AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Ryotenbin no Ônoki [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: Ryotenbin no Ônoki [END]   Dim 8 Déc - 18:44

 


▷ various details



PRÉNOM(S) ▷ Ônoki "NOM DE FAMILLE." ▷ Ryotenbin ÂGE. ▷ réponse ici. VILLAGE. ▷ Iwa GRADE ∫ RANG. ▷ Sandaime Tsuchikage ∫ S

▷ behind the screen



PRÉNOM ∫ PSEUDO. ▷ Golluméo DATE DE NAISSANCE. ▷ 11/01 AGE. ▷ Un certain âge ~. SEXE. ▷ Mâle QUE PENSES-TU DU FORUM ? ▷ Assez bien pour que j'fasse une troisième prez', nan ? xD COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ? ▷ Troisième compte ici, pas compliqué ee AS-TU DÉJÀ ÉTÉ ICI ? ▷ °° PRÉSENCE. ▷ 7/7 normalement


▷ credits.



CODAGE ▷ kaya miura. AVATAR ▷ Ryotenbin no Ônoki ICONS ▷ / ▽ merci de ne pas utiliser sans autorisation, optimisé pour chrome.


▷ description physique.



Le vieillard qui se promène en lévitant, au loin, au coin d‘une ruelle d’Iwa, il ne vous dit rien ? Eh bien, vous m’en voyez très étonné. Oh, mais suis-je bête. Peut-être n’êtes-vous pas du coin, je présume ? Il y’a des chances en tout cas. Néanmoins, il n’en reste pas moins que ce doyen n’est autre que le Sandaime Tsuchikage, Ryotenbin no Ônoki. La Troisième Ombre de la Roche, si vous préférez. Oh, il vous intrigue ? Voilà qui est fort bien intéressant. Que souhaitez-vous savoir, jeune homme ? Vous voulez que je vous le décrive en détails ? Voilà qui risque d’être bien compliqué… Enfin soit, je vais faire mon possible pour répondre à vos attentes.

La première chose qui risque de vous marquer, c’est sa taille. Très loin d’être grain, le Tsuchikage est vraiment petit. Plusieurs rumeurs racontent que cela serait dû à une trop forte ingurgitation d’alcool sur le long terme, d’autres disent qu’il a toujours été petit… Et honnêtement, j’ai plutôt tendance à croire la deuxième version que la première. Elle est beaucoup plus logique. Après, grosso modo, il est dans la normale sur le plan du poids. Ni trop épais, ni trop fin… Quoiqu’un petit peu plus épais que la normale… Gras du bide ; l’alcool ça, encore une fois. M’enfin, comme vous pouvez le voir, Ônoki n’est pas réellement ce que l’on pourrait appeler un sportif dans l’âme… Ou encore un pro du combat au corps à corps. Il n’y a pas si longtemps, afin de ne pas montrer sa faible capacité musculaire, il a décidé d’alléger une caisse à porter jusque dans ses bureaux… pour la soulever à une main et ne pas perdre la face. Bien sûr, tout le monde savait qu’il n’en était point capable, ce qui engendra une multitude de fous rires et donc un petit coup de boudin. C’était assez marrant à voir, je vous assure.

Qu’est-ce que l’on peut dire de plus sur lui… Enfin sur son apparence physique… Ah oui, parlons de son visage et de sa tête ! Disons que ce qui se trouve sur son visage, en plein milieu, eh bien c’est son nez… Non, ce n’en est pas un, c’est un cap… non, que dis-je, c’est une montagne !  Les personnes amicales avec notre bon vieux doyen ont tendance à souvent lui dire, en rigolant « Mais il doit tremper dans votre tasse ! » bien que j’aurais plutôt tendance à l’imaginer tremper ce bout de viande dans son verre plutôt que dans une tasse… Bref. Certains curieux s’amusent aussi à l’embêter avec de petites piques enfantines, du genre « De quoi sert cette oblongue capsule ? » ; « Quelle utilité d’avoir un ballon en permanence avec soi ? ». Quelques menus bardes se sont également amusés à faire des vers en rapport avec cet appendice hors du commun… Laissez-moi m’en souvenir…

« Ça, Monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort elle du nez
Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée ? »

« Ça, Monsieur, lorsque vous pétunez,
La vapeur du tabac vous sort elle du nez
Sans qu'on ne croie a une bombe ? » -  Voici une autre version des vers précédents.

