AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 L'abeille tueuse de la Foudre ! (PV Bee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Sanbi & Juunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 129
Date d'inscription : 28/11/2013
Age : 20

Carte Shinobi
Ryos: 400
Age: 15
Expérience:
918/1500  (918/1500)


MessageSujet: L'abeille tueuse de la Foudre ! (PV Bee)   Lun 16 Déc - 17:12

Lyra regardait de manière peu intéressée le ciel au dessus de sa tête, ses mains croisées derrière son dos. Elle soupira un long moment puis se permit de regarder ces pieds, le comportement de la jeune fille trahissait un ennui certain qu'elle souhaitait faire remarquer à ces équipiers, ces derniers essayaient d'avoir un air plus mature qu'elle en restant droits et fixes mais l'un des jônins finit éventuellement par bâiller également.

Ha flûte ! Ça va nous prendre encore combien de temps avant d'arriver chez ces imbéciles de Kumo ?!
Bonne manière de parler des personnes que nous sommes censés aller voir les bras ouverts. Je sais que tu t'ennuis mais essaye de rester encore en place jusque à ce qu'on arrive au village caché de la foudre. Les Kumojins sont facilement énervés et nous devons justement aller les voir pour que les liens commerciaux des deux villages...
Ouais, pour que les liens commerciaux s'agrandissent. La mission la plus chiante possible, quoi.

Tsagi soupira et secoua sa tête en maugréant des phrases sur la fainéantise des jeunes. Effectivement, Akari, le jônin de 21 ans qui avait appelé les Kumojins des "imbéciles" s'ennuyait autant que Lyra, même s'il manifestait ces émotions de manière plus "libres" que cette dernière, qui avait juste sagement acceptée que l'attente allait être longue.

Nasaki s'en voulait un peu d'avoir acceptée de faire partie de cette mission, c'était ennuyant, long (le simple voyage en bateau avait pris un temps pas possible à cause du mauvais temps) et la négociation allait être dure : Les Kumojins étaient assez fiers et sûrs d'eux et avait la colère facile, comme noté par Tsagi, chef de la petite unité de jônins dont faisait partie Lyra. Un bon choix des mots était requis et le groupe fut forcé de faire un dialogue dans le bateau et en chemin pour bien savoir ce qu'il fallait dire.

Inutile de préciser que Lyra n'aurait jamais fait cette mission en temps normal : elle préférait les combats, les missions où elle pouvait mettre ses capacités à l'épreuve, se battre contre des ennemis en pagaille, déchaîner ses jutsus partout et mettre des coups de pied dans des zones intimes tout en entendant la voix des bandits se transformer en ultrason.

En réalité, elle était allée à Kumo simplement pour voir le rappeur du nom de Killer Bee, ninja, rappeur et accessoirement Jinchûriki du démon à 8 queues, Hachibi, le taureau-poulpe démon à 8 queues.

Lyra admirait cet homme : Il avait des lunettes de soleil cool, il pouvait aisément se débarasser de shinobis expérimentés sans son bijû, avait plus de 6 épées et était toujours un escrimeur très doué et faisait du rap, une musique que Lyra aimait bien écouter. Il était aussi un très bon vivant et était bien plus amusant qu'un Utakata (que Lyra trouvait plutôt morbide, sentiment partagé par son Bijû qui le trouvait, de son côté, complètement con).

Il laissait un peu à désire dans cet art à ce qu'il paraît.

Mais Lyra ne l'admirait pas que pour son rap ou son talent quand aux épées, non.

Il avait aussi eu un passé difficile et n'avait pas changé d'attitude, c'était quelque chose qui intéressait énormément Lyra : les Jinchûrikis jusque ici ont tous été affectés par le mépris des villageois et ont changés, même Fûu et Utakata (Lyra, de son côté, à son identité de Jinchû secrète pour éviter des attaques verbales et physiques sur sa personne). Bee, lui, était resté comme il l'était.

Une partie d'elle souhaitait lui demander comment il faisait alors qu'une autre partie souhaitait simplement rencontrer un camarade Jinchûriki et discuter un peu.

