoir augmenté sa vitesse, et même si cela restait encore bien gérable, l'assaut surprise de Rokubi réussit à le surprendre, si bien que tentant de reculer d'un pas, Kisame dû utiliser son sabre pour se protéger d'un Kunai lancé en sa direction et qui explosa au contacte de Samehada. Sortant du petit nuage de fumée sans dégât, son adversaire n'en resta pas là, et composant avec vitesse, il cracha une  vague d'eau sur l'homme de la lune rouge, qui malgré sa lame, fut projeté sur l'eau, son corps tombant lourdement. Même si cette attaque n'était pas destiné à blesser gravement, elle avait réussit à le faire chuter. Kisame resta au sol, son corps porté par l'eau. Pendant ce temps, Utakata, qui n'était qu'à une vingtaine de mètre de lui, était retourné sur son perchoir, se pensant sûrement en sécurité. Kisame se mit à mourir de rire, et s'exprima.

"Tu es donc si faible ? Tu crois que ce genre d'assaut est capable de me mettre au tas ? Tu es aussi idiot que je le pensais ! Décidément, même Rokubi ne vaut rien. Ce jeu m'ennuie, tu n'es pas capable de me donner ce que je recherche. Finissons cette mascarade !"

Kisame se releva, et posa la paume de sa main sur l'eau, et de ce geste, une quantité d'eau non négligeable monta au ciel et retomba en une nué imposante de petits requins missiles. Une fois cela fait, Kisame allait activer son piège. [Je révèle mon action caché] En effet, lors de sa première attaque, mélangé à l'eau, Kisame avait invoqué 5 requins constitués de chakra, ceux ci étant capable de se régénérer tant que leur corps étaient au contacte de l'eau, l'un des carnivores étant piégé par un parchemin explosif. Quatre requins s'étaient placés de part et d'autre de la cachette de Utakata, entourant leur proie, prêt à le dévorer. Dès lors que Kisame avait lancé son jutsu des petits requins missiles, les requins de chakra au même moment, sortirent de chaque coté de Utakata, plongeant sur lui telle des bêtes enragés, puis l'un des requin qui était piégé, explosa sur sa cible. La pluie de requin missile s'abattant sur leur cible au même moment.

"Décidément, tu ne valais pas le déplacement... Rokubi..."



Spoiler:
 





© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Mar 14 Jan - 19:38








✘ sparking no bakemono ✘

Il avait profité du moment où j'ai été pris dans les vagues pour agir. Il n'était pas qun adversaire à prendre à la légère. Il demeurait un bon stratège, cela allait me compliquer la tâche - mais je devais garder mon sang-froid. Ne pas paniquer peu importe la situation dans laquelle je me trouverai.. aussi précaire soit-elle. Fléchissant les jambes, voilà que j'ai remarqué que mon attaque avait atteint son but, ce n'est qu'après que j'ai compris que son air las de l'affrontement soulignait une envie d'en découdre au plus vite. Je me savais capable de le mettre hors d'état de nuire, fallait-il encore que je guette l'occasion de lui porter des coups aussi décisifs les uns des autres. Quand de ses lèvres, se libéra des paroles insulta la force de mon démon, j'ai serré les dents une nouvelle fois. Je n'acceptais pas cela, mon regard or pale se troubla quand il passa à l'attaque. Il fit monter une quantité d'eau assez imposante, celle-ci retombant vers ma personne. Mon regard s'était posé logiquement sur cet assaut. Je n'avais pas fait attention à mes arrières quand mon ouïe fut perturbée par l'arrivée des quatre prédateurs. Baissant les yeux, ces derniers m'avaient encerclé. Pestant, j'avais reconnu le génie du squale renégat, mais ma mort n'était clairement pas pour maintenant. Le combat venait de commencer pour moi et il n'était pas question que cela se finisse avec autant de facilité de la part du camp adverse. [Action Dévoilée] C'est d'un signe que j'ai activé la technique de permutation, j'avais prévu le coup depuis qu'il a su me faire ployer sous ses vagues.

