AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Que la fête commence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Que la fête commence !    Mar 19 Nov - 19:53


~ Que la fête commence ! ~
▬ Ryo Maeda & Kanade Rye


Le soleil était levé depuis maintenant quelques heures, le temps était de plus en plus frais. Chaque jour, nous nous enfoncions un peu plus dans l'hiver froid et glacial. Dans un grand arbre, un jeune homme se réveille lentement, il se mit à baillé et à ce gratter l'arrière de la tête. Une fois conscient de son environnement, il sauta de l'arbre pour atterrir à quelques pas d'une petite rivière. Il s'avança lentement puis il se lava, la fraîcheur de l'eau aida grandement à parfaitement réveiller notre jeune ami. Une fois sa toilette faite, il repartit en marchant, étant déserteurs il n'avait rien à faire de ses journées. Il était libre de vagabonder où il voulait sans jamais se soucier de qui que ce soit.

Le temps se faisait de plus en plus rude, il était plus difficile de passer des nuits agréables. Ryo décida de profiter de son passage dans la région pour aller se reposer quelques jours dans une auberge connue des alentours de Kiri. En effet, sur une petite île se trouve un centre de détente réputé dans le monde entier. Beaucoup de gens faisait de très long voyage pour passer leurs vacances dans cet endroit, il fallait le reconnaître, les infrastructures étaient vraiment impressionnantes. C'était donc décidé, Ryo allait passer du bon temps-là-bas et qui sait? Peut-être allait-il tomber sur une magnifique créature de rêve qui pourrait l'occuper pendant son séjour.

Maeda marcha quelques temps en direction d'un petit village qui faisait la navette entre les deux îles. Une fois sur le bateau, notre jeune ami se contenta d'attendre l'arrivée au port. Le voyage n'allait durer qu'une trentaine de minutes.

Ryo était maintenant arrivé, l'auberge n'était pas bondée de monde. Il fallait dire que ce n'était pas vraiment la bonne saison, mais prendre un bain chaud alors qu'il neige partout autour de vous ... C'est tout bonnement exceptionnel. Maeda réserva une chambre, une fois à l'intérieur il se changea rapidement. Il enfila le kimono que la réceptionniste lui avait fournis, contrairement aux autres clients, il resta torse nu. Le déserteur de Kiri laissa dans l'armoire de sa chambre son fidèle Katana, il ne se doutait pas un instant qu'il en aurait besoin, après tout il était dans un endroit calme et réputé pour sa tranquillité. Ryo se dirigea tranquillement vers le bar, avant de commencer à profiter des différents services proposé par l'hôtel il comptait bien boire quelques verres.

*Je suis déçu, pour l'instant je n'ai repéré qu'une ou deux filles susceptibles de me divertir ... J'espère que d'autres vont venir, j'ai hâte de voir si mon charme à toujours autant de succès dans cette région ... Je sens que je vais me plaire ici, la fête ne fait que commencer !*

© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Mer 20 Nov - 10:08


Du calme, toujours du calme...
PV - Ryo Maeda
Sac sur l'épaule, Kanade arrivait dans une auberge avec une expression de dégout au visage. Quand elle repensait à la raison de sa venue, elle se disait qu'accepter était l'un de ses pires choix. L'auberge et les alentours ressemblaient au paradis aux yeux de la jeune femme. Mais ce paradis ce n'était pas ce que la jeune chuunin aimait, bien au contraire, c'était un coin trop beau, trop parfait. Mais elle se consola avec le nombre de personnes présentes et le fait qu'elle faisait plaisir à son frère en acceptant quelques jours de calme. Comme si elle n’en avait pas assez, du calme...

Elle entra directement dans les lieux, elle n'était pas du genre à s'attarder sur les détails. Et il fallait avouer qu'elle commençait à avoir froid et l'air idiote, à regarder les alentours avec un regard dégouté. Puis allant à la réception, elle dit son nom pour avoir sa chambre. Saleté de frère ainé qui avait tout prévu. Kaname pouvait être aussi fourbe et organisé que Kanade, parfois. Puis haussèrent les sourcils avec un regard blasé lorsque le réceptionniste lui donna un kimono. Elle ne prononça pas un mot, rien, le remerciant par pure politesse avant d'aller en direction de sa chambre.

Lorsqu'elle arriva dans sa chambre, elle laissa son sac tomber par terre avec un soupir avant de se rappeler de l'existence du kimono et le fait qu'elle devait le porter. Le posant sur le lit, elle le regarda avec un visage froid, comme si elle commençait à s'énerver.

▬ Hors de question que je porte ça.

Elle n'aimait pas les habits de ce genre, ou peut-être si, elles les aimaient, mais que quand elle le portait avec son style. Ce qu'elle ne pouvait clairement pas faire avec ce kimono-là, car d'une, les couleurs ne lui plaisaient pas, et des deux le temps ne lui permettait pas de le porter à sa façon. Malgré les apparences, Kanade est frileuse par moments.

Puis elle se posa sur le lit ou elle s'endormit rapidement, sans doute bercée par le calme des lieux et par la fatigue du voyage. Elle ne sortait du monde des rêves gérés par Morphée qu'une heure et demie après. Ayant du mal à se réveiller, elle prit une bonne douche et finalement elle décida de mettre le kimono, mais à sa façon. C’est-à-dire qu'elle ne le portait pas sur les épaules, elle laissa toute la partie haute du kimono tomber, elle préférait garder un haut plutôt basique à la place. Puis elle s'attachait quelques mèches de ses cheveux courts pour ne pas être gênée et sortait enfin de sa chambre pour visiter l'auberge, enfin visiter, elle se baladait juste en maudissant son frère, c'était de sa faute à lui si elle était là.

Et elle laissa son esprit vagabonder pendant qu'elle marchait tranquillement. Elle ne savait même pas comment elle s'était retrouvée au bar à commander un verre, elle était trop occupée à réfléchir à tout et n'a rien...

[ Hors RP : Désolée de la qualité... ]
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~


Dernière édition par Kanade A. J. Rye le Mar 10 Déc - 12:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Jeu 21 Nov - 21:59


~ Premier contact ~
Ryo Maeda & Kanade Rye


Cette auberge était vraiment très agréable, cela faisait maintenant quelques temps déjà que Ryo n'avait pas profité ainsi d'un tel lieu. Le jeune homme buvait tranquillement quelques verres de saké, il se remémorait quelques souvenirs du passé tout en enchaînant les gorgé d'alcool. Il allait quitter le bar quand soudain il aperçut une jeune femme, elle était vraiment très belle, mais elle ne semblait pas très heureuse ici contrairement aux autres clients présent. C'était une attitude plutôt étrange, car rares sont les personnes qui boudent lorsqu'elles sont dans pareil endroit. Sans le vouloir, cette femme venait d'attirer l'attention de Maeda. Le déserteur de Kiri décida d'observer ces faits et gestes avant de décider quelle méthode employer pour l'accoster.

Les minutes passèrent et la mystérieuse inconnue semblait être totalement perdu dans ces pensées, elle buvait lentement son verre sans se soucier des personnes qui l'entourait. La belle demoiselle avait refusé de porter le kimono de manière traditionnelle, en effet, tout comme Ryo, elle avait choisi de ne pas porter la partie supérieure de la tenu. Elle avait simplement gardé un haut tout simple, cette jeune femme semblait avoir un caractère bien trempé, car tous où presque aurait porté le vêtement de la manière la plus basique qu'il soit, mais pas elle ! Ce sont tous ces petits détails, si infime pour certain, qui permettait à Ryo d'analyser la personne qu'il avait en face de lui.

Il était temps de lui parler, Ryo se leva de sa chaise pour se diriger vers un tabouret situé à côté de la jeune demoiselle. Une fois assis, le déserteur commença à la regarder avec un léger sourire, la jeune femme ne semblait guère troubler par ce rapprochement. À dire vrai, elle ne semblait avoir nullement conscience que Maeda n'était plus qu'à quelques centimètres d'elle. Ryo tendis sa main vers la mystérieuse inconnue puis tout sourire il prit la parole.

RYO MAEDA || Enchanté, je m'appelle Ryo Maeda. Je suis arrivé aujourd'hui pour profiter de cet endroit tout comme toi je suppose. Je te regardais tout à l'heure et j'ai remarqué que tu ne semblais pas particulièrement heureuse d'être ici, c'est plutôt étonnant. Les structures sont assez impressionnante et les soins proposés ici sont vraiment riches et variés alors dis-moi pourquoi faire cette petite tête ?

