AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Till the end [Combat a mort | PV Koga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: Till the end [Combat a mort | PV Koga]   Ven 26 Juil - 17:05



Time of dying
Feat  Koga  



UNCAGE THE BEAST!



-Peu importe la vitesse où l'on court, la mort gagne toujours par une longueur...

Le vent faisait doucement son chemin à travers les prairies du pays de l'herbe, le soleil se levait, une belle journée s'annonçait, une journée comme les autres a priori... Ce matin-là l'ange des ténèbres s'était réveillé plus tôt qu'a l'habitude, il ne sait pas pourquoi mais le matin l'appelait, tranquillement il avait quitté son pieux et s'était lavé rapidement. Puis encore une fois seul il avait mangé son petit déjeuner, ouais je vous conte des choses inutiles et puis? Tout le monde mange et va aux toilettes m'enfin... Après la petite routine habituelle de la matinée le datenshi quitta le repaire de son organisation qui était bien désert ce matin, seul quelque bouteille d'alcool de Taïga et de mégots de clopes de meph traînait au sol... Ou étaient ces copains? Il n'en avait aucune idée et s'en branlait pas ma je vais vous dire... Bref, doucement il sortit de ce lieu et prit la porte, tout était incroyablement calme, il sentait une douce brise parcourue son visage au moment où il mit le pied dehors, la température était idéale, rien d mieux qu'une si douce mâtine pour aller relaxer un peu, car avouons la sa vie avait été des plus mouvemente dernièrement, faire tomber un village n'est pas chose commune et ceux qui ont le privilège et la puissance de pouvoir affronter un kage à mort et en sortir vivant sont très peu nombreux, mais Ryoku lui était ce type d'homme, celui qui n'a pas peur de la mort, celui qui foncera jusqu'au bout pour accomplir ses buts, son plan, son nindo... Un jour le monde ouvrira les yeux... L'éveil sera brutal mais haut combien rempli d'un élan de sagesse...


La vie, la mort, telle une étoile filante on passe, chacun a notre manière, certaine plus longtemps que d'autres. Quelqu'un laissera même leur empreinte mais avec les tempos tout finit par s'éroder même l'histoire de la plus grande légende... Mais quoi donc sert cette vie si c'est pour ne rien donner par la suite? Aller répond moi? Pourquoi toute cette tristesse, toute cette souffrance est tout le mal qu'on se fait si c'est pour mourir à la fin? Je te laisse y penser, réfléchie bien à ta vie et tu m'en redonneras des nouvelles... 
Encore une fois notre légendaire ninja se laissait aller à ses rêvasseries. Quelque chose comme à l'habitude vient le sortir de sa bulle, une présence, dans cette énorme pairie on sentait aisément une aura la moindrement puissante. Hostile, voila comment était le chakra qui venait, certes puissants mais bien moins que celui de Ryoku, sans savoir pourquoi notre homme savait que lorsque le soleil se couchera un des deux chakras ne seras plus et ce n'était pas le sien, sans savoir pourquoi il avait une puissante envie meurtrière qui montait en lui, il avait la rage au cœur, il repensait à toute cette merde, toute cette vie de cul, tout ce qu'il avait subi pourquoi? Trop c'était trop, la goutte qui allait faire déborder le vase était sur le bord de tomber et celui qui venait en subirait le courroux, l'ange de la mort l'attendait de pied ferme... Cet ange c'était Ryoku...