Dans cette hâte, voilà que je disparus alors que les attaques allaient atteindre leur but. Réapparaissant dans la maison, mon corps s'écrasa sur une table tandis que mes oreilles perçurent un bruit sourd. Celui d'une explosion, il devait penser que j'étais hors combat.. Mais j'allais me manifester de telle sorte à ce que cette fois-ci l'affrontement se fasse en face à face. Me craquant les phalanges, mon aura pourpre prit une teinte plus foncée. Et en l'espace d'un instant, j'ai senti mon pouvoir affluer de toute part.. C'est d'un saut aussi rapide et brutal que le toit éclata pour laisser place à ma personne. Atterrissant sur le toit du bâtiment médical, je savais qu'il me voyait et que la même distance nous séparait depuis tout à l'heure. Mon regard n'était pas celui d'un combattant... n'était plus celui d'un humain. Ma pupille fine et verticale, imprégnée d'une couleur vermillon, c'était la touche bestiale qui ponctuait l'éveil du manteau de chakra à six queues. C'était le regard d'une bête. Les six queues spirituelles se secouaient lentement tandis que ma main droite se plaça au bas de mon dos. Soulevant le t-shirt de geôlier, voilà que j'ai senti ce que m'avait mis Tsurugi plus tôt. Ma surprise ne fut pas suivie d'un quelconque sourire, même si j'étais satisfait de l'avoir avec moi. Ma paille à bulles.. la prenant en main, voilà que je la fis tourner autour de mes doigts professionnellement jusqu'à la resserrer fermement. Je ne lâchais pas les yeux de mon adversaire pour ensuite ajouter:

« Il est désormais temps que tu réalises que je n'ai pas mon démon en moi pour rien. Motanai Bijū.. »

Cette fois j'allais ouvrir les nouvelles hostilités. Fléchissant les jambes, le dos légèrement fléchit. Voilà que mon saut avec impulsion avait détruit la bordure qui m'avait servie de rampe de lancement. Je me savais rapide, ce pourquoi je me suis attendu à rejoindre Kisame en quelques secondes à peine, mais pas en lançant un assaut direct au Ninjutsu.. Non, c'est un cri bestial que j'ai passé. Le même que contre Itachi il y a quelques années. C'est de par cette action que l'Uchiha avait perdu l'affrontement et son équipier en ferait les frais désormais. De ma voix devenu exagérément grave via mon pouvoir, autour de moi se créa une sphère qui prit de l'ampleur, cette sphère résultait d'une friction majeure de l'air, cette dernière creusa l'air et se dirigea vers Kisame avec autant de vitesse que moi, dans moins de 10 secondes j'allais savoir si le squale allait se prendre l'attaque.

Techniques Utilisée:
 

Récapitulatif:
 
Copyright © Wada

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Mer 15 Jan - 21:17


Rokubi contre le bijuu sans queue
« Je vais te dévorer »



Plus le combat avançait, plus Kisame sentait l'excitation monter en lui. Mais quelque chose le gênait tout de même, Utakata se contrôlait, cela se voyait, cela se sentait. A chaque assaut du requin, l'hôte de Rokubi tentait sans cesse de casser la distance entre lui et son adversaire, cela avait le don d'énerver Kisame de plus en plus. A croire que Rokubi était terrifié par l'idée de devoir croiser la lame du Nukenin de Kiri. Samehada en avait assez d'attendre.
Mais la réflexion de l'homme requin fut stoppé, car le ninja de Kiri avait réussit à échapper à son piège, il était fort probable qu'il avait échappé aux explosions par une permutation... Voila qui était bien dommage, la limace semblait vouloir se débattre tant bien que mal retardant une défaite inévitable.

Mais tout de même, Utakata avait changé, son chakra avait augmenté et désormais le chakra autour de lui formait la silhouette de la limace baveuse Rokubi. Il était fort probable que très bientôt, il se transforme totalement en bijuu. Cela faciliterai le travail du membre de la lune rouge. Kisame observa aussi que Utakata s'était équipé d'une arme, une sorte de paille étrange... Voila une arme bien étrange, mais Kisame avait entendu des rumeurs sur les capacités de Rokubi, celui ci possédait des pouvoirs utilisant l'acide et des sortes de petites bulles de savon très dangereuses, il n'avait jamais eut l'occasion de voir ce fameux don, mais cela allait sûrement changer aujourd'hui...
Utakata chargea d'un bond d'une vitesse folle l'homme requin, si bien que celui ci était désormais à sa merci, mais Kisame malgré la situation qui allait se produire, eut un rictus de moquerie... L'hôte lança une onde de choc en direction du squale de l'Akatsuki, qui fut frappé violament par l'attaque, mais aucune goutte de sang ne tomba, mais cela, Utakata n'aurait pas le temps de le voir vu l'onde de choc créer par son assaut. Kisame avait transformé son corps en eau au moment de l'assaut, et son corps ou ce qui en restait venait de voler en éclat sur l'eau. Profitant de l'occasion, Kisame ne reforma pas son corps, le mélangeant à l'eau du terrain pour s'y dissimuler. Etant sûre que Utakata pensait son adversaire mort ou blesser, L'homme requin quitta sa fusion avec l'eau pour apparaître derrière l'hôte, sa lame prêt à le frapper d'un geste rapide et précis. Si Kisame réussissait à le toucher ou à le frôler avec son sabre. Le chakra de Utakata serait absorbé, et il perdrait son manteau de chakra.

