AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 [FB] Rasen no you ni ♪ [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: [FB] Rasen no you ni ♪ [Solo]   Dim 18 Aoû - 23:59



CAUCHEMAR, CAUCHEMAR ~






Huit heures du matin. Le soleil se leva, ses rayons chaleureux et réchauffant vinrent effleurer l’asphalte lisse des rues de Kusa no Kuni, avant de s’amplifier en traversant le carreau sale d’une fenêtre miteuse d’un hôtel délabré. A l’intérieur de ce dernier se trouvait une chambre encore accessible, et où personne ne risquerait de venir, avec des placards poussiéreux contenant des draps jaunis par le temps et les intempéries, filtrant à travers le plafond partiellement détruit. Par chance, les gouttes ne tombaient pas au niveau du lit, ainsi un certain homme pouvait dormir paisiblement… ‘fin paisiblement, à sa manière, hein. Ses cheveux ébène reflétaient légèrement la lumière ambiante, ou tout du moins, une mèche dépassant un peu des draps insalubres qu’il avait emprunté pour dormir sur un lit… Chose qu’il n’avait pu faire depuis bien trop longtemps à son goût. Mais bon, il avait choisi cette vie pitoyable en prenant la voie du déshonneur plutôt que celui de la gloire. Il avait choisi les ténèbres plutôt que la lumière, le mensonge plutôt que la réalité. Et tout ça pourquoi ? Eh bien tout simplement pour protéger son foutu village et son petit frère adoré, car voici les deux seules choses qui comptaient le plus à ses yeux, les deux seules choses qui comptaient plus que sa propre vie. Il avait déjà perdu quelqu’un qui lui était cher avant le génocide de son énorme famille, il ne voulait plus que cela recommence et était prêt à tout pour, et même rejoindre la plus grande Organisation criminelle qui soit et agir pour eux, bien que son rôle était principalement celui d’agent-double. Bref.

D’un ample geste, plongé dans son sommeil, il retira le drap de sur son visage, avant de commencer à trembler de tout son être… Il faisait un cauchemar, un terrible cauchemar… La sueur perlait sur son front, et l’on pouvait ressentir son angoisse rien qu’avec la vue. Les gouttes qui coulaient le long de son front et de ses joues étaient assez conséquentes, et il n’avait jamais été recouvert de tant de soubresauts depuis très longtemps… Il se mit à marmonner quelques paroles, comme s’il voulait nous compter une histoire, ou tout du moins son cauchemar… Approchons-nous un peu plus et écoutons attentivement ce qu’il a à nous dire…

Le vent soufflait légèrement, créant une brise très agréable qui s’amusait à décoiffer légèrement ma magnifique chevelure ébène, et caressant également mon doux visage cachant un lourd passé. J’admirais les statues des deux pères fondateurs du village que j’apprécie tant. Il y avait, d’une part, le grand Hashirama Senju, et de l’autre, le fondateur de l’Eventail, Uchiha Madara. D’après ce que je connais, cet homme avait pour but de rétablir la paix, lui aussi. Cependant, sa façon n’était pas la meilleure… Il voulait la créer par son ultime paradoxe : la guerre et la souffrance. Il attaque de nombreux villages à lui seul, utilisant ses techniques surpuissantes pour les décimer en un rien de temps, ainsi que les pouvoirs de notre Dojutsu pour convaincre quiconque de le suivre. Soudain, en repensant à cette histoire de pupilles héréditaires, je repensai à mon meilleur ami, Shisui. Cette terrible soirée me revint alors en tête.

Je rentrais de mission. En cette soirée d’automne, le temps était encore plutôt clément, les températures plutôt douces. Le vent était plutôt faible à ce moment-là, alors que je gambadais dans les ruelles peu éclairées du village de la feuille. Soudain, je vis mon meilleur ami, adossé à un mur, souffrant, un œil fermé, saignant encore. M’inquiétant de le voir dans cet état, je m’avançai rapidement en sa direction, lui attrapant l’épaule. Je savais qu’il venait tout juste d’éviter le coup d’état avec une illusion un peu moins étendue que l’œil de la Lune et qu’il était encore sous les ordres de Danzô, lui aussi, mais… Je sentais que quelque chose clochait… Ma perspicacité égale aux meilleurs ninjas me permit de tout de suite douter du chef de la Racine, bien que j’étais toujours sous ses ordres… Une fois son épaule en main, je le retournai afin de l’avoir bien face à moi, et là… Je le vis souffrant, un œil fermé, le sang ayant séché le long de cette même joue.


