AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Sam 30 Nov - 19:03



RETRIBUTION & REVENGE ~





Le leadeur du groupe ne tarda pas à partir après avoir donné toutes les informations… Il fallait qu’il se dépêche. « Jiji » avait quelque chose à régler avant toute chose… Ce n’était pas compliqué non plus de faire ça, mais bon. Autant faire ça avant de rendre l’âme quoi. Car qui sait, peut-être tomberait-il sur Tsunade et alors un combat des plus titanesques s’engendrerait… M’enfin, il n’en était pas sûr du tout, mais ce grand sage était d’une nature extrêmement préventive. Cela lui permettait également d’anticiper certains assauts de ses adversaires lorsqu’il en avait analysé la stratégie. Bref, il était quasiment impossible de le battre. Ne pas se fier aux apparences entrait parfaitement en vigueur avec lui. Bah oui, qui d’assez intelligent aurait eu peur d’un vieillard boiteux avec une canne, une grosse barbe, plus beaucoup de cheveux et une vieille cicatrice au front ? Personne. Sauf ceux qui connaissaient le spécimen. En fait, c’était plutôt une sorte de couverture qu’il se donnait… Car en fait, sa canne n’était pas si inoffensive que ça et sous son kimono se cachait une montagne de muscles rivalisant aisément avec Gaï. Non, que dis-je. Le battant. Littéralement. Sans oublier sa forte connaissance en Ninjutsu et Kenjutsu… M’enfin, vous aurez le plaisir de voir ça plus tard.

Bref, c’est d’un Shunshin no Jutsu qu’il quitta la place aux trois bâtiments restants qu’il finit par arriver devant la place marchande de Konoha où presque tous les marchands avaient fuit. Sauf quelques-uns, et l’un d’eux intéressait particulièrement Jin San. Cet homme – ainsi que sa fille – était le gérant du restaurant de ramens, « Ichiraku ». Le doyen n’avait toujours pas digéré le fait qu’il l’avait forcé à payer en rentrant de mission, malgré qu’il avait dû tout dépenser afin d’obtenir de stupides informations. Et depuis ce soir-là, il lui voue une vengeance éternelle… Mais avant cela, il entendit deux voix, dont un croisement de fer. L’hôte du Démon Renard à neuf queues était également présent, ainsi que le Ninja copieur. Voilà qui allait être intéressant… Et dire qu’ils pensaient que ces oreilles âges n’avaient rien entendu… Que pouic ouais. Agissant comme un ignorant, sa grosse carcasse pénétra le lieu clos puis il se rendit dans l’arrière-boutique où l’attendait un chef-cuisinier tremblant comme un philosophe. C’était mignon. Il se mit alors à le charger, canne entre ses deux mains et lui pénétra le torse… Duquel un trou béant apparut. Ramassant son trophée, il sortit comme si rien ne s’était passé et regarde ses deux invités surprise.

« Kyûbi no Jinchûriki ; Uzumaki Naruto, et Copi Ninja ; Hatake Kakashi… Cela faisait longtemps. Je t’ai d’ailleurs apporté une surprise, Kyûbi… »

Il montra ensuite le corps sans vie ni âme du cuistot et le balança avec une précision extrême au niveau du blondinet. Il savait que le jeunot adorait cet homme et surtout ses ramens ; il allait donc réagir mal. Très mal. Ce n’était pas plus mal, c’est en fonçant tête baissée que l’on échoue les trois quarts du temps. Et c’est exactement ce que le doyen souhaitait, il aurait ainsi rapidement terminé avec Kakashi, connaissant ses techniques et points faibles…


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Dim 1 Déc - 19:55


Attaque de front ♪



Konoha est attaqué en cet après-midi, mon élève Uzumaki Naruto et moi, on se dirige vers l'ennemi le plus proche de nous. Mon chien senseur Pakkun nous guide à travers les ruelles de Konoha, il me décrit l'ennemi comme un Nukenin de rang S assez puissant, puis il s'arrête net quand il comprit de qui il s'agit. Le vieil homme qui se trouve dans le restaurant d'Ichiraku n'est pas n'importe qui, il s'agit de Yuan Jin San, un ancien doyen de Konoha que j'ai bien connus. Je ne me rappelle plus de toute l'histoire du pourquoi du comment il a quitté le village, mais s'il est revenu c'est pour Tsunade certainement, que veut-il à Konoha, se venger ? Pakkun disparaît dans un nuage de fumer alors que je cours en direction du restaurant de Ramen préférés des habitants. Naruto se trouve un peu plus loin derrière moi, s'il voit ce que vient de faire le Nukenin il ne pourra pas se retenir de foncer dans le tas, comme à son habitude... Je ne vais pas pouvoir le retenir. L'homme se trouve devant moi, il est grand habillé de son kimono blanc et de son crâne rasé, il n'a pas vraiment changé je dois dire, à part sa barbe qui a pris quelques centimètres en plus.

