AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 [Retribution] Rasen no yô ni ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 55
Date d'inscription : 30/08/2013
Age : 103
Localisation : Dans les abysses.

Carte Shinobi
Ryos: Illimité.
Age: 10 000 ans
Expérience:
2000/2000  (2000/2000)


MessageSujet: [Retribution] Rasen no yô ni ~   Lun 25 Nov - 20:58



RETRIBUTION






Le grand jour… le fameux jour, même. Il était enfin arrivé. Tout le monde était prêt, les quinze monstres Ninja étaient tous situés aux endroits nécessaires pour créer une attaque digne de ce nom. Et parmi ces quinze déserteurs se trouvait un trio presque « légendaire », tout droit venu de Konohagakure no Satô. Village caché de la feuille. Ils avaient tous les trois une bonne raison pour avoir déserté, et celles-ci ne sont pas comparables au commun des Nukenins actuels. Le leader de ce groupe était Yuan Jin San, bien souvent surnommé « Jiji » par ses comparses. Le doyen était un peu le sage du groupuscule organisé par le Kage du village caché du pays de l’Ours. En effet, c’était souvent lui qui guidait les brebis égarées traînant dans les alentours de leur hameau, ou encore qui aidait le chef, notamment quant aux groupes à créer et tout ce qui s’en suit. Enfin, pour en revenir à sa désertion hors du commun… Eh bien commençons par son Nindô. Il pourrait être interprété comme un dogme, carrément. Son but dans la vie, c’est de remettre tout le monde dans le droit chemin, « gentil » ou « méchant ». Et comme Konoha ne l’ait pas vraiment, à toujours tout imposer… il a décidé de déserter au premier moment venu, soit quand son « chef » est venu prendre des rebelles dans son village.

Il y’a également Heki Kurama. Egalement surnommé « le Rempart », étant connu pour ne laisser personne passer du temps qu’il protégeait le village de la Feuille. De plus, il avait une certaine affinité avec tous les membres du clan Uchiha, et pensait aussi que c’était à eux que revenait le pouvoir. Malheureusement, il n’avait pas pu les aider, car Itachi – le génie – fut contraint à le massacrer… bref, vous connaissez déjà ça. Du coup, le pro Kenjutsu et Taijutsu déserta rapidement, peu de temps après le Corbeau et finit par vitre être contacté par ledit Kage, pour enfin passer une série de test. D’ailleurs, il fut souvent amené à collaborer avec le vieillard à la canne de bois lors de sa période en tant que villageois. A croise que leur étroit lien n’était pas encore prêt de s’estomper…

Et le dernier membre du Golden Trio : Ishiara Tora. L’homme nonchalant à souhait… Sacré comble pour un Nukenin, n’est-ce pas ? Lui, s’il a déserté… C’est pour une raison bien innocente, au final, mais dont personne ne pourrait se douter. En ayant marre d’être toujours guidé ou dicté par un homme présomptueux à la tête d’un village, il décida de s’en aller et d’errer à travers les divers pays que comportait cette douce terre. Après, ce n’est pas pour autant que cet homme était un ignorant du combat, n’allez pas vous méprendre… Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il était tout de même assez fort. En même temps, avec « Jiji » et Kurama, dur d’être au même stade qu’un Genin. C’était d’ailleurs ça qui lui avait valu le rang S dans le Bingobook de son village natal.

Situés à quelques kilomètres des portes du village de Konoha, il ne leur était pas difficile de les retrouver, provenant eux trois de ce village… Et c’est ainsi qu’ils chargèrent en leur direction. Le Rampart connaissait à la perfection le système de ses grandes portes en bois. Il ne lui fut qu’aisé de désactiver la sécurité en lançant quelques armes dans des endroits bien placés et le tour était joué. Les trois monstrueux guerriers continuèrent leur avancée jusqu’à arriver dans un vaste endroit alors que de moult projectiles sifflaient à côté d’eux. En prenant leurs aptitudes au combat physique, il ne fut pas trop compliqué pour eux que des les esquiver ou de les parer. Ce n’est qu’après que les véritables festivités débutèrent. Une escouade d’environ cent Shinobi déboula, ne lançant que des jutsus concentrés. Il fallait faire attention à ne pas toucher les civils ou autres enfants… Cela leur aurait été fatal. De ce fait, ils avaient déjà un très gros handicap pour commencer la bataille imprévue. La place avait un diamètre de soixante mètres, le tout délimité par des bâtiments plus ou moins grand. Afin d’en finir rapidement et de créer un maximum de dégâts, chacun se délimita la zone, se posant donc sur un des plus grands bâtiments. Jin San se mit au Nord, Kurama à l’Est et Tora à l’Ouest. Ayant tous l’habitude de travailler ensemble, il n’était pas ardu de lancer un Kombi Jutsu ; une attaque combinée…. Qui réduisit en miettes et cendres la petite armée qui tenta de les freiner.