« Gardez-vous, votre tête entraînée
Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! » - Prévenant.

« Faites-lui faire un petit parasol
De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! » - Tendre.

« Faites-lui faire un petit parasol
On pourrait croire que Crusoé s’y est échoué ! » - Deuxième version.

« L'animal seul, Monsieur, qu'Aristophane
Appelle Hippocampelephantocamelos
Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d'os ! » - Pédant.

« C'est la Mer Rouge quand il saigne ! » - Dramatique.

« Ce monument, quand le visite-t-on ? » - Naïf.

« He, ardé ! C'est-y un nez ? Nanain !
C'est queuqu'navet géant ou ben queuqu'melon nain ! » - Campagnard.

« Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
A détruit l'harmonie ! Il en rougit, le traître ! »

Ou encore celle-ci. Comme vous pouvez le voir, de nombreux petits rigolos ou malins se sont bien amusés à rire du gros nez rabougri de notre pauvre Tsuchikage… heureusement pour eux, ces quelques fois il était toujours bien luné, ce qui a évité bien des polémiques, si vous voulez mon humble avis…

Toujours en rapport avec sa tête… Eh bien voici les cheveux ! Sont-ci sont blancs ! Rien de bien étonnant en raison de son âge très avancé… Ceux-ci sont quasiment tout le temps attachés, laissant apparaître ainsi une sorte de nœud sur l’arrière de son crâne, à l’aide d’un nœud papillon… Un peu comme sur les cadeaux, en fait. Comme quoi, rien n’empêche un homme de prendre soin de sa capillarité malgré la vieillesse… Malgré le peu de ce qui lui reste. En effet, son crâne est assez dégarni, et à part sur les côtés, il n’a plus un poil sur le caillou. Il lui arrive néanmoins de les laisser libre, détachés, et ce n’est que là que l’on peut admirer sa « belle » cascade nacrée. Et en lien avec ses cheveux, le vieux Kage possède une moustache très bien entretenue, formant un rectangle non fermé, passant au-dessus de sa bouche et l’encadrant, ainsi que son menton. Et de ce dernier descend un fin et mi long bouc, histoire de compléter le tout.

Passons à présent au plus important : sa tenue vestimentaire. Bien évidemment, en tant qu’Homme digne de ce nom, il est habillé. Le Tsuchikage ne va tout de même pas sortir à poil, non mais. Comme de nombreux ninjas, il porte une « côte de maille », qui descend jusqu’à ses chevilles, se terminant ainsi avec une paire de chaussettes blanches, sertie à l’aide de ses getas (sandales japonaises). Ônoki possède également une tunique verte kaki aux manches amples. Pourquoi, personne ne le sait. Sûrement parce qu’il l’affectionne particulièrement. Au niveau de son torse se trouve une tenue de combat rembourrée, afin de limiter les coups au corps à corps (hors Taijutsu, bien entendu). Et enfin, il possède un Haori ma foi fort stylisé. Vous n’en trouverez pas deux comme celui-ci, je peux vous le garantir ! Celui-ci est en majeure partie vert, mais possède les contours dorés, et le « haut, au niveau des épaules du vieux, sa couleur est rouge. Sacré contraste.


▷ description morale.



Si l’on en juge par une première impression ou même une première vue, cet homme n’est, apparemment, rien pour le village de la Terre, si ce n’est un petit homme rabougri à cause de l’alcool, dont les effets ont également eu une certaine incidence sur son nez, devenu à présent rouge et boursoufflé. De plus, sa petite taille n’apporte rien de positif à ce que l’on pourrait penser de lui, malheureusement. Néanmoins, il s’agit tout de même du Sandaime Tsuchikage, ou encore Troisième Ombre d la Roche ; Ryotenbin no Ônoki. Mais n’allez pas vous méprendre. Ce vieillard rachitique et bien souvent courbé n’est pas le cliché du grand-père râlant sans cesse après la jeunesse actuelle, bien au contraire…
Son statut de Tsuchikage l’oblige à être fier, certes, ou tout du moins à ne pas baisser la tête lors d la première impasse. Mais il y’a tout de même une limite à la fierté… Qui, dans son cas, s’apparente bien souvent à de l’orgueil. En effet, la Balance est le genre de personne toujours sûr d’elle, qui ne peut accepter la défaite. Et ça, il le tient de son maître et mentor Mû. Celui qui lui a également appris à manier son Kekkei Tota. Bref, Ônoki ne sera pas l’homme qui abandonnera ses fonctions à cause de son âge très avancé. Ah ça non. Ni celui qui décidera de son prochain successeur. Disons qu’il laissera la mort l’emporter et ses hauts conseillers décider de la personne apte à prendre Iwa Gakure après que le village ait fait son deuil, qu’il ait oublié cette lourde perte. Mais c’est assez paradoxal, car d’un côté, il encourage Koichi Tsunade d’abandonner ses fonctions d’Hokage au vu de son « âge avancé », malgré le fait qu’elle soit plus jeune que lui. Mais bon, à cause de ça, il a une fâcheuse tendance à rabaisser les plus jeunes que lui, notamment ceux ayant du pouvoir. Comme Sabaku no Gaara, jeune Kazekage et ancien hôte d’Ichibi.

