AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Daï Sensou [Thrys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 61
Date d'inscription : 14/07/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
3/1750  (3/1750)


MessageSujet: Daï Sensou [Thrys]   Ven 11 Oct - 23:41






Daï Sensou
Shinsuke Takasugi/ Thrys

Les cloches des temples environnants sonnaient ou plutôt hurlaient. Elles avaient débuté de manière rythmique depuis l’aube et ne cessaient de sonner par intermittence, et ce malgré que Midi fut passé depuis des lustres. Dans la matinée, processions et mariages continus affluaient aux temples du village : jeunes et pures demoiselles en obi rouge, épouse de diplomates et commerçant à l’allure anodine, et ça là, une vielle femme en Kimono ancrâtes, elle souriait admirant le mariage de son petit fils. Vu de loin, l’intérieur du temple semblait comble. Des jeunes hommes désireux d’observer la mariée sous toutes les coutures que de prendre véritablement par à là célébration.

À l’intérieur de la salle se dressait un sublime temple en miniature. Son toit était couvert de feuilles de cerisiers, et ses colonnes entrelacées de fleurs des champs. Encore plus à l’intérieur de ce « Temple de fleurs », comme les moines l’appelaient, émergeait une statue noire, haute d’une bonne soixantaine de centimètres, du Bouddha, pointant le ciel d’une main et de l’autre, la terre. L’édifice reposait dans ce qui pouvait vaguement ressembler à une piscine peu profonde. Les tuiles violâtres et bleutées que pouvaient observer les invités tandis que le prêtre versait sur leur minois de l’eau bénite laissaient pensives et rêveuses. L’endroit semblait particulièrement bien choisi pour y célébrer une union entre deux personnes. Un endroit surement peu commun pour un homme tel que Shinsuke. Pourtant, pourtant, détrompez-vous. Le bellâtre semblait bel et bien assister à un mariage. Dans un temple où moines et passant prônaient la pureté ainsi que la vertu, un humain fort de nombreux assassinats, les mains tachetées du sang de ses victimes s’y trouvaient sans le moindre remords. Lisant par moment un ouvrage tant l’ennui lui prenait l’envie de vivre. L’épéiste levait ses petites mirettes, et regarda au dehors, sa taille imposante lui donnait vu sur la foule. Soudain, le mariage prit fin à la plus grande joie de notre antagoniste. Ce dernier attendait avec impatience la fin du mariage de son client : en effet, ce dernier se trouvait être également une personne à la vertu plus que douteuses contrairement à sa sublime épouse. Criminel cachant ses petits méfaits à sa famille ainsi qu’à sa fraiche épouse, Kurisu Uta était en quelque sorte l’associé de notre sabreur des pluies. Lui trouvant, lorsque ce dernier dispose de quelques besoins monétaires, des missions d’assassinat. Bref, « le scélérat », fort de son mariage, avait rendez-vous afin d’attribuer une mission de la plus haute importance au survivant du Clan Shinsuke. Ce fut au coin d’une ruelle, à quelques encablures seulement du lieu de mariage, à l’abri des rayons et regards indiscrets, que les deux hommes traitaient.

— Bien joué, te voilà marié ! Hurla le vingtenaire tout en applaudissant.  même si j’aurais souhaité que tes invités soient, un peu plus décent vis-à-vis de ta femme. Toisait Takasugi de sa voix forte.

— Veux-tu bien te taire, ne me parle pas de ses vauriens, une fois la cérémonie terminée, ces minables auront le même traitement qu’aux vulgaires chiens que l’on castre. Lançait presque ironiquement Kurisu.

— Bref, nous ne sommes ici pour discuter de tes prochaines activités, allons droit au but. Aurais-tu un quelconque job pour moi ?

— Hum, Ouai en quelque sorte. Cependant tu devras dès lors retourner à dans les environs d’Ame. La mort d’Hanzo ne devrait plus te gêner. Au fait, c’est bien toi l’assassin de ce peureux ?