Tel un prédateur il attendait son ennemi, car oui il l'avait senti, ce sixième sens que certain possède, qui sait pourquoi le destin en vait fait ainsi mais il était venu le temps de la mort. Se levant de son lieu de relaxation il se dressa, la crinière au vent tel un lion il s'apprêtait à défendre son honneur sa vie, tel le roi de la jungle qu'il était. Droit et fier il attendait sa cible, prêt à lui sauter dessus et à l'abattre. La victoire serait sienne, il se foutait de qui était cet homme mais il allait le buter et solidement en plus. Du chakra noir commençait déjà à émane de son corps, il était plein d'énergie et cela se voyait, même face au Papi de la roche il n'était pas aussi déterminé à gagner. Un genre de samurai finit par se pointer à l'horizon, Ryoku le regarda et lui dit:

-Viens, aller tue moi, je suis déserteur de rang S, celui qui a abattu Onoki, si ta les couilles attaque moi, montre moi ce que tu as... Ryoku Onigami, rappel toi de ce nom, je suis celui qui te feras sombrer dans les ténèbres.


Spoiler:
 




© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Till the end [Combat a mort | PV Koga]   Sam 27 Juil - 19:39


Un Mal pour un Bien

Kôga Shirayuki 
Ryoku Onigami






Le Kurorentai. Groupuscule de Samouraïs, déserteurs du pays du Fer. Auteurs du meurtre de ma grande soeur Mehlia. Telle était ma cible. Je n’avais pas d’autre but. Ma vie se résumait à cela. Le traquer et le détruire. Facile à dire. Très facile même. De simples mots. Fugaces et volatiles. Mais la réalité est bien différente. Cette tâche s’avérait d’une difficulté immense. Comment diable retrouver ces gens ? Autant chercher à attraper de la fumée avec les mains. Néanmoins, je ne perdais pas espoir. Mes pas m’avaient menés à Kusa no Kuni. Pourquoi ici ? Réponse simple: pourquoi pas ? La réalisation de mon but exigeait de moi que je voyage à travers le monde pour rassembler des informations. Chose vitale afin de savoir où trouver le Kurorentai. Accompagné de mes quatre renards, j’avais passé la nuit dans une auberge. C’était plus une sorte de bouge pour dire vrai. Qu’importe. Je n’étais pas digne du confort. Au matin, je reprenais la route. Quelque chose me disait que cette journée ne serait pas ordinaire. Il faisait plutôt frais, une agréable brise s’insinuait sous la paroi de mon masque. C’était agréable. Pour autant, ce sentiment. Cette impression que quelque chose allait arriver m’inquiétait. Marchant lentement, sans faire de bruit, je progressais. Soudain, mon regard se posa sur quelque chose. Qu’était-ce ? Intrigué, je fis encore moins de bruit, me déplaçant presque accroupi. Un homme se trouvait à cent mètres de moi. Etrange... De longs cheveux, de cette couleur. Connaissant parfaitement le Bingo Book, j’avais une idée de son identité. Néanmoins, rien n’indiquait clairement que c’était la personne à laquelle je pensais. Fait notable, j’espérais même me tromper. Le cas échéant, la situation serait tendue. Toujours pas repéré, j’établissais rapidement une stratégie. Espérant toujours que je n’aurais pas à combattre. Mieux vaut prévenir que guérir. [ACTION CACHÉE]. Tigre, Rat, Chien, Chèvre. Tels furent mes mudras. Plantant mon index gauche sur une aiguille, une goutte de sang perla. Je posais la main au sol, et dans un nuage de fumée, Tsukahara-Sensei fit son apparition. D’un regard, j’intimais qu’il garde le silence. Ma main gauche posée sur son bras se mit à faire des mouvements. Tels les marionnettistes de mon pays je manie une certaine technique avec mes doigts. Je suis capable de parler à mes renards en effectuant des caresses de telle ou telle manière. Bokuden hocha de la tête pour montrer qu’il avait compris le plan. D’un regard froid, je fis comprendre à mes quatre renards chéris qu’ils devaient fuir. Dans ce genre de situation, ils avaient pour ordre de retourner directement à Suna. Inquiets, ils s’exécutèrent. Je fermais les yeux un instant. Prenant quelques longues inspirations, je faisais le vide dans mon esprit.