Après tout, le Kage a beau être ronchon par moment, il est également assez amical, et ce, avec tout le monde. Après, quelques personnes sont privilégiées, comme Kurotsuchi ou encore Alucard Azriel. Cette dernière fut recueillie par le vieillard alors qu’elle était encore à l’académie ; il en a fait son élève et depuis cette époque, elle le considère comme son grand-père et lui a même trouvé un surnom affectif : Papy-chan. En temps normal, l’homme aux trois affinités combinées l’aurait mal pris et se serait sans doute énervé, mais en cas, les circonstances sont bien différentes. Il est également assez fragile, malgré sa fierté à toute épreuve. Souffrant de nombreux maux de dos, c’est très fréquent qu’il geigne de telles douleurs. Mais cela n’en reste pas moins handicapant ; il est difficile pour lui de porter des grosses charges, malgré sa capacité à alléger tout ce qu’il touche. Eh oui, son chakra n’est pas illimité… Bien que très grand.

Néanmoins, il lui arrive d’être respectueux, même si son entêtement montre le contraire. Bon, je le conçois, une seule personne n’a pu recevoir le privilège d’être appelé avec le suffixe « -sama ». Et cette personne n’était autre que son maître, comme dit précédemment. C’est la personne en qui il éprouvait la plus haute estime, maintenant remplacée par « Az-chan » comme il l’appelle. Celle-ci étant vouée à un avenir prometteur, il n’éprouve aucun doute quant à sa réussite dans le monde ninja ainsi que dans ses apprentissages. Lui-même est convaincu qu’elle fera, un jour, de grandes choses et ne cesse de lui rabâcher lorsque la fillette entre dans ses périodes de doutes.

Le Sandaime est aussi quelqu’un d’impitoyable, de rude. C’est le genre de personne qui n’hésitera pas  à abattre une personne fortement blessée, ayant pour seule et unique raison que le monde entier désire sa tête. A vrai dire, il ne lui faut pas grand-chose pour décider de la mort de quelqu’un. Qu’il éprouve de la rancune envers un criminel ou non, il dit que c’est son devoir de l’annihiler, afin qu’il n’exerce plus aucun dérangement pour le monde Shinobi. De plus, si le criminel que le monde souhaite voir périr est accompagné, il n’hésitera pas plus à les tuer avec. On peut dire qu’il fait le ménage chez les Nukenins, en somme.

C’est aussi un vieillard qui adore l’amusement et donc s’amuser. Il lui est déjà arrivé de suivre un affrontement du regard, sans pour autant participer. Mais lorsque le spectacle s’avère inintéréssant, fortement ennuyant, rien ne sert d’y pénétrer. Mais de temps en temps, il s’avère que ces petits jeux de mains lui plaisent… Et ce n’est que pour cette raison que le doyen d’Iwa y participera avec un certain entrain.. Même si sa présence dans un duel signifie la perte automatique de l’opposant. Personne ne peut rivaliser face à Son Jinton – sa poussière – et donc personne ne peut le battre… A part son défunt sensei.

Toujours dû aux enseignements et préceptes de son maître, Ônoki hait tous les autres Shinobis, qu’ils soient déserteurs ou membres de villages. Tous, sans exception. Il est du genre à agir en traître, à trahir à la moindre occasion, ce qui valut une guerre entre villages, notamment. Cela s’est vu après une alliance ninja, où les a trahis une fois tout cela terminé.