— Ne m’en parle pas, ce sujet à tendance à m’irriter. Acheva sèchement le bellâtre.

Poursuivant sa route dans un silence des plus mystérieux, l’homme prenait chemin en direction de son pays natal. Celui où il y vit jour, et aussi où son âme y périt.

Les jours suivaient et se ressemblaient en tout point. Les nuages plus grisâtres que notre antagoniste marquait la fin de son périple d’une semaine. Ses sandales s’enfonçaient à mesure qu’il avançait. Ce temps minable qu’il appréciait tant autrefois, le répugnait aujourd’hui. Shinsuke eut depuis la mort de Toyako, sa compagne, mainte fois souhaité l’éradication de ce pays corrompu par le joug de l’effroyable Hanzo. Le bougre lâche fut assisté durant ses méfaits par l’un des anciens de Konoha, l’homme de l’ombre, celui qui dirige la racine, Danzo. Bref, fut-il toutefois arrivé aux abords de sa mission qu’un homme vînt à attirer son regard de jade. Il semblait plutôt jeune, à vu d’œil de borgne, du même âge que notre antagoniste. Ce clan adverse devait être imposant pour quémander les besoins de deux Shinobi. Tout en sortant sa Kiseru de la poche gauche de son Kimono, Shinsuke portait une fine pellicule de tabac qu’il alluma sans plus tarder. Lançant d’intenses regards le bellâtre brisa la glace.

— Hoy, Shinsuke Takasugi, déserteur d’Âme. Tâchons de rapidement finir notre tâche, je ne suis pas friand des missions entre « déserteurs ».

Froid, comme à son habitude, le maître Fuuton  n’était véritablement du genre à faire « Ami, Ami » avec le premier venu.



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________

Je ne suis ni plus ni moins qu'un papillon de nuit ayant perdu sa lumière. Errant dans les ténèbres, mon âme est tourmentée. Plus rien à gagner ni à perdre, vous m'accompagnerez tous dans mon infernale chute aux enfers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Daï Sensou [Thrys]   Dim 13 Oct - 12:55

Une vieille rancune.




Une nouvelle mission.



Marchant sous une pluie diluvienne, dont les nuages sombres et grisâtres qui masquaient la lumière du jour, Thrys approchait peu à peu des murs du Village caché de la Pluie. Sans réfléchir, il leva la tête et admira la hauteur des bâtiments, qui semblaient tout simplement gratter le ciel. Yami, qui voyait le monde à travers les yeux de son « hôte », ne put s’empêcher de lâcher un commentaire :

« Impressionnant, vraiment ! Et d’après nos sources, cette ville serait le repaire de « Dieu » ? »

Notre vagabond hocha la tête, approuvant les dires de son interlocuteur. Puis, sans perdre une seconde plus, il baissa le regard avant de fixer l’entrée d’Ame. Plus vite il atteindrait l’enceinte et les rues de la cité plus vite il pourrait se mettre à l’abri. Le contraste entre le Pays du Vent et celui de la Pluie était incroyablement violent. Alors qu’il y a seulement quelques heures la température avoisinait les quarante degrés à l’ombre et où l’insolation le guettait, voilà qu’à présent la maladie qu’il pouvait contracter à tout instant était le rhume, voire la grippe. Quel monde de fous !

Mais alors qu’il s’apprêtait à traverser les portes de la ville, un homme l’interpella. Placé sous un appenti, à l’abri de la pluie, il tenait une espèce de stand, avec derrière lui un large panneau sur lequel étaient accrochées plusieurs feuilles. Agitant le bras au-dessus de lui, Thrys ne put que tourner la tête, attiré par le mouvement. Ce visage ne lui était pas inconnu… Il l’avait déjà croisé dans un bar à Tanzaku, assis dans un coin à recevoir diverses personnes plutôt louches. Intrigué, notre héros s’approcha de lui, avant que ce dernier ne prenne la parole :