Elle regrettait un peu son choix depuis que l'ennui s'était installé et avait même finie par se demander si elle allait le voir : il devait certainement être bien confiné et demander à le voir serait très indiscret.

Ce fut lorsque que Tsagi et Akari se mirent encore à se disputer que Lyra prit la décision d'aller discuter avec Sanbi. Après tout, discuter avec un individu stupide était quand même mieux que s'ennuyer et regarder le sol pendant encore plusieurs heures.

Lyra engagea la conversation mentale tout en regardant droit devant elle au cas où quelque chose d'important se produirait.

Dis Sanbi ?
Oui ?
Ils sont comment les autres bijûs ? Parce que d'après ma rencontre avec la Jinchûriki de Nanabi, vous avez tous des personnalités propres, non ? Tu peux me les résumer ?
Ichibi est fou, Nibi est maternelle, Yonbi s'énerve pour un rien, Gobi est trop réservé, Rokubi est un trou de balle, Nanabi est un mélange de Rokubi et Ichibi en terme de personnalité. Hachibi était sympa avant car il était cruel et sans pitié mais on dirait qu'il s'est calmé et à pactisé avec sa vermine et Kyûbi est le plus gros trou de balle, c'est tellement un trou de balle, même Nanabi, Rokubi et Ichibi le supportent pas.
Ces descriptions sont peu flatteuses.
Ho, j'aimais bien Hachibi avant. Il serait resté cruel et méchant, j'aurais dit du bien de lui...

Lyra n'était pas étonnée de savoir que Nanabi avait des liens plutôt mauvais avec Sanbi. La tortue géante avait l'air de peu apprécier ses camarades, ces derniers devaient également lui rendre la pareille. La tortue géante était en effet cruelle, sans pitié et peu intelligente, en plus d'avoir une haine sans égale pour les humains et il prenait un plaisir fou à les détruire, même s'il cachait ce plaisir derrière de la nonchalance quand il était calme.

C'était en tout cas ce qu'elle avait compris de sa personnalité, elle n'avait jamais eue l'occasion de le voir à l'oeuvre, si ce n'est dans des cauchemars. La seule chose qui lui indiquait qu'il prenait du plaisir était le ton que sa voix normalement calme prenait quand il décrivait ses massacres : elle devait plus aigüe et enfantine, ce qui inquiétait Lyra au plus haut point.

Un petit bruit le tira de sa torpeur : le village de la foudre était en vue, et les deux jônins avaient poussés un grand soupir de soulagement, Lyra se surprit également à en faire un.

J'en ai assez de la marche ! Je veux plus marcher ! Je veux juste courir jusque aux portes !
Hoooooo, on à eu la même idée, c'est drôle !
Au diable la démocratie pour l'instant !

Les trois Kirijins piquèrent un sprint vers les portes, en ayant assez de devoir marcher, quelques Kumojins médusés les observaient, certains se cachant derrière des pierres de peur, effrayés.

Lyra arriva en premier, rapidement suivie de ses deux compagnons qui observèrent les portes avec un grand sourire. La scène semblait inquiéter un garde qui s'approcha après avoir réuni tout son courage.

Pardonnez moi mais que faites vous ici ?
Ha, pardonnez moi monsieur. Nous venons ici pour nous engager dans une discussion démocratique venant à améliorer les courants commerciaux entre nos deux pays. Pouvez vous nous laissez entrez ?
Heu... okay.

Les trois jônins entrèrent rapidement dans le village que Lyra observa avec émerveillement : l'architecture était magnifique et il faisait beau, pour une jeune fille habituée au mauvais temps de Kiri, c'était quelque chose d'unique.

Bon, je vais aller à la tour. Lyra, tu... restes ici avec Akari, vous allez m'attendre ici un moment.

Akari fit un signe de la tête indiquant une réponse positive, pareille pour Lyra. C'était une mesure de sécurité normale : Tsagi était l'un des très rares jônins au courant du statut de Lyra, contrairement à Akari, et il savait (tout comme les hommes et femmes politiques cyniques de Kiri) que le Raikage serait prêt à enlever Lyra si Sanbi pouvait remplacer Nibi. Il allait voir les Kumojins politique pendant 25 minutes, il espérait de tout coeur que la Akari et Lyra restent proches.