▷ Test RP.



Citation :
Raconte-nous les ressentis d'Ônoki suite à sa défaite face à la démonstration de puissance de Madara ainsi que comment lui est venu la frustration envers les autres villages, et donc les ponts coupés avec eux depuis qu'il est Tsuchikage.

L’animosité siège au plus profond de chacun de nous ; et pour cause. Aucune de nos vies n’est parfaite, et ceci est bien normal. C’est justement le petit désagrément qui nous arrive fréquemment – ou non – qui font que l’on peut apprécier de vivre, que l’on peut profiter de toutes ces petites parcelles de bonheur. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde, et bien des hommes souffrent de ne pouvoir être heureux qu’en rependant le chaos et le grabuge partout où ils passent… Et c’était le cas d’un grand homme ; Uchiha Madara. Celui-ci était également un être frustré, frustré de ne pouvoir siéger à la tête du village de la feuille, toujours obligé de se plier aux exigences du Shodaime Hokage ; Hashirama Senju. Et pour combler le tout, étant tous deux des descendants directs du Rikudo Sennin, ils étaient sans cesse confronter, toujours à devoir se battre afin de déterminer la quelle des deux branches était la plus puissante.

~.~

Ce fut il y’a de nombreuses années, environ soixante-dix ans. Un peu avant la Première Grande Guerre Ninja en somme. Iwagakure no Satô était régné par Mûu, l’homme au puissant Kekkei Tôta : le Jinton – ou la poussière – tandis que Ryôtenbin no Ônoki n’était encore que son élève. Konhagakure no Satô, quant à lui, était encore gouverné par Hashirama Senju, tandis que l’Uchiha tentait tout pour obtenir sa place sur le trône. Bref. En cette sombre soirée, il était question qu’une Alliance entre la Feuille et la Roche se créé dans le but de prévenir d’une guerre future ou d’autres problèmes. De ce fait, le Tsuchikage et Mûu s’étaient rendus au village caché de la Feuille dans le but d’en parler plus profondément avec le Senju. Néanmoins, tout ne se déroula pas comme prévu… En effet, alors que les deux Iwajins se trouvaient devant une sorte de temple, ce n’est pas Hashirama qui se présenta, mais Madara ; l’Uchiha qui avait réussi à éveiller son Sharingan au Mangekyô Sharingan, puis enfin au Mangekyô Sharingan Eternel ; lui permettant de ne pas perdre la vue en usant de ces techniques hautement puissantes.

« Pourquoi ?! Hashirama disait… »


On pouvait parfaitement ressentir la consternation ainsi que la frustration de la Balance au traver ses paroles. Celles-ci sortaient du plus profond de son cœur, et son visage montrait à quel point il était indigné. Dans son âme, cela résonnait un peu comme une trahison de la part de Konoha, mais il n’avait pas plus que ça le temps de réfléchir… Madara comptait faire une démonstration de puissance, pour prouver qu’il ne fallait pas sous-estimer Konoha. Le montant de sa veste cachant le bas de son visage, on pouvait tout de même y cerner une certaine détermination mais aussi une intimidation. Ses yeux n’étant simplement qu’au stade du Sharingan à trois Tomoes, il changea rapidement pour adopter le style du Mangekyô Sharingan.

« Pas d'alliance. Obéissez au village de la Feuille ! Et ne prononcez-plus le nom de ce Shinobi devant moi... Susanô ! »

Un énorme monstre fait de chakra bleuté apparut autour de l’homme au Dôjutsu, projetant le Tsuchikage et son acolyte un peu plus loin. Sonnés, ils regardaient comme ils pouvaient celui qu’ils considéraient comme « traître », lorsqu’Ônoki le regarda parfaitement dans les yeux. Tentant de se relever, un caillou dans la main. Comptait-il faire une quelconque contre-attaque à l’aide de cette misérable petite pierre ? Probablement, même s’il n’en aurait pas le temps… Le grand Uchiha avait prévu certaines choses à l’avance, et puis dans tous les cas, il était extrêmement puissant. Un sourire narquois finit soudain par s’afficher sur ses fines lèvres, montrant qu’il allait agir.