Je vois un homme sortir avec deux corps inertes devant lui, Teuchi et Ayame pauvre petite famille, une énorme boule arrive dans ma gorge, je ne connaissais pas plus que ça, les deux individus en question, mais je mangeais bien et souvent chez eux, leurs morts ne me laissent pas indifférent. Voilà d'où vient cette boule dans ma gorge deux personnes qui appartiennent à Konoha sont morts à cause de lui, je dois l'arrêter avant qu'il ne fasse plus de victime. Naruto arrive en courant tête baisser derrière moi, il voit la scène de ses yeux innocents quand je lâche un tout petit mot pour lui " Désolé..." Je ne peux rien dire de plus. Je vois le jeune Uzumaki figer, aucun signe, aucun mot ne sortent de sa bouche. Alors que le vieux lâche une phrase provocante je cours dans sa direction pour l'attaquer avant que Naruto reprenne ses esprits et fonce dans le tas. Je lève mon bandeau frontal et je fais des signes de mains assez rapides et je pose mes mains au sol, tandis que je me prépare à faire un Raikiri sur mon ennemi. Un énorme mur de boue avec trois têtes de chiens se trouve maintenant derrière le ninja renégat, tandis que moi je fonce sur lui avec un éclair aveuglant à la main et une rapidité hors du commun. Je vise sa poitrine de ma main tranchante

- Raikiri !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice ✿ Jinchuuriki de Kyubi & Genin de Konoha. (Rang S)


Messages : 314
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : A Konoha !

Carte Shinobi
Ryos: 260
Age: 16 ans
Expérience:
510/2000  (510/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Mer 4 Déc - 16:14




« Terrible tragédie... »


Le soleil était maintenant à son zénith. Naruto et Kakashi se dirigeaient vers le restaurant d'Ichiraku, là où leur ennemi s'était introduit. Pakkun, qui les avaient guidés jusqu'ici, disparut dans un nuage de fumée. Les deux shinobis de Konoha étaient maintenant face à un vieillard, assez grand et imposant, qui tenait dans ses bras une personne très importante aux yeux du Jinchuuriki : le chef de son restaurant de nouilles préféré. Le corps semblait inerte, sans vie. Yuan Jin San venait de balancer le corps mort aux pieds du héro de Konoha. Cette image sinistre et impensable laissa le blondinet figé. Comme s'il était paralysé, comme s'il ne comprenait pas ce qui ce passait. Pourtant, le jeune Uzumaki faisait face à une triste réalité. Cet adorable villageois de Konoha était tombé dans un someil éternel, et la mort était venue l'accueillir. Bouche bée, Naruto avait les yeux écarquillés, et ses membres commençèrent à trembler légèrement. Peu à peu, on aurait dis qu'il revenait sur Terre, qu'il comprenait enfin ce qui venait de ce passer. Ses dents se sérrèrent, ses mains se recroquevillèrent sur elles même. Les yeux humides à cause des larmes qui montaient montraient une colère inapaisable. Naruto tremblait, non pas de peur, mais de colère. Toute la force qu'il voulait avoir se montrait progressivement. Le Jinchuuriki était prêt à mettre fin aux jours du vieillard qui avait causé la mort de cet homme sympathique et très bon cuistot, mais aussi, sûrement, d'un très bon père. Le blondinet entendit un « Désolé... » de la part de son sensei. Mais ces excuses ne suffisaient pas à apaiser la terrible colère qui rongeait l'Uzumaki. Cette fois-ci, peu importe qui se dresserait devant lui, l'hôte du Démon Renard à neuf queues passerait, de force si besoin, mais il ne laisserait pas cette vermine s'en tirer comme ça, il en était sûr ! Cette fois-ci, Kakashi ne pourrait le retenir, et il devait bien s'en douter. Le blondinet s'attachait facilement aux gens, ressentait beaucoup de choses directement, et faire du mal à des êtres qui lui sont chers était la mauvaise idée. Les sourcils froncés, Naruto baissa la tête et prononça d'une voix se faisant de plus en plus forte, laissant les sanglots se fairent entendre.



« E-Enfoiré... !.. Il est mort par ta faute ! Je vais t'démonter ta tronche vieux chnock ! »




Ces mots prononcés agressivement, le jeune Genin porta la paume de sa main à ses yeux et sécha ses fines larmes, lança son regard énervé vers l'ennemi puis fit un mudra et dit « Tajû kage bunshin no justu ! ». Deux clones apparurent : un malaxa son chakra et forma peu à peu un orbe tourbillonnant auquel le deuxième ajouta du vent pour finaliser sa technique. Une technique très puissante que le blondinet allait faire goûter au vieillard. Plus déterminé que jamais, sa technique en main, Naruto fonça sur son adversaire. « Fûton, Rasengan ! ». Désormais, il ne pouvait plus faire marche arrière. Sa technique lancée, il espérait pourfendre son ennemi grâce à son Rasengan évolué. Le combat avait enfin commencé, et le blondinet rêvait de faire souffler le dernier mot de l'ancien ninja du Pays du feu...


