AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De gros personnages libres, dont: Hidan, Kakashi,A Yotsuki, ou encore Jûgo ! Les villages sont attaqués par de dangereux déserteurs, Iwa est le premier village à avoir pu écarter la menace ! Kiri et Iwa sont de nouveau ouverts ! Konoha accepte deux ninjas inventés ! Les Nukenins inventés sont de nouveau autorisés !


LA CÉRÉMONIE DES OSCARS COMMENCERA A 22H CE SOIR !


Partagez | .
 

 Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   Mer 3 Juil - 19:04

Spoiler:
 


× Ménage à Oto ×
Head
× Mission de rang B ∫ Flash Back ×
× PV. Hyûga Neji∫Rock Lee ×
× Le 10/07/15 après Naruto  Uzumaki ×  



Cela faisait déjà quelques mois que l'examen chuunin était terminé et à ma plus grande joie, toute mon équipe avait obtenu leur grade de chuunin. L'entraînement que je leur avait fais subir avait porté ses fruits finalement. J'étais particulièrement fière d'Hinata et le gouffre entre son père et elle se comblait petit à petit, ce dernier s'étant décidé à l'entrainer. De plus Neji l'aidait aussi de son côté. Cela faisait maintenant presque un an et demi que Naruto était parti en voyage pour s'entrainer avec Jiraya Sensei. Le blondinet avait toujours pour objectif de ramener Sasuke au village. Pendant ce temps, tous ces camarades avaient obtenu leur grade de chuunin. Il allait surement être déçu d'être le seul genin quand il rentrerait de son voyage avec le sanin.

Il faisait particulièrement beau en cette journée d'été. Alors que je pensais pouvoir profiter de la journée en compagnie d'Asuma, je fus vite déçu. Alors que je me préparais tranquillement chez moi, on vint taper à ma porte. Lorsque j'ouvris, je vis un chuunin. Il me transmit un mot venant de l'Hokage. J'étais convoquée dans son bureau. Elle allait surement m'attribuer une nouvelle mission. Bon puisqu'il le fallait. Je me changeais mettant une tenue plus pratique pour les missions, prit quelques kunais et shuriken que je rangeais dans un sac à dos et partit en direction de la tour de l'Hokage. Le bureau de Tsunade sama se trouvait tout en haut, mais les escaliers ne me faisaient pas peur. Au bout de quelques minutes je fus devant le bureau de la kage. J'entrai et je vis que j'étais seule.

Tsunade m'expliqua que j'allais faire équipe avec deux chuunins. Il s'agissait de Rock Lee et Neji Hyûga. Je n'étais encore jamais partie en mission avec les deux adolescents. Je savais qu'ils étaient tout deux experts en taijutsu même s'ils utilisaient deux styles complètement différents. Je n'eus pas à attendre longtemps avant que la porte ne s'ouvre de nouveau laissant apparaitre les deux jeunes chuunins. Ils s'approchèrent alors du bureau et la Godaime Hokage prit alors la parole :
«Bien, vous êtes maintenant tous là. Yûhi Kurenai, Hyûga Neji, Rock Lee, j'ai une mission à vous confier.  »
Tsunade regarda des feuilles avant de reprendre :
«Je vais vous confier une mission de rang B. Nous avons reçu une demande d'aide de la part du pays des Sources Chaudes. Depuis peu, le village d'Oto, en ruine jusqu'alors, s'est retrouvé de nouveau investit par un bon nombre de mercenaires et de bandits lourdement armés. A leur tête se trouvent des nunkenins d'Oto. Le pays des sources chaudes craint que le village d'Oto renaissent et n'ayant pas de village ninja très puissant, il nous demande d'intervenir. Votre mission consistera à pénétrer dans le pays du Son, arrêter les mercenaires et les bandits. Vous devrez les emmener au pays des Sources Chaudes. Si cela est impossible, vous devez les faire fuir ou les tuer. Concernant les ninjas d'Oto, vous devez évitez de les tuer et les ramener ici pour qu'ils soient interrogés et jugés. Bonne chance. »

J'acquiesçai et répondit :
«Nous mènerons à bien cette mission Hokage Sama.»

Puis j'invitai les deux jeunes hommes à me suivre à l'extérieur de la tour de l'Hokage. Une fois à l'extérieur, je repris la parole :
«.Le voyage que nous allons faire va nous prendre plusieurs jours sans compter la traque et le ménage que nous devons faire. Je pense qu'il vaudrait mieux prévoir des provisions, car nous ne tomberont pas toujours sur des villages. Je vos propose d'aller prendre vos affaires et on se rejoint devant les portes d'ici une heure »