Lyra observa un instant le jônin de Kiri partir vers la grande tour puis tourna la tête à gauche et remarqua que Akari observait des demoiselles du village. Il avait pris une drôle d'expression faciale pour ça, se mordant la lèvre inférieure tout en portant des lunettes de soleil sorties de nul part.

Dat ass.

Poussé par un instinct masculin diabolique, il se mit à suivre les jeunes filles qui s'éloignaient, laissant Lyra seule.

Cette dernière s'accouda à une paroi tout en croisant les bras et baissa la tête, espérant que personne ne la remarque.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Leader de Taka. (Rang S)


Messages : 24
Date d'inscription : 27/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 35
Expérience:
8/0  (8/0)


MessageSujet: Re: L'abeille tueuse de la Foudre ! (PV Bee)   Sam 21 Déc - 23:05


© Yamashita sur épicode

Il est rare de croiser l'un des neufs.
Killer Bee & Nasaki Lyra




« Ça sent la tortue ! Foix de Poulpe ! »


Tortue ? As-tu dis tortue ? Qui as-dis tortue ? Hein ? Comment ça tu as faim, comment ça tu te ferais bien une soupe ? Vas-tu donc arrêté de me les briser, vieux poulpe ! Allez-là, une belle journée à Kumo, sous les meilleurs hospices, avait démarré. Comme d'hab', Killer Bee est de sortie, comme d'hab', rimes lourdes et rap gratuit. À fond des le matin, l'homme mi-humain, mi-monstre, mi-molette est repartie sur les terrains d'entrainements. Enfin, ses terrains d'entrainement pour exercer ses mélodies et son chant. Quoi de mieux que les rues de Kumo pour faire profiter la terre entière d'un son si divin ? Ce serait vraiment dommage que de ne pas partager son pain. Il se faufile dans la foule, salut la plupart des Kumojins d'un geste amicale, d'un sourire, d'un pouce levé lorsque l'on scande son nom. Ici, c'est un peu l'idole des jeunes et des moins jeunes. Il est aimé, il est adulé. Mais aussi parfois détesté, repoussé, renier par ceux qui ne supportent pas imaginer qu'il possède en lui le démon responsable de la perte d'un proche, parfois c'est tout simplement de la haine gratuite pour la différence, de la stupidité à l'état brute, parfois aussi de la jalousie. Qu'importe, il survole tout cela, tel un condor, glissant d'un pas vif et lourd, le caractérisant parfaitement.

« Sérieusement, Bee, tu devrais m'écouter. J'y mettrais mes huit tentacules au feu ! C'est Isobu, il n'est pas loin ...»

« Isobout ? Bout d'ficelle, Scelle de ch'val, Ch'val de Troie, Troie ... Tartes dans la gueule pour toi ! ♫»

Un petit Chuunin passant parlant se prit en effet trois gentilles mandales en pleine face. Évidemment, pas de quoi lui faire mal, simplement de bonne tape amicale. Le Chuunin, un peu surpris, le regarda avec de grands yeux, avant que l'énorme colosse n'éclata de rire, forçant le rire jaune du gamin. Il tapota sur la tête, repartant comme venu, laissant le jeune légèrement étourdie.

« Bee ... Je t'assure, je reconnaîtrais la puanteur de son chakra à des kilomètres »

« ROGER ! O.K. ! BIEN REÇU ! Allons-y, dirige-moi, Baby ! ♪ »