Techniques utilisées:
 


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________


Oscar du membre le plus mignon *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Dim 8 Déc - 14:49



FIRST STEP





La mort du cuisinier de chez Ichiraku et de sa fille avait fait l’effet escompté, Jiji en était bien content. Certes, il savait que cela engendrait une grosse rage émanant de l’hôte du démon renard à neuf queues, mais il n’avait pas encore subi tous ses entraînements… Malheureusement. De plus, le ninja copieur allait répliquer en même temps, c’était obligé. Soudain, une multitude de clone apparut au sein de ce vaste espace, tous armés d’un Rasengan muni de Fuuton. Il avait donc enfin appris à connaître sa nature de chakra et à la mêler à sa plus puissante attaque… Voilà donc quelque chose de fort intéressant. Mais Kakashi n’allait pas non plus rester comme ça, à admirer son élève se faire massacrer. Il voulait l'aider. Et bien, soit, qu’il le fasse. Armé de l’éclair pourfendeur en main, il fusa sur le doyen Nukenin qui était venu semer la destruction ici même.

Néanmoins, ce qui allait causer leur perte… Cela serait leur idée de foncer tête baissée. Comme des barbares. Comme des abrutis. En temps normal, Kakashi aurait un minimum réfléchit avant d’attaquer ainsi… Jin San ne le reconnaissait pas. La stupidité du gouvernement l’avait donc rendu si bas ? Ce n’était pas impossible. Bref, le vieillard arma sa cane et décrivit un gigantesque cercle qui enferma tous les clones ainsi créés, l’homme au Sharingan volé par la même occasion. Il n’était pas prêt à rendre l’âme tout de suite, et ce n’était qu’un avant-goût de ce dont il était réellement capable. Le drame ne faisait que commencer…

« Hatake Kakashi… Où diable est donc passé ton esprit stratégique ? Et Naruto… Ne t’a-t-on jamais dit qu’il fallait apprendre à contrôler ses émotions lors d’un tel affrontement ? Voilà qui est fort dommage… Tu ne deviendras jamais Hokage si tu continues dans cette direction… »


S’étant reculé, il ne voulait prendre aucun risque. Le cercle enflammé était très grand et quiconque passerait au travers en subirait les conséquences. De par sa très grande maîtrise du Katon, Jiji avait réussi à développer une sorte de Kekkei Genkai qui augmentait la puissance et l’étendue de toutes ses attaques de l’élément feu, le rendant plus que redoutable dans ce domaine. Allaient-ils réussir à le mettre en déroute à partir de maintenant ? Telle est la question…



Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modératrice ✿ Jinchuuriki de Kyubi & Genin de Konoha. (Rang S)


Messages : 314
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : A Konoha !

Carte Shinobi
Ryos: 260
Age: 16 ans
Expérience:
510/2000  (510/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Dim 29 Déc - 19:50





« Un jour, je deviendrai Hokage ! »



Des paroles rabaissantes sortant d'un ancien ninja de Konoha énervaient encore plus notre héros. Comment ce vieillard pouvait-il dire de telles choses ? Naruto était décidé à devenir Hokage, et ce ne serait certainement pas en le rabaissant que Jin arriverait à le faire renoncer. Ah ça non ! Depuis tout petit, cette envie de montrer au monde entier sa progression, sa force, sa valeur, le rendait de plus en plus fort, et il ne pouvait rebrousser chemin après ce long parcours semé d'embuche. Tout ses efforts seraient vains ? Absolument pas. Le jeune Uzumaki deviendrait Hokage, peu importe ce qu'il devrait affronter, cet objectif prenait tellement de place dans l'esprit du blondinet qu'il ne pouvait penser à n'être qu'un simple ninja de Konoha tout le restant de ses jours. Lui, ce qu'il voulait, c'était faire reconnaître sa valeur à tout le monde, diriger ce pays qui fut plus tôt entre les mains de son père. Alors, cet homme qui se tenait devant lui n'avait pas le droit de dire ça. Non, il n'en avait pas le droit. Tous les efforts qu'il avait fourni durant toutes ces satanées années porteraient leurs fruits. Alors, après avoir reculé d'un bond lorsqu'il venait de foncer sur le vieillard, le regard plus déterminé que jamais, les poings se resserants un peu plus, Naruto prononça en serrant les dents.