Comment allait avancer la suite du combat ?


Spoiler:
 



© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Jeu 16 Jan - 14:23








✘ sparking no bakemono ✘
La puissance de mon onde de choc devait avoir interpellé Kisame. J'espérais le toucher, vu la puissance de mon attaque - je n'espérais pas non plus en finir. J'avais tout de même affaire à celui qui a été baptisé le Monotaï Bijû depuis qu'il s'est approprié Samehada. Je ne l'aurai pas facilement ça c'était sûr, mais je devais tenter de prendre l'avantage. La puissance affluait en moi, je la sentais faire vibrer mon corps. Mon sang se chauffait, et ça... Samehada devait le sentir. Mon corps retombait au centre du creux que j'avais crée. Ne perdant pas de temps, je me suis soulevé d'un saut alors que l'étendue aqueuse se referma brutalement. Ré-attirrissant sur l'eau qui se calmait petit à petit, une sorte de dégoût s'empara de mon esprit. Je n'avais nullement l'intention de perdre d'avantage mon sang froid, mais je devais avouer que j'aurai voulu voir ce requin ployer sous mon assaut. Mais il fallait croire qu'il s'était mis en tête de m'en faire baver, cela allait changer la donne. Voir même la compliquer... Serrant le poing, mon regard vagabonda un peu partout alors que mon ouie perçue un bruit qui aiguisa mon instinct de survie. C'est ainsi qu'une fois le regard placé sur l'eau, je l'ai vu. Son reflet m'indiquait clairement qu'il était derrière moi ! Je me suis hâté d'effectuer un bon sur le côté quand une ombre menaçante passa à ma droite, c'était Samehada. Cette pourriture avait fait en sorte de lancer une attaque surprise.. Je suis pas un spécialiste dans les assassinats pour rien, mais cette ordure avait bien porté son coup...

Le manteau de chakra avait été aspiré par l'épée, et je n'étais nullement surpris par cela. Je connaissais l'épée après tout, comme tout élite du village. Quand bien même j'ai effectué mon saut sur le côté, j'ai apposé la paille à bulles sur mes lèvres pour libérer une pléthore prédatrice qui se hâta vers le requin avec une vitesse qui était telle qu'à cette distance, elles éclateraient au moindre contact. Effectuant un saut périlleux arrière, du chakra se concentra dans la plante de mes pieds pour me maintenir contre une façade. Dos à celle-ci, les pieds me maintenant de telle façon à ce que je puisse voir les bulles se hâter vers le requin, claquant aussitôt des doigts, - c'est une déflagration qui happa la zone d'effet. Des flammes se manifestèrent et un nuage de fumée s'éleva dans les airs. Une bourrasque se leva, et ma mèche fut balayée. Respirant lentement, je sentais mon chakra se dissiper petit à petit. C'est ce que je craignais.. Samehada n'est vraiment pas à sous-estimer, et encore moins son porteur dans la mesure où il s'en servait stratégiquement. Je ne devais pas faiblir et espérer que l'affrontement tourne en ma faveur malgré la résistance du bestio. Allez, viens, qu'on en finisse...


Technique Utilisée:
 

Récapitulatif:
 
Copyright © Wada

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Sam 18 Jan - 22:19


Rokubi contre le bijuu sans queue
« Je vais te dévorer »



Et bien, on racontait que les limaces étaient des insectes lents et stupides, mais la limace à six queux que tentait de capturer l'homme requin, lui donnait du fil à retordre. Celle ci était rapide, et était pleine de ressources, Rokubi le prouva par une belle esquive malgré l'attaque surprise de Kisame. Mais malgré ces beaux réflexes, Utakata n'avait pu esquiver le pire... En effet, Samehada avait réussit à absorber le manteau de chakra de l'hôte d'une seul traite, le sabre était d'une voracité sans limite. Celle ci, avec le chakra absorbé, commença à doubler de volume, si bien que les bandages qui la cachait aux yeux de tous, se déchirèrent, et laissa entrevoir sa vrai nature. Un sabre constitué essentiellement d'écailles tranchantes, et possédant à son extrémité, une bouche remplit de dents tranchantes. Le sabre voulait désormais dévorer entièrement le chakra de Rokubi !