L’instant d’après, je rouvrais les yeux. Tsukahara-sensei s’empara de ma main et me releva comme si je n’étais qu’un sac à patate. Lentement, nous avancions vers l’homme. Pas question d’attaquer avant de savoir exactement de qui il s’agissait. Alors que nous n’étions plus qu’à une vingtaine de mètres, l’homme se leva. Lors que ces cheveux se mirent à flotter, bercés par la brise, mon hypothèse fut confirmée. Il s’agissait bien là de l’homme à qui je pensais. Kitsune no Kami me vienne en aide... Cet adversaire là était tout simplement redoutable. Ryoku Onigami était son nom. Âgé de 25 ans et anciennement ninja de Kiri si mes informations n’étaient pas erronées. M’apostrophant grossièrement, je ne prêtais pas attention à ses dires. Le silence est d’Or, si ce que tu veux dire n’est pas plus précieux, garde le pour toi. Moi même privé de la parole, je comprenais tout à fait cette maxime. Du chakra émanait de son corps. Il était semble-t-il prêt à en découdre. Une chose me frappais dans son chakra. La couleur. Noir. D’un ton sombre, comme les ténèbres. Pareille chose était surprenante. De par le passé, jamais encore je n’avais eu l’occasion d’observer une telle chose. C’était inquiétant. Je n’étais pas rassuré, il fallait bien l’avouer. Bokuden posa la main sur la garde de son sabre. Il était lui aussi prêt à réagir au quart de tour face à la moindre offensive de l’homme. Je lançais un rapide coup d’oeil à Tsukahara-sensei, lui intimant que les festivités étaient sur le point de démarrer. Mon regard était plongé dans celui du Nukenin. Expressément, je lui faisais comprendre que je relevais le défi. Pas le moindre signe de Suna sur moi. J’étais ici en tant que fier samouraï du pays du Fer. Moi, Kôga Shirayuki, fils de Mifune, dirigeant du pays du Fer, j’allais combattre. Pour la gloire de mon pays, et la fierté de mon Père, je devais rapporter la tête de cet homme. Chèvre, Cheval, Chien. Une nouvelle série de mudras. De nouveau je fis couler le sang de mon index gauche. Tout cela n’était pas douloureux, juste une piqure. Néanmoins, une unique goutte de sang m’était suffisante, nul besoin de plus. Sur mon épaule, ma main gauche vint se poser. Un nouveau nuage de fumée. Un sublime Kitsune, de la famille de Tsukahara-sensei, se trouvait sur mon épaule. Tout en finesse et avec grâce, il monta sur ma tête. Je supportais aisément son très faible poids. Il ouvrit grand sa gueule. Ma main droite se posa sur la garde de Tsume Fokkusu. A l’instar de Tsukahara-sensei, j’étais prêt à réagir à la moindre chose. Le Kitsune, soudain, se mit à bailler. La puissance du son qu’il émettait était immense. Même en se bouchant les oreilles, il n’était pas possible d’y échapper. Qu’allait-il advenir ?




Techniques Utilisées:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Till the end [Combat a mort | PV Koga]   Mar 30 Juil - 15:21



Here we go
Feat  Koga  



Just try to kill me...



-Aller viens danser avec la mort mon ami-


L'amoureux des animaux, tel était son opposant, avec ses petites renardes il comptait vaincre le légendaire déserteur de Kiri, mais pour qui il se prenait? Était-il fou? À voir que certaine personne ne tenait pas à la vie, chaque jour la mort nous frôlait, mais de la à foncer droit sur elle, il faut ne pas être sain d'esprit... Ryoku aimait ça, le gars, avait des couilles, aussi fou soit-il avait accepte le duel, il était un homme, un homme mort mais bon... Un combat des plus intéressant allait éclater, le spectacle allait commencer, aller assister vous et prenez-vous du popcorn vous aller adorez! À peine arriver son opposant ne parla même pas, on lui avait pas appris la politesse? L'Onigami allait lui apprendre à vivre à ce jeune homme... L'expérience du combat il semblait l'avoir, il possédait des techniques des plus intéressantes, un renard géant, nah mais faut le faire hen! Le kuchyose possédait une épée et il ressemblait à un samouraï, il était visiblement vachement fort, mais tant mieux cela représenterait un défi de taille, on aime ça comme ça....

