AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Chef du Détachement d'Infiltration et de Reconnaissance


Messages : 280
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Konoha Gakure no Satô

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 27 ans
Expérience:
547/2000  (547/2000)


MessageSujet: [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]   Jeu 29 Aoû - 14:16




Une âme en deuil, un fardeau terminer.

« Otosan, Okasan, mina...Je vous vengerai de la trahison d'Onoki ! »

feat. Solo



Un retour vers Iwa pour une vengeance envers Onoki, le but de Kagura était de le tuer de ses propres mains. Pour sa famille, pour ses amis, pour tous les villageois de Yamamoto, la Juunin allait se dresser contre son Tsuchikage. Elle n'avait pas peur de mourir contre le vieil homme, la jeune femme était prête à rejoindre ses parents et son grand-frère dans l'autre monde, mais en envoyant le Sandaime en enfer. Mais avant ça, Kagura devait faire un arrêt dans son ancien village, elle devait se recueillir sur la tombe de ses parents. L'épéiste avait fait ceci avec son frère et ses parents adoptifs lors d'un congé. Ce n'était pas souvent que la jeune kunoichi venait dans ses lieux en ruine, endroit où elle avait été traumatisée étant petite. C'est sur ses tombes que la Juunin avait jurées de les venger, même si ça devait lui coûter la vie. La Mikazuki avait toutefois promis à Sayuri d'oublier sa quête de vengeance, malheureusement, ce n'était pas facile. Comment oublier une promesse faite sur la tombe de ses parents ? Comment oublier un tel massacre ? C'était totalement impossible pour Kagura même si, elle était aidée psychologiquement par sa mère adoptive. Kagu ne pouvait pas rompre la promesse faite à ses parents décédés, impossible pour l'Iwajin. Elle ira jusqu'au bout, même si elle devait se faire détester, traquer ou éliminer, son but ne changera pas.

Kagura était parti en voyage dans le monde ninja sous les ordres d'Onoki, le but de sa quête, c'était de trouver des informations sur l'Akatsuki. La Juunin n'allait pas faire que ça, elle avait profité d'être dans ce genre de mission pour mener son enquête sur son passé. La brune avait déjà eu des noms grâce à un ami dans l'Anbu, l'épéiste avait de la chance d'avoir de bons contacts. Pendant tout ce moment, la jeune femme avait été dans les autres grands pays Shinobi et également dans certains petits comme Kusa, Oto ou bien le pays du thé. La Kunoichi avait fait des rencontres plus ou moins intéressantes, elle s'était faite des amis ainsi que des ennemis, c'était la vie. Oui, on ne pouvait pas se faire aimer par tous, Kagu le savait déjà et cela ne lui faisait rien. Après avoir découvert qui était le commanditaire, la Juunin allait faire une halte dans son ancien village maintenant en ruine. En regardant au loin, tout avait changé, c'était un endroit magnifique dans le passé, plein de vie. Malheureusement, depuis l'attaque de l'Akatsuki, il n'y avait plus rien, que des ruines, des catacombes et autres trucs lugubres. Kagura se devait d'être forte maintenant, elle était adulte, la brune ne devait plus verser de lames en voyant les dégâts. La fille ne faisait que pleurer quand elle voyait tous les endroits où elle jouait étant gamine, le pire, c'était là. Oui, sa maison où elle vivait avec sa famille, c'était à cet endroit que la Mikazuki s'effondrait en larmes. Heureusement avec le temps, Kagura était devenue forte pour ne pas perdre son sang-froid.

La Junin avait marché dans les ruines du village avant de parvenir jusqu'à son ancienne demeure, il avait reconnu quelques lieux. C'était tout de même difficile d'en reconnaître certain, mais en usant de ses souvenirs, elle y parvenait. C'était triste de revoir ce genre de lieu dans un tel état, dans le passé c'était si beau et joyeux. Kagura se rappelait de jouer dans ce parc avec son frère et d'autres enfants, maintenant, il n'y avait qu'un cratère. Le village était vide, même pas un seul animal sauvage dans les environs, se cachait-il ? D'habitude, la Mikazuki avait l'habitude d'en voir quelques-uns se promenait dans les gravats. C'était trop calme à son goût, mais autant ne pas trop se prendre la tête. Évidemment, c'était plus fort qu'elle d'être méfiante et du coup, la jeune femme resta sur ses gardes. En arrivant devant la maison de ses parents, elle y pénétra en hésitant un peu. Cela lui faisait rappeler plein de souvenirs, elle baissa du coup sa garde en restant debout à ne pas bouger. Comme dans ses habitudes, lorsqu'elle venait ici, la brune revoyait ses doux moments en famille. Des sortes d'esprits ayant la forme de ses parents, d'elle et de son frère apparaissaient, Kagura utilisa son imagination et ses souvenirs pour se remémorer ces bons moments. Tout ceci lui manquait énormément, son regard triste en se voyant dîner en compagnie de sa famille, tout en regardant la cuisine détruite.  

Kagura se sentait un peu mal, surtout au niveau du ventre, elle sentait comme une boule. Une envie de pleurer, mais la Juunin se retient tout de même, c'était à éviter, elle était forte et adulte. Kagu visita le salon se rappelant qu'elle aimait dessiner pour sa mère ou bien, elle se battait avec son frère pour savoir qui allait manger la dernière glace aux chocolats. Sur le coup, elle ricane, c'était vraiment drôle quand ils se chamaillaient pour si peu. Des petites larmes coulèrent de ses joues, la Mikazuki se rappela à quel point son frère lui manquait énormément. Elle ne pouvait pas s'amuser avec lui, se confier ni même se disputer avec pour des bredouilles. Sa mort était que de sa faute, la kunoichi avait du mal à se pardonner, mais elle fera tout pour ne plus le décevoir. La mort du Sandaime sera la dernière chose de mal qu'elle fera dans sa vie, ce monde se devait de se débarrasser de ses maux, Akatsuki et autres Nukenin. La Juunin ne pouvait pas aller à l'étage supérieur, trop fragile et à moitié effondrer. C'était dommage, la femme aurait bien voulu revoir sa chambre, mais bon, valait mieux ne pas prendre de risques inutiles. En regardant un sol, elle fut surprise de voir ce qu'il y avait par terre. Il y avait son doudou, sa petite peluche en ayant l'apparence d'un cheval, elle le prit sans hésiter. En rentrant, elle le lavera et le gardera pour ses enfants quand la brune sera décidée d'en avoir. Après cela, la Mikazuki sortit de sa maison, elle voulait visiter d'autre endroit, c'était nostalgique.