« Ah, je vous attendais Thrys !
- Vous… m’attendiez ?
- Exactement ! J’ai eu vent de votre petite mission d’assassinat à Yutakana, la cité marchande du Pays du Vent… ainsi que de votre meurtre à Tanzaku… »

Thrys ouvrit de grands yeux. Voilà que la situation lui échappait complètement : alors qu’il était persuadé de n’avoir laissé aucun indice derrière lui, l’enquête avait fini par trouver un suspect potentiel. Mais alors qu’il réfléchissait au fait de fausser compagnie à l’inconnu, celui-ci continua, tout en atténuant ses propos :


« Ne vous inquiétez pas ! Je ne suis pas là pour vous arrêter, au contraire… je souhaiterais vous proposer une mission… »


Que voulait-il dire ? Notre illusionniste, qui ne comprenait plus rien à la situation, demanda quelques éclaircissements.

L’homme qui se tenait face à lui était ce que l’on pourrait appeler un relayeur. Plusieurs personnalités du Monde Shinobi avaient, parfois, besoin que l’on exécute des tâches considérées comme délicates. Vous savez, le genre de missions qu’il ne faut pas trop ébruiter, du style contrebande, assassinat… Et, afin de ne pas se mouiller dans ce genre d’affaires, les commanditaires confiaient les ordres de missions à des personnes qui ne faisaient que transmettre les contrats et les proposer à quelques mercenaires. Et parmi les missions proposées, l’inconnu souhaitait en donner une au jeune illusionniste.

Bien qu’au cœur du Pays de la Pluie se trouvait le Village caché d’Ame, plusieurs clans s’affrontaient régulièrement, et ce afin d’élargir leurs frontières. Et parmi ces familles, deux sortaient du lot et représentaient les plus puissantes de ce pays : le Clan Mononobe au Nord et le Clan Soga au Sud. Ces deux familles étaient, comme vous l’aurez sans doute compris, rivales et se combattaient continuellement. Mais ce conflit déchirait le Pays de la Pluie et rendait la vie des habitants difficile.
Le leader du clan Soga demanda donc à un intermédiaire de trouver deux mercenaires ninjas qui, moyennant finances, accepteraient de l’aider dans sa quête de pouvoir.

Thrys hésita quelques instants… ce serait la première fois qu’il œuvrerait avec un autre ninja, et bien que l’idée ne lui plaisait guère, il accepta le contrat. La vie de vagabond était dure, et sans argent, il n’irait pas bien loin…
C’est ainsi qu’après avoir récupéré l’ordre de mission notre jeune homme changea de direction : cap vers le Sud du Pays de la Pluie.

Deux heures plus tard, le territoire du clan Soga était en vue. La pluie avait cessé, et un soleil radieux illuminait la terre. Thrys esquissa un sourire en sentant la douce chaleur des rayons solaires qui caressaient son visage, avant d’atteindre une colline qui surplombait les terres appartenant au clan Soga. Au loin se dessinaient les habitations d’un modeste village, sans doute le repaire des dignitaires de la famille Soga. « Hum… nous voilà arrivés à destination, Yami… » lança l’illusionniste à son interlocuteur. Mais alors qu’il observait le paysage, son regard se dirigea vers un homme en contrebas, qui semblait l’attendre patiemment. Son coéquipier, peut-être ?
Ni une ni deux il dévala la pente avant de rejoindre l’inconnu qui, dès l’arrivée de notre jeune héros, sortit une pipe traditionnelle japonaise, une kiseru, avant de commencer à fumer un peu de tabac. Après une grande inspiration, il expira un petit nuage de fumée avant de s’adresser à notre arrivant.
Shinsuke Takasugi, un déserteur du Village caché de la Pluie. D’un ton froid et guère amical, il fixa son interlocuteur dans les yeux, attendant une réponse de sa part. Thrys l’observa quelques instants, avant de lui répondre, d’une voix amusée :


« Hé bien quel accueil… mon nom est Thrys Kaosu, et je ne suis qu’un simple illusionniste qui essaye de gagner sa vie comme il le peut. Il tourna la tête en direction du village qui n’était plus très loin, avant de le pointer du doigt. Le leader du clan Soga doit se trouver là-bas… il nous en dira davantage je pense… »

Sans demander quoi que ce soit d’autre, notre héros contourna ce Shinsuke avant de mettre les voiles en direction du village. Il s’arrêta alors quelques instants, se retourna vers son coéquipier, avant de l’inviter à le suivre. Et c’est ainsi que nos deux compères suivirent la route qui les mènerait jusqu’à Nanto, capitale du clan Soga.