« S-Shisui ! Que t’est-il arrivé ?! » Lui demandai-je, la voix légèrement tremblante, signe que mon anxiété était forte. Je ne savais pas du tout ce qui lui était arrivé et je préférais ne pas émettre de fausses hypothèses, bien que certaines me paraissaient plus que probables… Et si l’homme que je servais ne lui faisait plus confiance ? Et s’il avait décidé de s’emparer d’un des Dôjutsus maudits de nôtre clan ? Et s’il voulait tout simplement s’en emparer car il s’agissait là d’un des meilleurs œil pour réaliser les plus puissantes illusions qui soient ? Sur le moment, je n’en savais rien, mais mon ami le Mirage ne tarda pas à me répondre.

« Ah… Itachi… Je… Danzô ne me fait plus confiance… » Commença-t-il à m’expliquer, souffrant énormément suite à son œil arraché. A ce moment-là, je sentais la colère monter en moi, mais j’essayais de la contenir au plus profond de mon être, car sinon, j’aurais pu commettre l’irréparable. Eh oui, j’avais fait le rapprochement entre l’œil disparu et la confiance de Danzô qui avait diminué. Ensuite, il m’expliqua qu’après avoir arrêté le coup d’état en plongeant le reste de notre clan dans un énorme Genjutsu, le manipulateur parvint à lui arracher un de ses précieux Sharingan. Et c’est à ce moment-là qu’il se mit à me regarder, les yeux brillants.

« S’il te plaît, Itachi… Prend mon deuxième œil, je t’en supplie… Je ne veux pas qu’il me le prenne, tu ne sais pas de quoi il serait capable avec deux Dojutsus… » Me supplia-t-il, les larmes coulant depuis son dernier œil, le long de sa joue. Oui, j’étais plus qu’énervé, et je pense que vous me comprenez, non ? C’était tout de même mon meilleur ami, et mon « maître » voulait le tuer… Réussissant à me canaliser un tant soit peu, je lui pris les épaules et le bouscule un peu, afin qu’il reprenne ses esprits. Mais… Non, en vain. J’avais beau essayer de le convaincre par tous les moyens, il ne voulait pas m’écouter et me suppliait de plus en plus… Et c’est ainsi que le corbeau de Konoha dût se faire passer pour le méchant. C’était la première fois que ça m’arrivait, mais je n’avais pas le choix. Sur le coup, je me dis que c’était une étape nécessaire à la réussite de mes idéaux de paix, mais, à présent, j’en doute encore… Je pris alors son œil, que je greffai sur un de mes précieux corbeaux avant qu’il ne retourne dans mon corps… Ainsi, je pus également augmenter ma puissance, bien que j’en souffrais et que j’en souffre toujours… Suite à ça, Shisui se tourna vers moi, se guidant aux sons que je produisais, et sourit.

« Bien… Maintenant, tue-moi et… Ecris une lettre de suicide… Ainsi, tu sauveras notre clan et le village, et tu auras aidé Danzô malgré toi… » Me commanda-t-il, toujours souriant. Cela me brisa le cœur, mais j’avais l’impression de ne pas avoir le choix. Je sortis un de mes Kunais et le lui planta dans le cœur, faisant jaillir le sang de ce même endroit, alors qu’il crachait énormément de sang. Dans son dernier souffle, il me lança un « Merci… Itachi… » et tomba à terre. Je mis l’arme blanche dans sa main, et écrivis une lettre ayant des penchants suicidaires, avant de la glisser dans son manteau. Dès ce moment-là, je dus me mettre en route en direction de l’endroit où j’habitais, ayant d’autres histoires à régler…

Un rêve dans un rêve... Il croyait nous compter une histoire, mélangeant alors ses espoirs quant à leur futur et la réalité du présent... Intéressant tout cela, n’est-ce pas ? C’est qu’il était éloquent lorsqu’il dormait et cauchemarder, l’esprit prodige… M’enfin, vous pouvez voir là l’un des éléments qui a le plus marqué sa vie, et il n’en était pas fier du tout, même si, encore une fois, il fut obligé d’agir ainsi, pour le bien de Sasuke et de son village. En fait, il s’était toujours sacrifier pour eux…. Il était trop gentil, vraiment trop gentil… Il ne lui restait plus qu’à cacher l’information…





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [FB] Rasen no you ni ♪ [Solo]   Lun 19 Aoû - 1:06