« Urusei* ! Lorsque je t'aurais mis une raclée, tu diras le contraire kono kusottare* ! Les sentiments font la force, et c'est avec ça que j'vais te buter ! »





Ces paroles dites d'un ton agressif, son regard bleu océan, rempli de haine, se tourna d'un coup vers un Anbu de Konoha, qui venait de poser ses pieds bruyamment sur le toit d'une maison, et qui appelait Kakashi, l'air pressé et essouflé par sa course effreinée. L'homme au sharingan devait apparemment venir avec lui, pour quelque chose d'urgent. Il ne pouvait probablement pas refuser, et quitta alors notre jeune Genin, en lui souhaitant un bon courage. Ce courage, Naruto allait l'avoir. Le combat allait être dès à présent un peu plus serré. L'absence de Kakashi avait un impact sur le combat, mais le blondinet ferait avec. La colère qui régnait en lui était bouillante et ne rêvait que d'une chose : éclatée. Malheureusement, cette haine entraîna autre chose. Le réveil d'une bête redoutée, qui sommeillait depuis déjà trop longtemps dans le corps de l'hôte. Une bête tant redoutée qu'elle fut scellée dans le jeune Genin du Pays du Feu. C'était le démon Renard à neuf queues : Kurama, qui venait d'ouvrir ses yeux féroces et perçants. Naruto se trouvait maintenant dans une salle isolée, très  humide, posté devant une immense porte rouge, scellée, où derrière se trouvait la bête. Son regard croisa celui du Démon, qui, d'un rire machiavélique, posa violemment ses pattes sur les barreaux de la porte et rugit, la gueule grande ouverte, laissant voir ses crocs immenses et tranchants. A l'extèrieur, le vieillard pouvait voir Naruto hurlant, ses mains soutenant son crâne. L'enfant de la prophétie était presque à genoux au sol, la terre s'élevant peu à peu dans les airs. Un manteau de couleur rouge/orange se formait peu à peu, les ongles du jeune homme s'allongeaient pour enfin ressemblés à des griffes. Ses canines elles aussi s'agrandissaient, ses traits en formes de moustaches de renard se montraient plus voyants, et ses yeux changèrent complètement. Ils virèrent d'un bleu magnifique, couleur océan, à un rouge sang, ses pupilles perçantes. Kyubi prenait place, se montrant dominant face à Naruto.

Les grands oreilles du démon ainsi que la queue qui venait de se former balayaient l'air. Les yeux rouges de Naruto regardaient avec haine l'adversaire, et sans plus attendre, le blondinet bondit dans les airs, un bras en avant, les cheveux au vent et la rage se faisant ressentir...


« Rasengan ! »




Premier * : Ferme ta gueule !
Deuxième * : Trou du cul !


Technique utilisée:
 

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

_________________


Oscar du membre le plus mignon *o*


Dernière édition par Naruto Uzumaki le Mar 31 Déc - 18:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Dim 29 Déc - 22:34



COOPERATION






Tandis que l’Ishiara était occupé à préparer sa technique destructrice enfin son amourette d’enfance, il pouvait se permettre de regarder de temps à autres dans le ciel, comme à son habitude. Néanmoins, là, ce n’était pas vraiment comme à son habitude. Il y voyait principalement des gravats s’effondrant, des flammes puis soudain, une barrière d’orbes blancs… Ressemblant un peu trop au Fuuton. Et cette technique, Jin San lui en avait déjà parlé ; c’était une réplique du Rasengan maîtrisée par Kyûbi no Jinchûriki… Uzumaki Naruto. C’est là qu’il se dit qu’il valait mieux se dépêcher pour en finir. Ne maîtrisant pas encore son démon, personne ne sait de quoi il était capable en se déchaînant…  C’est pour ça qu’il fut très content lorsqu’enfin son cadeau d’enfance explosa juste devant lui. Un vrai spectacle en somme. Quoiqu’elle n’en méritait pas autant… Vu comment elle s’était battue, elle n’en valait pas du tout la peine. Mais qu’est-ce qu’elle avait dû rager en voyant tout le stratagème de Tora… C’en aurait été jouissif que de l’entendre. Enfin, passons. Il se dirigea alors en direction du vieux – qui n’était pas très loin, au final – lorsque son regard s’attarda sur un objet bizarre… C’était un des mamelons d’Anko… Lui qui avait toujours pensé qu’ils étaient faux… En fait non, ils étaient naturels. Voilà donc une question à laquelle il eut la réponse. Bref.