A suivre ! :D

Informations complémentaires :

Hello Shinsuke ! :D
Voilà, comme tu peux le voir, nous partons en direction de la ville de Nanto, qui est en quelque sorte le repaire principal des membres du clan Soga. Là-bas, nous trouverons le leader du clan qui nous donnera grosso modo nos instructions, ce qu'il attend de nous et tout le bataclan. ^^
En gros : il veut qu'on s'infiltre au coeur du clan Mononobe et qu'on sabote un peu leurs troupes, avant de les inciter à affronter le clan Soga dans un lieu particulier qui leur permettra d'obtenir la victoire de façon "loyale".
Voilà ! Wink

Bonne rédaction, et n'hésite pas à m'envoyer un Message Privé si tu as besoin d'informations supplémentaires.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre ✿ Nukenin. (Rang A)


Messages : 61
Date d'inscription : 14/07/2013

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: Indiquer l'âge de votre personnages
Expérience:
3/1750  (3/1750)


MessageSujet: Re: Daï Sensou [Thrys]   Mer 16 Oct - 3:34






Daï Sensou
Shinsuke Takasugi/ Thrys

Enfant perdu, coupable d’un crime, puis séquestré dans une prison des montagnes d’un village de la pluie. Le petit homme qu’il était y acquit une charmante réserve, rare chez beaucoup d’humains, surtout de son âge. Sa non-sociabilité aux autres et au monde qui l’entourait avait donné à son regard une expression grave, ses pupilles marquaient un véritable contraste entre l’homme qu’il est aujourd’hui et le gamin frivole qu’il fut jadis. Shinsuke fut rapatrié sur ses terres natales, du moins à quelques encablures seulement, afin d’y compléter une mission. L’argent, l’essence même de tout humain le poussait à revenir en ces zones boueuses où les plantes pouvaient s’abreuver du sang des divers Shinobi morts aux combats.

Après s’être vaguement présenté, l’épéiste observait attentivement les traits de son nouveau partenaire de route. Du haut de sa veste à capuche blanche aux bordures colorées, l’inconnu disposait d’une belle touffe blanchâtre en guise de chevelure. Ses sourcils blancs eux aussi n’indiquaient tout comme ses pupilles bleuâtres, rien de bien particulier. Son vêtement ouvert au niveau des abdominaux, malgré les vents incessants et ce temps menaçant, laissait transparaître une imposante musculature. Sur ce même buste ce trouvait une clé à la forme des plus originales dont on eut presque confondu avec le gouvernail d’un bateau pirate. Deux cicatrices plutôt impressionnantes se trouvaient sur la partie droite de son abdomen. Pour couronner le tout, de nombreux « pansements » prenaient place un peu partout sur son corps. Une ceinture tape à l’œil avec notamment un aigle dessus, maintenait son bas Noir.

