AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Flash-back [ Examen Chûunin - Open ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Godaime Kazekage. (Rang S)


Messages : 70
Date d'inscription : 14/07/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
175/2000  (175/2000)


MessageSujet: Flash-back [ Examen Chûunin - Open ]   Mar 19 Nov - 13:32


Cri d'angoisse un soir de pleine lune

« Seul dans ce monde égaré, j'arpente fièrement ces routes tapissaient de sang »



Toujours et encore, cette douceur mélancolique qui m'envahit une fois la nuit tombée. Je me tenais sur un toit, assis simplement sur le plus haut point, fixant le ciel et ses alentours, bercée par une douce brise de temps à autre. Le calme régnait en maître, ce qui me permettait de me perdre dans mes songes et de garder mon calme. Tel le silence avant la tempête, je prenais le temps de m'immiscer dans cette représentation d'une nuit calme et paisible. Bien qu'étant moi-même en contraste avec ce calme naturel, j'étais son parfait oxymore une fois que le voile sur ma personne tombait. Depuis mon arrivée dans ce village, la frustration causée par ces ninja que je n'ai pu achever à plusieurs reprises me procurait un désir inassouvissable. Ce manque de sang, de morts par mes mains m'empêchais de continuer à vivre en paix avec moi-même. Je n'avais que faire de cet examen inter-village ou encore de cette mission secrète dont on était assignés. La seule raison de ma venue dans ces terres éloignés étaient pour prouver mon existence. Ils m'ont donné un prétexte pour pallier mes pulsions, mais à la moindre occasion où j'aurais le dos tourné, ils s'empresseront de me tuer. Oui, mère, c'est à ce moment là que je te les apporterait, servis dans l'agonie et la peur dessinée sur leurs visages. Comme tous ceux qui m'ont approché depuis ma naissance avec l'unique intention de m'ôter la vie. Je suis un vestige du passé qu'ils aimeraient oublier, enterré avec les erreurs, je représente une simple expérience ratée à leurs yeux. Amour ? Ce mot ne signifie rien à mes yeux. J'ai été élevé isolé de tout le monde, encadré par mon père suite à son enseignement interdit de la maîtrise du sable. Gâté et surprotégé, je pensais d'abord que c'était de l'amour. Mais arrivé à l'âge de six ans, et durant les six dernières années mon père à essayé de m'assassiner. J'ai perdu le compte de combien de tentatives il ait fait.
Compassion ? Tristesse ? Mère est là pour moi, et nous les tuerons tous, en ton nom je continuerai à vivre et par le mien ils mourront.

Ce stupide examen allait passer à l'étape trois suites aux matchs préliminaires qui ont déterminé l'identité des participants. Rien que d'y repenser, j'avais cette chaleur qui me montait à la tête suite à mon échec le concernant. Lui et son maître qui s'était interposé pour le protéger... Pourquoi... -« Car c'est mon élève favori ». Foutaises, mensonges, il aurait dû mourir à ce moment là de mes mains. Mon rythme cardiaque s'accélérait en repensant à la scène, accompagnait d'une respiration saccadé et d'une migraine atroce causée par d'abominables souvenirs qui remontaient à la surface. Ma main se posait lentement sur ma tête afin d'apaiser les tourments qui me hantaient depuis cet accident.. Le protéger n'est-ce pas ? Je me protégerai moi-même afin qu'ils sachent tous à quel point mon monde est fabuleux.
Je finis par me calmer lentement en déposant mes yeux sur l'astre lunaire qui englobait le ciel de mes arrières d'une couleur euphorique. J'apparaissais comme une ombre dans ce tableau de lumière et m'y distinguer fortement. Je pris le temps de fermer les yeux, comme un synonyme de soupir suite aux bruits de pas qui s'avançaient vers ma position.