« Tu as vraiment été pitoyable… Moi qui espérais faire un peu de spectacle… Je ne me suis même pas fatigué ne serait-ce qu’un peu… J’espère pour tes nouveaux amants que tu étais meilleure au lit qu’en combat, franchement. »

En arrivant au croisement de la grande place, le loup put apercevoir avec admiration un énorme cercle de feu, ainsi qu’un Naruto qui avait l’air en pleine forme, tout comme le vieux, d’ailleurs. En même temps, avec le chakra du Démon Renard à Neuf Queues, ce n’était pas compliqué d’avoir une quantité phénoménale de chakra. Mais quelque chose n’allait pas vraiment aller pour Jin San, en fait. Heureusement que l’homme aux réflexes les plus aiguisés du trio était avec lui parce que sinon… On pouvait l’enterrer. Bref, l’Uzumaki était à terre, se tenant le crâne ; il souffrait et hurlait, comme s’il agonisait. Soudain, sa peau commença à se revêtir d’un manteau de chakra rouge… Sang. Ses griffes s’allongèrent, ses marques de moustaches félines semblaient brûler, également. Une fois la transformation complète une queue de chakra commença à émaner à l’arrière du blondinet… Qui fusa sur le doyen.

« Cero ! »


Un énorme rayon bleu de foudre fusa sur le Jinchûriki sans qu’il ne puisse rien faire, trop occuper à vouloir tuer le vieux barbu, appuyé avec sa canne. Il ne restait maintenant plus qu’à attendre que l’hôte daigne sortir des débris causés lorsqu’il s’écrasa sur les murs du restaurant Ichiraku. Pauvre garçon, déjà qu’il venait de perdre son cuisinier favori, manquait plus qu’il détruise les locaux. Ralala, il n’avait pas fini de rager, je peux vous le garantir.

« Il s’en est fallu de peu, Jiji. »



Particularité:
 

Jutsu:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modératrice ✿ Jinchuuriki de Kyubi & Genin de Konoha. (Rang S)


Messages : 314
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : A Konoha !

Carte Shinobi
Ryos: 260
Age: 16 ans
Expérience:
510/2000  (510/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Dim 5 Jan - 18:14





« Devant chez Ichiraku  »


Alors que l'Uzumaki fonçait sur le vieillard, un rasengan en main, il fut vite surpris lorsqu'il se fit éjecté par un rayon de foudre contre les murs d'Ichiraku. Sous le choc, des morceaux de pierre cédèrent et s'écrasèrent sur le blondinet. Le blondinet se trouvait sous les débris, et ne semblait pas montrer de signe de vie. Pourtant, sa respiration se faisait entendre là dessous. Naruto était blessé au niveau des côtes. Du sang s'échappait de son ventre. La technique aurait pu le tuer si le rayon lui aurait frappé au cœur, et pourtant, le voilà encore vivant. Cette fillette nommée Kobato qu'il avait vu plus tôt, qui lui avait dis qu'une étoile veillait sur lui, et bien il y croyait. C'était sûrement par elle que le coup ne lui avait pas été fatal. C'était sûrement par elle aussi que lorsqu'il s'était battu contre des ennemis tant redoutés qui étaient peut-être plus puissants que lui qu'il n'était pas mort, qu'il les avaient vaincus. Le Jinchuuriki devait se relever et prouver à cette étoile bienveillante qu'elle pouvait continuer à le protéger. Il se releva donc petit à petit, serrant les dents de douleur quand il sentait son ventre lui faire mal et glissa un "Kisama...!". Soudain, les débris commencèrent à trembler, et se dissolurent dans l'air. Le regard imprégné de haine se tourna vers le nouvel adversaire. Ses griffes plantées dans le sol, la queue battant l'air, et ses oreilles s'agitant, Naruto observa l'attitude de Tora. L'attaque qu'il lui avait fais semblait dire que cet homme était plus puissant que le vieillard. Alors, ses yeux rouges balayèrent Jin, et il se précipita de nouveau vers lui pour lui asséner un coup de patte.




Le jeune Genin de rang S voulait maintenant se mesurer seulement à Tora et souhaitait en finir au plus vite avec son premier opposant. A l'intérieur de lui, le Démon Renard à neuf queues prenait de plus en plus de place, ayant presque le contrôle du corps de Naruto. Il fallait avouer que si Kakashi, Jiraiya ou encore Yamato n'étaient pas là, le blondinet avait beaucoup de mal à reprendre le contrôle seul. Que deviendrait-il si la bête prendrait entièrement possession de lui ? Il augmenterait sa puissance en augmentant le nombre de queues et ravagerait tout sur son passage. Ce serait un carnage, et un problème en plus à régler au sein de Konoha, et ça, Naruto ne pouvait l'accepter. Il ne deviendrait jamais Hokage s'il continuerait à perdre contrôle au moment où il emprunterait de la puissance à Kurama. Car, dans les années à venir, qui sait si Ero-Sennin, Kakashi-Sensei et Yamato-sensei seraient encore là pour le soutenir et l'aider à le contrôler ? Il fallait que l'enfant de la prophétie réagisse, et vite. Plus le temps passait, plus il sentait son démon prendre place en lui.