Levant paresseusement les yeux vers ce foutu ciel gris d’âme, une pensée fit jour avec lenteur. * Pourquoi suis-je revenu dans cet enfer*.  Ce fut le signe de la main de son équipier de fortune qui l’extirpa du tréfonds de ses pensées. En toute franchise, Shinsuke ne l’eut que très peu écouté, toutefois, il prêta suffisamment d’attention a son comparse pour retenir son nom, tout de même ! Ainsi, l’homme qui eut la malchance de faire équipe avec notre antagoniste s’appelait Thrys... Thrys Kaosu. Bref, souhaitant tout comme lui mettre un terme à cette mission, Shinsuke suivit le Nukenin. Tous deux prirent, et ce avec un ciel toujours aussi capricieux, route vers le village de Nanto. Là-bas plus amples informations leurs seraient divulgués. Takasugi parut de marbre, plus silencieux qu’une tombe. La Simple vue des plaines, Le Simple fait de marcher dans cette boue, cette même boue qui n’avait d’égal que la chair pourrissante de ses anciens camarades tombés à quelques kilomètres seulement d’ici. Tous ces minuscules détails l’emmenaient à se souvenir des lourds lendemains qui suivirent l’anéantissement complet du clan Shinsuke. Époque l'ou notre bellâtre à l’esprit frivole, osait à peine ouvrir les yeux et voir l’étendu du carnage. De temps à autre, il se mettait à parler aux cadavres l’entourant, l’espoir au cœur, en suppliant presque, de la voix et des yeux, qu’ils répondent, qu’ils hurlent à la mort. Mais nul ne faisait attention à ses soupirs, à ses tourments. C’est connu les morts ne parlent pas, seuls les charognards et corbeaux, invitant leurs comparses à se délecter du festin qui les attendaient. Au final, pas un seul membre n’eut survécu mis à par notre vingtenaire, ce clan d’abrutis s’auto décimât dans le plus grand désarroi. Sa Kiseru, son trésor, n’était ni plus ni moins qu’un vulgaire vestige d’un lointain passé. Seul Toyako, sa compagne fumait, ainsi en imitant chaque jour, les manies de celle qu’il aimait, Takasugi s’assurait de ne jamais pouvoir l’oublier.

Alors pour ne pas l’oublier. À nouveau, le bellâtre la porta à ses lèvres et inspira dans ses poumons une quantité non négligeable de tabac. Une telle quantité de tabac qu’il se mit à tousser timidement durant quelques instants tout en tentant de maîtriser les sons provenant de sa bouche afin de ne pas attiser l’attention de Thrys. Alors afin de rapidement passer ce petit incident, le maître Fuuton engagea la conversation.

— Eh bien, Thrys ! D’après le peu d’information que je dispose sur toi, tu sembles être du même rang que moi dans le Bingo Book. Bref, toujours est-il que j’ignore de quel village tu as fait la désertion. Mais.... De ce que je peux voir de ton corps, tu sembles régulièrement l’entretenir aurais-tu des dons en Taijutsu ? Ou tout comme moi, tu serais un expert Kenjutsu ? Auquel cas une fois la mission complétée c’est avec plaisir que je te montrerais ce dont un Shinsuke est capable à l’épée !



© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart



_________________

Je ne suis ni plus ni moins qu'un papillon de nuit ayant perdu sa lumière. Errant dans les ténèbres, mon âme est tourmentée. Plus rien à gagner ni à perdre, vous m'accompagnerez tous dans mon infernale chute aux enfers.

Spoiler:
 


Dernière édition par Shinsuke Takasugi le Ven 18 Oct - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Daï Sensou [Thrys]   Jeu 17 Oct - 21:22

Une vieille rancune.




Le clan Soga.