Mais cela était autre chose, car dans son esquive, Utakata avait lancé un puissant assaut, de son arme, une simple paille, il expulsa de nombreuses petites bulles de savon. Que comptait il faire avec cela ? Kisame n'allait pas tarder à le savoir, de son instinct de survit, Kisame tenta un pas en arrière, se réfugiant derrière son sabre pour seul défense. Mais il était trop tard... Utakata claqua des doigts et les petites bulles de savon à première vue inoffensives, explosèrent toutes en même temps. Et l'homme requin se retrouva au milieu de cet enfer.
Un nuage de fumée fut formé suite à l'explosion et se dissipa petit à petit, et Kisame apparu, un genou au sol, le corps meurtri et brulée, son bras gauche dans un état critique... De telles blessures auraient signifié la fin du combat pour n'importe quel ninja, mais pas pour Kisame... En effet, utilisant le chakra absorbé quelques secondes plus tôt, Samehada utilisa l'un de ces nombreux dons, et soigna son maitre, en l'espace de quelques secondes, Kisame retrouva une nouvelle jeunesse, ces blessures s'étant refermés comme ci rien ne s'était passé. L'ancien spadadin de la brume afficha un rictus de moquerie, et lança l'assaut sans perdre de temps, grâce à un puissant jutsu ne nécessitant ni mundras, ni temps de préparation, il frappa d'un puissant jet d'eau le corps de Utakata. La puissance de l'assaut le frapperait de plein fouet, sachant que Utakata s'était lui même piégé en étant collé à une façade.
Dès lors, l'homme requin sauta dans les airs et frappa de sa lame de toute ces forces Utakata, ce qui eut pour effet de créer une terrible onde de choc sur l'eau et de détruire la façade ou il s'était accroché.


"Tu crois vraiment être capable de me vaincre ? Utilise autant de jutsu que tu le désire, un bijuu est incapable de venir à bout de moi ! Je vais en finir une bonne fois pour toute Rokubi !!!"

Spoiler:
 



© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Dim 19 Jan - 18:55








✘ sparking no bakemono ✘
Je ne pouvais pas compter que sur mon propre talent. Aussi puissant pouvais-je être, je devais aussi me reposer sur mon démon comme Kisame se reposait sur Samehada. Au diable la lâcheté, j'ai le mérite d'avoir pu dompter le pouvoir de Saiken... Ce n'est pas pour le mettre au placard. Mais le risque était d'ouvrir de nombreuses failles au squale, et rien que ça, ça me posait problème. Qui dans le village se doutait que dans un endroit reculé de ce dernier avait lieu un comme celui-ci. Je maintenais ma position avec que les flammes de la détonation continuaient de vasciller telles des dévoreuses de chaire humaine. Je rangeais dès lors ma paille à bulle après avoir fait ce que j'avais à faire. Ma respiration fut bridée au bout de quelques secondes, c'est à ce moment là que j'ai ressenti le chakra de Saiken se manifester. Mais pas en moi.. C'était sur la zone de l'explosion, c'est comme s'il était utilisé pour une autre personne.. Putain, Kisame doit s'en servir par intérêt personnel !

C'était vraiment pas le moment. Mais à ce stade du combat, mieux valait être sérieux. Sur ces pensées, j'ai réussi à faire manifester les six queues de ma transformations partielle. Au même moment sortait du brouillard incandescent un jet suiton dont la puissance n'avait pas l'air à sous-estimer... Ce sont mes cinq queues qui se sont placées devant moi. Les contrôlant de façon à voiler mon corps, donc en les croisant... Ces dernières furent percutées par l'attaque Suiton adverse dont la pression m'épargnait les dégâts mais la logique de son assaut à courte portée et de haut niveau me poussa dans le mur que j'ai traversé.