« Kurama-dono… Tu continueras sur ta lancée, à l’Est, tu devrais arriver dans un endroit clos, une sorte de goulot de l’étranglement. Cela sera plus simple pour toi vis-à-vis de tes capacités… Tora, continue sur l’Ouest. Tu seras plus à l’aise sur un endroit très vaste. Depece, Los Lobos. Si tu vois ce que je veux dire… Je continuerai vers le Nord… J’ai quelques comptes à régler avec une ancienne connaissance… »

Les deux comparses acquiescèrent suite aux dires du vieux, qui partit dans la foulée en la direction désignée. Le semi-masqué, quant à lui, afficha un léger sourire narquois, en coin. Il savait exactement de quoi parlait son mentor, lui qui l’avait aidé à dévoiler ses capacités au grand jour… En manquant de le tuer un bon nombre de fois, ceci dit. Lui aussi s’éclipsa vers la direction indiquée par le vieillard, mais il préféra user du Shunshin no Jutsu afin d’aller plus vite et d’éviter de s’encombrer d’ennemis importants. Après tout, c’était Kurama, le tank de la team. Il lui laissait donc les adversaires inopportuns et partit plus tard que les autres, finissant par arriver audit goulot de l’étranglement, attendant que ses ennemis se pointent. [AC] Maintenant, ils attendaient tous que leurs adversaires osent se montrer, ayant principalement comme but de descendre Koichi Tsunade…

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Garde du corps de l'Hokage (Rang A)


Messages : 66
Date d'inscription : 12/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 33 ans.
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: [Retribution] Rasen no yô ni ~   Mar 26 Nov - 12:52








✘ afterlife ✘
La journée s'annonçait bien banale quand on y pense. Rien de spécial qui était de prévu, ce qui me laisserait encore plongé dans un quotidien sans trop de goûts. Mes responsabilités n'étaient cependant pas à prendre à la légère, j'avais de la paperasse à remplir. Pas de missions, puissent-elles m'éloigner du village. Mais je devais avouer que partir en voyage était quelque chose d'envisageable. Ceci n'en était pas plus désagréable, je n'aurais   pas résisté à l'attrait des montagnes, pour ensuite s'éclipser dans le bois des hauts bambous aux troncs satinés. Ces derniers baignés d'une lumière verte et oblique. S'enfonçant  dans toujours plus loin afin de guetter cerfs et renards et d’entendre au  dessus de sa tête le cri mélancolique des milans. Un sourire s'afficha sur le coin de mes lèvres,  l'air entra par les narines. Se déversa dans tout mon corps avant de s'évacuer la voie buccale dans un soupire de satisfaction. Il était vrai que voyager avait le don de me changer les idées, de faire un travail sur moi-même. J'en avais besoin mais je devais me résoudre à participer au bon fonctionnement du village. Après tout, il y avait une dynamique à entretenir et en tant que Jõnin Spécial, je devais y prendre part. Bien que ma mission principale était de protéger l'Hokage, je n'échappais pas aux tâches administratives avec Raidõ & Iwashi. Mais nous demeurions encore les gardes rapprochés de Tsunade-sama.

J'étais avec Raidõ dans les rues de Konoha, la pile de bouquins en mains. La journée s'avérait prometteuse - tu l'sens l'ironie ?! - & nous n'étions pas si loin d'Ichiraku. Sûrement l'occasion d'avaler quelque chose avant de reprendre le boulot. C'est une proposition que Raidõ accepta sans rechigner. Après tout nous n'avions pas prit la peine d'avaler grand chose ce matin. Et voilà que nous avions finis par installer la pile de livres à nos pieds alors que nous prenions place  chez Ichiraku. A notre bonne surprise, nous avions croisé Anko qui se trouvait au stand - à déguster ses ramens. Nous l'avions salué d'un signe de la tête, ponctué d'un large sourire. Je n'étais pas mécontent de la voir, cela faisait longtemps que nous n'avions plus eut l'occasion de se côtoyer en dehors du cadre de travail et cela libérait d'un constant sérieux que nous adoptions. M'installant à ses côtés, Raidõ se plaça à ma droite, ainsi je fus considéré comme le centre. Passant ma commande voilà que nous étions partis dans une conversation qui semblait n'avoir ni queue ni tête mais qui malgré tout... changeait les idées. Décollant mes baguettes alors que la commande passée arriva sous mon nez, l'odeur plus qu'appétissante s'imprégna de mes narines. Commençant à déguster ce qui semblait être un repas frugal, voilà qu'un bruit aiguisa mon intérêt. Et celui de mes comparses aussi apparemment. Une détonation suivit de cris pouvait parvenir jusqu'à nos oreilles. J'ai eu le réflexe de me lever avant de sortir du stand afin de sauter sur le toit du restaurant afin de localiser l'endroit de l'explosion. Trois sources de chakra étaient en mouvement, et leur signature ne m'étaient pas inconnues. Replaçant le senbon entre mes dents, je suis descendus pour faire face à Anko & Raidõ qui étaient déjà l'affut:


 « Vous allez rire... Il y a  trois anciens shinobi du village, et c'est pas des petites frappes. Yuan Jin San - Kurama Heki & Ishiara Tora. »

Osais-je dire alors que la situation ne demandait certainement pas de s'amuser. Déglutissant furtivement, il nous fallait nous adapter. Ce que je fis en ordonnant à Raidõ de s'occuper de faire évacuer les civils avec Iwashi et d'autres shinobi sous leurs ordres. Quant à Anko, je lui avais demandé de m'épauler car il était hors de question que l'on reste les bras croisés. Maître Hokage devait-être épaulée de suite par les forces ANBU que nous avions croisé. Ils s'étaient tous mobilisés quand les attaques retentirent. Leur demandant de rejoindre la tour de la Hokage, Tsunade-sama devait effectuer sa technique de soin sur tout ninja blessés. Nous devions être prêts à recevoir le soutiens de Katsuyu. Les freiner, voilà ce qu'il fallait faire et au mieux... les tuer. Mes capacités de shinobi sensoriel me permettait de pouvoir localiser ce qui me semblait être le plus dangereux. A vrai dire... Je savais que l'on aurait du mal. Mais en jouant stratégique et puissance couplé à la vitesse... Nous n'avions aucune raison de craindre les forces ennemies. Bien que ces derniers étaient des criminels classés rang S dans notre Bingo Book. Alors nous ne devions en aucun cas les sous-estimer. Mais quand Konoha est attaqué, il n'y a pas à réfléchir. Il faut sauvegarder les jeunes gens, les faire évacuer avec le reste des civils. Nous nous devions affronter nos aînés. C'était le seul moyen de préserver Konoha. Nous faisions finalement ce que les autres personnes plus âgées ont fait le jour de l'attaque de Kyuubi... Protéger la jeune génération si cela devait tourner au désastre. Serrant les dents, je veillais à ce qu'il n'arrive rien à mon équipière. M'arrêtant sur un toit. Je devais l'informer à qui nous allions avoir affaire. Étant garde du corps de l'Hokage, il était de mon devoir de prendre connaissance de la signature de chakra de chaque déserteur que le village comptait... Tout comme les dossiers qui les concernaient.


 « Pour rappel. Yuan Jin San est un adepte du Katon en style Ninjutsu & Kenjutsu. Kurama Heki possède les spécialités suivantes: Ninjutsu, Kenjutsu, Taijutsu et demeure un professionnel du Raiton.  Et Ishihara Tora est pratiquant dans le Bukijutsu, Fuinjutsu, Ninjutsu avec l'affinité Raiton. Toi & moi Anko on se charge du rempart, Heki Kurama. Ok ? »

Spoiler:
 

Copyright © Wada

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Genma Shiranui le Sam 30 Nov - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Chef du Détachement d'Infiltration et de Reconnaissance


Messages : 280
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Konoha Gakure no Satô

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 27 ans
Expérience:
547/2000  (547/2000)