Je laissais Neji et Lee aller se préparer et je fis de même. Je rentrais chez moi afin de prendre des provisions, des vêtements de rechange ainsi que quelques parchemins explosifs que j'avais préparés la veille. Je mis tout cela dans un sac à dos et partit en direction des portes du village. Lorsque j'arrivai, les deux jeunes chuunins n'étaient pas encore là, mais j'étais passablement en avance. Je pris des nouvelles auprès des chuunins chargés de garder les portes. Moi aussi j'avais fait ça, il y a de cela quelques années. Ce n'était pas très réjouissant comme poste, mais pourtant si utile au village. Plusieurs minutes passèrent lorsque je vis enfin Lee puis Neji arriver. Une fois qu'ils furent face à moi je repris la parole :
« Je pense que nous devrions d'abord passer au pays des sources chaudes afin de voir notre employeur, le ce pays. Ainsi nous lui confirmeront notre aide pour débarrasser les environs du village d'Oto des mercenaires et nunkenin qui y pullulent. Par contre, faite bien attention à vous. Je n'aimerais pas à vous ramener dans une boite en bois. Malheureusement ni Ino, ni Sakura n'était disponible pour nous accompagner. De ce fait nous n'avons pas de ninja médecin. Surtout gardez à l'esprit qu'il ne faut jamais sous-estimer son adversaire. »
Je savais que les jeunes gens face à moi avaient déjà affrontés des ninja d'Oto alors qu'ils n'étaient que genin. De ce fait ils connaissaient la puissance de ses derniers. Mes conseils ne leur seraient peut-être pas utile, mais il était important pour moi de leur rappeler la prudence. Je sortis la carte afin de savoir par où nous allions devoir passer.

Nous devions partir en direction du nord-est afin de se rendre au pays des sources chaudes. Avant de commencer notre mission, il était préférable d'aller se présenter à notre employeur, le daymio du pays des Sources Chaudes. Je ne savais pas grand-chose de ce petit pays. Juste qu'il était très touristiques et très prisé pour ses sources d'eau chaude. Je pris la tête du groupe et on se mit alors en route. Le voyage allait durer plusieurs jours. Nous aurions alors tout le loisir de faire connaissance.
©Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   Mer 10 Juil - 4:32

× Ménage à Oto ×
Head
× Mission de rang B ∫ Flash Back ×
× PV. Hyuga Neji ∫ Kurenai Yuhi ×
× Le 17/05/15 après Uzumaki Naruto ×  


Bon cela faisait plusieurs mois maintenant que j'avais réussi mon examen chuunin. Même si le passer ne s'était pas révélé être une sinécure. J'ai même cru à un moment que Tsunade Sama me laisserait jamais poser ma candidature. Mais finalement je réussi à m'inscrire et à devenir chuunin ainsi que Tenten et Neji. Gaï Senseï fut très fier de nous. Il nous organisa une fête dont je me rappelle plus grand chose à part qu'elle coûta très cher à notre Senseï et que je dus participer aux réparations de l'auberge.

Après avoir participé à la tentative de récupération de Sasuke, je trouvais le reste des missions que l'on me confiait assez banal dans l'ensemble, hormis les fois où je faisais équipe avec Naruto. Pendant ces missions là il y avait toujours quelque chose d'intéressant qui se passait. Même si le reste de nos coéquipiers ne partageaient pas toujours notre point de vue. J'étais parfaitement remis de mes blessures, et je continuais de m’entrainer tous les jours inlassablement, afin de me perfectionner. En effet Neji en bon génie de la famille Hyüga, avait réussi à briller plus que moi, et j'étais désormais bien décidé à le rattraper et même à le dépasser. Mais pour cela il fallait que je parvienne à faire quelque chose que je faisais rarement sur le long terme : réfléchir.

Je pris donc l'habitude de ressortir mes carnets pour noter dessus les idées que je trouvais intéressantes, tenant par la même une sorte de journal  J'étais en train de faire mes exercices matinaux avec Neji quand Gaï Senseï vint nous  prévenir que La Hokage désirait nous voir pour nous confier un travail. Voilà qui allait changer agréablement mon quotidien. Notre professeur ne nous accompagnerait pas car il partait en mission avec Kakashi Senseï ce qui allait être sûrement intéressant. Tenten se remettait d'une grave blessure à la jambe. Je me rendis donc à mon tour dans le bureau du Hokage.

Je sortis alors mon fameux carnet, pour noter tout ce à quoi je venais de penser, tout en continuant à marcher dans les rues du village pour me rendre au bureau de l'Hokage. J'étais concentré tellement sur mes notes que je ne faisais guère attention à ce qu'il se passait autour de moi, ce qui me valut quelques bousculades et quelques remontrances aussi. J'avais même perdu Neji dans la foule. Je finis tout de même par arriver jusqu'à l'endroit où je devais me présenter.