Kagura était là depuis le début de l'après-midi, ça faisait deux heures que la jeune femme marchait dans le village en ruine et en visitant des lieux. Évidemment, elle avait fait des pauses pour éviter d'avoir mal aux pieds tout en admirant le paysage de façon malheureuse. Pour le moment, tout était calme, rien d'inquiétant après tout, la Kunoichi pensait qu'il y aurait un risque qu'une bande de Nukenin aurait pu établir un camp de base. La Kunoichi décida d'aller sur la tombe de ses parents et de celui de son frère installer, il y a quelques années sous la demande de la Mikazuki. Sur le chemin, elle entendit des bruits suspects, Kagura se planqua dans une maison abandonnée afin de surveiller les environs. Ainsi, elle pourra voir ce qui se passe sans se faire repérer et bingo, un groupe de bandits. Comment le savait-elle ? Facile, il y avait des otages avec eux, des esclaves à première vue surtout leur façon d'être traité comme de la merde. En plus de souiller son village natal, ses types osaient avoir des esclaves. Ce n'était pas acceptable de la part de l'Iwajin, il était temps pour l'épéiste de s'échauffer avant son retour à Iwa. Ses nukenins n'allaient pas s'en sortir et surtout face à la brune qui n'allait pas les rater.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

The couple !:
 


Dernière édition par Kagura Mikazuki le Mer 4 Sep - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Chef du Détachement d'Infiltration et de Reconnaissance


Messages : 280
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Konoha Gakure no Satô

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 27 ans
Expérience:
547/2000  (547/2000)


MessageSujet: Re: [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]   Sam 31 Aoû - 17:05




Kagura Mikazuki rend justice contre des brigands

« Je ne tolère aucun Nukenin à poser leurs sales pattes dans mon village natal ! »

feat Solitaire



Kagura était revenu dans son village natal après plus de trois ans sans être jamais revenu, elle était plutôt occupée par le passé. Elle profita alors de son retour au pays de la terre pour y faire un tour, c'était pour se recueillir sur la tombe de sa famille. La jeune femme devait se remémorer des souvenirs, revoir son village pour la dernière fois enfin peut-être pas, si tout se passait bien. La Juunin avait visité tous les endroits de son village enfin presque tous, il était un peu grand. La brune restait un certain temps sur quelques lieux où elle allait souvent étant gamine. Se rappelait du bon vieux temps avait du bon ainsi que du mauvais vu l'état de son village. La Mikazuki avait dû mal à ne pas penser à sa destruction et à se concentrer sur les merveilleux moments passer à Yamamoto. Le plus triste, là où l'Iwajin a versé des larmes, c'était quand elle était retournée à l'intérieur de la maison de ses parents biologiques. C'était difficile pour elle de se remémorer assez facilement certains souvenirs. Certains fragments de sa mémoire lui faisaient mal au cœur en se revoyant avec ses parents et son frère. Elle se demandait ce qu'elle serait devenue aujourd'hui si de rien de tout cela ne se serait passé, si le Tsuchikage n'aurait pas payé l'Akatsuki, pour réduire son village en cendres et en tuant tous les villageois. La jeune femme aurait eu une vie bien plus rose et peut-être qu'elle n'aurait jamais eu autant mal, c'était horrible. C'était pour cela que la Juunin voulait se venger, le Sandaime lui avait volé une vie heureuse et chaleureuse avec sa famille. Il n'était pas obligé de les tuer, il n'était pas obligé d'engager les ninjas de Yamamoto pour ses désirs d'information et de puissances.

Kagura pensait encore à cela en étant caché dans une maison en ruine, mais il ne fallait pas que la brune perde de vu ses objectifs. Oui, alors que la Juunin se rendit vers la tombe de son père, sa mère et de son frère, elle avait vu des bandits s'installer sur la zone Est de son village natal. En plus de souiller Yamamoto Gakure de leur présence, le groupe avait des esclaves avec eux. C'était inhumain de voir encore ce genre de choses à ce jour, cette façon de traiter les humains déplaisaient énormément l'épéiste. La déesse éclair devait faire quelques choses pour leur venir en aide, puis aussi, de se débarrasser de ces voyous une bonne fois pour toute. La femme pouvait compter au moins six esclaves, impossible de savoir de quel village, ils venaient et s'ils étaient originaires de Tsuchi no Kuni. C'était pareil pour les Nukenin, aucun d'eux n'avait de bandeau ou autre chose que Kagura puisse remarquer afin de déterminer leur village. En tout cas, ces bandits étaient environ une dizaine, mais le nombre ne dérangeait pas la Mikazuki. Au contraire, cela l'arrangeait plus qu'autre chose, au moins, ça faisait des méchants en moins à combattre. La Kunoichi observa ses futurs victimes, mais difficile de savoir si c'était des Shinobi ou de simples humains combattant avec des armes blanches. Au final, la jeune femme s'en fichait, il allait être difficile pour eux de la toucher, blesser ou de la tuer.

