AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Le jour de la rencontre...[PV:Shino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre ✿ Non-Validé.


Messages : 1407
Date d'inscription : 09/04/2013

Carte Shinobi
Ryos: 290
Age: 15
Expérience:
81/1750  (81/1750)


MessageSujet: Le jour de la rencontre...[PV:Shino]   Jeu 25 Juil - 2:21


SHINO ET KIBA: LA RENCONTRE

Kiba Inuzuka ☂ Shino Aburame

Premier jour d'école pour Kiba ! La veille, le jeune garçon n'avait pas, contrairement à d'autres, la "boule" au ventre. « Hihih, je vais me faire des potes demain ! » s’exclamait le fils de Tsume Inuzuka, ce matin. Il se réveilla et attrapa Akamaru, le regarda fièrement. Le chiot savait ce qui l’attendait. Et il était aussi pressé et excité que son jeune maître. Après avoir prit son petit-déjeuner, Kiba sortit de sa maison. Tout fier de partir à l’académie pour la première fois de sa vie. Il attrapa la main de sa mère, et les deux Inuzuka se dirigèrent en direction de ce lieu. Akamaru, lui, se posa tranquillement sur la tête du jeune garçon. Il faisait beau, le soleil rayonnait. Presque que tous les villageois et ninjas que Kiba et Tsume croisaient avaient le sourire aux lèvres. Konoha vivait bien. Il n’y avait aucun problème. Depuis l’attaque de Kyubi qui avait entraîné la mort du Yondaime Hokage, Minato Namikaze, et de sa femme, la jeune Kushina Uzumaki, plus aucune menace ne sévissait.  Le Sandaime Hokage avait prit les commandes du village, et le dirigeait parfaitement. Il s’était même déplacé jusqu’à l’académie. Son but ? Parler aux apprentis ninjas. Leur enseigner divers choses comme la volonté du feu. Vingt minutes plus tard, ils arrivèrent là-bas. Malheureusement, Tsume devait partir. Ce qui rendit Kiba un peu triste l’espace d’une minute. Mais bon, il y avait Akamaru. Le jeune garçon regarda autour de lui. Il y avait beaucoup d’enfants. Tout devant, se trouvaient un professeur assez connu, Iruka Umino, et…Le Sandaime Hokage, en personne ! Kiba avança pour mieux les apercevoir, quand soudain…

-Aie ! Oy, fais attention ! T’as un problème ?

Bousculé par un autre garçon, Kiba était tombé. Il s’était relevé et, après ces paroles, il regarda le bonhomme à l’origine de cet attentat. Non, il n’avait peur d’aucun enfant, Kiba. Ils étaient tous comme lui, il n’y avait pas de raison d’avoir peur, franchement. Le petit garçon qui l’avait bousculé était bien étrange… Déjà, son style vestimentaire était bien spécial. En effet, il arborait un manteau qui cachait notamment une partie de son visage. Et, comme si ce n’était pas assez, il portait des lunettes noires. Quel garçon mystérieux, décidément…Il le regarda dans les yeux. Mais, au fur et à mesure, il comprit que celui qui avait ses mains dans ses poches, ne l’avait pas fait volontairement. En effet, Kiba commencait presque à regretter de lui avoir parlé aussi violemment. Peut-être qu’il souhaitait, comme beaucoup d’autres d’ailleurs, aller voir Hiruzen Sarutobi de plus prés ? C’était fort possible. Akamaru, lui, faisait presque comme Kiba. Au début, il avait aboyé fort. Faisant comprendre qu’il était, tout comme Kiba, énervé de s’être fait bousculé. Mais finalement, il comprit que l’enfant aux lunettes noires ne semblait pas leur vouloir de mal. De toute façon, personne n’avait vu la scène. Il y avait tellement de monde, chacun était occupé. Même si certains…Se sentaient vraiment seuls. Comme ce garçon aux cheveux blonds, installé au fond, baissant les yeux. Au regard triste. Il se sentait rejeté. Mais il y avait aussi des filles, qui avaient immédiatement trouvé leurs copines. Cette blonde par exemple, qui avait tissé des liens d’amitié avec la petite fille aux cheveux roses, en l’espace de quelques minutes . Aussi, il y avait la jeune fille toute timide au fond. Elle observait le blond, assis prés d’elle. Après avoir regardé un peu autour de lui, Kiba tendit la main au mystérieux garçon et lui sourit :

-Désolé, je suppose que t’as pas fais exprés… Moi c’est Kiba, du clan Inuzuka ! Et toi ?