MessageSujet: Re: [Retribution] Rasen no yô ni ~   Mar 26 Nov - 15:46


© Yamashita sur épicode

Prologue
« D'anciens Konohajins surgissent de l'ombre pour répandre les ténèbres. »


feat. Genma Shiranui & Participant à l'évent



Un retour de mission avec une équipe de Chuunin, mais pas n'importe laquelle, c'était celle de Kurenai. Depuis que la femme était enceinte d'Asuma, elle ne pouvait plus trop gérer son groupe de Ninja. Du coup, plusieurs Jônins étaient placés avec eux pour effectuer des missions hors du village et pays. Anko était parti avec eux dans le pays des Rizières pour retrouver quelques prisonniers d'Orochimaru dans l'un de ses repères. Mission donnée par des familles voulant revoir leur proche disparu depuis des lustres, mais ce n'était pas facile comme quête. L'équipe huit était parti en mission depuis une semaine déjà, malheureusement, tout ce qu'ils avaient pu trouver, c'était des squelettes. La Mitarashi savait très bien que cette mission allait aboutir sur ce genre de résultat, elle connaissait très bien Orochimaru. Ces prisonniers ne l'avaient pas du tout intéressé, mais cela lui avait plutôt surpris qu'il n'ait rien caché. D'habitude, ses planques étaient nettoyées pour éviter toutes traces de ses expériences, il avait dû se passer quelque chose. Par contre, Hinata semblait montrer un certain malaise, elle n'était pas trop à l'aise de ces lieux. Cela pouvait très bien se comprendre, personne n'aimerait voir ce genre de choses. La quête de rang C s'était donc finalisé par un échec, la Tokubetsu n'avait rien trouvé sur l'un des autres cachettes de son ancien Sensei. Ce n'était pas vraiment sa semaine, déjà qu'elle avait eu un peu de mal à trouver cette planque-là. Elle avait même combattu des anciens ninjas d'Oto qui était encore sous les ordres du Sennin, même si il ne leur avait plus donné de nouvelles.

Après être revenu de mission dans la matinée, Anko avait fait son rapport à Tsunade en compagnie de son équipe. La Godaime n'était pas trop surprise non plus, la blonde savait que son vieil ami n'était pas du genre à faire dans la dentelle. Après cela, le groupe fut libéré pour la journée même la Jônin Tokubetsu. La Mitarashi en avait donc profité pour dormir presque toutes la matinée afin d'être en forme pour l'après-midi. Sur le chemin de sa demeure, elle n'avait croisé personne qu'elle connaissait. Kurenai devait surement doit être chez elle ou à l'hôpital pour le bébé, Asuma peut-être avec sa femme ou en mission. C'était difficile de croiser l'un de ses amis quand ils sont tous ninja, la plupart était tout en mission quelque part dans le monde. Enfin brève, la brune avait bien mérité sa journée de repos, un bon gros dodo allait la remettre d'aplomb. Par contre, elle devrait un jour, prendre son temps pour nettoyer sa maison, c'était un peu sale. Il y avait des sous-vêtements qui traînaient un peu partout, des vêtements, des bouquins ou encore d'autres trucs rangeable. Anko avait la flemme de faire le nettoyage, la femme détestait le faire, trop prise de tête et ennuyant. La Kunoichi avait même songé à engager une bonniche pour le faire à sa place, mais elle ne gagnait pas assez pour ça. Se reposer avant tout, c'était le plus important avant d'aller manger.

L'après-midi, une journée plutôt tranquille au sein même de Konoha, les villageois semblaient profiter de la vie à pleine dent. Les enfants s'amusaient ensemble dans les rues, leur jeu favoris, c'était de jouer au ninja. Un jeu plutôt amusant, autant laisser leur innocence dans leur façon de jouer. Après tout, quand ils grandiront, ses gamins comprendront que la vie d'un Shinobi est loin d'être aussi simple qu'ils ne le pensent. Sur le chemin, il n'y avait pas beaucoup de connaissances de sortie, c'était un peu triste. Il n'y avait personne avec qui parler, la Mitarashi se sentait un peu seule parmi les groupes d'amis ou les couples. En y repensant, Anko ne s'était jamais positionné sur ce sujet-là, l'amour. En même temps, elle n'a jamais eu le temps d'y penser à cause d'Orochimaru et de ses missions. En plus de cela, la brune passait ses journées à manger des Dango ou à aller embêter quelqu'un. Manger ? Le ventre de la belle kunoichi gargouilla assez fort, les regards virer vers elle, il était l'heure de se remplir la pense. Sa direction, chez Ichiraku pour manger d'excellentes ramen au porc, l'un de ses plats favoris. Peut-être qu'elle trouvera quelqu'un là-bas, mais à son arrivée, il n'y avait personne. Ça commençait déjà mal, enfin ça ne changeait pas de d'habitude. La Tokubetsu s'installa devant le comptoir après avoir salué Teuchi et Ayame. La Juunin avait commandé ses ramen et elle se mit à les déguster avec envie, comme si cela faisait des jours qu'elle n'en avait pas mangé.