La jeune femme semblait quelques peu surprise par l'aisance et la facilité qu'avait Ryo à lui parler comme s'ils se connaissaient depuis des années. Toutefois, elle lui serra rapidement la main avant de remettre ses doigts autour de son verre. Le déserteur de Kiri était comme ça, il n'aimait pas perdre son temps et surtout il détestait voir une belle demoiselle faire la tête comme ça.

RYO MAEDA || Au-faite, tu ne m'as pas dit ton prénom. Tu vas me le dire où je devrais te donner un surnom ? Allez princesse ne soit pas timide, je suis sûr que tu as un prénom aussi jolie que ton visage. D'ailleurs, je dois reconnaître que j'ai rarement vu des yeux aussi captivants que les tiens. Tu dois tous les avoir à tes pieds non ?

Ryo attendait la réponse de la jeune femme, pour patienter il continua de boire quelques gorgées de son verre. Ces petites vacances maison s'annonçait vraiment très intéressante, intérieurement, Maeda espérait que cette mystérieuse inconnue allez décider à se débrider un peu, histoire qu'ils puissent s'amuser et profité des services proposer par l'auberge.


© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Jeu 21 Nov - 23:14


Du calme, toujours du calme...
PV - Ryo Maeda
Perdue dans ses pensées, Kana fixait par moments le fond de son verre qui se vidait petit à petit. Elle ne se souvenait même plus de ce qu'elle avait commandé... À croire qu'elle avait échangé son cerveau d'être humain contre celle d'un poisson rouge. Mais à chaque gorgée bue, elle se souvenait de sa commande grâce au gout du liquide qui se tenait sagement dans son verre. Rien que grâce au gout de la boisson elle pouvait pardonner son idiot de frère. Habituellement ce n'était pas le genre de boisson qu'elle buvait, elle n'en avait simplement pas envie ou même, elle ne préférait pas en boire du tout, elle est encore jeune. Trop jeune même.

Et voilà que la jeune Kirijin se perdait une nouvelle fois dans ses pensées, passant du goût de son verre à son âge, elle se trouvait trop jeune, surtout avec toute cette violence et cette colère qui dort en ce moment même en elle... Revenant enfin à la réalité, elle aperçut une présence à côté d'elle. Une présence masculine vue sa voix, sur le coup Kanade n'écoutait que la moitié de ses phrases, encore entre ses pensées et la réalité. Mais s'il y a bien une chose qui aurait presque choqué la jeune femme, c'est la facilité dont cet inconnu qui disait s'appeler Ryo lui parlait. Elle pensait qu'ont la laisserais tranquille, comme à chaque fois. Elle n'était pas du genre à attirer les gens vers elle, surtout quand ses yeux prenaient un reflet rouge...

Bah, elle n'allait pas refuser quelqu'un qui la remarquait enfin malgré son air ou même son apparence. Elle lui serra la main, chose qu'elle n'avait pas l'habitude de faire, elle retirait sa main vite faite après cela. Généralement elle évitait tout contact du mieux possible. Si elle prenait un air plutôt froid en public, c'était avant tout pour les protéger d'elle-même et de sa colère qui prend l'habitude de s'installer sur son visage pour faire quelques petits ravages. Mais elle décidait de retirer ce masque pour un petit moment. Elle était en repos, et elle n'avait presque aucune raison de s'énerver...

L'écoutant parler elle tiqua et haussa un sourcil sur quelques mots qu'il prononça. Non seulement il l'avait surnommé "Princesse", ce qu'elle n'était pas et ne voulait pas être, mais il commençait à parler de ses yeux, disant qu'elle devait surement s'en servir pour certaines choses. C'était l'une des seules choses qu'elle n'aimait pas trop chez elle, ses yeux, tantôt marron chocolat, tantôt rouge sang, et ce, sans prévenir, ce qui avait pour réaction de faire peur aux gens qu'elle croissait. Ça plus son air froid, c'était la parfaite combinaison pour éviter tout contact amical avec quelqu'un.

Kanade tapota le verre avec un de ces ongles en réfléchissant à ce qu'elle allait dire. Non pas qu'elle voulait mentir, mais rien que le surnom ne lui plaisait pas. Elle esquissa un sourire mêlé à un air ironique, un peu comme si elle se moquait de quelqu'un et prit enfin la parole tout en le regardant.

▬  Princesse hein... Drôle de surnom pour moi. Je m'appelle Kanade Rye. Et pour répondre à ta dernière question, non, c'est même l'inverse.

Puis elle posa un coude sur le bar, non sans lâcher son regard du jeune homme à côté d'elle et elle continua à parler.

▬  Et toi, avec tes jolis mots, tu dois bien en charmer plus d'une, je me trompe ?

S'il y avait bien une chose qui plaisait à Kana lorsqu'elle était comme cela, c'était le fait qu'elle soit réaliste et à peu près franche. Elle ne savait même pas si elle avait raison, mais en attendant sa réponse, elle but le reste de son verre et en commanda un autre...
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~


Dernière édition par Kanade A. J. Rye le Mar 10 Déc - 12:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Ven 22 Nov - 18:05


~ Premier contact ~
Ryo Maeda & Kanade Rye


Cette mystérieuse et jolie jeune femme s'appelait donc Kanade Rye, pour le plus grand bonheur de Ryo, elle ne semblait pas sauvage. Souvent, le jeune homme était tombé sur des femmes qui, trop surprise par la facilité avec laquelle Ryo leurs parlaient, se renfermaient sur elles-mêmes. Ce genre de personne était cruellement ennuyeuse, mais heureusement Kana ne semblait pas faire partie de ces gens-là. La belle demoiselle surpris Ryo lorsqu'elle annonça que, contrairement aux pensées du jeune homme, ses yeux faisaient plus fuir les hommes que l'inverse. C'était pour le moins très étrange, car Kana avait des yeux somptueux, c'était d'ailleurs la première chose que le déserteur de Kiri avait remarqué chez la jeune demoiselle.

RYO MAEDA || Non, je refuse de te croire. Des yeux comme les tiens, on n'en voit que très rarement. Je les trouves magnifique tu sais, les personnes que tu dois côtoyer doivent être bizarre pour ne pas remarquer et saisir la beauté de tes yeux. En tout cas, tu remarqueras que je ne suis pas comme tout le monde ... Ils ne me font pas peur tu sais, ils ne me feront pas fuir et je suis même près à envisager de les regarder chaque jour restant de ma vie.

Suite à ces propos, le jeune homme ce mit à sourire. Il avait l'habitude de charmer les femmes et il fallait bien reconnaître qu'il se montrait plutôt habile dans ce domaine. Kana semblait avoir remarqué le petit jeu de Ryo, en effet, elle comprit rapidement que son interlocuteur utilisaient ses mots pour faire tomber toutes les filles.

*Kana est vraiment intelligente, je dois reconnaître que c'est plutôt agréable lorsque le jeu devient plus dur. ça va me changer de toutes ces filles qui succombent sous l'effet de simples petites paroles ... Ryo mon ami, que la fête commence !*

Le déserteur de Kiri termina son verre d'alcool, une fois de nouveau servi, il tourna son visage vers Kana. Il gardait toujours son large sourire, les deux jeunes gens se regardaient dans les yeux. Ryo en profitai pour admirer la beauté de la demoiselle, belle et intelligente ... Un mélange pour le moins attirant, Maeda avait vraiment hâte de la connaitre un peu plus, il était sûr qu'elle cachait bien des mystères.

RYO MAEDA || Tu prétends que je suis un vulgaire dragueur qui sauterait sur tout ce qui bouge ? Non, ce n'est pas vrai. Je suis quelqu'un de compliqué, mais je suis sûr que toi aussi. Tu sais, durant notre séjour ici, on va être amené à se voir souvent ... Les bains sont mixtes ici, je crois que ma bonne étoile a bien fait son travail. Au risque de paraitre arrogant à tes jolis yeux, je pense être capable de te faire sourire. Je ne devrais pas, mais écoute ça jolie demoiselle. Rien que pour toi, je suis près à prolonger mon séjour ici pour m'assurer que tu t'amuses et crois moi princesse ... Tous les deux, on va bien s'amuser.