La porte était ouverte il y avait déjà deux personnes dedans. La Hokage bien sûr, et une autre femme que je ne connaissais pas vraiment. Enfin je me rappelais l'avoir déjà vu à l'examen chuunin les deux fois, donc ça devait être une Senseï. Après quelques instants de réflexions, ou les gens purent constater que je ressemblais à une sorte de statue faisant la bouche du poisson rouge, je parvint à mettre un nom sur ce visage. Il s'agissait de Kurenaï la jounin responsable de l'équipe huit.
Maintenant que j'avais un nom sur tout les visages présent, j'allais pouvoir parler. Je repris une attitude plus classe proche de celle du nice Guy. Tiens Neji était pas encore, pourtant on était partit ensemble du terrain d’entrainement. Ma foi il finirait bien par arriver.
«Hokage Sama, Kurenaï Senseï, je vous souhaite le bonjour. Je suis prêt à partir immédiatement. On va où? Notre mission va consister en quoi? Ça va être dangereux? On attend qui d'autre en dehors de Neji? »

Après avoir écouté les instructions de Tsunade Sama, et celles de Kurenaï Senseï, je me rendis chez moi afin de rassembler quelques affaires supplémentaires, en prévision d'une mission qui allait s'étaler dans le temps. Muni de tout ce que je jugeais nécessaire, je me rendis ensuite aux portes du village pour rejoindre mes deux autres compagnons de missions. Vu que tout le monde était à l'heure ou presque nous avons pu commencer le voyage immédiatement. Alors que cela faisait à peine une dizaine de minutes que nous marchions, quelques questions perninentes me vinrent à l'esprit. Et avec ces questions vint la certitude d'avoir découvert une autre de mes faiblesses. Je ne réfléchissais pas assez vite. Je sortis mon carnet pour noter tout ça, et me lançais dans mes questions.
«Dites Kurenaï Senseï, pourquoi on va voir notre employeur avant d'avoir accompli notre mission puisqu'on sait ce qu'on doit faire. Il doit bien savoir qu'on est déjà en route pour accomplir ce haut fait d'arme. Il connait la réputation de notre village, non? Alors pourquoi on va pas accomplir notre mission en premier lieu, et on va le voir après, comme cela, il verra à quel point on est fort et intelligent. Et du coup la réputation de notre village augmentera. »

J'étais pas peu fier de mon raisonnement, et j'espérais tout au fond de moi même que tout le monde serait d'accord avec moi. Dans le cas contraire, je me déplacerais à cloche-pied d'un côté et de l'autre jusqu'à notre destination.
©Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   Sam 13 Juil - 8:22

× Ménage à Oto ×
Head
× Mission de rang B ∫ Flash Back ×
× PV. Kurenai Yûhi ∫ Rock Lee ×  



Oto. Telle était la nouvelle destination de Neji et de son éternel équipier, ami et rival Lee. Comme il s'en doutait dès l'instant où il vit Kurenai dans le bureau de la Hokage, celle-ci allait accompagner les deux élèves de Gaï pour cette mission, en tant que chef d'équipe. Ce qui n'était pas un mal : cette mission était importante et périlleuse, Neji et Lee n'étaient que Chuunins. Il fallait au minimum un Jounin pour les diriger. La sensei de l'héritière des Hyûga avait donc été choisie par la Sannin. A vrai dire, jamais Neji ne l'avait vu à l'oeuvre, il ne connaissait donc rien de ses capacités ni de ses spécialités. Ce qui était, en soi, un désavantage. En revanche, celle-ci connaissait évidemment déjà tout des Hyûga, de par ses nombreux entraînements et nombreuses missions avec Hinata par le passé. De plus, les deux jeunes hommes se connaissaient sur le bout des doigts, et savaient parfaitement comment combiner leurs Taijutsus respectifs, ce qui serait un net avantage lors des différents combats qui allaient se dérouler une fois arrivés à destination. Mais l'heure n'était de toute façon pas à la réflexion, la Jounin accepta la mission et quitta la pièce en faisant signe à ses deux nouveaux compagnon de la suivre. Neji s'exécuta aussitôt, s'inclinant légèrement face à la Godaime avant de sortir du bureau, suivi de très près par Lee. Une fois à l'air libre, la sensei du trio donna quelques directives à la va-vite aux deux amis, et les quitta par la suite afin de les laisser récupérer leurs matériel et provisions, et faire de même de son côté. Neji ne se fit pas prier et disposa le premier, se rendant rapidement à la demeure familiale de la branche secondaire de son clan, là où il résidait. Son oncle Hiashi ainsi que sa cousine Hinata étaient tous deux en missions à l'extérieur du Pays du Feu. L'adolescent n'avait donc personne à aller voir afin de lui annoncer son départ en mission pendant plusieurs jours. Chose qui ne fut pas plus mal, il perdrait donc moins de temps chez lui alors que Kurenai l'attendait. Il prit rapidement chez lui argent, armes, parchemins, le tout lui permettant d'accomplir à bien sa mission. Une fois suffisamment chargé, il quitta de nouveau son habitation, mais pour plusieurs jours cette fois-ci.