À sa plus grande surprise, Genma et Raidô arrivaient au stand pour se reposer et manger. C'était vraiment sympa de voir ses deux-là, cela faisait un petit moment déjà qu'ils ne s'étaient pas vu. Anko ne se sentait donc plus seule avec les deux hommes, bien mignon qu'elle aimerait bien taquiner. Les gardes du hokage s'installèrent, Shiranui à côté de la belle Jônin et Raido, à côté de son ami. Le trio se mit à discuter ensemble de tout et de rien, tout ça en mangeant en paix leur plat. La jeune femme se sentait bien en leur compagnie, cela l'empêchait de trop penser à Orochimaru et à son passé. Ainsi, la brune ne déprimait pas, tout ça, grâce à ses amis de sa génération. Pendant leur discussion, Anko n'arrêtait pas de taquiner Gemma et un peu Raidô, après tout, ce n'était pas souvent que ses trois-là se voyaient sans être au boulot. Malheureusement, les retrouvailles n'allaient pas durer longtemps, une sorte d'explosion venait agacer le repas au stand. Il y avait des cries et de la fumée noire au loin, c'était inquiétant, était-ce l'Akatsuki ? Ou un retour du serpent blanc ? Non, pas Orochimaru, il a été tué par Sasuke Uchiha. Genma était parti voir un peu plus haut, sur un toit tandis que la Mitarashi et Raido étaient resté en bas en disant aux civils d'aller en lieu sûr. À son retour, l'homme au senbon leur expliqua la situation. C'était mauvais, trois puissants déserteurs de Konoha étaient revenus pour les attaquer, ils étaient connus comme étant d'aussi puissant ninja que les Sannin.

Genma demanda à son ami d'aller escorter les civils en lieu sûr tandis qu'Anko devait aller l'épauler pour vaincre l'ennemi. C'était difficile de refuser, elle a toujours voulu combattre au côté de l'homme. Peut-être qu'ils forment un bon duo, c'était le moment de s'en assurer. Le duo partit en direction des toits pour avoir une bonne vue sur ce qui se passait autour d'eux, Anko se sentait excité à l'idée d'affronter de puissants ennemis. Après tout, si elle arriva à en battre un, elle sera capable de capturer Kabuto ou un membre de l'Akatsuki. Après tout, ses trois Nukenins devaient être fort pour faire de tel dégât à Konoha et de ne pas encore s'être fait avoir. La Mitarashi connaissait quasiment tous les déserteurs de Konoha, après tout, elle en avait besoin pour trouver la piste de son ex-mentor. Malheureusement, en ayant pas de capacité sensorielle, la femme ne pouvait pas savoir qui les attaquait. Heureusement, son équipier qui l'attendait sur un toit allait la renseigner sur les ravisseurs. Yuan Jin San, Kurama Heki et Ishihara Tora, trois identités que la Tokubetsu avait déjà entendu parler dans le passé. Elle en avait déjà entendu parler d'eux au cours de sa mission d'infiltration et de reconnaissance, Orochimaru lui avait déjà parlé de Yuan et de Tora, vu qu'il s'intéressait à eux vu leur potentiel, mais apparemment, il avait délaissé l'idée de les recruter. Anko connaît que peu Tora était presque de la même génération, mais il avait quitté le village sans avoir eu le temps d'être lié à certains jeunes. Pour ce qui était de Kurama, Anko avait déjà eu pour ordre de le traquer et de le capturer, mais elle ne l'avait jamais trouvé.

Anko les connaissait et la femme savait très bien que cela n'allait pas être facile de les vaincre. Au moins, la kunoichi n'avait pas à se casser la tête pour trouver leur capacité au combat. Il était temps de les stopper en étant en duo avec Genma, personne n'avait le droit de poser la main sur Konoha. La Tokubetsu regarda l'homme en souriant, montrant qu'elle était déterminée à protéger son village et à faire couler le sang de son adversaire.

Anko : Pas de souci, j'ai hâte de planter mon kunai dans sa gorge à celui-là ! Je te suis, Genma, amusons-nous !

Ils partirent en direction de leur adversaire, en espérant qu'il n'y a pas trop de victimes parmi leurs rangs. Le duo arriva sur un toit à une vingtaine de mètres de l'ennemi, il était plutôt impressionnant physiquement. Alors, c'était lui Heki Kurama, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vu, lui qui avait quitté le village peu de temps après Itachi Uchiha. L'excitation montait en Anko, un combat face à un adversaire de valeur, ce n'était pas tous les jours qu'elle en avait la chance d'en avoir un. La Juunin garda tout de même son calme afin de ne pas paraître pour une tête brûlée avec son kunai à la main.