VOYAGE INFORMATEUR






Le soleil éclairait de plus en plus la salle où notre héro essayait de se reposer… Ouais non, il cauchemardait plus qu’autre chose à ce moment-là. Une fois ledit cauchemar fini, il ouvrit vivement les yeux et se redressa tout aussi brusquement, la cœur battant à tout rompre, comme s’il allait passer travers sa cage thoracique comme aurait essayé de le faire une grosse bête sauvage enfermée depuis peu pour essayer de retrouver sa liberté, avec la hargne du désir d’autonomie qu’il connaissait lorsqu’il était encore en train d’errer dans la nature à la recherche de saumons ou d’autres conneries du genre pour se rassasier allègrement. Sa chevelure ébène était elle aussi trempée à cause de la sueur provoquée par de telles frayeurs que lui évoqua son foutu rêve traumatisant. Et oui, lui seul pouvait savoir ce que cela faisait que de devoir abattre un être cher, et ça, personne ne pouvait le comprendre. Et encore moins de gens n’essayaient et n’arrivaient à comprendre le pourquoi du comment il en était venu à faire le génocide de son clan et d’épargner son petit frère, avant même de déserter son village, celui de la feuille, et de rejoindre l’organisation mondialement reconnue, l’Akatsuki. Celle qui voulait recréer la paix… A sa manière, en refaisant le monde à sa manière à l’aide des monstres les plus puissants que cette terre ait connus : les Bijuus, ou encore Démons à queues, qui n’étaient que les fruits de la séparation du Juubi, monstre assoiffé de sang et tout qui avait dix queues, monstre qui faisait régner le chaos sur terre, détruisant tout ce qu’il y avait sur son passage. Heureusement pour les habitants de cette terre, un grand Shinobi, le plus puissant qu’ils n’aient jamais connus, appelé Rikudo Sennin ou Maïtre des Six Chemins, le divisa en neuf entités plus petites mais également moins puissantes mais tout aussi terrifiantes, bien que cela fusse à plus petite échelle. Du coup, d’autres grands ninjas découvrirent le seul et unique moyen de canaliser toute cette puissance : trouver des réceptacles humains, appelés Jinchurikis, et sceller les démons en eux, jusqu’à ce qu’il meurt et qu’il faille recommencer l’opération, encore et encore. Néanmoins, cette cohabitation entraînait bien souvent une mort prématurée ou de nombres démences, sauf pour ceux qui parvinrent à maîtriser leur Bijuu et à le contrôler par la suite… ou le contrôler sans pour autant faire copain-copain avec. Mais bon… Ce genre de cas était extrêmement rare lors de l’ancienne époque, alors que maintenant… Pour le peu de bijuus qu’il restait encore en possession de leur Jinchuriki (ou l’inverse ? C’est du pareil au même non ?), eh bien la plupart maîtrisait ce qu’il y avait en eux, et étaient même devenus amis. Sauf un cas assez… unique, oui, faut le dire. En effet, celui-ci n’avait que seize ans, certes, mais il ne maîtrisait pas Kurama, ou encore Kyuubi, le démon renard à neuf queues, et n’était pas encore parvenu à sympathiser avec. Du coup… Il ne se manifestait qu’en cas d’un énorme excès de rage, ou lorsque la situation tournait au vinaigre, afin de le sauver. Mais ce bougre de renard essayait toujours de vouloir faire céder le blondin d’Uzumaki afin qu’il brise le sceau, pour s’emparer de tout son chakra et de prendre le contrôle sur l’humain, afin de sortir de sa prison à barreaux rouges et de refaire ce qu’il faisait avant : semer le chaos et le grabuge un peu partout où il allait. A croire que c’était la seule chose qu’il savait faire… Néanmoins, Minato, son père et Yondaime Hokage, avait laissé un peu de son chakra en scellant celui de Kyuubi dans son fils, tout comme sa mère, ce qui lui laissait encore deux protections en plus en cas de faiblesse, ce qui était ma foi fort bien pratique.

Afin de se changer les idées, le jeune homme très élégant sortit à nouveau, après s’être revêtu convenablement, passant par-dessus les différentes poutres brisées lors de… Je ne sais quoi d’ailleurs, puisqu’elles obstruaient le passage. Au moins, en ayant choisi un endroit aussi défoncé, il savait que personne ne viendrait le déranger, ce qui n’était pas plus mal, n’est-ce pas ? Bref. Une fois dehors, il chercha un cours d’eau à l’abri des regards indiscrets et s’y rendit, profitant de la forêt qui le masquait de toute présence impromptue et commença à se vêtir de son plus simple appareil avant de piquer une tête dans l’eau fraîche de cette matinée d’automne, profitant encore du temps on ne peut plus clément. Il resta dans cette douce et clair rivière, se décrassant par la même occasion et frottant énergiquement ses soyeux cheveux avant de ressortir et de se poser sur l’herbe afin de se sécher, de se recoiffer convenablement et de se rhabiller par la même occasion. Bien.