Je savais que cette atmosphère de prospérité ne pouvait juste durer. À la seconde où je ré-ouvris mes paupières, ma vision prit connaissance de l'inconnue à l'allure hostile. Était-il insomniaque lui aussi ? Non, il était là devant moi, levant son regard pour m'observer du haut de mon perchoir. À première vue il faisait parti lui aussi du tournoi en vue de la phase finale de l'examen. Selon ses dires il serait venu m'éliminer pour pouvoir affronter Uchiha Sasuke plus rapidement. Ses mots résonnaient dans ma tête, une fois encore on voulait me tuer. Il était dans l'équipe des ninja du pays du Son et semblait occuper une place de leader. Parmi eux, il ne restait plus que lui en course. Hélas, l'espoir de son pays allait s'arrêter ce soir. Au moment où il s'était présenté à moi en me faisant part de son désir de m'éliminer, je ne pouvais l'épargner. M'en prendre à une cible faible, assouvissait temporairement mon envie de tuer, mais pour être totalement satisfait pendant une période, il me fallait tuer quelqu'un de fort. Au moment où il sortit son bras customisé pour son jutsu, sans prononcer le moindre mot, une étendue de sable à l'allure d'une queue géante se rua sur lui. Tétanisée de peur et d'étonnement quant à ce qui se présentait sous ses yeux, sa mort fut rapide sans la moindre riposte. Un bruit assourdissant retentit au moment de l'impact et son corps gisait couvert de sang. Cette attaque m'avais mis en transe, je devais me calmer le plus rapidement possible sous peine de me déchaîner. D'ici moins d'un mois je n'aurais plus besoin de me retenir mère et je t'apporterai un sang bien meilleur, bien plus fort, le sang de l'Uchiha..

Je marchais lentement pour reprendre mes esprits et quittais en même temps ce lieu souillé. D'un pas nonchalant je fus interpellé par la présence de deux personnes sur le bâtiment qui s’opposait au mien. D'un regard rapide je pris connaissance de l'information pour ensuite continuer ma route en attendant que le jour se lève sur cette nuit tachée de sang.




© madoka (killedyourlight.) pour gaara.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Chef du Détachement d'Infiltration et de Reconnaissance


Messages : 280
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Konoha Gakure no Satô

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 27 ans
Expérience:
547/2000  (547/2000)


MessageSujet: Re: Flash-back [ Examen Chûunin - Open ]   Ven 22 Nov - 18:10


© Yamashita sur épicode

Le Genin de Suna
« Tu es de retour depuis tout ce temps, Orochimaru »


feat. Sabaku no Gaara & Shiranui Genma


L'examen des Chuunin, une étape importante pour tous les Genin de chaque pays, c'est lors de cet événement-là qu'ils doivent prouver leur compétence en tant que Ninja. L'examen avait au moins quatre épreuves plus dur les uns les autres et tout ceci, grâce aux examinateurs. Généralement, ceux qui s'occupaient du passage en grade, c'était des Juunin Tokubetsu comme Gemma, Hayate, Ibiki ou bien Anko. L'événement ce passer à Konoha, il y avait quatre pays d'y inventer dont deux nouveaux participants : Suna et Oto. La première épreuve était dirigée par Ibiki Morino et surveiller par des Junin expérimenté qui devait virer les tricheurs. Le but de l'exercice était de réussir à obtenir des informations sans se faire prendre, malheureusement, beaucoup avaient échoué. Après l'épreuve une, c'était au tour d'Anko de leur réserver une surprise. Elle leur avait cocoté une épreuve de survie ayant également pour but de récupérer des rouleaux en affrontant d'équipe. Les risques de mourir étaient présents vu que les Genin devaient se rendre dans la forêt de la mort, il avait un certain pour récupérer le parchemin manquant dans leur inventaire et d'aller à la tour. Durant cette épreuve, il y avait eu un record de battu, les ninjas de Suna surtout l'un d'eux s'était démarqué. En plus de cela, il y avait eu un imprévu plutôt alertant, la présence d'Orochimaru dans la forêt. La Matarashi avait dû l'affronter, mais ce dernier s'est enfui en ayant eu ce qu'il voulait depuis le début, La Juuinjutsu sur Sasuke Uchiha.

Après cela, rien de spéciale n'avait eu lieu à part une autre apparition d'Orochimaru face à Kakashi. L'examen de Chuunin connu comme dans ses habitudes, un mois de repos pour les participants toujours qualifier. Anko était assez intrigué par le fait que son ancien maître était revenu dans Konoha, c'était mauvais signe pour le village. La femme avait commencé à faire son enquête avec d'autre Anbu en sachant déjà l'un de ses objectifs, le dernier survivant du clan Uchiha. Par contre, quelque chose perturbait l'esprit de la Tokubetsu, cela l'empêchait de rester tranquille. Elle savait que son mentor n'était pas du genre à repartir les mains presque vides, il devait chercher autre chose. La chef de la section d'infiltration et de reconnaissance n'avait malheureusement pas trouvé le moindre indice, elle était retourné sur les lieux de ses apparitions. Étrange, Orochimaru était tout de même un ninja prudent ne laissant aucune trace, mais pourquoi s'être laissé volontairement montrer ? De plus, il avait parler de ses vues sur le jeune Sasuke, comme s'il cherchait à ce qu'ils voient leur impuissance face à ses manigances. Même le Sandaime ne sut répondre aux questions de la Juunin, la marque maudite ne réagissait plus à la présence du serpent blanc. Pour le moment, elle laissa donc tomber en attendant le moment où il y aurait le moindre bruit sur lui.