Ma sixième queue resta dans mon dos pour m'empêcher de me confronter à la roche. Une véritable explosion aqueuse se créa de par ce bras de fer de puissance. M'écrasant sur une table, mes six queues finirent par rentrer dans ma peau. Je n'avais pas la force motrice de continuer, il fallait que Saiken prenne la suite. Sa fougue destructrice n'avait d'égal que l'orgueil du requin, et je savais que Saiken pouvait se contrôler si je le lui demandais. Je n'étais pas un Jinchûriki parfait pour rien.. Me redressant des décombres de bois, j'ai fermé les yeux en entendant la voix du squale de l'Akatsuki. Pestant un flot de sang, j'ai mis un genou au sol suite à une intense douleur musculaire, c'était en route. Je vais passer au stade supérieur et ce sera la dernière transformation que je puisse effectuer pour faire honneur aux Jinchuuriki. Ma peau se décolla de mon être, et j'ai poussé un cri qui souligna le passage dans l'élévation du démon. Une explosion de chakra devait avoir alerté Samehada, le chakra pourpre foncé avait émané du trou du bâtiment et c'est là que je sortais aussi rapidement que tout à l'heure. Sous la forme d'un bijû à quatre pattes, je pouvais me mobiliser sur mes pattes arrières mais là je n'y étais pas.

Sous cette forme bestiale, je pouvais inspirer la haine, la destruction et c'est ce que je ressentais. Kisame avait éveillé toutes ces choses qui restaient enfouies au plus profond de mon être. Il allait devoir face à une des neuf incarnations de l'inconnue.. Saiken et moi nous étions en parfaite symbiose et maintenant il allait subir ce dont un Jinchuuriki parfait était capable. Les pattes sur l'eau, de la fumée se dégagea de ce contact. A l'affut de tout mouvement, mon esprit d'analyse coupler aux capacités du prédateur que j'étais finit par jauger la situation comme étant dangereuse. Je saurai contrer les assauts surprises, ma furtivité sous cette forme n'était plus à prouver.. Cette fois-ci, nous allions réellement en finir...

Technique(s) Utilisée(s):
 

Récapitulatif:
 
Copyright © Wada

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Membre de l'Akatsuki. (Rang S)


Messages : 66
Date d'inscription : 06/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
32/2000  (32/2000)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Ven 24 Jan - 21:09


Rokubi contre le bijuu sans queue
« Je vais te dévorer »



Kisame frappa donc la zone de son sabre... Mais la limace avait réussit à lui glisser une nouvelle fois entre les doigts. Kisame serra le manche de son sabre avec colère, Utakata lui avait résisté depuis déjà trop longtemps, les deux hommes avaient déjà bien entamés leur réserve de chakra, la conclusion de cette bataille était proche. Désormais, Rokubi devait être capturé par tous les moyens possibles et imaginables !
Et là, enfin, Utakata montra en partie son vrai visage, utilisant ces dernières forces, il fit apparaître les queux de son démon, aux nombres de six, ne ressemblant plus à un humain, un chakra malsain le recouvrait, telle un serpent ayant changé de peau. Il était fort probable que à travers tout le village, des ninjas allaient rapidement ressentir la haine et la noirceur que dégageait l'hôte du bijuu. Il fallait faire vite... Dressé sur ces pattes arrières, le monstre faisait face au membre de la lune rouge, ne sachant pas si la chose en face de lui pouvait le comprendre ou était même encore capable de parler, Kisame nargua tout de même un peu plus son opposant.


"Bravo Rokubi, tu te dévoiles toujours un peu plus, je crois qu'il est tant d'en finir, j'ai en effet un autre rendez vous après toi, je suis sûre que ta précieuse Mizukage sera contente de me revoir"

Kisame éclata de rire, désormais sa folie meurtrière avait prit le dessus sur la raison, il ne voulait plus qu'une seul chose, en finir avec ce maudit gamin qui lui avait donné bien du mal. Exécutant quelques mundras, il lança l'assaut, l'eau sur le terrain se mit soudainement à remuer, comme si une tempête venait d'arriver sur la zone, l'eau si calme se mit à s'agiter, se refermant sur elle même et dans le même temps sur le corps de Utakata et de Kisame, si bien que rapidement, l'eau du terrain forma un immense dôme, étant devenu la prison aqueuse des deux protagonismes. Le sabre de Kisame poussa un cri de joie, et fusionna avec l'homme requin, si bien que celui ci, ressemblait désormais à un véritable requin doté de bras et de jambes, un aileron lui ayant poussé dans le dos. Il était désormais devenu un véritable monstre aquatique. Désormais, Utakata allait devoir faire face à un ennemi terrifiant : Le temps... Combien de temps allait il résister sans respirer sous l'eau ? Sachant que ce dôme d'eau était d'une taille terrifiante, et que Kisame en était le centre. Un seul choix allait s'offrir à l'hôte... Tuer Kisame, ou bien il finirait par être capturé.