Soudainement un plus petit renard fit son apparition et il bailla, mais tellement fort! Bon aller Ryoku le sait très bien que c'est du genjutsu il en est un expert, un maître, donc tout en esquissant un petit sourire il utilisa sa technique "Kyō Tenchi Ten (Retournement du miroir du Ciel et de la Terre)", bientôt c'est son nouvel ami qui se retrouverait endormi et qui sait peut-être même ses jolis animal de compagnie. Bon aller ce combat ne faisait que commencer mais il tannait déjà notre homme, il était déçu de ce qu'il voyait il s'attendait à plus que ça... Il décida donc de monter la barre d'un cran! Il composa quelques mudras et exécuta la technique: Meiton – Risouteki. Un énorme dôme de Meiton se forma alors recouvrant tout la zone, la présence d'une telle invocation allait être des plus utiles... Car le but cette technique était de drainer l'énergie vitale et chakraique de tout ce qu'il avait dans la zone et le donner à notre Shinobi. Déjà la technique commencée il sentait une telle force en lui, sur un autre sourire il exécuta un autre technique qui causerait de lourds dommages.... Meiton - Zettaishugi (Rayon Ténébreux). Technique Meiton étant l’incarnation de la puissance pure. En condensant le chakra meiton sous forme d’un puissant faisceau, l’utilisateur créer un rayon destructeur d’une force et ‘une vitesse incroyable. Cette technique possède deux particularités… en effet, outre le rayon qui occasionne des dégâts monstrueux au contact, elle crée une zone de dépressurisation autour du rayon de 5 à 10m de rayon, une zone dans laquelle la pression est telle que la cible se voit écrasée au sol, subissant alors une partie de la décharge de chakra que laisse s’échapper le rayon. Si cette zone ne fait qu’érafler la cible, celle-ci subira une pression mineure ou sera tout simplement violemment éjectée. Cette forte pression dans cette zone permet de littéralement creuser la roche pour permettre au rayon de continuer à avancer. La seconde particularité est toue simple, une fois que le rayon atterrit a sol ou touche sa cible, tout le chakra meiton stocké dedans implose et créer une explosion d’une puissance colossale…

BOUM


Il en était peut être déjà fini de son ennemi qui sait..

- Dit moi que tu es pas mort aller.. Épate moi...


TECH USE & RÉSUMÉ

Spoiler:
 




© Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Till the end [Combat a mort | PV Koga]   Mer 31 Juil - 16:04