Ryo continua de sourire, mais il savait que son amour des femmes allaient lui causer bien des soucis. Il avait déserté Kiri et maintenant qu'il était de retour ici, nul doute qu'on avait dû repérer sa présence, mais le jeune homme se disait qu'il n'avait qu'une vie et qu'il y avait beaucoup d'autres déserteurs à chasser. Quoi qu'il en soit, Maeda leva son verre en fixant Kana ...

RYO MAEDA || Santé ? ...
© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Sam 23 Nov - 23:57


Du calme, toujours du calme...
PV - Ryo Maeda
Une fois son verre reçu, elle regarda de nouveau Ryo du coin de l’œil. Puis l'écoutant dire que ses yeux étaient magnifiques elle eut envie de dire avant qu'il ne dise aussi qu'il n'avait pas peur. Ce qui surprenait la Kirijin. Elle ne savait pas de quelle couleur ses yeux étaient en ce moment même, et il faut avouer que c'était le cadet de ses soucis. Après tout, il y avait bien quelqu'un d'assez malin ou assez dragueur pour l'approcher quand même.

Elle voulait lui répondre, mais elle se contenta de garder ses commentaires dans un coin de sa tête et de boire son verre, puis toussa légèrement lorsqu'il ajouta que ça ne le dérangerait pas de regarder ses yeux pendant tous les autres jours. Ça l'avait surprise, elle ne s'y attendait pas, malgré le fait qu'elle a deviné son côté dragueur. L'instant d'après, lorsque sa toux était passée, elle se mit à regarder Ryo, se demandant pourquoi il l'avait abordée, ELLE. Kanade pensait passer inaperçue par ici, et c'était bel et bien loupé. Et il faut dire qu'elle n'était pas tombée sur quelqu'un de très normal. Elle était tombée sur un sacré numéro.

Puis il se fixait, Kanade ne voulait pas lâcher son regard, c'était une habitude chez elle. Elle put s'apercevoir de la couleur des yeux de Ryo, elle n'y avait pas fait attention au début. Il faut dire que lui aussi avait une couleur plutôt bizarre, le violet n'est pas une couleur d'iris qu'on peut croiser à chaque coin de rue. Et elle l'écouta parler encore une fois. À croire qu'il était un moulin à paroles. Ça ne dérangeait pas Kanade, mais elle n'était pas habituée à avoir des bavards à côté d'elle, elle qui est du genre à ne pas parler des masses.

Elle comptait reprendre une gorgée de son verre avant de l'entendre dire que les bains étaient mixtes. Elle posa son verre sur le bar tantinet violent et s'appuya d'un coup la tête avec sa main qui était sur son front. Décidément, elle allait en mettre une à son aîné qui l'avait obligée à prendre des vacances. Puis elle releva la tête en regardant Ryo avec un air blasé, du genre à vouloir dire "Tu peux toujours courir pour que j'aille dans les bains mon vieux.". Elle haussa ensuite un sourcil en l'entendant dire qu'elle finirait à sourire et qu'il serait capable de prolonger son séjour pour elle.
Toussant un peu, elle gardait son air blasé au visage avant de lui répondre :

▬  Eh bah, toi quand tu veux une fille tu ne fais pas les choses à moitié... Désolée mon vieux, mais les jolis mots ne fonctionnent pas avec moi. Il y a surement des femmes qui tombent facilement dans ton lit, d'autres moins facilement, considère-moi comme une exception, je fais partie de la troisième catégorie, celle qui ne tombera jamais dedans. Tu ne me connais même pas. Comme tu l'as dit, je suis compliquée moi aussi. Donc tu te mets le doigt dans l'œil, voir la main pour que j'aille dans les bains, surtout si tu y es. Et ne prend pas cette peine de rester plus longtemps pour moi, tu abandonneras bien vite, je le sais.

Puis elle soupira et leva son verre pour le cogner gentiment non pas contre le verre de Ryo mais contre son front juste pour l'embêter avant de lui adresser un sourire plutôt provocateur, elle voulait le défier et comptait bien gagner...
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~


Dernière édition par Kanade A. J. Rye le Mar 10 Déc - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Lun 25 Nov - 21:02


~ Premier contact ~
Ryo Maeda & Kanade Rye


"Mon Vieux " ? Lorsque Kana appelait ainsi Ryo, ce dernier leva un sourcil. C'était bien la toute première fois qu'on le surnommait comme ça, cette fille était vraiment surprenante et assez amusante aussi. Kana continua de répondre au déserteur en lui disant qu'elle ne tomberait pas sous les charmes de celui-ci, cette remarque fit sourire encore plus le jeune homme qui était habitué à cette réflexion. Ce qui était amusant, c'est que d'une façon générale, toutes les femmes qui lui avaient dit ça, avaient toutes finit dans le lit de Maeda. L'ancien Ninja de Kiri savait comment parler aux filles et il s'avait les manipuler pour arriver à ses fins. Cependant, Ryo avait rapidement comprit que Kana était différente, la belle demoiselle affichait un fort caractère et il n'allait pas être simple de s'attirer ses faveurs. Un défi à sa hauteur se disait le jeune homme, reste à voir comment il allait manœuvrer pour la séduire.

Kana ne semblait guère enjoué à l'idée de profiter des bains mixtes, c'était dommage, Ryo s'imaginait déjà son corps nue dans l'eau. Ceci dit, rien n'était perdu, le séjour de Kana ne faisait que commencer, il restait donc beaucoup de temps au jeune homme pour la convaincre. La belle demoiselle affirma que sa nouvelle rencontre allait très vite se lasser d'elle et qu'il allait abandonner. Cette petite remarque réussi à faire rire Ryo, en effet, elle ne le savait pas, mais le déserteur de Kiri était quelqu'un qui n'abandonnait jamais. Ce n'était pas du tout son genre de lâcher prise, il était obstiné et il refusait catégoriquement l'échec. C'était sans doute les restes de son éducation familiale, qui l'avait toujours poussé à être parfait, qui faisait encore rage dans l'esprit du jeune homme.

RYO MAEDA || C'est amusant tu sais, à t'entendre on dirait que tu me connais, enfin on dirait que tu crois me connaitre. Je ne suis pas quelqu'un qui abandonne facilement, je suis navré de t'annoncer que t'as tentative de me faire me désintéresser de toi a échoué. De toutes les personnes que j'ai croisées ici, tu es la seule qui représente un intérêt pour moi. Tu as de quoi être fière de ça tu sais ...

Kana avait tout de même trinqué avec Ryo, cela prouvait qu'elle n'était pas indifférente à la présence du jeune homme. Après tout, si elle n'était aucunement intéressée par lui, pourquoi prendrait-elle la peine de lui parler ? De lui répondre ? C'est encore grâce à ces petits détails que le jeune homme arrivait à analyser rapidement les situations différentes dans lesquels il se retrouvait.

RYO MAEDA || Tu sais Kana, on est là pour ce faire du bien, pour se détendre et se reposer. Tu sais, cet endroit n'est pas comme toutes les autres auberges. On dit que ce qui se passe ici ne sort pas d'ici. Pour beaucoup ce n'est juste qu'une simple phrase d'accroche, mais en réalité ça signifie que lorsque tu es ici ... Tu es libre d'être qui tu veux, de faire ce que tu veux sans jamais te soucier des conséquences et des répercutions.

Ryo termina son verre, il le posa sur le bar puis il quitta sa chaise. Une fois debout, il regarda la belle Kana avant de lui sourire. Il finit par simplement lui tendre la main en espérant que celle-ci soit d'humeur aventureuse.

RYO MAEDA || Tu viens avec moi ? Je suis sûr qu'il y a un tas d'activité sympa à faire tous les deux. Promis je garderais mes vêtements ... ça ne sera pas mes activités préférées, mais que veux-tu ? Je suis un grand romantique, je ferai ce que tu voudras faire. Alors dis-moi princesse aux yeux magnifique, qu'allons-nous faire ?


© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Mar 26 Nov - 16:38


Du calme, toujours du calme...
PV - Ryo Maeda
Reprenant une gorgée de sa boisson, elle venait juste de se rendre compte qu'elle avait parlé bien plus qu'habituellement. Ce n'était pas son genre de dire ce qu'elle pensait, du moins, pas le fond de sa pensée en elle-même. De plus elle n'était pas du genre à parler d'elle a un inconnu. Bon, elle savait son nom, mais elle ne savait rien de plus.