La Juunin s'approcha alors vers les Nukenin, mais discrètement toujours en se cachant derrière des murs. C'était mieux ainsi, au moins, aucun esclave n'allait jouer le rôle d'otage si elle se montre à eux. Cela aurait été embêtant si cela devait être cas, car Kagura sera à leur merci. La jeune femme ne voulait pas que ce genre de scénario puisse se produire, donc autant y aller discrétion en attendant le bon moment. Tout en continuant de les observer au loin, la Mikazuki pouvait voir où ils se trouvaient tous. Il y avait trois gardes qui surveillaient les esclaves tandis que la plupart étaient partis vadrouiller dans le village détruit. Par contre, il y avait une fille, plus âgée que Kagura, elle devait avoir entre vingt-cinq à trente ans. Elle semblait être la leadeuse du groupe, la chef donnait des ordres et elle semblait être autoritaire ainsi très confiante en ses capacités. Peu importe qui cette inconnue pouvait bien être, l'Iwajin allait l'éliminer afin d'être débarrassé d'un des maux de ce monde. Par contre, cela n'allait pas être simple, la Juunin devait se débarrasser de ceux qui vadrouillaient avant de sauver les civils. La Supîdo no Megami n'avait presque pas fait de mission d'assassinat, mais elle savait assez bien se débrouiller. La Mikazuki avait de la chance de posséder le Jinton pour la vitesse, ses déplacements étaient tellement rapides que c'était difficile de parer ou de la voir venir. La Mikazuki s'éloigna un peu et d'un mûdra, elle usa du Raiton Bunshin no jutsu.

Kagura : Toi, tu vas à l'Ouest puis au Sud et tu élimines tous les ennemis qui vadrouillent dans ces zones-là. Quant à moi, je vais à l'Est et au Nord, on se rejoint ici afin d'attaquer le reste. Soit silencieuse et invisible, on ne doit pas attirer l'attention. Ils croient tous qu'il n'y a personne pour l'instant, faisons leur la surprise quand on aura l'avantage.

Kagura (Clone) : Bien, ne tardons pas alors.

Les deux Kagura partirent alors chacune des directions qu'elles devaient aller, il était temps pour la Mikazuki d'agir. Le but de Kagu était d'assassiner les Nukenon dans la discrétion absolue, cela serait mauvais si, la femme se ferait repérer. Enfin, elle avait son clone de foudre comme aide, mais bon, s'était à éviter. Avant d'attaquer qui se soit, la Kunoichi inspectait la zone Ouest en premier, il n'y avait presque personne. Il y avait que deux patrouilleurs dans sa zone, l'autre du Nord n'était pas en route vers eux, parfait. La Mikazuki n'allait pas dégainer pour deux idiots et faibles bandits, après tout, Archenemy était réservé à de puissants ennemis et à l'Akatsuki. La Juunin pourrait utiliser son Jinton pour les exécuter rapidement et sans bruit, mais elle ne connaissait pas ses ennemis. Du coup, elle les suivit en espérant que ces deux derniers puissent se séparer un moment. À ce moment-là, Kagura pourra donc faire ce qu'elle avait prévu de faire, les tuer un par un et en silence. Le duo était éloigné de l'endroit où se trouvait leur chef et trois des gardes, personne ne verra leur mort, mais il allait falloir faire attention à leur cri d'agonie. La Juunin se déplaça soit de toit en toit quand c'était possible ou bien dans l'ombre des ruelles, mais il fallait que la jeune femme réagisse vite. Bon, les deux méchants n'avaient pas l'air de vouloir se séparer, l'Iwajin devait alors les éliminer pour s'occuper de la patrouille du nord de sa position.

Kagura sortit alors deux kunais de son étui, il n'était pas question d'utiliser son sabre même rengainer dans son fourreau pour eux. La Juunin grimpa sur l'une des maisons du même côté que les deux hommes, ils semblaient faire une pause. Ils étaient en train de discuter de sexes, c'était désespérant de voir comment ces types parlaient des femmes, à croire que c'était des jouets. La Mikazuki se laissa donc tomber pour atterrir entre les deux voyous, les deux mecs étaient surpris et le massacre commença. L'Iwajin avait un regard sévère et sans la moindre once de peur, ce qui donnait froid dans le dos aux esclavagistes. Même sans son Jinton, Kagura était tout de même une kunoichi agile et rapide, elle n'avait pas été réputée comme quelqu'un de fort pour rien. La déesse du village de la roche enchaînait rapidement ses kunais en direction du cou de ses opposants, mais pour éviter qu'ils esquivent facilement. La Juunin utilisa une technique de Kenjutsu, Hien qui permit d'affluer du chakra sur ses lames des Kunai, afin de créer des lames de chakra d'un mètre. Ainsi, les bandits n'ayant pas connaissance de ce jutsu, l'effet de surprise les déstabilisa et leur tranche la gorge d'un coup sec. La Junin planta l'un de ses kunais dans le crâne d'un des deux tandis qu'elle plaque l'autre au sol et mit sa main sur sa bouche et le nez pour l'étouffer. Comme dans ses habitudes, l'épéiste avait été rapide et précis, il n'y avait aucune bavure de sa part. La jeune femme avait été tâchée de sang, mais juste un peu, malheureusement, sa tenue avait été fichue à cause de ses taches rouges. Kagura n'allait pas s'embêter pour si peu, il y avait encore deux loustiques au nord de sa position, elle devait s'y rendre. Avant cela, la femme cacha les corps dans l'une des maisons en ruine. Chose étant faite, la Mikazuki partit à la rencontre de la dernière patrouille en espérant que son clone avait réussi de son côté.