Le Juunin à la peau mate s'arrêta soudainement, arrêtant au passage ses pitreries. Un autre Jinchuuriki à Kumogakure ? Mazette, voilà une chose qui l'intéressait. Il attendait à présent la direction qu'allait lui indiquer Gyûki. Il ria en chemin, imaginant ce que pouvait conférer les pouvoirs d'une énorme Tortue. Est-ce que cela faisait de son Jinchuuriki une Tortue Ninja ? Bee pouffa à nouveau, pressé de rencontrer Donatelo ou Michaelangelo. Arrivée dans une rue marchande du village des Nuages, c'est là que le Taureau Poulpe lui indiqua : "C'est cette fille". Fille ? Soudainement, le radar à boobs intégré du frère du Raikage s'auto-activa, telle une machine. Il parcourra les jeunes femmes toutes aussi grandes et plantureuse qu'il pouvait voir sous ses yeux. Cependant, après avoir passé en revue quelques paires des seins avec un aplomb et un calme olympien, sans broncher, sans être détectable derrière ses fines lunettes noires, il dû se rendre à l'évidence : Elles appartenaient tous au village, sans aucun doute. Son regard se posa alors sur une autre fille, plus petite, plus jeune, plus filiforme. Bingo ! Alors c'était la petite Kirijin ? Il sourit. Non pas parce qu'il avait trouvé une jeune fille à son goût, mais simplement que la jeunesse de cette demoiselle lui laissait présagé qu'elle avait encore beaucoup à apprendre de son Bijuu et de sa maîtrise, qu'elle était dans cette difficile période où l'on se rend compte qu'être Jinchuuriki est à la fois une condamnation aux yeux des autres et une véritable force pour soi. Non pas par le pouvoir, mais par l'acceptation de la différence. Si tout le monde était d'une seule et unique couleur, s'il n'y avait pas un minimum de coups durs dans la vie, on s'ennuierait bien vite. Il s'approcha d'elle, rapidement, la dépassant de plusieurs têtes de haut.

« Yô Sanbi ! Alors, t'es dans cette Kunoïchi version mini ? ♫»

Comme par grand intérêt pour le démon plus que pour l'hôte, il s'adressa tout d'abord à Isobu, au travers de la demoiselle, sans même lui dire bonjour. Avant de finalement donner de l'intérêt pour le Jinchuuriki.

« Alors comme ça, on mène la belle vie de Jinchû, Baby ?! T'es d'Kiri, c'est rare les fruits d'mer par ici ♪ »

LEGEND :
HACHIBI
BEE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Jinchuuriki de Sanbi & Juunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 129
Date d'inscription : 28/11/2013
Age : 20

Carte Shinobi
Ryos: 400
Age: 15
Expérience:
918/1500  (918/1500)


MessageSujet: Re: L'abeille tueuse de la Foudre ! (PV Bee)   Dim 22 Déc - 11:42

Hello misérables vermines, c'est Sanbi.

Vous devez être surpris de savoir que je suis ici en train de narrer la rencontre entre deux Jinchûrikis mais le narrateur à accidentellement été écrasé sous l'un de mes doigts, sachant qu'il n'y avait pas de remplaçants, on m'a forcé à assumer la tâche de narrateur pour cette histoire là jusque à ce que l'on trouve un individu pour le remplacer, en attendant, je vais devoir me taper la narration. Pas cool ça.

Je fais un résumé pour ceux qui prennent le train en route : Lyra est allée à Kumo, terre des imbéciles, des catcheurs et des rappeurs pour aller donner au Raikage, un catcheur imbécile, une lettre qui servirait à agrandir la communication entre les deux pays, un truc comme ça, trop compliqué et long pour moi.

En revanche, j'avais rapidement compris que Lyra venait juste ici pour voir le Jinchûriki de Gyûki (Hachibi pour vous, imbéciles d'humains) : Killer B, un rappeur catcheur qui avait maîtrisé son démon à la perfection et qui était le plus fort des Jinchûrikis actuels (même si le gamin au Kyûbi peut sans doute le surpasser un jour, qui sait). J'en avais personnellement rien à ciré de lui et son bijû : J'avais coupé mes contacts avec les autres après la mort du vieux fou et j'allais à contre-coeur dans les "réunions", je me souviens quand même qu'il était plutôt destructeur et violent avant.

Maintenant, c'est un bisounours avec des tentacules.

Lyra voulait voir le Killer B car il avait connu la douleur et toutes les conneries qui vont avec les bijûs mais il était quand même très fort même sans Gyûki, elle voulait lui demander comment il fallait faire, se basant sur le fait que les Jinchûrikis aideraient sûrement "la petite nouvelle", le jinchûriki de Saiken étant en prison (alors qu'il pouvait très bien s'enfuir, ce minable), elle n'avait personne qui pouvait lui donner des conseils, elle avait donc choisie de prendre le problème à bras le corps et d'aller voir d'autres jinchûrikis pour quelques tuyaux.