Kanade posa son verre sur le bar, puis posa sa main sous son menton, pour y prendre appui, l'écoutant parler. Elle soupira. Elle ? Être fière qu'on l'ait remarquée et qu'on essaye de la draguer. Très bonne blague de la part de Ryo. Du moins, elle considérait ses paroles comme tel. Du haut de ses 18 ans, elle n'était pas du genre à penser à ce genre de relation. Surtout pas quand on devient quelqu'un d'incontrôlable lorsqu'on s'énerve. Et pour être franc, elle ne voulait pas y penser pour l'instant.

L'entendant continuer à parler, elle le regarda du coin de l’œil tout en haussant un sourcil avec un air blasé. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait sans que personne ne le sache. Ah. Comme si c'était le genre de la Kirijin de cacher quoi que ce soit. Mais à part son éternelle colère, elle ne cachait rien. Puis elle soupira et croisa ses bras derrière sa tête, se perdant un peu dans ses pensées avant de le voir se lever de sa chaise.

Elle espérait qu'il en avait déjà marre, mais il fallait croire que non vu la main qu'il lui tendait et le sourire qu'il lui offrait. Elle leva les yeux au ciel en soupirant, elle commençait à en avoir marre. Puis elle posa son regard sur lui, un regard limite froid au visage. Elle se maudissait pour être venue dans ce bar, même, être venu dans cette auberge.

▬  Et si je ne veux rien faire ? Ça ne sert à rien de vouloir me changer les idées en espérant que je change d'avis. Je suis têtue et je ne compte pas changer d'avis. Désolée pour toi.

Puis elle se retourna et buvait la moitié de son verre, visiblement énervée. Il pouvait peut-être lui faire passer le temps, mais Kanade voulait être tranquille. Rien de plus que ça. Elle ne demandait pas la lune non plus.

[ HRP : Pardon du petit post. ]
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~


Dernière édition par Kanade A. J. Rye le Mar 10 Déc - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Mer 27 Nov - 21:39


~ Que le jeu commence ~
Ryo Maeda & Kanade Rye


La belle Kanade était pour le moins étrange, elle semblait s'intéresser aux paroles de Ryo, car lorsque celui-ci lui parlait, elle lui répondait tout naturellement. En revanche, lorsque le déserteur lui proposa de partager une activé, elle refusa catégoriquement. Kana semblait vouloir terminer la conversation avec Maeda, une fois qu'elle refusa l'invitation de Ryo, elle se tourna le dos au jeune homme pour boire paisiblement. Elle espérait sans doute le décourager dans ses tentatives et le forcer à chercher une autre jolie jeune femme, mais Kana ne pouvait pas savoir que lorsque Ryo avait une fille en vue, plus personne n'avait d'importance.

Le déserteur de Kiri regarda le dos de la jeune femme et il en profita pour regarder ses fesses, puis avec un large sourire il quitta le bar. Kana devait sans doute se dire qu'elle avait réussi et qu'elle allait pouvoir continuer à s'ennuyer dans l'auberge pendant la durée de son séjour, mais c'était mal connaître Ryo qui préparait déjà un mauvais plan dans sa chambre. Maeda était couché dans son lit, il cherchait quoi faire pour tromper son ennui et surtout pour faire réagir cette ravissante jeune femme aux yeux si particulier. Rapidement, l'esprit quelque peut déranger de Ryo, trouva quoi faire pour se divertir.

Un endroit comme celui-ci était fait pour qu'on puisse se détendre et aussi s'amuser, beaucoup retombaient en enfance lorsqu'ils passaient leurs vacances ici. Il était donc temps pour le jeune Maeda de s'amuser comme il le faisait lorsqu'il était tout petit. Ryo commença à se remémorer les nombreuses batailles d'eaux qu'il faisait contres ses professeurs qui lui ordonnaient de retourner travailler. Déjà tout jeune, Maeda était un lanceur hors pair, il faisait toujours mouche et sa cible ne s'en sortait jamais indemne.

Aujourd'hui était le jour de Kanade, Ryo se leva de son lit pour allez chercher un sceaux. Une fois en possession de l'objet désiré, il le remplit d'eau tiède puis il se dirigea lentement vers le bar. La belle demoiselle n'avait pas bougé d'un pouce, elle était toujours là en train de boire son verre. Maeda s'approcha sans se faire remarquer par sa cible, une fois derrière elle, il leva le sceaux et il le vida sur Kana. La jeune femme poussa un léger cri de surprise, elle ne semblait pas du tout heureuse de ce sort qui lui était réservé. Elle se retourna, furieuse comme jamais et elle tomba à quelques centimètres du vissage de Ryo qui lui arborait un large sourire. Le jeune homme déposa ensuite un baisé sur le bout du nez de Kana.

RYO MAEDA || C'est toi le chat ... Attrape moi si tu peux ...

Puis, une fois sa phrase terminée, il laissa le sceaux d'eau par terre et partit en courant. Il savait parfaitement que Kanade n'était pas le genre de fille à ne rien faire lorsque ce genre de choses arrive. Il était sûr qu'elle allait réagir au quart de tour et que la fête allait pouvoir commencer. Ryo courait dans les couloirs de l'auberge en souriant, il avait hâte de voir ce que Kana allait lui faire et puis qui sait ? Peut-être même qu'elle finira par apprécier le jeu et qu'elle finira par arborer un splendide sourire.


© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Lun 2 Déc - 9:27


Du calme, toujours du calme...
PV - Ryo Maeda
Kanade pensait être tranquille après avoir dit ça. Elle était totalement décidée à ne pas céder. Mais elle avait beau dire que ce n'était pas son genre (ce qui était vrai), elle avait surtout peur. Peur de l'inconnu, jamais quelqu'un lui avait parlé comme ça. Mais elle masquait sa peur derrière un masque d'assurance, ne voulant pas montrer ses faiblesses.

Puis tout d'un coup elle sentit de l'eau, tiède, trop d'eau même. Mais cette eau lui tombait dessus, comme ça, sans prévenir. Elle poussa un cri instinctif, sans réfléchir tellement qu'elle était surprise. Elle se retournât d'un coup pour voir un Ryo fier de sa bêtise à quelques centimètres de son visage. Elle n'eut même pas le temps de réagir qu'il lui embrassa le nez sous l'expression à moitié surprise de Kana. Et elle entendit Ryo parler, disant que c'était elle le chat et il la provoquait avec l'habituelle phrase du «  attrape-moi si tu peux  » avant de s'enfuir. Se disant qu'elle allait l'attraper. Et lui faire passer un mauvais quart d'heure. Tout ça en passant une main dans ses cheveux pour dégager ses mèches humides de son visage avant de finir son verre d'une traite et de se lever tout en s'amusant à faire craquer ses doigts avec un sourire provocateurs mêlé a de la colère.

Elle ne regarda même pas le seau d'eau par terre, le shootant dans un élan de colère. Elle le montrait toujours d'une façon ou d'une autre, lorsqu'elle s'énervait. Et cette fois-ci ça n'allait pas changer. Dans ses cas-là, on pouvait voir les émotions de la jeune femme, comme si elle devait un livre ouvert pour tout le monde. Ce qui ne lui plaisait pas, mais elle ne pouvait faire autrement.

▬  Tu veux jouer ? On va jouer.

Oui, ils aillaient jouer, mais pas de la même façon que Ryo espère, ce n'était pas de l'eau que Kana allait lui donner, non. Elle pensait plus à des coups, violente qu'elle est. Il l'avait cherchée, énervée même, et il l'avait trouvé. Il allait s'en rappeler...