La mort d'Hayate avait vite circulé au sein des hauts-gradés de Konoha, il fallait que cette information reste secrète pendant l'examen de Chuunin. C'était l'ordre du Sandaime Hokage pour éviter tout souci, les anbu allait mieux surveiller le village pour qu'il n'y ait plus de mort. La plupart resta tout de même tranquille même si, Hayate était leur amis, il fallait faire mettre les sentiments de côté pour le moment. La mort du jeune homme intrigua encore plus Anko, Orochimaru ? Non, ce n'était pas sa façon de tuer, la Mitarashi le connaissait que trop bien. Le corps n'aurait jamais été retrouvé si facilement si c'était le Sennin le responsable, mais qui c'était ? Malgré les ordres du Sarutobi, la Tokubetsu allait quand même enquêter pour en savoir plus, c'était son ami et un excellent élément au sein de Konoha. Une idée était venu traverser l'esprit de la jeune brune, le serpent blanc avait peut-être un allié au sein même du village de la feuille. Si son intuition était bonne, c'était mauvais de le laisser en liberté. Pour le moment, elle ne voyait qu'Oto qui pourrait être l'allié de son ancien senseï. Après tout, c'était un nouveau village et elle ne connaissait que peu d'information sur eux. Evidemment, Suna était soupçonné par la kunoichi surtout par rapport à ce Gaara qui avait causé quelques soucis.

Cela faisait une semaine que tout s'était passé, Anko était revenu sur le lieu du crime pour chercher des indices. Il faisait nuit et c'était bien pratique pour ne pas se faire repérer, mais moins pour trouver quelques choses. En tout cas, la Jônin espéra que cela avait un lien avec Orochimaru, ça rendrait ses recherches un peu plus facile. Soudain, elle sentit quelqu'un derrière elle puis d'un mouvement rapide, elle bondissait en avant pour s'éloigner de lui. La kunoichi sortit alors un kunai avec sa main droite et trois senbon qui sortit de sa manche gauche se déposant dans sa main gauche. La Mitarashi avait de bons réflexes, puis elle remarqua que ce n'était d'autre que Genma Shiranui, un Juunin Tokubetsu. C'est le garde du corps du Hokage, elle se demandait bien ce qu'il pouvait l'amener à venir jusqu'ici. La femme se releva et s'approcha de lui en soupirant, il lui avait fait un peu peur quand même à venir sans rien dire ou peut-être était-elle trop occupée pendant l'avoir entendu venir ?

Anko : Qu'est-ce que tu fiches ici ? Tu n'es pas censé rester à la tour de maître Hokage pour le surveiller ?

Soudain quelque chose interpella la Juunin, c'était la présence d'un ninja en face du bâtiment où ils étaient. Anko l'avait reconnu, difficile de ne pas le reconnaître, il s'était fait remarquer pendant la seconde et la troisième épreuve. La Mitarashi avait le pressentiment de faire très attention à lui, qui n'était pas tout à fait comme les autres Genin. Sabaku no Gaara, ce gamin avait un tout autre niveau bien plus élevé que la moyenne des Shinobi de son âge. Le genre de ninja qu'Orochimaru aurait bien voulu avoir comme cobaye ou futur corps pour son immortalité. Gaara les fixait, mais il semblait d'avoir rien à faire d'eux d'après les pensées de la Kunoichi. Elle était sûre qu'il était dans le coup, ce type était quelqu'un de sanguinaire, Anko l'était et c'était facile pour elle de le voir ce genre de choses chez une personne. Tout en continuant de regarder le Sunajin, elle s'adressa à Genma pour lui dire ses inquiétudes.

Anko : Genma...Ce gamin est inquiétant, je suis sûr qu'il sait quelque chose à propos de la mort d'Hayate. Ou bien qu'il en soit lui-même le criminel, on devrait aller l'interroger et voir comment il va réagir, tu ne crois pas ?



_________________

The couple !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Flash-back [ Examen Chûunin - Open ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays du Feu :: Konohagakure no Sato :: Grande Place
-