Au fur et à mesure que nos deux coéquipiers progressaient sur le territoire du clan Soga, la ville de Nanto se faisait de plus en plus proche. Thrys examinait le paysage, et le comparait mentalement aux terres désolées du Pays du Vent. Le temps était certes moins ensoleillé, néanmoins les températures ne l’assaillaient pas. Une fraîche brise soufflait sur les plaines, faisant frissonner notre héros, qui constata que sa veste n’était pas adaptée aux changements soudain de climat… il se frotta le bout du nez, et espérait ne pas se retrouver avec un rhume.
Shinsuke était silencieux… pas un seul son ne sortait de sa gorge. Occupé lui aussi à observer les lieux qui l’entouraient, il semblait perdu dans ses pensées et de temps à autres, ses lèvres venaient se coller à celles de sa Kiseru, avant d’aspirer le tabac et de le recracher sous forme d’une fumée grisâtre. Du coin de l’œil, notre vagabond le regardait faire, et se demandait comment ses poumons pouvaient survivre à cette agression permanente. C’est alors, qu’après avoir répété le même rituel, son corps donna l’impression de répondre à cette « attaque », si bien que l’épéiste se mit à tousser. Et, bien qu’il essayait tant bien que mal à étouffer les sons qui s’échappaient de sa bouche, sans mauvais jeu de mots, Thrys faisait comme si de rien n’était, tandis que Yami ricanait entre ses dents. Shinsuke, afin d’enchaîner rapidement sur un sujet, demanda à son coéquipier de quel village il provenait, et les raisons de sa désertion. Il continua immédiatement, souhaitant terminer sa phrase avant d’obtenir la réponse de son interlocuteur… Tout en jetant un coup d’œil au corps de notre héros, intrigué par les cicatrices sur son abdomen et son torse, il s’intéressa à sa façon de combattre, espérant avoir à ses côtés un épéiste.
Notre héros, qui écouta avec attention les différents renseignements que lui demandaient Shinsuke, prit une légère inspiration avant de s’expliquer :


« Je ne savais pas que mon nom était référencé dans le Bingo Book… il est vrai que j’ai par le passé exécuté quelques contrats qui me vaudraient aujourd’hui une corde bien serrée autour du cou… néanmoins, je ne suis pas un déserteur, non, et ce pour la simple et bonne raison que je ne proviens d’aucun village. »

Il continua alors son récit, raconta quelques passages de son histoire : l’orphelinat, la rencontre avec son mentor illusionniste dans la ville de Tanzaku, qui lui apprit à manier les cartes, ses nombreux voyages… Son père était un ninja du Pays du Vent, et sa mère une jeune femme du Pays du Feu. Malheureusement, son paternel étant mort à sa naissance, Michiko Yume ne pouvait garder l’enfant, et l’abandonna à l’orphelinat quelques jours après être venu au monde.
Thrys parlait sans trop se soucier de sa vie privée, cela ne le gênait nullement… après tout, ces informations n’étaient guère intéressantes, et il savait pertinemment que ce qu’il racontait ne pourrait lui porter préjudices. Enfin, il termina son discours :


« Quant à ces marques, une petite altercation avec un homme dans un bar… un épéiste, d’ailleurs… je ne suis pas doué pour le combat au corps à corps, et en voici la preuve… dit-il en désignant son torse à l’aide son pouce. Un affrontement ne s’effectue pas seulement sur le plan physique : le mental recèle de nombreux secrets… des mystères que je me plais à exploiter pour parvenir à mes fins ! acheva-t-il en esquissant un rictus légèrement sadique.
- Et moi dans tout ça ? Je compte pour du beurre, peut-être ?
- Il n’a pas besoin de connaître ton identité Yami… après tout, s’il souhaite réellement te rencontrer, cela se fera par le biais d’un affrontement. »


L’entité noire qui vivait tapie dans l’esprit de Thrys lâcha un grognement, avant de se taire. Notre héros lança un regard à son coéquipier, signe qu’il était partant pour un combat amical, une fois que leur mission serait terminée.