Un Mal pour un Bien

Kôga Shirayuki 
Ryoku Onigami






De prime abord, la première tentative était un échec. La stratégie première n’avait pas réussie à aboutir. Au grand damne de Kôga. Ce Ryoku, ce déserteur de Kiri, ce danger pour le monde ninja, il semblerait qu’il maîtrisait plutôt bien le Genjutsu. Tout du moins, il fut en mesure d’utiliser une technique inattendue. Le principe était on ne peut plus simple: retourner l’illusion contre son utilisateur. Voilà une chose que notre samouraï ne s’attendait pas à voir. Persuadé que sa première offensive ferait grand effet, il n’avait pas même imaginé que le déserteur maîtriserait une technique d’un si grand niveau. La contre-attaque de Ryoku n’était pas mauvaise. Il est vrai. Seulement il fallait tenir compte d’un détail. Ni Kôga ni Bokuden n’avaient lancés l’illusion. L’auteur du Genjutsu n’était autre que le Kitsune sur le crâne du fils de Mifune. Ainsi donc, la seule personne qui commença à somnoler fut le Kitsune lui-même. (Cf. Kurenaï VS Itachi). D’un mudra, Kôga décida donc de le désinvoquer. Sa présence, après tout, n’était plus utile face à Ryoku. Pur conclure, la première offensive était bien un échec. Avant que le samouraï n’ait le temps de songer à autre chose, Ryoku décida à son tour d’attaquer. Suite à une série de signes, il utilisa une nouvelle technique. Le ciel sembla s’assombrir. Les ténèbres commencèrent à former un amas sombre. En seulement quelques secondes, un gigantesque dôme noir s’installa. Il était impossible de voir à travers ce dôme de ténèbres. Kôga et Bokuden sentirent alors de suite que leur chakra était drainé. Pour ainsi dire, c’était la merde. Ryoku effectua une seconde série de mudras. Un sourire, voilà ce qui se formait à présent sur son visage. Qu’allait-il advenir ? La prochaine attaque serait très certainement d’une puissance extrême. Sinon, jamais il ne semblerait aussi sur de lui, aussi arrogant. Le fils de Mifune n’eut pas à attendre longtemps. Un rayon fut alors créé. il semblait composé entièrement de ténèbres. Bokuden ayant un temps de réaction plus rapide que les humains n’eut aucun mal à esquiver. Se contentant simplement de sauter sur sa gauche puis une seconde fois en diagonale. Il s’était décalé de six mètres, puis de trois grâce à sa force surhumaine et sa grande taille. Dorénavant il n’était plus très loin du déserteur. Pour ce qui est de Kôga malheureusement, une esquive était impossible. La vitesse de l’attaque était bien trop grande pour lui. Il allait se faire happer par cette dernière. C’était une chose certaine. Néanmoins, avant cela, il était tout à fait capable de montrer de quel bois il se chauffait à Ryoku. Cet homme se montrait arrogant envers lui. Il envoyait déjà des techniques d’une puissance inouïe. Pensait-il pouvoir se débarrasser du samouraï avec aussi peu de jugeote ? Le Shirayuki se sentait presque insulté. Avant d’être touché, il chercha dans sa main une bombe fumigène. D’un mouvement sec, il jeta l’objet en direction de l’Onigami. Ce dernier ayant les mains prises par sa technique il ne pourrait rien faire contre cela. Qui plus est, le moindre contact avec la bombe la ferait exploser et libèrerait un épais nuage de fumée. Le projectile décrivit une parabole pour se retrouver moins d’un mètre au dessus de la tête du déserteur. C’est à ce moment même que Kôga se fit violemment heurter par le rayon ténébreux.

Bokuden sachant à quoi s’en tenir n’y fit pas même attention. Dégainant sa lame qu’il chargea de chakra, il envoyait directement sur la bombe une serpe tranchante. Ceci eut pour effet de la faire exploser et de libérer la fumée qu’elle contenait. Ryoku ne pouvait pas y échapper, c’était impossible étant donné qu’il était déjà occupé avec sa technique. Bokuden sentait qu’il avait déjà perdu une énorme quantité de chakra. Néanmoins il restait droit. Le jutsu du déserteur explosa. Bokuden attendit quelques secondes que la fumée se disperse et fonça droit vers Ryoku l’arme à la main. Son assaut était prêt, sa lame se leva, il bondit pour asséner un Iaigiri à Ryoku. Pareille attaque sembla stupide. Horriblement bête il est vrai. Cependant il faut bien noter une chose. La fumée qui venait d’être aperçue n’était pas normale. Il s’agissait d’une sorte de poison. Son effet était court, mais d’une efficacité monstrueuse. Respire n’en serait qu’un infime quantité suffisait. La cible perdait alors momentanément l’usage de ses cinq sens. Elle était donc dépourvue d'ouïe, d’odorat, de vue, et même de toucher ou de la parole. C’était comme être plongé dans des ténèbres. Avoir conscience que l’on est, mais sans pour autant avoir conscience de tout ce qui nous entoure. Autant dire qu’esquiver une attaque devenait normalement purement et simplement impossible. Même si Ryoku avait retenu sa respiration, c’était bien inutile. Car dans le fait même de la couper, il faut inspire, ne serait-ce qu’une infime quantité d’air. Ce qui résultait à respirer une infime quantité du nuage, et donc se faire avoir. Et de toute manière, le simple fait de se trouver dans la fumée suffisait amplement à se faire avoir. Logiquement, Ryoku ne pourrait pas esquiver, ni contrer, il ne saurait même pas qu’on l’attaquerait. Et au vu de la puissance phénoménale de Bokuden, un Iaigiri de sa part trancherait net le déserteur en deux.