_________________

The couple !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [Retribution] Rasen no yô ni ~   Mar 26 Nov - 21:43




Attaque sur Konoha♪



Aujourd'hui c'est mon premier jour de repos, ça va me faire du bien je vais pouvoir me reposer. Je n'ai pas vu la mâtiné passer je m'allonge sur mon lit à lire mon bouquin coquin quand je regarde l'heure sur mon petit réveil à côté poser sur ma table de chevet faite en bois. Il affiche de ses deux aiguilles 9 h 30, j'ai un rendez-vous avec Naruto pour un entrainement au terrain à 10 h 00 piles poil. Je commence donc ma lecture quand je finis par m'endormir le livre sur la tête, adosser sur le mur qui se trouve en tête de lit. Je pars dans le pays des rêves ou plutôt celui des cauchemars, je revois la scène fatidique, le jour où j'ai échoué, celui où je n'ai pas tenu ma promesse, celle de protéger Rin. Je transperce la jeune fille de ma main remplie de Raiton, un petit chidori bien placé dans le coeur. Net et précis pour une mort, sauf que je ne voulais pas la tuer. Elle s'arrête de me sourire puis attrape ma main tandis que Obito mon compagnon mort quelques mois avant, il arrive par-derrière pour me planter le dos d'un kunaï et me découpe le cou à l'aide du même outil ninja. La transpiration coule de mon front, je tremble légèrement, puis je me réveille brutalement de cet horrible monde où je suis actuellement... Un simple rêve, rien d'alarmant ça m'arrive souvent ces temps-ci, trop souvent même. Je tourne la tête pour regarder à nouveau ma pendule de bureau, il ne me reste que dix minutes pour être à l'heure au terrain d'entrainement. Je sors de mon appartement bien rangé comme à mon habitude, puis je marche dans les ruelles de konoha tranquillement, Naruto m'attendra bien cinq ou dix minutes je pense.

Sur le chemin je ne croise personne, surement en mission, je vais être en retard, mais ça sera pour la bonne cause. Je passe chez Ichiraku et je lui commande deux bols de Ramen au porc bien chaud, un normal pour moi et un spécial pour mon blondinet, un Ramen au porc avec pousse de bambou. Une fois la commande prête je la prends délicatement dans un sac plastique de couleur blanche, puis je marche encore et encore en finissant la lecture du chapitre six du batifolage. Après quelques rougeurs aux joues et deux ou trois pensées perverses, j'arrive enfin au terrain, comme je le pensais Naruto était déjà présent sur les lieux et m'attendait tranquillement, enfin je le pensais. Il se rapproche de moi pour me dire que je suis en retard, il me fait la morale que je lui ai faite y ont deux ans, je ne l'écoute qu'a moitié et posent les deux bols de Ramen commander sur un tronc d'arbre et je commence à m'asseoir sur l'herbe verte tandis qu'il me regarde de son air bizarre et commence à comprendre ce qu'il voit en face de lui, je vois des étoiles dans ses yeux et je prends la parole en rigolant et en dégrafant mes deux baguettes chinoises.

- Désolé du retard Naruto, mais je comprends que tu sois énervé, alors vas-y entraîner toi je regarde ce que tu as appris !

Je le vois littéralement baver devant les ramen, il s'assoie sur l'herbe en face de moi et déguste ses ramen tranquillement en me remerciant toutes les trente secondes. Après quelques minutes de tranquillité, je me lève et regarde le ciel, le temps est donc passé aussi vite que ça . Le soleil se trouve haut dans le ciel, j'en conclus donc qu'il est 12 h à peu près, je regardais Naruto et m'excuse de ne pas avoir pu l'entraîner aujourd'hui. On doit aller voir Tsunade sur les coups de 12 pour un rapport de mission, on va y aller, car cette femme-là n'est pas comme le blond porteur de Kyuubi niveau retard. Nous arrivons à la porte du bureau de Tsunade, nous faisons tous les deux notre rapport quand soudain des cris et des Anbus arrivent dans le bureau, ils nous disent ce qui se passe avant de disparaître rapidement pour défendre le village. Trois ninjas, des Nukenin de la feuille attaque en ce moment même le village, je ne vais pas rester planter là. Je saute par la fenêtre de l'Hokage, le blondinet me suit avec rapidité. Nous sommes au sol, y a donc trois ninjas je pose ma main au sol et j'invoque Pakkun, un petit chien de couleur brune apparaît, je lui demande de pister un des trois ninjas. Pakkun est le meilleur des chiens pisteur, il se dirige en direction de Yuan juin Sans, d'après lui c'est celui qui se trouve le plus près de nous et surtout qu'apparemment ça bouge déjà du côté d'Anko, Gemma et les autres juunin. Tant mieux, Pakkun court donc en direction de l'ennemi. Je cours à toute vitesse derrière mon chien de petite taille, je fais quelques signes de main et je crée des clones qui se placent à mes côtés, je saute de maison en maison maintenant [ Action Cachée ] je vois le ninja renégat sur le toit un grand bâtiment, je stoppe ma course et m'arrête net. Pakkun disparaît tandis que mon jeune élève fonce dans le tas, comme d'habitude il faut dire, je cours donc à toute vitesse dans sa direction, je devais m'y attendre il n'a pas changé. Un kunaï à la main Naruto saute dans les airs en direction de notre ennemi commun, je prends appui sur le mur d'un bâtiment n'ont loin du Uzumaki et saute sur lui un kunai à la main aussi, les deux outils ninjas se touchent violemment et des étincelles se laissent apercevoir. On retombe au sol je pose ma main sur son épaule.