Il rejoint alors rapidement l'entrée du village, où Kurenai et Lee étaient déjà présents. Ce qui n'étonnait en rien le Hyûga. Il se plaça aux côtés de son rival, et la cheffe d'équipe leur donna les premières instructions et recommandations. Elle leur annonça sa volonté de se rendre en premier lieu au Pays des Sources Chaudes, dont le Daimyo est le demandeur de ce ménage à faire à Oto, craignant pour la sécurité de son pays. Neji ne voyait rien à redire à cela. Pourtant, quand il observa Lee du coin de l'oeil, celui-ci semblait bouillir, voulant visiblement prendre immédiatement la parole à ce sujet. Cependant, il resta silencieux, et la jeune trentenaire continua son discours en demandant à ses deux subordonnés de faire particulièrement attention à eux. Ceci, en revanche, n'était pas utile selon Neji. Certes, l'équipe fraîchement composée ne comportait aucun ninja médecin, mais elle devait savoir que Neji et Lee avait déjà combattu, par le passé, des ninjas d'Oto particulièrement redoutables. Lee, de son côté, n'avait eu la vie sauve uniquement grâce à l'intervention de Sabaku no Gaara, aujourd'hui Kazekage, qui lui-même échappa à la mort car Kimimaro Kaguya avait succombé à sa maladie en plein combat. Neji, quant à lui, avait affronté seul Kidomaru, un homme-araignée appréciant tout particulièrement le combat à distance. Le Hyûga, encore Genin à l'époque, était parvenu à éliminer son ennemi, mais fut retrouvé aux portes de la mort et emmené d'urgence en salle d'opération où il passa de nombreuses heures entouré d'une dizaine de ninjas médecins. Les deux cicatrices sur son buste, qui se remettaient à le picoter légèrement en y repensant, étaient présentes pour lui rappeler que les ninjas d'Oto n'étaient pas à sous-estimer.
Dès qu'elle eut terminée, Neji acquiesça d'un mouvement de tête de haut en bas, et le trio passa les grandes portes de son village, en route vers l'employeur. Ils marchaient, ce qui était normal. En effet, cette mission n'était pas une mission réellement urgente et dont laquelle se rendre à destination était le plus urgent. Cela faisait un moment que les anciens shinobis d'Oto et leurs nouveaux compères étaient installés, et ils ne semblaient pas encore avoir envie de sortir de leur tanière en ruines. Nous fatiguer à courir pour nous y rendre était dont parfaitement inutile. Toutefois, après quelques minutes de marche, ce fut Lee qui brisa le silence. Comme s'en doutait Neji depuis le début, et encore plus lorsqu'il le vit sortir son carnet afin d'y noter quelque chose, le jeune homme tout de vert vêtu s'interrogeait sur l'utilité d'aller voir tout d'abord le Daimyo du Pays des Sources Chaudes. Il était plus logique, pour lui, de se rendre immédiatement à Oto, y mener la mission à bien, et éventuellement, une fois cela fait, aller voir le Daimyo voisin. A première vue, son raisonnement pouvait sembler bon, mais sur le fond, cela pouvait poser plusieurs problèmes. Alors, tandis que Lee s'était adressé à Kurenai dans le but d'obtenir des réponses, ce fut Neji qui prit la parole en premier afin de lui répondre. Ce dernier était habitué à expliquer tout genre de choses à son ami, il savait donc comment s'y prendre.


« Détrompe-toi, Lee. D'une part, ignorer les règles de bienséance et nous rendre immédiatement à Oto sans passer par le Pays des Sources Chaudes pourrait être mal vu par ce dernier. Leurs dirigeants pourraient nous voir comme des hommes ne cherchant qu'à accomplir leur mission sans rien d'autre. De plus, même si ce pays nous a demandé notre aide à nous, il ne fait pas partie pas nos alliés. Nous y rendre afin de les rassurer et de leur annoncer face à face que nous allons nous occuper de leur problème pourrait peut être mener à une éventuelle future alliance. Ce sont des petits gestes comme ça qui les créent. Et quoiqu'il en soit, nous sommes obligés de nous y rendre afin de nous coordonner avec leur forces militaires. Godaime-sama nous a dit que l'idéal concernant les mercenaires serait de les amener au Pays des Sources Chaudes. Ils seront nombreux, et donc difficiles à transporter au cœur d'un pays voisin. Il faudrait voir avec eux comment nous y prendre, sachant qu'ils ne peuvent pas pénétrer dans le Pays du Son sans risquer de s'attirer les foudres du Daimyo. Aller à l'encontre de notre employeur est exactement ce qu'il faut faire. »



Puis il se tut, espérant avoir convaincu son partenaire. Il regarda alors le ciel afin de savoir quelle heure il était. Ils étaient en fin de matinée. Il allait donc falloir au moins deux pauses pour les nuits avant d'arriver au pays qui les employait. Neji se demanda ce qu'allait choisir Kurenai pour ces nuits-là. Dormir à la belle étoile ou plutôt un relais voyageur ? Cela lui importait guère, mais tout de même. Il se demandait également comment serait la Jounin avec eux. Ils ne se connaissaient que très peu mutuellement. Allaient-ils se parler durant tout ce temps, ou pas ? Cela restait à voir ...