Quelques minutes aprés, le professeur demanda aux étudiants de se taire. Le Sandaime Hokage allait prendre la parole. Un homme trés âgé, qui ne parlait pas beaucoup. Mais aussi un Kage admirable, agréable. Toujours prêt à aider. Il avanca doucement vers les élèves, qu'il observa avec un sourire. Il murmura doucement « Le futur de Konoha, c'est eux...» Ce que les élèves ne comprirent pas tout de suite. Hormis deux d'entre eux. Le premier avait des yeux tout blancs. Ses cheveux étaient assez longs. Il était posé contre un arbre et il n'aimait pas beaucoup parler. Quand au second, c'était le genre de gars qui pouvait mettre n'importe quel garçon jaloux. Un petit brun qui avait décidément du succés avec la gente féminine. Le Sandaime Hokage continua à parler aux enfants. Quel discours ennuyant ! Il leur enseigna tout d'abord l'objectif de l'académie. Leur enseigner les bases du ninja. Ils allaient tout d'abord apprendre le monde ninja, mais aussi à manier des armes, et même, apprendre les techniques de base. Ensuite, Hiruzen leur parla de la volonté du feu. Et ca commencait à devenir de plus en plus ennuyant, surtout pour Kiba, qui n'en pouvait plus.

-Tss...Ca va durer encore longtemps ?...

Merci Artsoul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutotoujirpg.forumactif.org
avatar
Membre ✿ Chuunin de Konoha. (Rang C)


Messages : 58
Date d'inscription : 07/06/2013
Age : 18
Localisation : Sûrement dans la forêt...

Carte Shinobi
Ryos: 200
Age: 16 ans.
Expérience:
154/1250  (154/1250)


MessageSujet: Re: Le jour de la rencontre...[PV:Shino]   Lun 26 Aoû - 20:59



Mon pote (feat. OrelSan) by Flynt on Grooveshark


Le jour de la rencontre...


Feat. Kibabruti. (a)

Hm ? Mon premier jour à l’académie ? Je m’en souviens, en même temps, comment oublier un jour aussi important pour un ninja ?
I remember. C’était le jour qui précédait tout juste la rentrée. J’étais inquiet. C’était la première fois que j’allais rencontrer d’autres personnes que des insectes ou des personnes du clan Aburame. Torune m’avait dis de ne pas m’inquiéter, mais n’y arrivai pas. Et qu’est-ce qu’il en savait ? Il avait beau être comme mon grand frère, il ne pouvait pas comprendre mon inquiétude. En effet, il n’était pas allé à l’académie, lui. Il avait suivi un entraînement spécial et entra plus tard dans la racine. Je ne savais pas encore pourquoi il n’allait pas à l’académie ninja, mais il me l’expliqua une semaine pile après. Mais bref. Après avoir déjeuné, je suis partit comme à mon habitude étudier les insectes. Ce n’est pas pour rien que je suis un Aburame, tout de même. Depuis tout petit j’étais un fanatique de mes amis à 6 pattes. C’est vrai, ils sont tout le contraire de ce que je déteste chez les gens ; calmes, agréables, ils ne prennent pas beaucoup de place… Mais, peut-être que mes futurs camarades allaient être comme ça ? Douce utopie à laquelle il était dur de croire. Alors que j’étais perdu dans mes songes, une présence me gêna. Je me retournai, et reconnu mon père. Il s’approcha doucement de moi et s’accroupit à ma hauteur. Voyant mon air curieux sur mon visage, il s’expliqua.

« Ah, mon fils, je suis fier de toi. Demain, c’est ton premier jour à l’académie ninja… Il ne faut pas que tu t’inquiètes, tout se passera bien. Après tout, ton vieux père y est allé et il n’est pas mort. »

Pas faux. De toute façon, je n’allais pas y mourir, mais est-ce que je serais accepté ? Est-ce que les aspirants ninjas allaient être relous, ou pas d’ailleurs ? Ne serais-je pas rejeté parce que mes caractéristiques d’Aburame peuvent faire peur ? Bon, arrêtons de nous inquiéter. Finalement, j’hochais la tête pour approuver ma père. Il commença à relever, mais j’attrapai sa veste pour lui dire de rester à ma hauteur. J’avais encore une question à lui poser.

« Et Torune ? Pourquoi il n’est pas allé à l’académie, lui ? »

C’est vrai, il était un Aburame lui aussi, et il aurait dû y aller, car il était comme moi. C’est ce que je pensais. A ce moment là, mon père eu l’air de se sentir légèrement bête. Il connaissait la réponse, mais c’est comme s’il ne voulait pas me le dire. Il me tapota doucement la tête, et se releva, avant de s’en aller, les mains dans les poches.

« Il est spécial. »

Bizarrement, cette phrase me marqua. Aujourd’hui encore, je m’en souviens parfaitement. Il était spécial ? Vraiment ? J’étais curieux, mais je me suis dit que j’avais déjà épuisé mon stock de conversation père-fils avec mon paternel. Après un soupir, je retournai donc à mes insectes. La journée se termina comme ça, et lorsque vint la nuit, je ne pouvais pas dormir. Ou du moins j’essayais de m’en empêcher. Le sentiment que j’avais à ce moment là était un des plus bizarres que je n’eus jamais. C’était un subtil mélange entre de l’impatience et du stress. J’étais impatient de voir ce qui m’attendait demain, et qui allaient être mes futurs compagnons d’armes, et en même temps inquiet de tout ça. Je me forçais après quelques heures d’interrogations à m’endormir. Pour quoi j’allais passer si je m’endormais durant le premier jour, par fatigue ? Le matin arriva enfin. Je me le vais difficilement, et m’habilla. En descendant déjeuner, j’étais tout tremblant. C’était le jour décisif d’un ninja. Sa première formation. J’étais stressé. Je sortis ensuite rejoindre mon père, qui m’attendais pour aller à l’école.