La Juunin alla alors au Nord pour éliminer ses ennemis, évidemment toujours en restant discrète. Malheureusement, cela n'allait pas être simple d'y arriver cette fois-ci, car la patrouille comptait au moins, six personnes. La kunoichi ne voulait pas utiliser son Jinton contre eux, mais elle n'allait pas avoir le choix. Kagura n'allait pas perdre de temps à les espionner, elle devait en finir maintenant afin de retourner voir son clone de foudre. La femme la plus rapide au monde descendit du temps en ayant Archenemy en main, mais toujours dans son fourreau. Il était beaucoup et Kagu voulait en finir rapidement afin de sauver les esclaves et de se recueillir auprès de sa famille. C'était donc une raison pour utiliser son arme principale contre ces types plutôt mauvais. Les hommes virent donc la femme juste devant eux, comme elle l'avait prévu, ces derniers la sous-estimaient à cause du nombre.

Kagura : Minable insecte...Nukanu Tachi no Kata (Style de l'épée longue non dégainer)

Homme : Butez là !

Ils tenaient tous des armes, aucun d'eux ne se mettait en position pour lancer de jutsu. C'était de simples mercenaires sans la connaissance du ninjutsu et Genjutsu, cela allait être plus facile pour les vaincre. Kagura fonça sur eux sans utiliser son Jinton pour l'instant, elle voulait avoir le coeur net à propos de leurs compétences. La femme n'allait pas pouvoir prendre le temps de le faire, car l'un d'eux avait décidé de partir faire son rapport à leur chef. La Kunoichi ne perdit pas trop ce temps à analyser et attendre, elle en mit certains hors de combat. La Juunin utilisa Jinton - Supîdo no Megami pour augmenter ses déplacements, elle arriva à le rattraper très aisément. L'Iwajin tapa un grand coup avec son arme au niveau de la nuque de ce dernier, elle le lui avait brisé sur le coup, le coup du lapin. Un de moins, il était temps d'en faire autant pour les restants dans sa zone de combat. Pour la discrétion s'était un peu fichu pour ce lieu-ci, mais le centre où était la chef et le reste, il ne devait pas être au courant de ce combat. La Mikazuki allait donc éviter d'utiliser des jutsu pour ne pas faire de boucans suspects. Malheureusement pour les mercenaires, la déesse éclair n'avait pas le temps de faire mue muse avec eux, des bras cassés. Il était temps d'en finir, les types avancèrent vers elle, la Kunoichi prit une position de combat tel un Samouraï prêt à dégainer son arme. "Zan no Kata - Slashing Form". D'un mouvement rapide surtout grâce à son Jinton, elle trancha la plupart de ses adversaires. À la dernière minute, la Junin activait sa lame de chakra grâce à Hien. La jeune femme continue d'enchaîner les assauts avec sa vitesse, aucun de ses adversaires ne pouvait suivre ses déplacements éclairent. Les corps des hommes étaient inertes contre le sol, ils gisaient tous dans leurs sangs.

Kagura se dirigea alors vers l'endroit où elle avait donné rendez-vous à son clone de foudre. La Mikazuki espéra tout de même que son clone avait réussi, enfin, de toute façon, la brune aurait été au courant si ce n'était pas le cas. Le combat final allait bientôt commencer, Kagura avait déjà désactivé tous ses jutsu actif comme son Jinton par exemple. Il était temps de se débarrasser du village de ses ravisseurs.
© code by Lou' sur Epicode


_________________

The couple !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Chef du Détachement d'Infiltration et de Reconnaissance


Messages : 280
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Konoha Gakure no Satô

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 27 ans
Expérience:
547/2000  (547/2000)


MessageSujet: Re: [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]   Lun 2 Sep - 21:52




La lutte finale ! Kagura vs Minerve

« Les ténèbres sont partout dans nos cœurs »

feat Minerve (PNJ)


PNJ:
 


Kagura avait créé un clone de foudre afin d'éliminer plus rapidement les patrouilles ennemies, il n'était pas trop nombreux et fort. Les ennemis étaient tous de simples mercenaires, non des Shinobi, cela allait être simple pour la Juunin. Effectivement, la Mikazuki n'avait connu aucune difficulté face à ses opposants. Leurs assassinats furent rapides et efficaces, personne n'avait pu remarquer sa présence ainsi que celui de son clone de foudre. La Kunoichi avait dû seulement utiliser un peu de son Jinton et son style de Kenjutsu face à plusieurs bandits. Il lui aurait été impossible de tous les tuer sans l'aide de ses compétences, ils étaient nombreux alors autant faire vite. Les zones Nord, Est, Ouest et Sud avaient été nettoyés de ses vermines qui avaient osé souiller le sol de Yamamoto Gakure. Le corps des voyou étaient inertes sur le sol, leurs corps gisaient dans leur propre sang, une scène horrible pour les âmes sensibles. L'Iwajin n'avait pas une âme fragile, elle était plutôt heureuse de voir leur cadavre ainsi. Malheureusement, ça tâchait les rues de son village natal, elle nettoiera ceci plus tard avec l'aide des esclaves volontaires. Il était maintenant temps de s'occuper des derniers bandits, leur chef semblait être fort, mais cela devait juste être une impression selon Kagura. La Junin avait rejoint son Kaminari Bunshin au lieu de rendez-vous après l'accomplissement du premier objectif : Élimination de toutes menaces dans les quatre zones du village.