- Naruto ! Ne fonce pas dans le tas comme ça, il nous faut un plan d'attaque c'est un Nukenin de rang S d'après Pakkun !

Je relâche l'épaule de mon coéquipier, il a l'air un peu plus calme, mais il va devoir apprendre à se contenir de temps à autre sérieux. L'ennemi nous a repérés d'après ce que je vois, il regarde dans notre direction, puis jette un oeil au loin comme-ci il regarde son objectif, Hokage-Sama, il est donc là pour elle . Je ne sais pas, mais quoi qu'il en soit il n'avancera pas plus loin. Je prends un Kunaï en mains, mes clones en font de même, je me prépare à l'affrontement. Je vais aussi voir les progrès de Naruto, il n'est plus comme avant, il est devenu fort, très fort, peut-être même plus que moi....

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Modératrice ✿ Jinchuuriki de Kyubi & Genin de Konoha. (Rang S)


Messages : 314
Date d'inscription : 25/04/2013
Localisation : A Konoha !

Carte Shinobi
Ryos: 260
Age: 16 ans
Expérience:
510/2000  (510/2000)


MessageSujet: Re: [Retribution] Rasen no yô ni ~   Mer 27 Nov - 14:45




« Rasen no yô ni »


L'hiver avait déjà pris beaucoup de place dans le monde ninja, et avait envahis pratiquement tous les Pays. Naruto, lui, était enfin guéris de son rhume qui l'avait mis de mauvais poil pendant quelques jours. Aujourd'hui était un jour très attendu par notre jeune Uzumaki, qui, avec Kakashi, allait s'entraîner pour devenir encore plus fort et ainsi terrasser ses prochains adversaires, qui n'allaient malheureusement pas tardé à arriver...
Se levant d'assez bonne heure, dans les environs de 8-9h, il regarda de ses beaux yeux bleus le paysage enneigé, et fixa son regard sur les immenses faces des anciens Hokage, sculptés dans l'impressionnante muraille de pierre qui se situait au bout du village. Un sourire s'afficha sur ses lèvres, et le Genin de rang S se dirigea dans la cuisine, où il ouvrit une boîte de ramens qu'il fit réchauffer quelques minutes. Pendant ce temps là, le blondinet s'assit sur une chaise et leva ses bras vers le ciel, s'étirant et baillant sans mettre sa main devant la bouche. Son plat enfin prêt, il le prit en faisant du passe-passe avec ses deux mains, trouvant la boîte de nouilles trop chaude à son goût. Il souffla sur son repas pour le faire refroidir un peu et se mit à la déguster -ou plutôt l'engloutir-. Le jinchuuriki de Kyubi finit vite son petit déjeuner et regarda l'heure. Il avait encore du temps devant lui -ou presque- pour prendre une bonne douche, faire sa toilette tranquillement et aller au point de rendez-vous que lui avait dis Kakashi la veille. C'est donc avant de rentrer dans la salle de bain qu'il retira son bonnet de nuit en forme de panda et l'envoya valser dans un coin de sa chambre.[…]