Une explosion surgit plus loin. Le coup que Naruto avait voulu lui porter semblait avoir marcher puisque le vieillard se retrouva à quelques mètres plus loin. Le Démon se retourna alors doucement vers Tora et n'attendit pas une seconde avant de bondir sur son ennemi. Normalement, Jin ne devrait pas se relever après un bon moment, qui lui semblerait suffisant pour commencer les choses sérieuses face à l'adversaire qui était aux yeux du blondinet, le plus puissant. Il savait que le combat n'allait pas être facile, il savait aussi qu'il n'allait pas revenir en bon état. Cependant, il savait une seule et unique chose : il allait ressortir vainqueur de ce combat. Tout du moins, il espérait. Il s'était promis de devenir Hokage, alors pour lui, perdre ne signifiait pas cela. C'est pourquoi il avait décidé de mettre en sa possession tout ce qui pourrait lui permettre de le vaincre. Notamment ce que lui avait appris Ero-Sennin, mais aussi la puissance que contenait Kyubi et qu'il pouvait lui emprunter. Avec ça, ce serait assez pour battre Tora. De tout son cœur, il espérait qu'une nouvelle fois, l'étoile dont Kobato lui avait parlé serait encore à ses côtés, qu'elle l'aiderait à tuer ses opposant, qu'elle l'aiderait à réussir. S'il voulait se comporter comme un Hokage, c'était le moment ou jamais. En effet, tout le monde sait que le devoir d'un Hokage est avant tout de protéger son village et de faire fuir ses opposants. Alors, le jeune Uzumaki qui fonçait sur son adversaire, prêt à lui couper la gorge, voulait le vaincre pour montrer les effets qu'avaient eu ces 3 ans d'entraînements sur lui, pour montrer à tout le monde qu'il pourrait lui aussi devenir le pilier principal du Pays du Feu.


Récapitulatif:
 


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

_________________


Oscar du membre le plus mignon *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Sam 11 Jan - 13:14



YOU'LL TASTE MY FIRE...





Combattant alors Kakashi no Sharingan ainsi que Kyûbi no Jinchûriki, le doyen savait qu’ils allaient lui donner du fil à retordre et qu’il manquerait de se faire tuer plusieurs fois. Bien entendu, il était encore plein de ressources, et ce, malgré son âge. C’est alors, qu’après avoir tué le gérant du magasin Ichiraku, que le petit démon et son Sensei fusèrent vers lui, d’innombrables orbes emplis de Fuuton ainsi qu’une attaque Raiton en mains. Il fallait vraiment être naïf pour penser pouvoir toucher le vétéran de la sorte, lui qui avait côtoyé Madara, lui qui avait participé aux trois grandes guerres et même tenu tête à la Balance… Il avait alors fait apparaître un énorme cercle de feu, où tous les clones vinrent se fracasser, alors que le blond original et son sensei se reculèrent d’un pas, juste à temps. Soudain, un membre de l’élite vint chercher le descendant du Croc Blanc, dans le but de l’emmener dans un endroit où c’était bien pire. Tora ? Kurama ? Il n’en savait rien du tout. Soudain, une énorme explosion se fit entendre au loin ; cette explosion, il la connaissait parfaitement. L’Ishiara venait d’achever sa cible… Et il avait bien raison, Jin San ! Quelques minutes plus tard, alors que l’hôte se rua à nouveau sur lui, un rayon bleu se rua sur lui, envoyant valser le jeunot plus loin, qui se prit moult débris sur le coin de la tronche.

« En effet, cela fut juste. Je te remercie, Tora. »


Le vieillard en avait profité pour lui répondre mais aussi pour se reculer du démon renard. Il ne voulait pas vraiment avoir à faire avec lui au corps à corps… Ça aurait fait mal, sinon. Alors situé à 20m du jeunot, le vétéran regardait en direction du corps masqué de son adversaire. Soudain, les débris s’élevèrent pour ensuite se dissoudre. Une énorme respiration se faisait entendre, puis un Naruto entouré d’un manteau de chakra rouge fusa en direction de notre homme. N’ayant besoin d’incantation, il n’eut qu’à souffler en sa direction pour qu’une effroyable tête de Qillin de Feu fonce en direction du jeunot. Certes, le mateau pouvait le protéger… Mais à un certain niveau. Il ne fallait pas non plus oublier que les techniques Katon du vieillard n’étaient pas basiques, qu’elles étaient toutes supérieurs à la normale et que, justement, c’est ce qui faisait sa force. Surtout, ne l’oublions pas. Cela serait dommage.