Le plan suivant allait être simple à faire, le but était d'éliminer les gardes et de libérer les prisonniers. Malheureusement, la femme qui était leur leadership n'allait surement pas laisser faire cela aussi simplement, du coup, il allait faire vite. La Juunin ne pouvait pas faire d'autre clone de foudre afin d'avoir le plus de force possible, en cas d'affrontement direct avec la sorcière. L'original allait s'occuper des gardes pendant que le clone allait délivrer les prisonniers, il ne fallait plus perdre de temps à réfléchir. Si elles ne bougeaient pas tout de suite, le reste des bandits allaient se poser des questions sur la lenteur de leurs camarades à revenir. Kagura et son clone s'approchèrent discrètement des esclaves pendant qu'ils avaient le dos retourner. La chef semblait être partie quelque part, la Mikazuki ne savait pas où, mais c'était maintenant d'agir. Du coup, elle allait devoir utiliser de ses kunais pour tuer ses ennemis, au moins, elle ne gaspillerait pas de son chakra ou de son katana pour si peu. L'épéiste armé de ses deux kunais trancha la nuque deux des trois gardes rapidement et d'un mouvement sec, ils étaient morts sur le coup. Le dernier dégaina son sabre, il avait l'intention de tuer la Junin et non prévenir sa leadeuse par n'importe quel moyen. C'était plutôt bizarre, mais c'était mieux ainsi, la Kunoichi para alors la lame avec un kunai et lança l'autre sur la jambe droit de son ravisseur. Il n'avait pas l'air de ressentir la douleur, c'était anormal pour un non-ninja, mais cela avait impressionné la Juunin que pendant cinq secondes. Ce n'était pas assez pour s'assurer de la blessée avec une autre attaque. La Mikazuki fit alors un croche pieds à l'homme et retourna sa lame contre son torse, ce dernier mourut sur le coup.

Le clone de foudre avait réussi à couper tous les liens sans trop de difficultés, les esclaves la remercièrent pour son aide précieuse. Kagura les regarda, c'était vraiment trop facile à son goût. La Mikazuki se retourna afin de chercher la chef des bandits, mais elle n'était plus dans les environs. Soudain, il y a eu une explosion juste derrière la Juunin, c'était son clone qui avait été vaincu. Les victimes semblaient paniquées en se demandant ce qu'il avait bien pu se passer, Kagu aperçut deux kunais au sol un peu électrique. La jeune femme leva la tête et aperçut la leadeuse sur le toit d'une maison, elle avait le sourire jusqu'aux lèvres. Apparemment, elle avait déjà dû remarquer la présence de l'Iwajin, mais si c'était le cas, pourquoi n'avoir rien fait ? C'était étrange, mais elle s'en fichait après tout, elle était là pour vaincre cette Nukenin. Kagu ne perdit pas de vu son ennemi, elle n'aimerait pas finir comme son clone de foudre. Avant d'engager le combat, la Junin allait devoir dire aux inconnus de partir d'ici. Ce lieu n'allait plus être un endroit sûr pour quiconque qui sera présent lors du combat final. La femme à la peau blanche était loin d'être faible comme les mercenaires, au contraire, elle semblait puissante.

Kagura : Partez d'ici, je ne veux pas qu'ils vous arrivent malheur dans ce combat. Cette femme ne semble pas être facile à vaincre ni même à hésiter pour tuer. Je vais m'occuper de son cas, tout de suite !

Vieil homme : Bien, jeune femme et encore merci pour votre aide. Allons-y mes amis !

Kagura : Remerciez moi quand je reviendrai.

Minerve : Hum..Tu sembles très sûre de toi, Iwajin.


La femme sourit en exécutant des mûdras rapides tout en gonflant ses poumons, un jutsu katon ? Effectivement, c'était le cas, elle envoya un Gôkakyû en direction de la Mikazuki, mais les flammes étaient noires et bleues. La boule de feu surprit l'Iwajin, mais cela ne l'empêcha pas d'esquiver l'attaque Katon de justesse en brûlant légèrement le bout de sa jupe côté gauche. Valait mieux ça que d'être touché physiquement par cette boule de feu, mais ce n'était pas encore fini. Minerve n'avait pas stoppé son assaut contre la Junin d'Iwa, le temps que Kagu se tourne vers son adversaire. Cette dernière avait créé un dragon noir fonçant rapidement en direction de sa proie. À l'impact, ceci créa une explosion propulsant la Mikazuki au loin et la claqua contre un mur. Le dragon garda sa forme initiale, l'utilisatrice du Meïton était sur la tête de son monstre. Ses assauts étaient vraiment rapides, Kagura n'avait pas eu le temps de réagir, c'était incroyable. L'épéiste se releva avec l'aide de son katana en prenant appuie dessus, elle ne s'attendait pas à ce genre de choses. Le ninjutsu qu'utilisait son ennemi lui était inconnu, la déesse éclair n'avait jamais vu ça dans le passé ni même dans son voyage. D'où pouvait venir cette femme ? Qui était-elle vraiment ? Il semblait que cette inconnue soit plus forte que l'Iwajin où c'était juste une impression qu'elle se donnait. La Jônin n'allait pas se laisser avoir si facilement. Cette fois-ci, Kagura était prête à en découdre avec son assaillant. Le combat allait être difficile face à un adversaire dont le ninjutsu employé lui est inconnu.

Minerve : Hum...C'est tout ce que tu as, gamine ? Je risque de m'ennuyer contre toi.

Kagura : Tsss, ce n'est qu'un échauffement, mais avant de continuer, qui es-tu ? Et d'Où tu viens ?

Minerve : Je m'appelle Minerve Orlando, je suis une habitant du pays du démon. Malheureusement pour toi, c'est tout ce que je te dirai sur moi, prépare toi à mourir !

Kagura se met en position de défense : Je t'attends, Minerve !

Minerve fit un mûdra et des loups noirs se formèrent au sol en face de la Mikazuki, il avait l'apparence de vraies bêtes, mais de la fumée sortit d'eux. Ce n'était que des loups de chakra créer par le ninjutsu, le concept aurait été le même si cela aurait été créé avec du Katon ou du Raiton par exemple. Le nombre de ces canins démoniaques étaient de dix, cela n'envisageait rien de bon, la Juunin ne connaissait pas le jutsu employé par l'Akumajin. Les monstres se déplacèrent rapidement en direction de leur proie, leur repas, mais Kaguta resta sur ses gardes. La femme ne fléchira pas face à eux, il n'en était pas question même si son ennemi n'était pas un Nukenin, cela restait tout de même un ennemi. D'un déplacement rapide, Kagura élimina trois loups toujours sans avoir sorti sa lame de son fourreau. Minerve rigola au loin, la Mikazuki se fit attaquée de toute part, heureusement, ses qualités d'épéiste avaient raison des bêtes, enfin c'était ce qu'elle croyait. Malheureusement, à chaque coup reçut, les loups se reformèrent aussitôt et continuèrent d'attaquer sans relâche la Jônin avec plus de férocités. La déesse éclair ne resta pas sur place à les attendre pour combattre, elle se déplaça sur les côtés en cherchant une solution. Ce n'était pas évident face à eux, des ennemis immortels et de plus, l'affinité qu'utiliser son ennemi était inconnue, surement un Kekkei Genkai venant de son pays. Orlando devait posséder un sacré chakra pour faire ce genre de prouesse, Kagura s'était trompé sur son compte en pensant qu'elle n'avait qu'un air d'une personne forte.