Elle sortait dans les couloirs, suivant Ryo qui courait. Elle ne courait même pas, elle ne voulait pas se fatiguer pour rien. Elle ne fit même pas attention à sa tenue, qui franchement, lui donnait froid au fur et à mesure que le temps passait. Elle s'était mise en tête de se venger, et elle voulait le faire maintenant, pas plus tard. Apparemment, Ryo se doutait que Kana n'allait pas laisser passer ça. Ce qui était logique. Kanade n'était pas connue pour sa patience, au contraire même. S'il y avait bien un trait de caractère le moins développé chez elle, c'était bien ça. Surtout quand on a du mal à cacher sa colère... Elle perdait tellement de patience qu'elle se mit à courir après lui, bien décidée à lui en mettre une pour sa bêtise...
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~


Dernière édition par Kanade A. J. Rye le Mar 10 Déc - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Sam 7 Déc - 16:48


~ Le jeu continue ~
Ryo Maeda & Kanade Rye


Ainsi donc le jeu était lancé, Ryo faisait souvent ce genre de divertissement lorsqu'il était plus jeune. Souvent, à Kiri, il s'amusait à jeter sa petite soeur dans une bassine d'eau ou encore dans la petite rivière qui passait à côté de la maison des Maeda. La petite Yui n'avait jamais trop aimé ce genre d'activité, elle sortait toujours de l'eau furieuse pour venir courir après son grand-frère pour tenter de se venger. Bien sûr, elle ne pouvait pas faire grand-chose une fois qu'elle avait attrapé Ryo, mais ça c'est une autre histoire.

Le jeune homme courait dans les couloirs de l'auberge, il était amusé par la situation et il s'avait qu'il allait pouvoir divertir Kana avec ce jeu enfantin. Après tout, elle avait mordu à l'hameçon, elle poursuivait le déserteur avec la ferme intention de le faire payer. De son côté, Ryo ce retournait de temps en temps pour regarder le corps de Kana avec un large sourire, elle n'en avait peut-être pas encore conscience, mais l'eau sur les vêtements faisait transparaître le tissu et par conséquent le jeune homme pouvait admirer quelques parties du corps de Kanade.

RYO MAEDA || Allez Miss T-shirt mouillé, je suis sûr que dans le fond tu adores me poursuivre. En tout cas te voir toute mouillé comme ça ne fait que confirmer ce que je soupçonnais de toi. Tu as un corps magnifique en plus de ton visage et de tes yeux. Je pense que toi et moi on va être amené à se voir plus souvent.

Puis une fois ces paroles terminées, il partit en courant. L'auberge étant sans dessus-dessous avec ces deux jeunes gens, la colère de Kana la poussait à renverser les tables et les autres meubles tandis que Ryo, lui se contentait de courir. Rapidement le déserteur tomba dans un cul de sac, il se retourna pour voir une ombre malfaisante se rapprocher, cette ombre ne lui voulait pas du bien. Kanade approchait à grands pas, il fallait trouver une solution et très rapidement. Après avoir regardé partout autour de lui, Ryo trouva une porte, sans se rendre compte de quoi que ce soit, le jeune homme se retrouva devant les bains chauds mixtes. Lorsqu'il comprit où il était, il se mit à sourire, il avait dit plus tôt à sa nouvelle amie qu'il l'emmènerait dans ces bains chauds. Bien sûr, il ne pensait pas que ça se passerait comme ça, mais après tout seul le résultat compte.

Une fois dans les bains chauds, Ryo remarqua qu'il n'y avait personne, c'était l'heure du repas et tous les clients devaient être au réfectoire en train de manger les divers plats préparés par les employés de l'auberge. Kana n'allait plus mettre bien longtemps avant de trouver le déserteur, il décida donc de plonger dans le bain chaud, il restait caché en attendant la jeune femme. La tête de Ryo dépassait de très peu les parois du bain, il voulait observer l'arriver de sa poursuivante.

*Si Kana arrive et qu'elle me tourne le dos, je lui saute dessus et je la jette dans le bain et après ça ... À nous les étreinte sauvage dans le bain ...*

Cette pensée fit largement sourire le jeune homme qui commença même à baver légèrement en rigolant bêtement. Bien sûr, il paraissait évident que les choses n'allaient pas se passer comme ça, mais que voulez-vous ? Ryo est un grand rêveur.

© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Dim 8 Déc - 16:54


intervention ~


[i]




Le regard déterminé, les sourcils froncés, la réserve de chakra à moitié vide… C’est d’un pas féroce que le Misatachi s’était rendu sur une île non loin du lieu de son combat contre le Kumojin afin d’arrêter les ribambelles d’un stupide Nukenin. Il avait déserté et avait eu le culot de revenir… Non mais dis donc, il se prenait pour qui lui ?! Revenir, comme ça, ni vu ni connu… On voyait de tout dans sa pauvre et misérable vie, quand même… Enfin bref. Kuragari finit par rapidement arriver sur ledit lieu, lorsqu’il aperçut une demoiselle toute mouillée, son t-shirt moulant tout son buste, jusqu’à ses hanches. Elle ressemblait un peu à une gothique et… Franchement, sur le plan vestimentaire, ce n’était pas Kuro qui allait avoir quelque chose à redire. Car bon, quand on porte continuellement un Kimono rose jamais attaché, un haori blanc avec un espèce d’ensemble noir en couvre-corps… On ne pouvait pas trop se permettre de la ramener. Et ça, il le savait bien. Même si dans tous les cas il n’aurait rien dit. A vrai dire, le SDF se fichait totalement de comment les gens pouvaient s’habiller. Ils faisaient ce qu’ils voulaient, après tout. Néanmoins, il y’avait un autre bonhomme, et son empreinte de chakra ne lui était pas inconnue…

« Maeda Ryo… C’ça ? T’as intérêt à m’expliquer c’que tu fous ici, p’tite merde. »

En colère ? Non. Il voulait juste intimider le déserteur de Kiri… Qui avait décidé de fuir avec couardise car il s’était simplement pris un refus de la part d la Mizukage quand il lui avait avoué ses réels sentiments… C’était un peu cliché, tout de même. Le jeune homme d’à peine vingt-cinq ans qui voulait absolument mettre la Terumi dans son lit ou encore faire sa vie avec… Enfin bref. Il s’était approché si furtivement dans son dos à l’aide du Shunshin no Jutsu qu’il avait été en mesure de le soulever par le colback situé à l’arrière de sa drôle de tenue sans qu’il ne puisse rien faire. Bien entendu, Kuragari ne savait rien ds aptitudes du déserteur… Donc bon, il se prendrait un coup et verrait bien de quoi il est capable. Même si bon, il n’avait pas vraiment d souci à se faire, car privé des mouvements de ses mains, ça allait un énorme défi que de lui balancer du Ninjutsu. N’est-ce pas ? Enfin bref. Il se tourna en direction de la jeune fille, ne sachant pas vraiment qui elle est… Lorsque son regard se fixa sur ce qui ressortait le plus de son maillot totalement mouillé. Je vous laisse deviner quoi, hein.

« Toi… T’Kanade, c’ça ? Bien. T’vas pouvoir m’expliquer tout c’merdier… t’as juste fait diversion ou quoi ? Parce que bon, j’doute pas qu’t’aies pu t’en débarrasser comme tu voulais à n’importe quel moment hein. » Il le secoua un peu dans tous les sens, comme un vulgaire jouet. « T’vois, il bouge pas, ‘l’est faible ce p’tit con… Donc maintenant j’t’écoute. »




(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Dim 8 Déc - 20:01


~ La fête se termine ~
Ryo Maeda & Kanade Rye


Le jeune homme de Vingt-Deux Ans attendait tranquillement Kana dans le bain chaud, il espérait que la belle allait le rejoindre rapidement et que le jeu allait pouvoir continuer. Malheureusement dans la vie, tout n'est pas toujours rose, souvent des éléments viennent perturber le bonheur du moment. Le moins que l'on puisse dire c'est que la fête semblait belle et bien terminé, Kana était à peine rentrée dans la salle des bains chauds mixtes qu'un homme souleva Ryo par le col. C'était assez prodigieux, surtout lorsque l'on sait que Maeda ne portait pas le haut de son kimono, c'était à ce demander par quel tour de passe-passe cet inconnu avait réussi pareil miracle.

Quelques insultes plus tard, Ryo comprit que l'homme était un ninja de Kiri qui par magie l'avait trouvé du premier coup. Il fallait croire qu'il avait un GPS dans la tête, mais avait-il seulement conscience que c'était peut-être un piège tendus par le déserteur ? Après tout, Ryo était de Kiri et il avait reçu une éducation des plus exemplaires et des plus rudes. Quoi qu'il en soit, la situation commençait à exaspéré Maeda, ce dernier réussi à se dégager de la main de l'inconnu. Une fois libre, il sauta pour se mettre à côté de Kana et ainsi faire face à l'homme qui était sorti de nulle part.