©Wayke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   Dim 25 Aoû - 13:18

× Ménage à Oto×
Head
× Mission de rang B ∫ Flash Back ×
× PV. Rock Lee ∫ Neji Hyuga×
× Le 10/07/15 après Uzumaki Naruto ×  



Cela faisait déjà plusieurs minutes que l'on marchait lorsque Lee prit la parole. J'avais remarqué que le jeune chuunin semblait fulminer depuis que l'on était parti et je sus très vite pourquoi. Le jeune adolescent estimait qu'il fallait mieux aller directement à Oto et régler le problème. Même si l'idée pouvait paraitre logique au premier abord, cela ne l'était pas. En effet, pour des raisons "politique", nous devions nous rendre chez le daymio du pays des sources chaudes afin de lui signifier que le village de la Feuille avait accepté la mission. De plus, il nous fallait de nombreuses informations sur les nunkenins et les brigands présents. Mais avant que je ne puisse répondre au jeune homme tout de vert vêtu, Neji prit la parole. J'approuvai les paroles du jeune Hyuga. L'intelligence de ce jeune homme était impressionnante et je ne doutai pas qu'il passerait très vite juunin. Je voyais bien la différence entre les deux jeunes gens qui m'accompagnaient. Neji avait plus tendance à réfléchir que Rock Lee, qui lui, agissait plus impulsivement. Mais je savais que tous deux excellaient au combat. Il serait de précieux alliés dans cette mission. Je pris la parole à la suite de Neji :
«Ce que vient de dire Neji est tout à fait exact. Nous ne pouvons pas nous permettre de faire l'impasse sur une visite au Daymio du Pays des Sources Chaudes. De plus, nous devons savoir quelles sont les forces adversaires. Et je pense que seul le daymio peut nous donner ce genre d'informations. Nous devons au moins connaitre le nombre de nunkenins et de brigands présents sur les lieux. »

J'adressai un sourire au resplendissant fauve de jade. Il était encore jeune et manquait d'expérience. De plus, je savais qu'il pouvait être aussi impulsif que Kiba ou même Naruto. Je posais mon regard rubis sur les deux adolescents présents avec moi. Ils n'en avaient pas l'air, mais je savais qu'ils avaient déjà affronté des ninjas du village du Son et qu'ils avaient réussi à leur tenir tête et les vaincre.
Même si je m'étais sentis obligée à leurs faire les recommandations d'usage, je savais que l'Hokage avait choisis les meilleurs éléments pour ce type de mission. Avec le byakugan de Neji, cela sera nettement plus facile pour débusquer ceux qu'on recherchait. On était en fin de matinée, il allait donc falloir qu'on fasse deux pauses pour la nuit avant d'atteindre notre première destination.

Je pris la décision qu'on s'arrêterait au prochain relais de voyageur pour y passer la nuit. Cela serait plus confortable pour tout le monde et la situation n'était pas urgente non plus. Je pris la tête du groupe et nous continuâmes notre route. Je gardai le silence réfléchissant à notre mission. Les jeunes qui m'accompagnaient ne connaissaient rien de mes capacités. Après plusieurs minutes de silence, je pris de nouveau la parole :
«Comme vous le savez je me nomme Kurenai Yuhi et je suis la sensei de l'équipe numéro huit. Je suis une experte en genjutsu et j'ai une bonne maitrise du ninjutsu. Je sais que vous êtes tous les deux des experts en taijutsu même si vos styles de combat diffèrent. Pour cette nuit, nous nous arrêteront dans un relais de voyageur. Cela sera plus confortable et surtout moins dangereux. Si jamais vous avez des suggestions à me faire n'hésitez surtout pas. Même si je suis chef de cette mission, nous formons une équipe. De plus, ayant déjà affronté des ninja d'Oto vous en savez plus que moi sur eux. »
Je ne m'étais pas arrêtée de marcher, mais je m'étais placée à leur niveau. Je ne voulais pas leur paraitre supérieure, ce qui était loin d'être le cas. J'essayai de faire qu'une bonne ambiance s'installe dans le groupe. Pour moi, il était important qu'ils me donnent leur avis. Et à ce sujet, je repris de nouveau :
«Alors vous pensez quoi de cette mission personnellement ? Cela doit vous paraitre plus intéressant que les missions que l'on vous confiez lorsque vous étiez genin non ?"»
Même si ces deux jeunes chuunins avaient fait une mission classée de rang A lors de la tentative de récupération de Sasuke il y avait plus d'un an et demi, bien avant le départ de Naruto avec Jiraya, ils avaient surtout fait des missions de rang D voir C. De plus c'était leur première mission en dehors du pays du Feu. Un petit vent frais s'était levé, balayant mes longs cheveux noirs que j'avais laissés détachés. Il était rare que je les attache, préférant les laisser libres. Mes sens restaient en éveil, car on n'était jamais à l'abri d'une attaque de brigands ou de nunkenin. Je continuai à marcher attendant la réponse de Lee et Neji.
©Wayke

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   Mar 3 Sep - 2:17

× Ménage à Oto ×
Head
× Mission de rang B∫ Flash Back ×
× PV. Kurenaï Senseï ∫ Neji Hyuga ×
× Le 10/07/15 après Uzumaki Naruto ×  


Et bien voilà, on y était de retour. Je me retrouvais une nouvelle fois être le seul à vouloir agir le plus vite possible. De nos jours, tout le monde voulait prendre le temps de faire des politesses. Tout le monde voulait prendre le temps de réfléchir. Mais, je pensais que pour le coup, fallait accomplir la mission au plus vite. De toute façon le seigneur que Neji et Kurenaï Senseï voulaient aller voir, c'était celui qui nous avait donné la mission. Donc je ne voyais pas l'utilité d'aller déranger cet important personnage, alors qu'on avait toutes les données nécessaire à l'accomplissement de notre mission. Mais puisque mes deux partenaires de mission en avaient décidés autrement, je me voyais bien obligé de me plier à leur avis.