Maintenant qu’il était prêt, il pouvait entreprendre son long voyage. De ce fait, il se rendit en direction des différents centres et réseaux d’informations présents dans ce pays, car il était sûr que Sasuke serait passé par ici et qu’il repasserait par là. Mais il ne faisait pas que de la recherche d’informations… Non, bien loin de là. Il faisait aussi de la revente d’informations, ce qui s’apparentait en fait à des échanges basiques, rien de plus normal. Mais les indices qu’il livrait… Seul Sasuke pourrait les comprendre, et c’était bien le but. Il faisait tout ça pour qu’il puisse enfin le retrouver après dans l’ancien autel des Uchiha, situé dans le pays du feu, un peu dans un trou paumé, puisque personne n’y allait, croyant que celui-ci était maudit. M’enfin, y avait de quoi aussi, étant donné ce qu’il s’était passé pour leur clan… Mais c’est également là-bas qu’un nouvel Uchiha mourra, des mains du plus jeune des frères. Et oui ! Le Corbeau avait tout prévu, encore une fois ! Sasuke le tendrait aux bras de la Faucheuse, lui offrant alors la gloire d’avoir écrasé celui qui mis à mort un clan tout entier, mais il deviendrait sûrement fou lorsque qu’il apprendra pour quoi il a fait ça, comment Konoha était réellement à l’époque, et j’en passe… M’enfin… Cela allait lui prendre du temps, énormément de temps… Encore une période où il ne dormirait que très peu, afin de ne pas se laisser emporter par la fatigue et mourir aussi connement.

Durant ce long périple, il passa par tous les pays possibles et imaginables, tel que celui de la neige, celui du fer (qui étaient voisins), celui de l’étoile et un magasin ambulant. Mais il ne faut pas oublier qu’il passa également par le pays des sources chaudes regrettant de n’être là que par nécessité et non pour pouvoir se reposer dans un lieu de vacances, où il aurait presque pu profiter des bains chaud, le détendant ne serait-ce que pour une fois dans sa vie, quoi… Mais bon, c’était comme ça. Il y avait aussi des gros repaires dans les pays de la lune, du bois, de la cascade, celui des Tourbillons ou encore celui des Marécages, même si peu de gens s’aventuraient en de tels lieux. Mais bon, maintenant qu’il avait fait ça, il était fier de lui… Ou au mois content. Avec tout ça, Sasuke serait bien obligé de retrouver son grand frère, non ? Sinon eh bien… Il ne pouvait plus rien faire pour lui. Mais bon, il faisait partie du clan de l’éventail et était forcément assez intelligent pour comprendre les indices de la belette.

Bref, le jour fatidique n’allait pas tarder à pointer le bout de son nez… il fallait à présent qu’Itachi s’en retourne au pays du feu, dans le fameux temple de l’Eventail là où siégeait autrefois leur chef surpuissant et il y pris place, regardant loin, face à lui, là où se trouvait la « porte d’entrée » si je puis dire, attendant presque impatiemment l’arrivée de celui qui allait commettre un fratricide. Oui, il ne pourrait pas repousser l’échéance de sa mort éternellement, même en prenant de nombreux médicaments… Du coup il avait donc tout fait pour que le dernier des Uchiha le retrouve aisément et vienne avec la seule optique de le tuer, sans pour autant se retenir. Mais notre prince des ténèbres n’allait pas se retenir non plus… A vrai dire, il lui avait préparé un bon petit cocktail de jutsus… Hum, cela allait être épique, ça je peux vous le garantir !





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ✿ Godaime Mizukage. (Rang S)


Messages : 934
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 24
Localisation : Au coeur de Kirigakure.

Carte Shinobi
Ryos: 760
Age: 30
Expérience:
3496/2000  (3496/2000)


MessageSujet: Re: [FB] Rasen no you ni ♪ [Solo]   Jeu 22 Aoû - 17:43


Correction RP


> Itachi Uchiha <

    Positif


    • La mise en page est relativement bonne à part pour le second post où un détail est assez gênant. (cf Négatif)
    • Style simple mais l'écriture des posts est fluide.
    • L'introspection d'Itachi est présente, ce qui rend le topic bien riche.


    Négatif


    • Je trouve la mort de Shisui très radicale. Il aurait été meilleur de détailler un peu plus.
    • Quelques fautes d'accord.
    • Le premier paragraphe de ton deuxième post est simplement trop grand donc il faudrait raccourcir tes paragraphes futurs pour une meilleure lecture des correcteurs.


    Récompense


      Nombre de mots :2796
      Gain de mission : /
      Calcul :(1395+1401)/40 ≈ 69,9 ≈ 70.

      Expérience gagnée : 70 Xp.
      Ryos gagnés : /




Correction RP

_________________

Oscars:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [FB] Rasen no you ni ♪ [Solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Rasen no you ni ♪ [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Autres Lieux :: Pays de l'Herbe
-