Après une demi-heure de marche sur le territoire du clan Soga, nos deux ninjas atteignirent les murs de la ville de Nanto, où devait sans doute l’attendre le commanditaire de cette mission. Dès leur entrée dans l’enceinte du village, la majorité des regards convergèrent dans leur direction. Réflexe tout à fait normal dans une communauté où tout le monde se connaît : le questionnement. Qui sont ces étrangers, dont l’un arborait à sa ceinture un katana et l’autre des blessures de guerre.
A peine eurent-ils fait quatre pas dans l’allée centrale de la capitale du clan Soga, trois hommes, vêtus de kimonos et détenteurs d’un sabre tout comme le coéquipier de notre prestidigitateur, s’approchèrent des arrivants, avant de leur demander ce qu’ils étaient venus faire ici. Thrys prit la parole et expliqua qu’ils avaient été invités par le leader du clan lui-même. L’un des trois gardes, sceptique quant à la justification de son interlocuteur, décida de les mener tous deux devant Iname, dirigeant du clan Soga. Ainsi, après avoir traversé la ville jusqu’à atteindre un grand dojo, nos deux protagonistes firent la rencontre du commanditaire de leur mission. L’homme en question était plutôt grand, portant un kimono gris et blanc, et avait une grande balafre sur la joue gauche. Il semblait plutôt rustre, et son attitude en faisait sans doute un homme dangereux, craint de ses ennemis et de son entourage. Assis sur un grand fauteuil, surplombant une pièce où devaient sans doute se réunir tous les conseillers du clan, il observa les deux ninjas, avant que ceux-ci ne prennent place devant lui. Par simple politesse, Thrys s’inclina devant lui, ne voulant pas provoquer d’incident diplomatique dès la première entrevue, bien qu’il n’appréciait que très peu montrer autant de respect envers un inconnu… chose que lui fit remarquer Yami, qui trouvait le geste parfaitement inutile. Le leader du clan Soga se redressa sur son siège, avant de les saluer :

« Voici donc les deux ninjas qui mettront un terme au conflit qui déchire le Pays de la Pluie ! »

Il se leva, avant de s’approcher des deux hommes. L’un de ses conseillers s’avança à son tour, portant dans les bras plusieurs documents, tandis que les gardes présents dans la salle se tenaient prêts à dégainer si jamais l’un des deux inconnus avait de mauvaises intentions. Pendant quelques instants, il resta silencieux, afin d’observer ses deux mercenaires, avant d’esquisser un sourire satisfait, persuadé que la mission qu’ils devraient remplir très prochainement serait couronnée de succès. Puis, bien qu’il savait que la situation de son clan avait été expliquée par le relayeur, il prit la parole, de sa voix grave et imposante :

« La guerre contre le clan Mononobe épuise nos ressources au fil des mois… et je commence à en avoir plus qu’assez de ces misérables qui essayent chaque jour de nous prendre un petit bout de territoire… il faut à tout prix éradiquer ce clan, et c’est là que vous intervenez ! »

Thrys hocha la tête de haut en bas, avant de prendre la parole et d’expliquer le plan qu’il avait mis en place durant le trajet :


« Détruire le clan tout entier serait impossible pour seulement deux ninjas… il tourna la tête en direction de son coéquipier, avant de continuer sa présentation Néanmoins, nous pouvons nous infiltrer dans leurs rangs et les affaiblir de l’intérieur… Ses yeux, jusqu’ici rivés dans ceux de son interlocuteur, se détachèrent de son regard avant de fixer une carte du Pays de la Pluie situé derrière lui, sur le mur. Il termina alors Et, afin de rendre la victoire du clan Soga officielle, j’userai de mes pouvoirs mentaux pour inciter le leader du clan Mononobe à vous affronter ouvertement, et ainsi l’attirer tout droit dans un piège… »

Il se tut alors, afin de laisser l’opportunité à son coéquipier de se présenter, d’exposer ses compétences et, éventuellement, détailler davantage le plan élaboré par notre vagabond.
Intérieurement, Yami trépignait d’impatience à l’idée de commencer la mission : l’envie de tuer des gens était plus forte que sa raison !


A suivre ! :D

Informations complémentaires :

Salut Shinsuke ! :D
A ce stade de notre mission, nous sommes donc face au leader du Clan Soga et je lui précise le plan. Tu peux, à ta guise, étoffer davantage ce que j'ai dit, en te présentant et en donnant tes compétences (épéiste, tout le tintouin) et après tu peux dire qu'on se dirige vers le territoire du clan Mononobe, afin d'entamer notre mission.
C'est là que ça va être intéressant ! :D

Bonne rédaction, et n'hésite pas à m'envoyer un Message Privé si tu as besoin d'informations supplémentaires.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Daï Sensou [Thrys]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Daï Sensou [Thrys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chuipala
» [Naruto] Kaeri no Sensou - Demande de partenariat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Pluie
-