« On dirait que tu veux encore danser… Mais tes pas sont dépourvus de force… »


Soudain, ses propres yeux finirent par s’illuminer et le Ryotenbin poussa un léger cri de douleur, lâchant par la même occasion ce qu’il avait ramassé plus tôt. Personne ne sait ce qui a pu se passer après cette confrontation, mais une chose est sûre ; elle fut assez traumatisante et parvint à faire changer d’esprit le futur Tsuchikage… En effet, il repensait maintes et maintes fois à cet affrontement très bref ainsi qu’à sa défaite cuisante, et c’est ainsi qu’il prit conscience de sa faiblesse… Mais aussi de la sournoiserie et de la fourberie des Hommes. Il ne pouvait faire confiance à personne, mis à part ceux avec qui il avait grandi ; c’est-à-dire les Iwajins.

Quelques années plus tard, Jinton no Mûu finit par mourir lors de la Première Grande Guerre Ninja, en affrontant le Nidaime Mizukage. Cependant, les deux succombèrent lors de cet affrontement acharné. Du coup, Ryotenbin no Ônoki prit la place de son maître et devint ainsi le Sandaime Tsuchikage, ou Troisième Ombre de la Terre. Suite à quoi, pensant encore et toujours à cette fameuse rencontre avec Konoha après la rupture de l’Alliance et donc la grande trahison subie engendrant une énorme frustration au sein du cœur du vieil homme, il décida de couper les ponts avec tous les autres villages, faisant d’Iwa une sorte de village fortifié, avec interdiction d’agir en coopération avec les autres villages… Sauf cas très extrêmes.


▷ Que pense votre personnage de tout ce qu'il se passe actuellement ?



Ce que pense Ônoki de tout ça… A vrai dire, c’est assez compliqué de le dire exactement, puisqu’il n’en pense pas grand-chose. Ayant coupé les ponts avec tous les villages, il lui est difficile de penser quoi que ce soit d’eux. Concernant Akatsuki, c’est la même chose. Iwa et ses Jinchûrikis n’a pas spécialement été mise à l’épreuve pour le moment, donc bon. Après, il est évident qu’il en veut à Deidara pour avoir déserté, mais aussi après les trois déserteurs qui sont actuellement en train d’attaquer le village.


Dernière édition par Ryotenbin no Ônoki le Jeu 26 Déc - 16:46, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Ryotenbin no Ônoki [END]   Dim 8 Déc - 23:06

Re-bienvenue Wink
Bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Ryotenbin no Ônoki [END]   Jeu 26 Déc - 16:46

Up juste histoire d'dire qu'ma prez' est (enfin) finie o/
Revenir en haut Aller en bas
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 1407
Date d'inscription : 09/04/2013

Carte Shinobi
Ryos: 290
Age: 15
Expérience:
81/1750  (81/1750)


MessageSujet: Re: Ryotenbin no Ônoki [END]   Jeu 26 Déc - 22:44

Yop Onoki !
Alors, des descriptions plutôt bien développées dans l'ensemble. Mais c'est le test RP qui m'a un peu déçu. En effet, je m'attendais à un peu mieux, niveau longueur notamment. Tu aurais bien pu développer les sentiments et ressentis du Ryotenbin. J'y discerne néanmoins de la qualité. Il y a aussi pratiquement aucune faute d'orthographe. Tu as donc une voix positive. Merci d'attendre un second avis Wink

_________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutotoujirpg.forumactif.org
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 803
Date d'inscription : 19/04/2013
Age : 23
Localisation : Kiri.

Carte Shinobi
Ryos: 1180
Age: 28 ans.
Expérience:
2113/1750  (2113/1750)


MessageSujet: Re: Ryotenbin no Ônoki [END]   Dim 29 Déc - 17:15

Pour un test qui ne te plais pas je trouve que tu t'es plutôt bien débrouillé.

A travers les paroles on discerne la frustration du Tsuchikage - cet évènement face à Madara, j'arrive à le voir dans ton rp comme le début d'un futur Tsuchikage borné n'ayant confiance en aucune nation.
Bien que je n'aime pas trop quand on repompe le mange (voir du tout) - tu as tourné cela assez bien, et ce fut très agréable à lire.

Je te valide vieille branche.

_________________


« - My hatred had shut my ears off ... But I did hear »

Oscars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ryotenbin no Ônoki [END]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ryotenbin no Ônoki [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
avant le rp
 :: Présentations et fiches techniques :: Présentations :: Iwa
-