Puisque j'avais échoué à gagner les autres à mon raisonnement, je me devais de leur montrer que la voie que je suis est la meilleure qui soit. Je fis donc le chemin jusqu'au sources chaudes à cloche pied, en alternant pied gauche et pied droit. Entre mes poids d’entrainement aux jambes, et tout l'équipement que je transportais habituellement dans mon sac à dos, le voyage ne fut pas des plus faciles. Heureusement pour moi, mais aussi pour mes deux coéquipiers, la route n'était pas mauvaise malgré la saison. Le voyage fut plus rapide que je ne l'avais craint, et là aussi c'était une bonne nouvelle. Car si je connaissais l'endurance de Neji, je connaissais pas celle de Kurenaï Senseï.

Le pays du riz, l'endroit où le village du Son avait été établi. L'endroit d'où Orochimaru avait fomenté plus d'un complot. Personnellement, je trouvais cette mission un peu trop bizarre.Il devait y avoir sûrement un piège, je me mis donc en tête de le découvrir, et pour cela je devais me montrer très attentif à mon environnement, je décidais de me murer dans le silence le plus total. C'est à ce moment là que Kurenaï nous demanda notre avis sur la mission. Malgré la promesse que je m'étais faite je décidais de lui répondre.
« Bein voilà. Personnellement, je pense que cette mission est une sorte de piège. Après tout, elle n'est pas commandité par le seigneur de notre pays, mais par le seigneur d'un pays voisin. Moi je dis qu'il faut être prêt à se battre à n'importe quel moment, et être très prudent dans ce qu'on dit où ce qu'on fait. Bah les anciennes missions étaient bien aussi, même si certaines étaient tellement facile que Gaï Senseï et moi nous pouvions faire un entrainement supplémentaire, tout en accomplissant cette dernière. Après si vous entendez plus dangereuse, quand vous dites intéressante, alors effectivement cette mission semble plus intéressante que celles qu'on a mené jusqu'à présent. Mais je me trompe peut-être. On verra bien par la suite. »

J'arrêtais là mon discours, pour laisser le champ libre à Neji. De plus il fallait que je me concentre sur ma mission secondaire. Mon effort de perception eut pour conséquence que mes compagnons de voyage purent voir que mes sourcils se fronçaient. Je jetais également de fréquents coups d’œil aux alentours, ce qui ajouter à mon exercice de cloche-pieds, donnait quelque chose d'assez comique à observer. Quand nous arrivâmes enfin aux Sources Chaudes, ce fut une cause d'amusement de la part des gens que nous croisions sur la route, heureusement l'apparition de la demeure du Seigneur, mit fin à mon exercice physique, mais décupla quelque peu ma paranoïa et donc mon froncement de sourcils.
©Wayke


Dernière édition par Rock Lee le Mar 3 Sep - 7:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   Mer 11 Sep - 22:31

Neji Hyûga a écrit:


Ménage à Oto
Mission de rang A  |  PV. Kurenai Yuhi & Rock Lee

♫ Well ... ♫

________________________________________



C'était parti, exactement comme je le pensais dès que j'avais su qui étaient mes équipiers. Il est vrai que je ne connaissais que de vue et de nom Kurenai. Mais elle était la sensei de Hinata-sama, et il arrivait régulièrement que cette dernière me parle de ses missions et entraînements avec son maître et le reste de son équipe, à savoir Kiba et Shino. C'est pourquoi je savais exactement quel genre de femme et de kunoichi était la Yuhi : une femme posée et particulièrement réfléchie. Tout comme je l'étais. Nous pensions donc tous deux de la même manière concernant cette mission et l'approche à adopter pour la débuter, et elle le fit immédiatement savoir à Lee. Déclarant son approbation vis à vis de mes dires, ce que je lui rendis par un léger signe de tête, elle expliqua à son tour les raisons nous poussant à nous rendre à la demeure du seigneur du Pays des Sources Chaudes. Nous avions en effet besoin d'informations complémentaires, en plus de leur faire part de notre action. Sans parler du fait que nous devions, comme je l'avais déjà mentionné, nous organiser avec les forces de ce petit pays. Puis la jeune femme se présenta. Kurenai Yûhi, Jônin. Rien de nouveau. Experte en Genjutsu, très bonne maîtrise du Ninjutsu. Cela aussi je le savais, mais ce n'était probablement pas le cas de Lee. Ma cousine et lui n'étaient pas particulièrement proches. A vrai dire, j'étais leur seul point commun.