Revenons maintenant à ce qui se passait pour Kôga. Donc comme je l’ai dis, il n’avait pas réussit à esquiver. C’est vrai. Mais ce n’était en rien une mauvaise chose, au contraire. Le samouraï avait préparé une permutation  avant de commencer le combat. Il activa donc sa technique lorsqu’il fut touché. Conséquence, ce ne fut pas le ninja qui fut happé par le jutsu du déserteur, mais une vulgaire motte de terre. Par mesure de sécurité, le ninja permuta pour se retrouver en dehors du dôme de ténèbres. Instantanément il sauta en arrière plusieurs fois et termina par un salto. Lentement il se mit alors à continuer de reculer pour s’éloigner de la paroi du dôme. Dorénavant, il se trouvait à une quinzaine de mètres de la technique de Ryoku. Ainsi il pouvait anticiper la moindre chose qui en sortirait, voir même le déserteur lui même. Il posa genou à terre et à nouveau se mit à réfléchir à une stratégie. Il ne lui fallut pas longtemps pour mettre cela au point. Même s’il savait que le combat pouvait être déjà terminé grâce à Bokuden, mieux valait s’assurer de mettre toutes les chances de son côté. [ACTION CACHÉE]. Suite à l’action du samouraï, on pouvait dorénavant deux Kôga. Ils restaient droit, attendant de voir s’ils devraient continuer de combattre ou si c’était terminé. Une chose chose était certaine, si Ryoku était parvenu à se sortir de l’assaut de Bokuden, les deux Kôga avaient déjà un nouveau plan en tête.




Techniques Utilisées par Kôga:


Spoiler:
 



Techniques Utilisées par Bokuden:


Spoiler:
 



Récapitulatif:


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Administratrice ✿ Godaime Mizukage. (Rang S)


Messages : 934
Date d'inscription : 20/04/2013
Age : 24
Localisation : Au coeur de Kirigakure.

Carte Shinobi
Ryos: 760
Age: 30
Expérience:
3496/2000  (3496/2000)


MessageSujet: Re: Till the end [Combat a mort | PV Koga]   Dim 4 Aoû - 22:51

Correction RP


>Kôga Shirayuki<
    Positif


    • Mise en page correcte & posts aérés.
    • Comme toujours, de la qualité ressort par-dessus tout. Il y a peu de fautes et c'est toujours un plaisir de lire tes posts qui ne manquent pas de précision.
    → +10 Xp

    Négatif


    • Rien à Signaler.

    Récompense


      Nombre de mots : 2039
      Gain de mission : /
      Calcul : 10+(919+1120)/40 ≈ 50,975 ≈ 51.

      Expérience gagnée : 51 Xp.
      Ryos gagnés : /



Correction RP

_________________

Oscars:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Till the end [Combat a mort | PV Koga]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Till the end [Combat a mort | PV Koga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un combat avec un loup brun aux yeux oranges
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» [combat ~ event] Adrienne Ramba et Old Crow VS Black Templars
» Club de combat clandestin
» [combat] Arès, Dieu de la Guerre VS Thanatos Dieu de la Mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Autres Lieux :: Pays de l'Herbe
-