"Tu m'as montré ton vrai visage, voici le mien. Allez viens Utakata, et voyons voir lequel de nous deux est le véritable monstre !"

Là dessus, le requin de chakra que Kisame avait formé il y avait de longues minutes déjà, et qui était resté dans l'ombre, chargea avec vitesse Rokubi, qui était désormais beaucoup plus lent sous l'eau que sur terre. Cette attaque était d'avantage destiné à rendre fou de rage le démon plutôt qu'à le blesser, quel allait être la réaction de Utakata ?

Spoiler:
 


© madoka (killedyourlight.) pour kisame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    Lun 27 Jan - 10:30








✘ sparking no bakemono ✘
Sous cette forme je pensais avoir l'avantage. Cela faisait plusieurs années que je n'avais revêtu ce manteau de chakra bouillant. Mais cela voulait surtout dire que j'étais décidé à en découdre car la brutalité était le caractère principal des assauts d'un protô-bijû. Et je ne me ferai pas prier pour le prouver auprès d'Hoshigaki Kisame.. Je ne suis plus un gamin mais le second Jinchûriki parfait de Kiri.. L'arrière petit-fils du Shodaime Mizukage: Saizô Kirigakure !

Sur ces paroles voilà qu'un grognement presque malsain naquit d'entre ma gueule. Soulignant toute la démence qui pouvait être représentée par cette transformation. Il allait vite comprendre que je pouvais avoir de la ressource, et me sous-estimer était la dernière des choses à faire. Le régime de Yagura-shishô l'avait bien compris en envoyant ses Oïnin à ma poursuite. Décision de traque qui se solda par la mort de ses chasseurs de déserteurs et ce, durant de longues années ce cycle devint le quotidien de ma vie. Fuir le régime de Yagura car je pensais que ce dernier avait ordonné à mon maître de m'ôter celui qui avait été enfermé en moi. Je pensais que mes deux maîtres m'avaient trahis, alors que dans le fond.. Je comprend aujourd'hui que mon senseï a voulu me protéger d'événements comme celui-là. Il savait que le port d'un Bijû allait m'apporter des problèmes dans le futur.

Et voilà où j'en étais aujourd'hui, face à une organisation qui en avait après mon démon pour une raison qui m'était encore inconnue. Mais j'étais fier d'avoir gardé Saiken en moi.. Moi qui voulais me faire accepter par les autres, il a déjà fallut que je m'accepte moi-même. et cette phase devait comprendre dompter la force de Saiken tout en lui donnant confiance en moi.  J'ai réussi à faire cela, et selon lui j'étais le premier à qui il avait pu accorder sa force et son prénom. Refermant mon poing de bête, je n'ai opposé aucune résistance quand j'ai constaté que l'eau commença à réagir. Le corps svelte et bestial que je possédais se laissa emporter dans la prison aqueuse. Je savais que je devais vite en finir car sinon le prédateur adverse finirait par avoir raison de moi.

Mon corps flottait à l'intérieur alors que mon corps de chakra commença à réagir en faisant sortir une main de chakra assez conséquente pour enfermer la bête qui lança un assaut presque trop vulgaire. Ma gueule s'ouvrir pendant ce temps alors que la main de chakra monta en l'air pour sortir et écraser le requin de chakra au creux de la main afin de le pulvériser au sens bien littéral. Quand ma gueule s'était ouverte ouverte c'était à la fois pour pousser un cri grave mais étouffé par l'eau de la prison.. seul Kisame devait l'entendre, mais aussi pour relâcher une quantité impressionnante de chakra. C'était le rejet de la pluie d'orbes explosives du démon. Mes six queues quant à elles effectuèrent des sortes de tourbillon alors que je m'élançais vers Kisame en continuant de projeter mes petites orbes de chakra négatif et positif. Avec une telle vitesse grâce à cet effet d'hélice, ma vitesse et mon élan de tir se vit améliorer.. Comme l'a dis Kisame, il fallait en finir...


Technique Utilisée:
 

Récapitulatif:
 
Copyright ©️ Wada

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rokubi contre le bijuu sans queue    

Revenir en haut Aller en bas
 

Rokubi contre le bijuu sans queue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire sans queue ni tête
» L'histoire sans queue ni tête
» Phrases phylosophiques sans queue ni tête pour vos signatures
» Car tu es mon frère [Erïka Miraslova Davidoff & William Cage]
» C'est l'histoire de l'eunuque décapité. Une histoire sans queue ni tête (Rea)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato :: Grande Place :: Quartier médical
-