Soudain, les loups qui poursuivirent la Juunin, ils commencèrent à cracher des boules de feu en sa direction. Il ne manquait plus que ça, la pauvre, elle avait déjà dû mal à les vaincre définitivement, maintenant, il pouvait utiliser des jutsu Katon. Apparemment, les bêtes féroces avaient une limite au nombre de jutsu et à la puissance, un katon Endan devaient être le seul jutsu qu'ils pouvaient utiliser. Kagura les évita tant bien que mal, elle utilisa Hansho Kôgô enfin c'est une technique passive qui ne demanda pas de chakra. Grâce à cela, la jeune femme avait une certaine facilitée à esquiver les attaques de feu, mais il fallait vite qu'elle trouve un moyen de les vaincre. Son jutsu ressemblait à une technique d'invocation, son fuuin jutsu pourrait peut-être fonctionner sur l'ennemi. Qui ne tente rien n'ont rien, mais les passait été tout de même risqué. Kagura fit alors une petite série de signes incantatoires et en se retournant vers les loups, elle utilisa Raiso Gekishin. C'était un jutsu raiton qui lui permit de lâcher une décharge électrique en direction de ses cibles tout en prenant une forme de plusieurs shurikens foudroyants. La femme en créa au moins douze pour être sûre de les toucher. Après ceci, le temps qu'ils se reforment tous, Kagu se dirigea vers Minerve et son dragon en utilisant son jutsu Jinton, Supîdo no Megami pour se rendre plus rapidement en face d'eux. Le démon noir se mit à cracher un large jet de flammes en direction de la Mikazuki, un feu bleu foncé ressemblant à un Karyû Endan. L'Iwajin se stoppa et utilise son Fuiin jutsu sur Archenemy pour absorber le Katon de ce dernier. " Humm...Puissant "

Kagura sourit et elle renvoya alors le jutsu du dragon contre son utilisateur, Sôgyo no Kotowari était capable d'absorber le jutsu et aussi, de le renvoyer sur l'ennemi. Le dragon se prit son propos jutsu, Minerve était surprise de voir que Kagura avait ce genre de jutsu. La juunin d'Iwa en profita pour rejoindre son ennemi sur la tête du démon noir et après un mûdra, la femme utilisa Keiyaku Fûin en posant sa main sur la poitrine de cette dernière. Soudain, les loups et les dragons se mirent à disparaître, la Mikazuki avait eu de la chance. Normalement, cela ne fonctionnait que sur des Kuchiyoses faits par contrat, mais apparemment, aussi sur ce genre d'invocation. C'était bien la première fois que ça fonctionnait, normalement, cela aurait dû échouer, bizarre. L'épéiste ouvrit la bouche et utilisa Raiton Gian en direction de Minerve afin de la vaincre, mais bizarrement celle-ci avait absorbé son jutsu de type foudre. L'iwajin fut surprise de ce phénomène. " Comment ?! ". Orlando ricane et tendit à nouveau sa main vers son ennemi, une sphère de flammes bleues se forma. " Que tu es naïve, tu as cru que tu étais la seule capable de faire ce genre d'exploit... Jajimentõ "... Une énorme colonne de flammes bleues percuta la Junin qui l'envoya valser contre le décor. L'Akumajin s'avança toute fière, tandis que Kagura sortit des décombres d'une maison qui s'était écroulé quand elle l'a percuté avec le jutsu. Ses vêtements étaient déchirés un peu partout et elle était un peu blessée. La déesse des ténèbres afficha un sourire. " Oh, tu es coriace ! Tant mieux alors, ça n'aurait pas été marrant si tu étais déjà morte avec ce jutsu. Malheureusement, tu vas mourir ici ! Ahahah ! ". Kagura la regarda avec un air sévère. " ne me sous-estime pas, tu ne me fais pas peur... Je te vaincrais, démon ! "


Minerva rigola à ses propos et fit un mûdra. " Ahah, tu es amusante, toi qui n'as pas su pour le moment me blesser, tu oses dire que tu me vaincras ? Bon courage. ". Kagura soupire et s'avança alors vers son adversaire, son noeud sur la tête tomba sur le sol. La Junin retira sa veste afin d'être en chemise et surtout, pour se sentir plus légère. L'Akumajin se demanda ce qu'elle pouvait bien faire à agir de la sorte, la Mikazuki la regarda froidement dans les yeux. " Archenemy, je te libère face à cet ennemi, montre-lui notre force, notre détermination et notre colère envers les gens de son espèce ..."... La Juunin retira sa lame de son fourreau et reprit la parole. " Nikushimi no Kaihō ! ". Une longue lame noire se dressa face à Minerve, une lame dont Kagura ne faisait sortir que face à des ennemis capables de lui donner des difficultés. Qu'elle en soit honorée, car jusqu'à maintenant, la Junin n'avait que rarement dégainer son sabre, mais rare sont ceux qui en sont sortis vivant. Le chakra de l'épéiste monta en flèche en se concentrant, ceci n'amusait plus Minerva. " Tss, tu me saoules, crève ! Meïton - Kimera Hidō ! ". Des serpents noirs sortirent des manches de l'Akumajin qui plus, ils avancèrent et plus ils grossirent et grandirent. La Mikazuki fit un mouvement et se retrouva derrière les monstres serpents, soudain, ils furent tous trancher en deux et à l'horizontale. C'était si rapide et précis que Minerve n'en croyait pas ses yeux, l'ennemi utilise un Fuuin jutsu nommée Hōrin qui prenait la forme de cinq lassos de flammes allant en direction de la déesse éclair. Le but c'était de l'immobiliser afin de la tuer par la suite, dommage, Kagura avait activé Jinton - Senka, sa technique de rang S permettant d'avoir sa vitesse en général de grandement améliorer. En plus de cela, elle avait déjà activé son boost pour ses réflexes, ce qui lui permit de parer et d'esquiver les lassos. La Mikazuki ne pouvant plus utiliser le ninjutsu à distance ni même au corps-à-corps, ni son Fuuin jutsu risquant d'être aussi absorbé, la Jônin allait utiliser le Kenjutsu combiné avec son élément poussière.