Elle m'avait reçue depuis moins d'un mois et c'était donc dangereux, par conséquent, une horde d'ANBU la suivait, tous préparés à utiliser des sceaux si je faisais un truc suspect. Il y en aurait moins après un mois d'après ce qu'on avait dit à Lyra.

Quoi qu'il en soit, Lyra avait bravée l'ambiance malsaine du bateau, les disputes entre les deux autres jônins, les kumojins désagréables (tous les Kumojins, donc), les montagnes bizarres et l'ennui pour aller à Kumo et croiser son idole récente. J'étais moi même intéressé par l'idée de voir la personne qui avait pu réduire Gyûki à l'état de tapette.

Cela faisait déjà plusieurs minutes que Lyra attendait mais elle ne décourageait pas, je m'ennuyais de mon côté : interagir avec Gyûki était impossible et je ne pourrais qu'assister à la rencontre entre une cruche et un rappeur.

Lyra tourna alors la tête et laissa échapper un petit soupir de surprise en voyant arriver un individu à l'air très spécial.

Il ressemblait à un Kumojin normal (peau mate et cheveux blonds) mais avec des lunettes de soleil et la tenue normale du village de taré. Ce qui avait attiré Lyra, en fait, c'était le fait qu'il venait vers elle, de mon côté, j'avais noté le chakra gigantesque qui émanait de sa personne, Gyûki sans aucun doute.

Il arriva droit devant Lyra qui recula un peu, impressionnée. C'était un géant bien plus grand qu'elle, c'était plutôt impressionnant de son point de vue mais du mien, il pouvait toujours être écrasé par mon doigt.

« Yô Sanbi ! Alors, t'es dans cette Kunoïchi version mini ? ♫»

Ouah, il savait que j'étais là dedans. Gyûki sans aucun doute, j'avais effectivement noté que j'avais été dans des Jinchûrikis petits ces derniers temps (Yagura, cette foutue vermine d'un autre village, Lyra...), il faudrait que je prenne un grand mec de 1M95 la prochaine fois.

Lyra se contenta de lui lancer un regard embarrassé et un peu confus, normal, elle se fait interpeller par un mec ultra bizarre, elle retrouva cependant très rapidement son état normal.

« Alors comme ça, on mène la belle vie de Jinchû, Baby ?! T'es d'Kiri, c'est rare les fruits d'mer par ici ♪ »

Lyra fut un peu confuse à nouveau mais à ma plus grande horreur, elle essaya de faire comme le rappeur. Seigneur Rokudô, j'avais pitié pour Gyûki pour une fois : son jinchû était un rappeur et voilà qu'une autre débarquait.

Ouais, j'mène une vie de Jinchû mais j'suis pas abattue ! ♪ J'vis à Kiri donc je me fais pas de chichis ! ♫

J'enfouis mes mains dans mon visage en signe de face palm, une pratique chez les humains d'après ce que l'on m'a dit. Lyra se reprit rapidement.

Désolée, je commence mes cours de raps, pardon monsieur... Killer B.

Les mecs dans la rue, préoccupés par un brouhaha, ne firent pas attention à elle mais c'était quand même risqué de faire ça.

Donc vous êtes le Jinchûriki du démon à 8 queues ? J'ai beaucoup entendu parler de vous dans les journaux, j'ai évité de me référer à... "lui", car il donne des descriptions plutôt négatives des autres, donc heu... je suis honorée de vous rencontrer.

Lyra perdait toute son agressivité devant lui, vraiment son idole. Je pris la décision de mettre deux de mes trois queues sur mes oreilles, prêt à encaisser les futures paroles de l'abeille tueuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: L'abeille tueuse de la Foudre ! (PV Bee)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'abeille tueuse de la Foudre ! (PV Bee)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Homme qui n'était pas d'ici
» Plante et foudre...bonne entente? [PV Rigu]
» Foudre D'Hiver; Rivière; UC || 20 Sept.
» Nuage d'Abeille
» Coup de foudre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Sato :: Portes du village
-