La vue masquée par cette énorme technique de Feu, il se recula encore, hâtivement, pour éviter de se reprendre un assaut directement après. Les Uzumaki étaient connus pour leur grande résistance après tout. Et ça, il ne voulait en subir les conséquences, surtout sous les yeux de son subordonné. Le Yuan avait toujours été assez orgueilleux et imbu de sa personne, après tout.


Particularité:
 

Jutsu:
 

Récap':
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modératrice ✿ Jinchuuriki de Kyubi & Genin de Konoha. (Rang S)


Messages : 314
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : A Konoha !

Carte Shinobi
Ryos: 260
Age: 16 ans
Expérience:
510/2000  (510/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Ven 17 Jan - 19:57





« La place imposante de Kurama  »


Les espérances de Naruto ne se réalisèrent pas. Le combat devenait de plus en plus long et épuisant pour notre héros. En effet, il avait pensé le toucher en lui donnant un coup de patte, mais en fonçant dans le tas encore une fois, c'était lui qui prenait tout. Une énorme boule de feu se dirigeait sur lui, à vive allure. Le jeune Uzumaki se prit tout les dégâts et virevolta plus loin, s'écrasant le dos contre les ruines de son restaurant favoris. Heureusement pour lui, grâce au manteau de chakra et à la résistance reconnue de son clan, il se releva petit à petit, avec du mal. Il était bien amoché, par rapport aux deux autres. Ses vêtements étaient sales, son visage écorché, avec quelques trace de sang sec, et ses ongles longs abîmés, cassés. Mais son état physique ne semblait pas l'intéresser plus que ça. Non, lui, c'était les deux Nukenins face à lui qui attiraient son attention. Le vieillard était sa première cible. Il n'arrivait pas à le toucher, et se demandait bien si Kakashi aurait mieux fait de partir avec les anbus. Néanmoins, la chose était faite, il ne pouvait demander à qui que ce soit de l'aider. Mais, après tout, s'il voulait atteindre son but, il devait se débrouiller tout seul, et se faire épauler de moins en moins, car il risquerait peut-être de se retrouver perdu si Jiraiya, Kakashi, Yamato, Iruka venaient à disparaître.


Une voix retentit alors à l'intérieur du Genin de Konoha. C'était Kyubi, qui voulait prendre un peu plus de place. « Laisses toi faire, Naruto, laisses toi faire... » disait-il d'une manière un peu trop suspecte au goût de Naruto. Cependant, il n'avait pas le choix, la première queue n'avait pas affectée le vieillard et le brun. La seule solution était donc de monter sa puissance d'un cran. Alors, il se laissa faire et une deuxième queue apparut, son apparition faisant augmenter sa puissance, et donc les dégâts qu'il allait leur causer. Dans un élan de courage, le blondinet décida de foncer sur le vieillard, celui qu'il voulait à tout prix battre pour en finir ensuite avec le brun. Mais avant de bondir sur lui, Naruto avait eu la bonne idée de former des bras de chakra de Kyubi, histoire de rendre un peu plus difficile la perception de ses mouvements par son ennemi, et ainsi de l'atteindre plus facilement. L'air agressif de ses yeux se lisait parfaitement, et il voulait en finir au plus vite. D'une part, il ne voulait pas utiliser tout son chakra, au cas où de nouveaux adversaires arriveraient, et d'autre part, il refusait de monter encore dans le nombre de queues, ne voulant pas que le démon redoutable qui était en lui ne prenne entièrement le contrôle et ravage son village adoré.


Récap':
 

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

_________________


Oscar du membre le plus mignon *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Sam 18 Jan - 18:35



WORLD IS CRUAL



Venant d’empêcher un puissant coup pouvant mettre à mal le doyen, le pragmatique s’était davantage écarté de la zone de combat pour ne pas subir les dommages collatéraux que pouvait provoquer Jin San. Après tout, ses Katon étaient bien supérieurs à la normale, ce qui faisait de lui un adversaire redoutable.  Bref, il avait envoyé valser le Jinchûriki bien plus loin, dans les décombres de magasin détruit par le vieux un petit moment déjà auparavant. Se sortant de là-dessous un moment plus tard – sa respiration se faisant entendre malgré la distance et les bruits environnant – il finit par se ruer une fois de plus sur celui qu’il semblait considérer comme son plus grand ennemi jamais connu auparavant. C’était puissant. Voulant donner un minable coup de patte, il ne savait pas du tout ce qui l’attendait… Pas du tout. Le vieillard s’arma d’un dangereux Katon, faisant apparaître une monstrueuse tête de Qilinn et le fit voler encore quelques mètres en arrière, le tout dans une terrible explosion. Heureusement qu’il avait le manteau de chakra, le monstre, il aurait pu en crever sinon.