En arrivant face à Minerve, Kagura la trancha à l'épaule d'un coup sec et sans une once d'hésitation. Une gicle de sang s'éleva dans les airs, c'était celui de l'Akumajin, elle était surprise de voir son ennemi la blessait. Kagu n'avait pas fini, elle se retourna et d'un regard sérieux, la jeune femme s'élança. " Zan no Kata - Slashing Form ! ". Avec une vitesse fulgurante due à son Kekkei Genkai, la Kunoichi d'élite passa derrière son adversaire en l'ayant tranché à quatre reprises sans que Minerve puisse faire quoi ce soit. Orlando tomba à genoux en étant bien blessé face à l'assaut de l'Iwajin, mais prise de colère, elle ne laissa pas ça passer. " Meïton - Kurohitsugi ! ". Un cube noir en forme de cercueil engloba la Junin d'Iwa ne lui laissant aucune issu pour s'échapper, elle était prise au piège. L'ennemi de la déesse éclair éclata de rire en disant que c'était sa fin, des lances noires allèrent transpercer le cercueil de toute part. Le cube noir se brisa en dévoilant ainsi le résultat du jutsu de la femme, mais à sa grande surprise, la Mikazuki n'était pas morte. L'épéiste avait utilisé Kago Gome, un dôme métallique grâce à ses fils de fer, mais ce n'était pas suffisant pour tout bloquer. L'iwajin était gravement blessé, elle avait été transpercée à la cuisse gauche, au ventre et à son bras droit. Du sang coula de ses membres touchaient, mais ceci ne l'empêchait pas de vouloir continuer de combattre. Minerve n'en revenait pas. " Qui...Qui es-tu ?! ". Kagura sourit en coin en la fixant faiblement. " Kagura Mikazuki....d'Iwa...Et, je ne te laisserai pas...gagné...". L'Akumajin la regarda dans les yeux et arbora un sourire. " Tu es très forte, je vais te laisser en vie pour cette fois-ci. J'espère qu'à notre prochaine rencontre, tu seras capable de me donner encore un meilleur combat, Kagura ! ". Orlando créa un Dragon des ténèbres avec le peu de chakra qui lui resta et grimpa dessus. Elle regarda une dernière fois son adversaire avant de partir, inutile pour elle de continuer vu leurs états physiques.

Kagura tomba au sol, elle s'était évanouie au bon milieu du champ de bataille. Elle avait tout donné face à cet ennemi, maintenant, la Junin savait qu'elle avait encore besoin de progresser. Dans le monde si vaste, il y avait de puissants ninjas qui tapissait dans l'ombre prête à se faire connaître le moment venue. Heureusement, la Mikazuki n'était pas toute seule dans les environs, elle ne mourra pas aujourd'hui.

© code by Lou' sur Epicode


_________________

The couple !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre ✿ Tokubetsu Juunin de Konoha, Chef du Détachement d'Infiltration et de Reconnaissance


Messages : 280
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 26
Localisation : Konoha Gakure no Satô

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 27 ans
Expérience:
547/2000  (547/2000)


MessageSujet: Re: [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]   Mer 4 Sep - 21:38




De nouveaux amis, un retour vers Iwa

« Une nouvelle génération, une renaissance pour un village mort, il y a 15 ans »

feat futurs Yamamotojin


Cela faisait quelques jours que Kagura était resté à son ancien village depuis son affrontement contre les Akumajin. Après s'être évanouie quelques instants après le départ de Minerve, les esclaves étaient venus aider la Mikazuki à combattre, mais étant arrivé trop tard, ils décidèrent de lui sauver la vie en la soignant. Par chance, l'ancien du groupe était un excellent Eisei'nin, avec l'aide de trois de ses amis, il pratiqua une chirurgie de haut rang. Les gens devaient la vie à la Juunin et même, beaucoup de respect pour elle. Les personnes avaient une dette envers l'Iwa et ils l'honoreront pour toujours. Après tout, c'était grâce à la Rang S que tout le monde était encore en vie, la déesse éclair a donné beaucoup de sa personne pour eux. C'était normal qui devaient tous lui en montrer en retour et ils avaient une idée. En attendant, les gens avaient créé un campement afin de rester sur les lieux jusqu'au réveil de leur héroïne. Certains semblaient être des ninjas, difficile à le croire vu comment ils étaient des esclaves de simples mercenaires. Ils devaient avoir peur de Minerve, en même temps, elle était très puissante. Des Shinobi basique sans capacité spéciale ou sans une grande expérience en combat n'avait aucune chance de la vaincre. Le Meïton est un Kekkei Genkai dangereux, s'il était bien utilisé. Heureusement que Kagu est talentueuse sinon elle serait morte à l'heure actuelle, même si ce n'est pas passé loin.