Après avoir pris sa douche, et s'être préparé, il s'habilla de ses vêtements habituels, et mit par dessus une sorte de cape plus chaude et épaisse. Marchant d'un pas rapide vers la sortie, il prit ensuite son bandeau frontal et le mit autour de sa tête, en l'attachant solidement. Un petit rire joyeux sortit de la gorge du blondinet qui ferma sa porte et se dirigea vers le lieu de rendez-vous. Sur la route, il tomba sur un petit magasin d'accessoires, et vit une pendule où l'heure affichait 9h30. Il devait être sur le terrain d'entraînement à 10h00 pile. «Pas une minute de plus !», lui avait dis Kakashi. Il soupira et continua sa route, dévisageant les magasins qui traînaient dans toute les ruelles que l'hôte du Démon Renard à neuf queues empruntait. Malheureusement pour lui, il ne passa pas en face de son restaurant favoris et dût se priver de ramens. Son ventre commençait à crier famine, et Naruto fit une grimace en entendant les bruits incessant de celui-ci. Cependant, après l'entraînement il comptait bien reprendre des forces chez Ichiraku ! C'est sur ces pensées rassurante qu'il alla vers le terrain d'entraînement, et arrivé là-bas, il attendit son mentor. Patienta. Patienta encore et encore. Jusqu'à ce que l'homme au sharingan fasse enfin son apparition. Naruto ne put s'empêcher de râler et prononça de manière agacée : « Vous êtes en retard, Kakashi-sensei ! ».


Mais l'Hatake fut vite pardonné par le jeune Uzumaki lorsqu'il lui montra une boîte de ramens. Naruto se jeta dessus, s'assit sur l'herbe et commença son repas, remerciant maintes et maintes fois son sensei. Le temps qu'ils mangèrent passa un peu vite, et il était déjà 11h. Ils n'avaient plus beaucoup de temps, et Kakashi lui donna alors quelques conseils que le Jinchuuriki écouta de manière attentive. Les progrès incroyable qu'avait fais Naruto pendant ces trois années d'absences avaient portés ses fruits. Maintenant, le blondinet était devenu un très grand ninja, et il pouvait être fier de lui. Cependant, là n'était pas le sujet puisque Kakashi apprit à Naruto qu'à midi, ils devraient être au bureau de Tsunade. Il était 11h50. Les deux shinobis pressèrent le pas et finirent par arriver dans le bureau de l'Hokage. Naruto la salua, en finissant sa phrase par un petit surnom : « Mamie Tsunade ».
Soudain, un drame arriva. Se fit pressentir. Des cris retentirent dans le village, des Anbus venaient d'arriver en vitesse dans la tour du pillier principal de Konoha. Ils expliquèrent la situation en vitesse, presque en balayant les mots. A ce qu'ils racontaient, trois ninjas très puissants étaient arrivés dans le village et avaient commencé un désastre épouvantable. Naruto et l'homme au sharingan firent part à Tsunade de leur souhait à participer à la bataille. Demande acceptée, les deux shinobis se mirent en route afin de terrasser les intrus. Kakashi invoqua son meilleur chien pisteur : Pakkun. Celui-ci détecta en très peu de temps la présence d'un adversaire pas très loin d'eux. Courant à toute vitesse, les ninjas se dirigèrent vers leur ennemi qui se tenait sur un toit. Naruto le vit et fronça les sourcils. Il venait de regarder autour de lui et avait vu tout les dégâts déjà causés avant leur arrivée. Le jeune Uzumaki sortit un kunaï de sa poche à outils ninjas et n'attendit pas le signal de son supèrieur pour foncer sur son adversaire. Kakashi venait de le remarquer et le stoppa dans son élan, fracassant son arme en fer contre celle de Naruto. Son mentor lui expliquait le danger qu'il courait, mais le Jinchuuriki ne voulait l'écouter. Les maisons dévastés, les portes du villages au sol, il ne pouvait pas le laisser continuer son désastre. Il regarda de ses yeux bleus remplis de détermination et de colère l'homme au sharingan.


« Kakashi-sensei ! Il a dévasté le village, vous allez le combattre, et moi je devrais rester sur le côté à vous regarder vous faire écraser ?! C'est hors de question ! Je suis Naruto Uzumaki du village de Konoha, et j'ai le devoir de protéger mes compagnons ! Dattebayo ! »



Et c'est sur ces mots que le jeune Uzumaki bondit sur son adversaire, l'air agressif, prêt à se battre et à commencer les choses sérieuses...


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________


Oscar du membre le plus mignon *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Retribution] Rasen no yô ni ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Retribution] Rasen no yô ni ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2
» HAITI ENTRE LA RESTITUTION , LA RETRIBUTION ET LA DESTITUTION..CHOIX ENTRE .....
» Dawn of war 2, extention number 2 retribution
» Resident Evil: Retribution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays du Feu :: Konohagakure no Sato
-