Et là, Tora attendit son tour. Certes, le Juan pouvait très bien s’en sortir tout seul, encore là, mais… Ce n’est pas qu’il n’aimait rien faire, mais surtout qu’il commençait à s’ennuyer. Alors autant aider son prochain dans de telles conditions, non ? Se relevant d’autres décombres, l’Uzumaki était en sang, qu’il soit liquide ou séché. Dans tous les cas, c’était le sien. A quatre pattes, il semblait souffrir le martyr… Est-ce que Kyûbi prenait de plus en plus de place au sein de son esprit ? Possible. Et c’était parfait pour les deux. S’il parvenait à se déchaîner complètement, il détruirait Konoha sans qu’eux n’aient à le faire… Autant le laisser faire le sale boulot à leur place après tout. Soudain, la pression du chakra était devenue plus instable, plus mauvaise, plus salvatrice… Et plus palpable. Une deuxième queue apparut à la fin de la colonne vertébrale du blondinet, qui semblait s’arracher les ongles – ou les griffes vu son mode renard – contre la pierre qui volait autour de lui. Un bras de chakra se fit alors voir, fonçant sur notre vieillard. Tora n’eut qu’à pointer le démon de ses deux doigts, comme s’il mimait une arme de poing, et fit apparaître, encore une fois, un gros rayon lumineux de l’extrémité de ses doigts, justement. Et comme déjà plus tôt, il vint se fracasser lourdement contre le blondin qui ne pouvait s’y attendre, bien trop occupé à vouloir faire la peau du vieux. Le duo avait de la chance d’être composé d’un homme aux réflexes développés… Sinon, qu’aurait bien pu advenir du chef de ce trio, à présent composé de seulement deux membres ?



Particularités:
 

Jutsu:
 

Récap:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modératrice ✿ Jinchuuriki de Kyubi & Genin de Konoha. (Rang S)


Messages : 314
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : A Konoha !

Carte Shinobi
Ryos: 260
Age: 16 ans
Expérience:
510/2000  (510/2000)


MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Mar 11 Fév - 17:46





« Devant chez Ichiraku  »


Naruto se faisait massacrer. Sans Kyubi, il ne faisait apparemment pas le poids face à ses ennemis. Même à deux queues les Nukenins ne faisaient qu'une bouchée de lui ! Tora venait de lui faire la même technique qu'il avait utilisé précédemment, et le Genin de Konoha s'était retrouvé quelques mètres plus loin. Pourtant, l'Uzumaki se refusait de devoir de nouveau augmenter le nombre de queue. S'il perdait totalement le contrôle de son démon, Konoha serait peut-être perdu ! Lui qui voulait tout le contraire ne pouvait l'accepter. Ces différentes pensées le déchiraient. D'un côté, il voulait emprunter la force du Démon Renard afin de vaincre le vieillard et son acolyte, mais de l'autre, s'il arrivait aux quatre queues et que personne ne serait là pour l'aider à redevenir normal, Kyubi prendrait toute la place et envahirait l'esprit du blondinet. Naruto ne pouvait s'imaginer la scène. Ce serait un désastre total, et l'objectif de ses adversaires serait achevé. Que faire ? Il était en très mauvais état, et malgré le fait que son manteau de chakra le protégeait un peu, si Tora et Jin continuaient de le repousser avec de telles attaques, Naruto ne serait plus en état de se battre. Sa décision était donc faite. Il n'avait pas le choix. Alors, le blondinet laissa son démon prendre encore plus de places, une troisième queue apparaissant en quelques instants. Il espérait cependant que cette étoile précieuse dont avait parler Akumu le protège une nouvelle fois, et qu'elle protège Konoha, par la même occasion.

Il se releva, peu à peu, les membres tremblant sous l'effort dont il faisait preuve. Le sang coulait un peu plus, mais Naruto ne semblait plus s'en préoccuper. Ses yeux reflétaient une colère encore plus prononcée, et après avoir repris son souffle, il ferma les yeux et les rouvrit un instant après. Foncer une nouvelle fois sur Jin ne serait pas la bonne idée, alors comment faire pour réussir à en toucher un gravement ? Il n'avait pas le choix, alors il resta sur sa position et reproduit de grands bras qui foncèrent sur les deux. Il espérait qu'au moins un de ses bras en touche un, mais rien ne pouvait être sûr. Pour tenter de faire diversion et d'en surprendre un, Naruto bondit vers Tora, un orbe tourbillonnant en main et prononça, plus énervé que jamais « Rasengan ! ».


Récapitulatif:
 

Technique utilisée:
 


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E

_________________


Oscar du membre le plus mignon *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 1
Date d'inscription : 13/08/2016



MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   Sam 13 Aoû - 16:12

slt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RETRIBUTION] Devant chez Ichiraku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour aux sources (suite) - chez Ichiraku
» René Civil devant le tribunal criminel
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays du Feu :: Konohagakure no Sato
-