Enfin, comme si elle lisait dans mes pensées, la Jônin nous annonça, à mon ami et moi, que nous nous reposerions pour la première nuit dans un relais voyageur. On serait au moins bien au chaud. Malgré tout, j'aimais le fait de dormir à la belle étoile, avec un doux vent fouettant mon visage durant mon sommeil. C'était moins confortable, il est vrai. Mais on ne contrôle pas ses envies et préférences, n'est-ce pas ? J'étais ainsi, silencieux et méditant. Tout comme Lee était bruyant et appréciait plus que personne la compagnie de plusieurs personnes. Kurenai, se plaçant alors à nos côtés, nous demanda alors nos impressions sur cette mission. Elle souhaitait vraiment nous mettre à l'aise avec elle, nous demandant également si on la trouvait plus intéressante que d'autres. Elle engageait amicalement la conversation, le tout avec un léger sourire que je qualifiai de maternel. Ce n'était pas pour me déplaire, elle s'exprimait calmement, d'une voix douce. Ce n'était pas le cas de mon propre sensei. Ni celui de mon rival, évidemment. Lui qui s'était retenu de répliquer à la suite de mes paroles précédentes trouva cette fois l'opportunité parfaite de lâcher ce qu'il pensait de cette mission.

Sans y aller par quatre chemins, il déclara penser à un piège pour cette mission. Visiblement, le fait que ce soit un Daimyo étranger qui soit le commanditaire de cette mission de rang B le travaillait anormalement. Ce n'était pourtant pas la première fois ni la dernière fois que des shinobi de Konoha étaient engagés par un pays étranger. A vrai dire, pour tout ce qui était missions de rang B ou plus, il était même fréquent que ce soit un pays autre que celui du Feu le commanditaire. Mais pour le fauve de jade, c'était différent. Il ne voyait là rien d'autre qu'une embuscade probablement tendue par les Sources Chaudes. Je sais, il n'était pas le plus futé des Chûnin, tout comme Kiba. Mais c'était trop tard pour le changer. Et c'est alors que, subitement, il se mit à avancer sur un pied. Je pensai dans un premier temps qu'il avait une épine dans le pied, mais il changea de pied et continua ainsi de suite. Poussant un soupir inaudible, je compris qu'il s'agissait là d'un de ses nouveaux gages dont il avait le secret. Sûrement que s'il ne tombait pas en route, c'est qu'il avait eu raison. Et malgré cet exercice, il continua à répondre à la spécialiste des illusions. Et l'une de ses remarques qui suivit me fit tilter. Il prétendait que certaines missions qu'on effectuait avec Gaï-sensei et Tenten étaient tellement faciles qu'il pouvait continuer à s'entraîner en même temps. Absurde ... Je le laissai finir tout de même finir donner son avis avant de prendre la parole à mon tour.

- Lee ... commençai-je d'un air exaspéré en levant à moitié les yeux au ciel. Pour les missions consistant à déterrer des carottes, je dis pas. Mais pour les missions avec ennemis, si tu pouvais le faire, c'était surtout parce que Tenten et moi-même agissions à côté.

Puis je fis une courte pause, l'imaginant frustré que je l'ai repris là-dessus. Ce n'était pas la première fois que je le faisais, il y était habitué. Souvent, il me qualifiait de rabat-joie, même si cela ne m'affectait pas. Continuant ma route en regardant par moment le chemin devant moi et par moment Kurenai, je repensai aux autres missions.

- Pour en revenir à cette mission, je pense différemment que Lee, ajoutai-je calmement. Etant donné que c'est le Pays des Sources Chaudes qui a des ennuis avec ces revenants d'Oto, il est normal que ce soit son Daimyo qui fasse appelle à nous. Lee, continuai-je en tournant le visage vers mon équipier qui sautillait sur un seul pied, beaucoup de pays différents font appel à nous, surtout pour les missions d'un calibre comme celui-ci. Il n'y a rien d'étonnant, et il n'y a pourtant jamais de piège. De plus, un pays comme celui des Sources Chaudes, possédant une puissance militaire infime, serait suicidaire de s'en prendre ainsi à trois shinobi d'une des grandes puissances comme le Feu, dont l'armée peut suffire à raser le pays en tout juste une matinée.

C'était chose faite, j'avais exposé mon avis. D'une vois froide, certes, mais les réflexions de Lee, stupides pour un Chûnin, ne me plaisaient guère. Comme souvent, lorsqu'il s'agissait d'un sujet sérieux.

- Sinon, oui. Je suis d'accord pour dire qu'il s'agit là d'une mission très intéressante. Elle ne sera pas facile à accomplir, mais la capture d'anciens ninja d'Orochimaru pourrait peut-être nous en apprendre plus sur Orochimaru ou Sasuke. Ça vaut le coup d'essayer.