RYO MAEDA || Petite merde, petit con ... Le moins que l'on puisse dire c'est que tu as un vocabulaire très varié, tes parents doivent être si fière de toi. Je suppose que tu es un de ces Ninja qui chasse les déserteurs. Tu en as mis du temps à me trouver, bien que je dois avouer que j'aurais aimé passer plus de temps avec la délicieuse et ravissante Kanade.

Ryo tourna son visage vers la jeune femme pour se mettre à sourire, une fois ce petit instant Kawaii passé, il regarda de nouveau l'homme.

RYO MAEDA || J'ai quitté Kiri il y a quelques années déjà, mon niveau a beaucoup augmenté. Je suis fière de mes actions, je ne vais pas chercher à te fuir. Je n'ai pas envie de me battre non plus, cet endroit est vraiment très agréable, de plus j'ai rencontré Kana ici et rien que pour ça, ce lieu doit être préservé.

Ryo tourna le dos à l'inconnu, il regarda Kana dans les yeux, arborant un large sourire. Il disait vrai, il avait réellement apprécié cette rencontre avec la jeune femme, mais toutes les bonnes choses ont une fin malheureusement. Maeda prit la main de Kanade puis il déposa un baisé dessus avant de lui adresser quelques derniers mots.

RYO MAEDA || Kana, je me suis bien amusé avec toi. Je suis désolé qu'on ne puisse pas continuer notre petit jeu surtout que j'avais réussi à te faire presque venir dans les bains mixtes, mais que veux-tu ? La vie est ainsi. J'espère qu'on pourra se revoir, tes yeux et ton joli visage vont beaucoup me manquer. Avant que j'en termine avec le Kimono Rose, sache que j'étais sérieux dans mes paroles. Je te trouve ravissante et je garde toujours espoirs de voir ton sourire.

Ceci étant dit, Ryo se retourna vers le chasseur de déserteur, il leva les mains avant de reprendre la parole.

RYO MAEDA || Comme tu peux le constater, je n'oppose aucune résistance. Je suis prêt à retourner à Kiri pour me faire juger. Tu comprendras donc facile que tu n'as plus besoin de continuer ton petit rôle de super chasseur de la mort.

Ryo arborait toujours un léger sourire, étrangement il n'avait pas peur d'être jugé, car il savait qu'il n'avait jamais commis de crime. Il avait même hâte de s'expliquer au dirigeant de Kiri et par la même occasion de revoir Mei et sa petite-soeur

Spoiler:
 


© Kinotto de LG.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Mar 10 Déc - 12:45


Plus si calme que ça en fin de compte...
Kanade Rye & Ryo Maeda & Misatachi Kuragari
Continuant à courir derrière Ryo, Kanade sentait son énervement monter au fur et à mesure du temps qui passait. Elle n’aimait pas ce jeu du chat et de la sourit, même si elle était dans le rôle du chat. Lorsqu’elle l’entendit parler elle pensa à le tuer, certes, c’était sa faute si il s’était autorisé à dire ça d’elle, vu qu’elle ne voulait pas aller se changer pour lui en mettre une. Enfin, ce n’était pas complètement sa faute, vu que ce n’était pas elle qui lui avait renversé un seau d’eau sur la tête. Et il faut le dire, honnêtement elle n’avait pas fait attention à sa tenue, trop concentré à rattraper Ryo tout en essayant de l’avoir en lui balançant quelques objets. N’hésitant pas à passer par-dessus des tables pour aller plus vite.

Elle ralentit sa course quand elle vit que Ryo se dirigeais vers un cul-de-sac, elle souriait encore une fois. Mais pas de joie, ou si c’était de la joie, ce n’était pas la joie d’être heureuse, mais la joie d’avoir presque réussis ce qu’elle voulait faire. La joie d’avoir attrapé sa proie. Oui Kanade le qualifiait presque comme cela. Après tout elle ne lui courrait pas après pour rien. Elle en profitait pour prendre tout son temps, s’étirant les bras l’un après l’autre pour ne pas avoir cette impression d’avoir les bras bloqué pendant qu’elle prendrais un malin plaisir à lui faire montrer que certaine personne de la gente féminine ne se laissait pas faire par des hommes comme Ryo.

Puis elle laissa ses bras retomber en voyant qu’il était entré dans une salle que Kanade ne connaissait pas vu qu’elle ne connaissait même pas les lieux. Elle s’approcha de la porte puis l’ouvrit avant d’afficher une grimace de dégoût. Voilà qu’elle tombait sur les bains mixtes. Exactement le lieu ou Kanade ne voulait pas aller, elle l’avait dit plus tôt. Mais elle entra quand même sans pour autant aller dans l’eau avant de voir quelqu’un d’autre. Elle haussa un sourcil tout en s’appuyant sur une jambe et en posant une main sur une hanche. Elle se demandait ce qu’il faisait là avant d’hausser les épaules, s’en fichant en fin de compte. Mais son avis changea quand elle vit qu’il s’en prenait à Ryo, passant a de la surprise que Kana cachait un minimum.

Elle ne comprenait plus rien à la situation, son regard passant de Ryo à celui qui le maîtrisait en essayant de mieux comprendre, ce qui ne marchait pas trop. Puis elle entendit son propre prénom sortir de la bouche du plus grand, elle posa donc ses iris sur lui en l’écoutant, toujours un sourcil de haussé mais son air surprit fut bien vite remplacé par un petit air blasé. Elle ? Faire diversion ? Déjà qu’elle ne comprenait rien à la situation qui se passait devant ses yeux… Mais elle n’eut pas le temps de répondre que Ryo se dégageais déjà et se plaçait à côté d’elle. Elle regarda Ryo du coin de l’œil pendant qu’il répondait. Elle, qui était déjà en colère contre lui voulait lui sortir la phrase totalement dite et redite du « Tu t’appelles Kanade, maintenant ? ». Elle sentit de nouveau sa colère montrer un peu plus. Elle ne s’était pas doutée une seule seconde que Ryo était un déserteur. Si elle avait continué son jeu à la con, comme elle le pensait, elle aurait été dans de beaux draps vis-à-vis de ses supérieurs et son village. Elle ne put s’empêcher de tiquer en regardant ailleurs lorsqu’il parla d’elle pour ensuite le regarder une nouvelle fois du coin de l’œil.

Elle vit qui lui souriait, en retour elle fronça les sourcils. Lui en voulant pour tout ce qui s’était passé avec l’eau et le fait qu’il ne lui a rien dit sur le fait qu’il avait déserté. Ce qui était logique, oui. Mais par le passé Kanade avait fait preuve de sympathie envers les déserteurs. En parlant de sympathie, Ryo en faisait preuve envers elle, dommage que cela ne fut pas réciproque. Dommage pour lui. Elle le regardait toujours, un air énervé et froid au visage. Ne réagissant pas lorsqu’il lui baisa la main, mais elle la reprit bien vite avant de l’écouter parler. Elle n’eut toujours pas le temps de réagir qu’il se retournait pour parler à l’inconnu. Ce qui l’énervait de plus en plus. A croire qu’elle était juste là pour la décoration, juste pour que les gens lui parlent sans qu’elle n’ait son mot à dire. C’était l’impression qu’elle avait en tout cas. Elle attendit donc qu’il arrête de parler pour se pencher un peu sur le côté, regardant celui qui venait arrêter Ryo, chassant l’air froid et énervé pour le remplacer par un visage plutôt neutre. Elle était toujours en colère, mais elle le masquait. Elle lui fit un petit signe de la main, lui adressant la parole d’une voix presque enfantine.

▬  Tu permets, deux secondes ?

Elle n’attendit même pas sa réponse qu’elle se mit face à Ryo, le regardant dans les yeux avant de lui sourire tout en croisant les mains dans son dos, elle pouvait bien faire ça, surtout après ce qu’elle allait faire. Décroisant les mains elle changea d’expression pour reprendre un visage colérique tout en lui offrant une claque qui fit bien du bruit. Elle y était allée avec presque toute sa force, s’empêchant de lui mettre carrément une droite. Puis elle reprit la parole, cette fois ci le ton de sa voix était clairement froid.

▬  Ça c’est pour l’eau que tu as renversé sur moi. Et estime-toi heureux que je ne continue pas pour tout ce que tu as fait et dit qui ne m’a pas plu.