Pendant qu'elle était inconsciente, les gens avaient commencé à reconstruire le village Yamamoto. Cela allait être une grande surprise pour la Mikazuki quand elle sera réveillée. Le deuxième jour, la Juunin se réveilla, seule dans une tente, elle était soignée et il y avait plein de bandage sur son corps. Sa tenue était sur le sol à côté de son lit, la femme était en sous-vêtements, mais ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Après tout, il fallait bien qu'elle se fasse soigner pour ses blessures plutôt graves. En tout cas, Kagura avait été surprise de la qualité des soins, mais elle était plutôt ennuyée. Pour la brune, elle avait perdu son combat contre Minerva, même si celle-ci avait fui. La prochaine fois, elle l'aura et elle sera plus forte qu'aujourd'hui. La Mikazuki se rhabilla avant de sortir de sa tente, elle portait une jupe noire, un chemisier blanc et des bottes, ça lui changeait de d'habitude. La kunoichi ne vit au loin que les personnes qu'elle avait sauvé reconstruit petit à petit Yamamoto Gakure, certains utilisés leur jutsu Doton pour avancer plus vite. Revoir son village natal refait, rien de plus pour rendre le sourire à la jeune femme. Au début, cela l'aurait dérangé, mais vu que ces gens n'avaient plus nulle part où aller, Kagu préféra qu'ils s'installent tous ici. La Supîdo no Megami marcha dans le village en se faisant saluer par les gens et même remercier. Par contre, il y avait plus de monde qu'elle avait cru voir au début. Soudain, un vieil homme arriva vers la Juunin pour lui parler, ça devait être le plus ancien de tous.

Ancien : Ohayo notre chère héroïne ! Je m'appelle Kanzaki Uzumaki et au nom de tous les gens présents ici, je vous remercie de votre aide. Pourrait-on connaître votre identité, jeune femme ?

Kagura : Uzumaki ?..Ah..euh..Je m'appelle Kagura Mikazuki, je suis une Kunoichi d'Iwa et...ancienne habitante de ce village. Je vois que vous le reconstruisez.

Ancien : Oui, nous allons nous installer ici, si cela ne vous dérange pas, Kagura-dono.

Kagura : Non, au contraire, je suis contente que ce village va pouvoir revivre comme avant. Je vous remercie pour cela. Mais, vous n'avez pas touché au trois tombes à l'Est, j'espère ?!

Ancien : Oh que non, on n'y a pas mis les pieds en ne voulant pas profaner ce lieu qui vous ait cher.

Kagura : Merci, c'est gentil de votre part, Kanzaki-dono !

Après cela, les deux personnes continuèrent à marcher en ville pour discuter de certaines choses. Kagura leur promit que personne d'Iwa ne les chassera et qu'elle les protégera le temps qu'ils se refassent une vie. Évidemment, elle mettra tout en oeuvre pour que les habitants du village puissent avoir de l'aide pour vivre. Kanzaki assura de reconstruire la maison des parents de Kagura comme neuf à la plus grande surprise de cette dernière. Au moins, quand elle viendra à Yamamoto pour des congés, elle aura un endroit où vivre. Un autre cadeau pour les avoir sauvés de l'esclave au pays du démon, il y avait une excellente entente entre eux. L'Iwajin leur assura d'envoyer quelqu'un comme intermédiaire et aide. La Mikazuki avait effectivement pensé à Sayuri, sa mère adoptive pour ce genre d'aide. De plus, Kagura se sentira mieux de la savoir ici et en sécurité qu'à Iwa avec Onoki. Avant de partir, la kunoichi d'élite alla se recueillir sur la tombe de ses parents et de son frère. Sur le chemin vers la sortie, elle retrouva son bandeau offert par Kodaka quand elle avait été promue Chuunin. La brune le remit comme avant et partir direction Iwa pour régler certaines choses avec le Sandaime Tsuchikage. Yamamoto Gakure no Sato allait donc revivre et être de nouveau habité, enfin une excellente nouvelle.

Merci à vous ♥

© code by Lou' sur Epicode


_________________

The couple !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Administratrice ✿ Godaime Mizukage. (Rang S)


Messages : 934
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 23
Localisation : Au coeur de Kirigakure.

Carte Shinobi
Ryos: 760
Age: 30
Expérience:
3496/2000  (3496/2000)


MessageSujet: Re: [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]   Dim 8 Sep - 0:55


Correction RP


> Kagura Mikazuki<

    Positif


    • La longueur est présente et les détails apportent plus de panache, surtout dans une situation de combat.
    • Kagura est bien menée jusqu'au bout et tu parviens même à être fairplay en la rendant vulnérable à certains instants.
    • Bonne mise en page mais n'oublie pas d'aérer un peu plus tes paragraphes, surtout quand tu as des posts qui s'enchaînent de cette manière.


    Négatif


    • Fais attention à tes oublis de mots/lettres. Il y a également quelques fautes d'orthographe ("mue muse" qui s'écrit normalement "mumuse"). Tu as aussi quelques fautes de conjugaison " la Juunin avait jurées ". Quelques tournures sont aussi un peu étranges donc n'oublie pas de relire tes futures productions, à l'avenir.
    • Je te fais également part du fait que tes actions, dans une seule même phrase, s'enchaînent trop vite. D'accord, on est en situation de combat mais tu utilises beaucoup trop de virgules pour faire des successions d'actions sans les relier par des petits mots connecteurs ou sans les développer davantage.


    Récompense


      Nombre de mots : 6181
      Gain de mission : /
      Calcul :(1238+2027+2039+877)/40 ≈ 154,525 ≈ 155.

      Expérience gagnée : 155 Xp.
      Ryos gagnés : /




Correction RP

_________________

Oscars:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Yamamoto Gakure no Satô, le commencement d'une haine et recueille d'une Juunin [Pv : Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» [East Blue- Shimutsuki] La forge de Yamamoto
» RP flashback en 1623

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays de la Terre :: Montagnes lointaines
-