Puis je me tus, recevant de nouveau l'approbation de la Yûhi concernant ma dernière suggestion. En effet, si au moins l'un de ces hommes avait pu garder contact avec Orochimaru, un interrogatoire assidu pouvait aboutir sur la localisation possible du serpent ou du dernier Uchiha. Des informations cruciales pour Konoha, par conséquent. Retrouver ces deux déserteurs restait l'un des objectifs primaires de Godaime-sama. C'était un coup à tenter. Tout en parlant de ça, nous continuâmes notre avancée ...


Comme prévu, il nous fallut plus de deux jours pour enfin quitter le Pays du Feu et atteindre celui de notre première destination, les Sources Chaudes. A peine avions nous franchi la frontière que Lee, toujours à cloche pied, devint encore plus comique, si c'était possible. Il fronçait frénétiquement ses sourcils, plus épais que la moyenne, jetant un oeil suspicieux envers chaque arbre, chaque rocher et chaque buisson au côté desquels nous passions. Cela associé à sa gestuelle étrange ne donnait en rien l'impression d'avoir affaire à un shinobi. Les nombreux habitants des différents villes que nous traversions ne le remarquèrent sûrement qu'à son bandeau frontal et à son étui à kunai attaché à sa jambe. La tenue verte moulante n'aidait en rien. Pour ma part, je préférais l'ignorer. Certes, je restais attentif et sur mes gardes, comme toujours. Mais je n'avais pas besoin de toutes ces simagrées. Alors, tandis que Lee manquait de tomber, je me rapprochai de Kurenai pour lui faire part d'autre chose.

- Kurenai-san, l'apostrophai-je, vous nous avez dit à notre départ de Konoha que vous comptiez sur notre expérience, à Lee et à moi, car on avait déjà combattu des shinobi d'Oto. Mais ceux que nous avons combattu étaient différents des ninja ordinaires. Ils avaient des capacités spéciales uniques ainsi que la marque maudite ... Lee a affronté un homme capable d'extérioriser ses os aussi durs que le diamant pour se battre avec, alors que j'ai affronté un homme-araignée. Ils sont morts, c'est vrai, mais notre expérience face à eux ne sera d'aucune utilité cette fois-ci. Sinon il y a bien l'équipe de Genin qui a participé à l'examen avec nous, mais vous avez vu comme nous leurs capacités.

J'espérais qu'elle avait compris le message. Oui nous les avions battu, mais ces anciens ennemis n'étaient absolument pas comparables à ceux qui nous attendaient. ces derniers étaient probablement moins puissants, et surtout moins robustes. Cependant, avant que Kurenai n'ait réellement eu le temps de partager son avis avec moi, nous arrivions à la demeure du Daimyô, située dans la plus grande ville du pays. Celle-ci se trouvait au final relativement proche des frontières séparant les Sources Chaudes du feu et du Riz, et était donc assez éloignée du cœur du pays. Cela nous faisait donc beaucoup moins de marche à faire pour rallier par la suite le Pays du Riz. De nouveau un point positif.

Notre avancée fut finalement brutalement interrompue par une troupe d'une douzaine d'hommes. Dix d'entre eux étaient dotés d'une armure assez robuste, suffisamment robuste pour arrêter un kunai, à mon avis. Le onzième, le plus grand de tous, arborait une armure plus gracieuse et plus légère que celles de ceux que je qualifiais comme étant ses soldats. Aux côtés de ce guerrier imposant et charismatique se tenait un homme légèrement plus petit et grassouillet, relativement âgé. Dépassant sûrement de peu la cinquantaine, on imaginait derrière ces kilos en trop les restes d'un ancien athlète particulièrement bien dessiné. Les habits que ce douzième homme portait ne laissant aucun doute quant à son identité seigneuriale.

- Bonjour jeunes gens ! Vous êtes des shinobi de Konoha n'est-ce pas ? nous fit-il accompagné d'un doux sourire. Dans ce cas suivez-moi, nous avons à parler. Je suis le Daimyô de ce pays, ajouta-t-il en tournant les talons.

Contre toute attente, l'homme le plus puissant du pays, qui s'avérait être également notre employeur, nous attendait de pieds fermes. Chose étrange étant donné que nous ne l'avions pas informé de notre visite. Peut être avait-il fait surveiller ses frontières dès l'instant où il avait quémandé l'aide de Konoha et ce afin d'accueillir au plus vite les shinobi envoyés. Si tel était le cas, la situation devait sérieusement l'inquiéter, plus que ce que j'imaginais. Déjà, le cinquantenaire s'éloignait, suivi de près par le géant, qui devait être son plus fidèle garde du corps. Les soldats, quant à eux, semblaient attendre notre avancée. Jetant un bref coup d’œil à la capitaine de notre trio, je m'avançai à la suite du seigneur féodal, à l'instar des mes coéquipiers. Une rapide entrevue nous attendait avec cette homme. Après quoi notre mission allait réellement commencer, direction le Pays du Riz.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission de rang B : Ménage à Oto [pv Rock Lee et Neji Hyûga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
rpg
 :: Pays du Son :: Oto no Kuni :: Ruines du village
-