Puis elle se dégagea sur le côté, une claque ne lui suffisait pas pour se calmer, mais elle n’avait pas le choix. Après tout il allait se faire enfermer, c’était déjà assez pour lui. Enfin, du point de vue de Kanade, du moins…
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Sam 28 Déc - 18:12


go home alone





Le bras droit levé bien devant lui, la main refermée sur un col lambda, les yeux braqués droit devant une jeune femme… Qu’est-ce qu’il pouvait bien faire là, le Misatachi ? Eh bien, c’est très simple. Il revenait tout juste de son combat face à Black Panther – un Kumojin – durant lequel il vint de perdre un précieux ami ; Ryoshi Nagare. Cet homme était son duo depuis maintes années à présent, mais il faisait également partie de l’aristocratie de Kirigakure, sans oublier qu’il était l’un des meilleurs pêcheurs que le village de la Brume n’ait jamais connu. Autant vous dire que ce frêle corps était tout de même assez important au sein du village. Le colosse, comparé à lui, n’était rien, excepté sa place d’ANBU ainsi que son degré minimal d’importance dans l’équipe de la Godaime Mizukage. Bref, il avait profité du fait que son adversaire était immobilisé pour s’en aller ; un des autres ANBU l’accompagnant l’avait dépêché sur une autre affaire : Maeda Ryo. Un esprit d’adolescent dans le corps d’un vingtenaire. Classique. Celui-ci avait déserté après avoir pris un refus « amoureux » de la part de Meï. Pourquoi fallait-il donc que tout le monde en soit amoureux ? Question sans réponse, malheureusement.  

Bref, il s’était rapidement rendu sur les lieux à l’aide de la géolocalisation parfaite établie par le senseur… Et puis ce n’était pas évident ; il y’avait un bazar monstre dans les lieux où il se trouvait… Accompagné d’une autre Kirijin. Celle-ci était trempée jusqu’aux os et elle le tenait en tenailles, dans un cul de sac. Kuro, lui, était arrivé par derrière et l’avait attrapé par le col, puis l’avait secoué comme un jeu, tandis que la demoiselle répondait à ses questions. Elle semblait perdue, mais au moins elle était rentrée parfaitement dans le jeu du colosse. Soudain, l’asticot parvint à s’échapper, sous les yeux ébahis de Kuragari. Il ne pensait pas qu’il gigoterait autant, le bougre. Enfin soit, il s’était rendu au niveau de Kanade, qu’il tenta de draguer. Encore une, en somme. Après, le Nukenin revint devant l’homme en Or et décida de se rendre, souhaitant éviter tout combat. Au moins, il ne risquait pas d’être blessé. Ou alors il avait peur de notre titan… Ce n’était pas impossible. Bref, la jeune Kunoichi demanda une sorte de faveur au trentenaire, qui accepta d’un hochement de tête. Elle s’approcha du fugitif et lui asséna une de ces claques… De quoi en mettre un coup à sa fierté masculine déjà bien amoindrie.

« Ouch… Ça m’aurait pas plu ça… »

Il grimaça sur ces paroles. En fait, il ne s’était jamais trop fait baffer par la gente féminine, le SDF, mais il est vrai que rien d’y penser… Il en avait « peur ». Lui qui n’avait déjà pas beaucoup de fierté quelconque – bien qu’il s’en moquait comme de l’an zéro – alors se faire descendre ainsi par une membre du sexe opposé… C’était mort pour lui. N’empêche que le Maeda… C’était la première fois qu’ils se rencontraient, et pourtant… Il ne pouvait déjà pas le voir. Impressionnant non ? A croire que personne ne pouvait supporter un énergumène dans son genre… Le genre de kéké faisant tout pour s’attirer les faveurs des demoiselles, pour ensuite les faire boire jusqu’à l’ébriété totale pour ensuite abuser d’elles dans un buisson. Certes, le Golem d’Eau n’était pas irréprochable concernant les vices, mais jamais il n’avait tenté de se vider les bourses naturelles, de violer, en faisant boire ou fumer une femme. Quitte à faire ça, autant aller dans une bonne maison close. Cela vaudra mieux pour tout le monde, et ça évitera la réputation foireuse. Cependant, il était mitigé le bougre. D’un côté, il compatissait le Nukenin de la barre reçue, mais de l’autre… Il approuvait parfaitement ce geste, et encore, vu ce qu’il comptait lui faire… S’il s’était écouté, il lui aurait déjà arraché la langue et les bijoux, pour ensuite le faire danser sur la grande place de Kirigakure… Enfin bref.

L’homme au Gôrudoton se redressa rapidement et fixa à nouveau Ryo. Son regard était grave, sombre… A cause du chapeau. Ses grosses paluches le prirent avec soin et le remontèrent sur le haut de son crâne, laissant ainsi dépasse une petite mèche de cheveux. Son sourire se mit à luire, tandis que la lumière se reflétait sur ses dents jaunies à cause de l’alcool et du tabac, qui sont ses principales consommations depuis qu’il est adolescent. Il sortit ensuite son plus gros katana et en sortit la lame, histoire de lui montrer à quel point elle scintillait. En gros, il le menaçait ; il n’avait pas intérêt à jouer aux imbéciles, même après s’être rendu. C’est d’un sourire sadique qu’il appuya légèrement la lame juste en-dessous de la glotte du nain, histoire de faire couler un léger filet de sang le long de la lame… Qu’il amena ensuite jusqu’à ses lèvres. Il lécha allègrement le sang impur présent sur celle-ci et la rangea enfin. Au moins, le Maeda était prévenu. C’était clair, net et précis. Puis Kuro le choppa par la peau du coup et le balança bien devant eux. Il fallait qu’il avance, et vite. Ils n’avaient pas que ça à faire après tout, Kanade et lui.

Tandis qu’ils avançaient, aucun son ne sortait de leurs bouches, surtout pas de celle de Ryo. Il avait bien trop honte, après tout, et il avait plutôt intérêt à se faire petit, au vu de ce que venait de lui montrer Kuro. Soudain… Une pensée qui handicaperait le petit queutar à vie germa dans l’esprit complètement pété du Kirijin. Un crépitement se fit alors entendre au niveau de sa main droite. Il interpella le petit fuyard de frustré de sa voix forte, qui se retourna automatiquement. Rouvrant les yeux en grand et s’approchant lentement de l’autre, histoire de créer un contraste, il se mit accroupi et lui montra le poing empli de Raiton. Et c’est à ce moment-là que son bras musclé s’arme avec vivacité pour ensuite venir se loger dans ses deux petits bijoux de famille… Lui arrachant un énorme bruit d’agonie. De là, Kuragari fit un autre mudra tout en se concentrant quelques instants afin de faire apparaître un nuage à partir de sa poussière d’or. Il souleva le Maeda dessus et le balança brutalement afin de l’emmener à la Kage de la Brume. C’en était plus qu’assez de ce petit mécréant, il voulait se reposer à présent… Mais il fallait aussi qu’il aille chez les Ryoshi pour leur présenter ses plus profondes condoléances…

« Ta gueule, connard. T’as que c’que tu mérites, p’tite merde. Oh, et Kanade, maintenant qu’on est d'vant les portes, j’te laisse t’occuper d’lui… Il fronça les sourcils et abaissa son chapeau, masquant ses yeux brillants à cause des larmes qui tentaient de tomber. J’ai une chose importante à régler… »


(c) AMIANTE



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Dim 29 Déc - 21:50

Je considère ce Rp fini. Kana si tu veux poster fait, mais sa serait bien que si tu rep tu fasse un truc réaliste histoire de compenser. Enfin Bref Have A Nice Day

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Dim 29 Déc - 23:26

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang B)


Messages : 28
Date d'inscription : 13/11/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 22 ans
Expérience:
89/1250  (89/1250)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Dim 29 Déc - 23:29

Oui tout à fait, je ne dirait rien je ne voudrait pas m'attirer un peu plus la foudre du staff.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Chuunin de Kiri. (Rang B)


Messages : 127
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 21

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 18 ans
Expérience:
192/1000  (192/1000)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Sam 4 Jan - 4:47

[ HRP: Si vous arrêtiez cette histoire une bonne fois pour toute ? Non ? Bref. Je clos le RP alors. ]