« Ne t’en fais pas, tout ira bien. »

N’importe qui aurait pu me répéter ça, ça n’aurait pas eu le même effet. Mon père avait le don de me réconforter, de me redonner confiance, comme tout bon père qui se respecte, j’imagine. C’était une magnifique journée. Il faisait bon, chaud, mais pas lourd. Le soleil était omniprésent dans le ciel. Konoha était agité aujourd’hui, et ça se comprend. Beaucoup d’enfants allaient à l’académie aujourd’hui, et mon père et moi devions être les seuls à ne pas parler bruyamment dans la ville. Comme d’habitude, je suppose. Enfin arrivé à l’académie, mon père resta quelques minutes, puis finalement me laissa tout seul, comme tous les autres parents. Tout le monde fit une figure déçue, et moi aussi, même si du fait de mes vêtements personne ne vit celle-ci. L’Hokage était présent, et un professeur l’accompagnait. Je regardais L’Hokage, c’était la première fois que je le voyais. J’étais placé au dernier rang, et je voulais le voir de plus près. Je commença donc à m’avancer, et, heurta quelque chose. Ou plutôt quelqu’un. Sans le vouloir, j’avais fait tomber un petit garçon du même âge que moi.

« Aie ! Oy, fais attention ! T’as un problème ? »

Il était bruyant. Mes inquiétudes s’affirmaient à ce moment là, les élèves avaient l’air beaucoup trop bruyant pour être mes amis. Un petit chien qui siégeait sur la tête du petit bonhomme m’avait aboyé dessus, et celui-ci me fit légèrement sursauter. Je regardais celui que j’avais bousculé à terre. Il avait l’air d’un enfant normal, quelques choses en plus. Déjà, il avait des canines proéminentes. Il ressemblait à un homme-chien, c’était bizarre. Ensuite, deux tâches rouges étaient tatouées sur son visage. Enfin, en tout cas ça ressemblait à un tatouage. Ca représentait deux sortes de crocs symétriquement opposés. Ces tâches ne m’étaient pas inconnues, il me semblait les avoir déjà vues. Son chien, lui, était tout petit, de la taille de ma tête, à peu près, et tout blanc. Avant que je n’ai le temps de m’excuser, le jeune homme avait déjà arboré un sourire, et il me tendit la main.

« Désolé, je suppose que t’as pas fais exprés… Moi c’est Kiba, du clan Inuzuka ! Et toi ? »

Inuzuka hein… ? Ah mais oui ! C’est donc ça.  Je me souviens d’une fois où mon père avait fait équipe avec une femme, une certaine Tsume. Mon père m’avait raconté tout ça, sous mes yeux admiratifs. Sortant mes mains des poches, je lui souris à mon tour, même si mes vêtements cachaient mon sourire. Je tendis ensuite ma main au jeune homme et la joint à la sienne, la serrant doucement. Juste après que le professeur à côté de l’Hokage nous demande de nous taire, je me rapprochais doucement de ce certain Kiba, et lui chuchota discrètement à l’oreille.

« Shino… Du clan Aburame… »

Suite à ça, un long discours suivit. Très long discours. Tout le monde avait l’air de s’ennuyer, et moi aussi, d’ailleurs. En écoutant à moitié, je regardais tout autour de moi. J’avais déjà fait connaissance de l’Inuzuka, mais beaucoup de gens que je ne connaissais pas étaient là. Il y avait deux personnes aux yeux blancs. Ils devaient sûrement avoir un lien de parenté, mais ils faisaient comme s’ils ne se connaissaient pas. Ensuite, il y avait un enfant brun, il avait l’air mystérieux, mais du genre à pousser toutes les filles à l’aimer. Et de l’autre côté, un jeune homme qui était tout le contraire de lui. Il était seul, triste, et blond. Un autre semblait somnoler pendant le discours, et c’est limite s’il ne ronflait pas. Autour du jeune brun mystérieux, une fille aux cheveux roses et une blonde étaient rassemblées, accompagnées de nombreuses groupies du genre. Bizarre. A côté de celui qui dormait, un enfant légèrement enrobé mangeait le plus discrètement possible, mais goulument. Décidément, cette promotion avait l’air pleine de surprises. Soudain, Kiba, parla.

« Tss...Ca va durer encore longtemps ?... »

Il avait l’air agacé. Pourtant, c’était important d’écouter ça. Il avait l’air gentil, mais du genre grognon, à se plaindre sans cesse et à être surexcité. Bon, c’est vrai que c’était un peu long et peu intéressant, mais ça doit être important, non ? En guise de conseil, je me rapprochais de Kiba et lui tapota l’épaule.

« Hm… Tu devrais écouter et te taire, ce serait dommage de te faire remarquer le premier jour car… Cet homme là-bas est sûrement notre futur prof’, alors… Fais-toi bien voir. »


© Eol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le jour de la rencontre...[PV:Shino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays du Feu :: Konohagakure no Sato :: Académie des Shinobis
-