Plus si calme que ça en fin de compte...
Kanade Rye & Ryo Maeda & Misatachi Kuragari
Sentant sa main chauffer après la claque qu’elle avait mise à Ryo, Kanade portait sur elle un visage neutre, presque énervé. S’il n’y avait pas eu cette personne qui venait arrêter Ryo, elle lui aurait tout bonnement cassé la figure avec beaucoup de rage.
Au début de sa rencontre avec Ryo, elle ne savait pas pourquoi l’idée de drague ne lui plaisait pas. Mais maintenant elle savait, elle avait enfin trouvé le mot qu’elle cherchait après toute ses minutes passé à discuter et à poursuivre le déserteur. Elle se sentait tout bonnement un sentiment d’infériorité, vexée par sa nature de femme que Ryo semblait si bien connaitre d’un point de vue autant physique que physiologique…

Ce qui énerva Kanade. Elle avait l’impression d’être un objet pour Ryo. Un objet qui aurait dû lui servir que pour une nuit. Fort heureusement pour elle Kanade n’était pas de ce genre-là. Même si elle était du genre à provoquer, ce n’était pas du tout son genre à squatter le lit d’une personne qu’elle ne connaissait pas et qui faisait exprès de la charmer a coup de belle parole qu’elle ne croyait même pas. Voilà la vraie raison de sa claque. Pour l’eau, elle s’en fichait à moitié. Elle s’en fichait tellement qu’elle ne s’était pas accordé un regard sur sa tenue et ainsi, ne pas apercevoir que son haut était plutôt transparent contrairement à avant, lorsqu’elle n’était pas trempée.

Posant ton regard chocolat sur l’ANBU qui venait arrêter Ryo, elle l’écoutait dire sa réflexion, soupirant tout en tournant la tête sur le côté pendant quelques secondes avant de regarder ses gestes, sa menace envers Ryo. Ses yeux s’attardèrent devant la couleur rouge du sang. Sa fichue habitude du sang était toujours là. Lorsqu’elle le vit porter la lame a sa bouche pour y gouter le sang, elle afficha un petit air surpris puis la chuunin tenait son avant-bras droit avec sa main opposée, tournant le regard tout en fronçant les sourcils. Elle était gênée par ce geste. Ce geste qui lui semblait si familier. Se souvenant d’elle-même faisant ce gestes a quelques détails près, elle serra la prise de sa main au point de sentir une légère douleur ce qui eut pour effet de mettre un terme à ses souvenirs qui lui revenait en tête.

Malheureusement elle revint sur terre à un mauvais moment, sursautant au geste du plus grand. Elle ne s’y attendait pas du tout. Certes Ryo était un déserteur, mais elle trouvait les gestes qui étaient sur sa personne un peu brutaux à son gout. Mais elle préféra garder le silence, étant encore un peu énervée pour pouvoir parler tranquillement. Lâchant son avant-bras, elle baissa la tête pour regarder le sol. Ryo l’avais énervée, et tant qu’il serait dans son champs de vision, cette colère ne se calmerais pas. Mais cela eu l’effet contraire en voyant l’état de son haut, serrant les dents pour s’éviter de gueuler après les deux hommes présents qui n’avais pas eu l’idée de la prévenir, à moins qu’ils voulaient profiter de la vue, ce que Kanade avais compris sans réfléchir.

Elle remit alors le haut du kimono même si il était aussi trempé. Et elle suivit les deux hommes en gardant toujours le silence pour compagnie, restant en arrière, les mains croisées dans le dos, avant d’être attirée par la voix du plus vieux du trio. Ce qui la força à poser une nouvelle fois son regard sur lui et à regarder la scène sous un air surpris, ne comprenant pas tout de suite ce qu’il avait en tête.

Puis elle se tapa le front en soupirant quand elle vit le geste du plus grand. Murmurant un « C’était vraiment nécessaire ? » pour elle-même. Elle resta quelques instants comme ça, gardant les yeux fermés pour faire le vide dans sa tête et des évènements de ce jour avant de regarder l’état de Ryo. Elle se doutait qu’il n’allait pas forcément bien vu le cri qu’il avait poussé. Cela était compréhensif vu ce qu’il venait de subir. Son regard dériva sur le côté quand elle s’aperçu que Ryo n’était pu au même endroit mais sur un nuage d’or. Elle se mettait dont a suivre les deux autres, après tout, il fallait surement qu’elle mette au courant ses supérieur qu’elle ne savait pas que Ryo était un déserteur.

Arrivant sur place, elle entendit encore la voix du plus âgé, mais elle ne le regardait pas, elle regardait ailleurs, comme si elle était étrangère à cette situation. Elle commençait à en avoir marre. Même en vacances, il lui arrivait un truc. Elle nota dans sa tête de refuser toutes propositions de vacances de la part de son frère, à partir de maintenant. Mais, sortant de ses pensées, elle regarda celui qui avait la parole. Elle haussa un sourcil. Il lui laissait la tache de l’amener à la Mizukage ? Elle avait voulu exprimer son refus, n’étant pas celle qui était venu chercher le déserteur, mais elle ne répondit rien lorsqu’elle entendit la dernière phrase. Elle passa une main dans ses cheveux en regardant ailleurs, l’air a demi-contrarié, a demi-gênée par la situation. Puis elle posait son regard sur Ryo, ne lui demandant même pas si il allait bien, elle le prit par l’avant-bras et l’amena elle-même jusqu’à la Mizukage, sans ne rien dire, elle ne pensait plus à rien, juste à son envie de profiter de ses vacances…
codage par Alyss (Kanade A. J. Rye)

_________________
Parce que ce sont des cadeaux, et ça se garde...~ Merci Kaya ♥:
 

Oh, quand je parle, c'est en Crimson~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 36
Date d'inscription : 13/10/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
0/0  (0/0)


MessageSujet: Re: Que la fête commence !    Lun 20 Jan - 19:52


Correction RP


>Ryo Maeda <

    Positif

    • Mise en page agréable.

    • Le texte est assez fluide et compréhensible, dans l'ensemble. Tu fais avancer rapidement les actions, ce qui permet de ne pas t'éterniser trop longtemps sur une scène.


    Négatif


    • Je te reproche tout d'abord de jouer les actions de Kanade. Par exemple, sa réaction lorsqu'elle reçoit de l'eau sur elle.

    • Ensuite, il y a de nombreuses fautes bien désagréables au niveau des accords. Il y arrive assez souvent que tu te trompes de terminaison en conjuguant tes verbes et tu confonds le singulier et le pluriel. "Ces petites vacances maison s'annonçait vraiment très intéressanteS, intérieurement, Maeda espérait que cette mystérieuse inconnue allez décider à se débrider un peu, histoire qu'ils puissent s'amuser et profité des services proposer par l'auberge."

    • Il y a sans doute trop de dialogues par rapport à la narration, dans certains de tes posts.

    → Malus échelon 1.


    Récompense


      Nombre de mots : 3 952
      Gain de mission : /
      Calcul :(457 +567+73+620+538+568+629)/40 = 98,8*0.9 = 88,92 = 89.

      Expérience gagnée : 89 Xp.
      Ryos gagnés : /



> Kanade Rye<

    Positif


    • Très joli codage et tes paragraphes sont bien aérés.
    • Les posts sont suffisamment remplis pour pouvoir décrire au mieux les scènes.
    • Dans l'ensemble, la lecture est appréciable. Il est tout de même amusant de constater que Kanade a des petites failles dans ce qu'elle sait des relations amoureuses.


    Négatif


    • Fais attention à la conjugaison de ta troisième personne du singulier, à l'imparfait : "Ryo se dirigeais", " qu’elle prendrais", "Ryo l’avais énervée".

    Récompense


      Nombre de mots :4447
      Gain de mission : /
      Calcul :(494+620+577+382+477+996+901)/40 = 111,175 = 111.

      Expérience gagnée : 111 Xp.
      Ryos gagnés : /



> Misatachi Kuragari <

    Positif

    • Bonne esthétique des deux posts.
    • Musique d'ambiance dans le thème.
    • Pas de soucis de langue.


    Négatif


    • Premier post un peu trop court pour une intervention.


    Récompense


      Nombre de mots : 1649
      Gain de mission : /
      Calcul :1649/40 = 41,225.

      Expérience gagnée : 41 Xp.
      Ryos gagnés : /




Correction RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Que la fête commence !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Que la fête commence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de l'Eau :: Autres îles du pays de l'eau
-